Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Une photographie
#11
On peut transposer le principe de la photographie au contexte de la 470 :

   

En imaginant qu'on ait déjà tous les ingrédients à ce stade du jeu, Carignan serait l'image du Col de Roncevaux.

Il s'agit en effet de 2 lieux frontaliers faisant partie des 4 situés aux 4 coins de l'Hexagone.

Carignan est bien situé sur la plaque d'étain, et le trait passe par Bourges et par la lumière, donc celle-ci permet de durcir le bitume de Judée.

Pour résumer :
- En 470 première apparition de la lumière, on démarre un trait qui aboutira en 500 sur la plaque d'étain : Carignan.
- En 420 deuxième apparition de la lumière, on trouve un lieu sur la plaque d'étain suite à l'impact de celle-ci (flèche d'Apollon) : St-Nicolas-de-Port.

Etain elle-même est sur le trait pour signifier que c'est une plaque d'étain.

Du coup il doit y avoir un 3ème point d'impact sur cette plaque d'étain, qui ne sera pas forcément la nef encalminée mais pour le moins l'image de la fin de la 2ème aide de Neptune, en clair notre propre image en train de regarder par l'ouverture.

Cherche l'ouverture qui révèle la lumière céleste doit alors peut-être s'interpréter en Cherche à travers Bourges le 3ème point d'impact de la lumière du Soleil sur la plaque d'étain.
Répondre
#12
Et si le 3ème impact lumineux se déduisait simplement des 2 autres ? 103

En effet : Carignan, la lumière (point précis sur l'Autoroute du Soleil) et St-Nicolas-de-Port forment un triangle isocèle. Si on prend le milieu du côté Carignan - St-Nicolas-de-Port et qu'on le relie à la lumière, on obtient une projection à angle droit :

   

La projection de la lumière passe par Troyes, ce qui est assez amusant car bien qu'étant une fausse piste en 470, elle demeure l'homophonie de l'endroit sur Terre où Jupiter a envoyé Apollon et Neptune pour les punir.

Une attaque de la lumière à angle droit est une représentation assez courante dans le processus de l'héliographie :

[Image: n1a.gif]

On obtiendrait ainsi notre point à viser par l'ouverture, et en prolongeant on arriverait à la nef encalminée.

Dans ce coin de la France (la Moselle !) on trouve des lieux comme Briey, Hettange (nef encalminée proposée hier soir), Hayange ou encore Thionville (on sait que le lieu de la nef figure sur la carte).

Et c'est par l'histoire qu'on arrive à faire la jonction avec l'IS des 3 RV : Thionville fait partie des villes restituées à la France par le Traité des Pyrénées, et on y trouve aussi la Médaille Louis XIV, émise en commémoration de la prise de Thionville en 1643 par le Grand Condé.

[Image: 633px-M%C3%A9daille_Louis_XIV%2C_MDCXLII...281%29.JPG]

[Image: 636px-M%C3%A9daille_Louis_XIV%2C_MDCXLII...281%29.JPG]

Et on note aussi qu'il y a Forbach pas loin, qui pourrait aider à localiser la zone.
Répondre
#13
Nouvelle version du sténopé (qui désigne la chambre noire en général et le trou percé dans la boîte plus précisément) :

   

Cette fois-ci la construction s'appuie sur La Pallice et Saint-Jean-de-Luz.

La Pallice par homophonie désigne la vérité de La Palice qui est introduite par la 530.

En effet la vérité de la 530 concerne un futur et en même temps elle est différente de la vérité du jeu (IS) :

Citation :QUESTION No 31 DU 1996-11-04
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 520 SUITE
1)"LA VERITE NE SERA PAS..."; LE FUTUR D E LA PHRASE EST IMPORTANT OU BIEN LE PRE SENT, AURAIT PU FAIRE L'AFFAIRE? 2)"LA VERITE EN VERITE" EST-ELLE LA MEME QUE CELLE DE L'IS "IL N'Y A QU'UNE SEULE VERITE"? 3)"LA VERITE EN VERITE" EST-ELLE CONNUE DES LA 530 OU BIEN PLUS TARD ?
--------------------------------------------------------------------------------
CETTE VERITE CONCERNE UN FUTUR, DONC LE VERBE EST AU FUTUR. 2 - JE NE PEUX PAS VOUS LE DIRE. 3 - PLUS TARD. AMITIES -- MAX

QUESTION No 29 DU 1998-07-07
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: VERIT
MAX TU AS REPONDU UN JOUR:" LA VERITE(DU JEU)EST D'UNE NATURE DIFFERENTE DE CELLE S AUXQUELLES VOUS FAITES ALLUSION(530 ET 780)".IL Y AURAIT DONC UNE VERITE,QQE SO IT SA NATURE,AU COURS OU A L'ISSUE DE L, ENIGME 780. GEO TROUVTOUT.
--------------------------------------------------------------------------------
LE MOT "VERITE" NE SE TROUVE PAS DANS LA 780, GEO... JE NE SAIS DONC PAS A QUELLE REPONSE VOUS FAITES ALLUSION. MAIS IL EST VRAI QUE LA "VERITE" DU JEU EST DIF- FERENTE DE LA VERITE DE LA 530. CE QUI NE SIGNIFIE PAS QU'IL Y AIT LA UN ELE- MENT IMPORTANT A DECRYPTER (JE PARLE DE CETTE OPPOSITION ENTRE CES DEUX OCCUR- RENCES DU MOT "VERITE") AMITIES -- MAX

Saint-Jean-Luz quant à lui est introduit par la Côte Cantabrique (530 et 470) et le Traité des Pyrénées (470) qui a rendu Carignan à la France. l'IS sur les 3 RV est encore plus directe car le 3ème rendez-vous a eu lieu à Saint-Jean-de-Luz pour le mariage du Roi Soleil.

La difficulté est de repérer et construire le sténopé contenant la plaque d'étain, une fois que c'est fait ça devient plus simple.

La 470 est un galop d'essai, on vise par l'ouverture la lumière et on abouti à Carignan (en considérant qu'on ait du bitume de Judée, Carignan est l'image du Col de Roncevaux).

La 420 permet de confirmer la lumière (Autoroute du Soleil) et en même temps d'enfoncer le principe de la photo car son point de chute est aussi sur la plaque d'étain.

On obtient l'image de la fin de la 2ème aide de Neptune en visant par l'ouverture le bord opposé (à Carignan) de la plaque d'étain, c'est le même principe qu'en 470 avec un fonctionnement symétrique (on croise à nouveau un point de l'Autoroute du Soleil).

Et en prolongeant un peu on aboutit à la nef encalminée : ND de Dusenbach.

On rappelle que les 2 aides de Neptune font en tout 115,5 km soit 100 000 pieds de Neptune.

Et on note que l'IS sur les 3 RV est effectivement la plus importante de toutes, car elle confirme ni plus ni moins le point à viser depuis le parcours maritime.
Répondre
#14
Un truc intéressant avec les proportions de la chambre obscure :

   

(Carignan - St-Nicolas-de-Port) / largeur de la boîte = 138 km / (138 km + 69 km) = 2 / 3.
(Carignan - Lumière) / (Carignan - Bourges) = 233 km / (233 km + 113 km) ~ 2 / 3.

Ces proportions permettent de finir la boîte et donnent une raison d'être à la lumière et à la flèche d'Apollon (en plus du reste).

En résumé : la construction de la boîte :
1) La DCA met en place le fond avec la plaque d'étain.
2) L'ortho nous donne un côté.
3) Il suffit de prendre la parallèle à la DCA passant par Bourges pour avoir un deuxième côté, celui qui contient le sténopé.
4) On sait que le sténopé est théoriquement au milieu de la boîte, ce qui est à peu près le cas ici, mais ce sont les proportions vues plus haut - faisant intervenir la lumière et la cible d'Apollon - qui permettent d'obtenir le point précis.
Répondre
#15
Une variante aux proportions : on trouve une distance caractéristique D = 69 km :

   

La boîte a un largeur de 3 D (207 km), avec 2 D entre Carignan et St-Nicolas-de-Port et D entre St-Nicolas-de-Port et le point qu'on doit viser par l'ouverture, soit 2/3 1/3.

Si on considère l'intersection de la flèche d'Apollon avec le trait à ne pas regretter (disons X) on retrouve encore cette distance :
> X - St-Nicolas-de-Port = D.
> X - ND de Dusenbach = D.

C'est à dire qu'on est en présence de 2 triangles isocèles.

Cette distance à elle seule peut nous aider à construire la boîte, sans passer par les proportions.

Dans ce cas la lumière nous aide d'une autre façon : elle est à l'intersection du trait Bourges - Carignan et de la diagonale de la boîte.

En résumé :
- La lumière et la flèche d'Apollon nous permettent de finir la boîte et donc d'avoir un point à viser.
- En traçant le trait à ne pas regretter, l'ensemble s'auto-confirme.

Evidemment ça fait de la chambre noire / du sténopé un élément fondamental du jeu, avec une bonne partie du jeu articulée autour, on y croît ou on n'y croît pas.

Mais qu'on y croît ou pas, il faut quand même admettre que le process est élégant Smile
Répondre


Atteindre :