Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Source
#1
Je vous propose ici ma résolution de l'énigme 470. N'hésitez pas à la mettre à l'épreuve des madits avec lesquels elle rentrerait en contradiction.

Je fais partie de ceux qui considèrent que les charades de la 530 et de la 470 proposent des indices pour la suite. Ainsi :

530 "Mon Premier, première moitié du premier âge" : Énigme B ou Bourges
530 "Précède mes Second et Troisième, cherchant leur chemin" : Cocher et piéton

Je comprend donc à l'issue de la 780 que la 530 joue un tel rôle. Puis vient la 470.

530 "Mon Premier, première moitié du premier âge" : Énigme B
470 "Mon Premier par la gaîté se multiplie" : Haha (ouverture exécutée dans un mur)
530 "Précède mes Second et Troisième, cherchant leur chemin" : Cocher et piéton
470 "Mon second t'offre de l'espace" : l'espace étant une distance, une étendue, une mesure

470 "Mon troisième de l'air"
470 "et mon Quatrième de l'eau"
530 "Mon Quatrième s'inspire"

Arrivé en 470 je dois trouver une correspondance à ces items (à tout le moins à "Mon Troisième").

Je décrypte A RONCEVAUX et m'intéresse à sa bataille. Je vois la rivière Aube à travers l'Ouverture. Puis je cherche un coeur.

Quel est le coeur d'une rivière ? Sa source.

Je considère que le visuel doit m'aider à la compréhension de l'énigme : j'y vois Durandal plantée dans un rocher. Le cor de Roland n'y figure pas (ou alors sous l'apparence du roc = cor). Il convient de s'y intéresser du fait des items : en effet, le cor est un instrument à vent. Il "offre de l'air" et nécessite d'en "inspirer".

Or le mot "cor" n'est pas insignifiant car il s'agit de l'étymologie du mot "coeur". Ce coeur, qui est la source, "offre de l'eau".

Une confirmation serait la bienvenue à cette étape du raisonnement. Elle provient du visuel. Jugez plutôt :

"On attribue aussi aux héros du cycle carolingien le pouvoir de faire jaillir des sources en fichant leur épée en terre : ainsi la fontaine Roland au Pays Basque, celle de l'Empereur (Charlemagne) dans les ardennes belges, la Fontaine Charlemagne à Carcassonne, etc." Nicole Belmont, Mythes et croyances dans l'ancienne France, 1973.

"Les héros du cycle carolingien, auxquels on attribue la création de plusieurs fontaines, se servent d'une arme, qui a la même vertu que le bâton des saints ; dans une légende basque, l'épée de Roland semble douée par elle-même de ce privilège ; fatigué d'avoir massacré ses ennemis, et mourant de soif, il se reposait sous un arbre, lorsque le roi arriva et lui dit : "Ignores-tu le pouvoir de ton épée ! Frappe le rocher et l'eau sourdra" Roland frappa le rocher et il en sortit une source fraiche qui s'appelle encore la Fontaine Roland." Paul Sébillot, Le Folk-lore de la France. La Mer et les Eaux douces, 1904.

"Le sujet de nombreuses légendes a souvent été la glorification d'un héros : Roland fait jaillir une source en frappant le rocher de son épée" Claire de Marmier, La mystique des eaux sacrées dans l'antique Armor, 1947.

Ces exemples ont une origine légendaire. Mais la 470 n'a-t-elle pas trait à une légende ? Car si Durandal n'a jamais été fichée dans un rocher, et que la bataille de Roncevaux n'a peut être même pas eu lieu à Roncevaux, cette énigme nous demande bien de nous intéresser à ce village et à une épée plantée dans un rocher. Je considère hasardeux de s'intéresser à tous les lieux qui ont un lien légendaire avec cet évènement (Rocamadour, le Pas de Roland, le cirque de Gavarnie, etc.). Il apparaît dangereux de s'éparpiller.

Le "A" devant Roncevaux invite à y rechercher quelque chose. J'y trouve une fontaine qui est liée au visuel et à la bataille de Roncevaux.

Merci d'avoir pris la peine de me lire, j'ai essayé d'être le plus concis possible.
Répondre
#2
Le coeur n'est -il pas dans la source, COEUR S ? Si le coeur est à Bourges, dans la cathédrale St Étienne, une chapelle rayonnante Sud possède des vitraux consacrés à Jacques le Majeur.

Dans les chroniques de Turpin, Jacques révèle à Charlemagne, et à lui seul, le chemin d'étoiles ( Voie lactee) qui sillonne le ciel et mène à son tombeau. D'où le légendaire de la guerre conduite par Charlemagne en Espagne et cet épisode de la défaite de Roncevaux.
Charlemagne devrait monter la Voie, le bon chemin de Jacques non ?

Au moins deux souvenirs de Charlemagne à Roncevaux, au col d'Ibaneta, celui de son passage par une route marquée de la Croix de Charlemagne et celui de la mort de Roland matérialisée par la Chapelle Charlemagne. En cet endroit, selon certains chroniqueurs, sont exposés le tombeau de Roland et pour d'autres le Cor, le rocher fendu par Durandal près d'une fontaine.

Parmi les sources carolingiennes, dans le département de la Moselle, Charlemagne est à l'origine d'une source qui jaillit du sol : la fontaine de Rabas à proximité d'une chapelle Charlemagne et d'une croix Charlemagne. L'ensemble étant situé dans une forêt perdue près de Saint Hubert ( guérisseur de la rage). La Chapelle aurait été consacrée par le pape alsacien Léon 9 !
Répondre


Atteindre :