Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La clarté viendra de trois habiles rendez-vous en Mer Cantabrique
#11
Qd tu dit Dabo fausse piste ça veut dire quoi?

Pour moi Dabo est la solution de nombreuses énigmes voir peut-être même la nef et nnp.

Mais la chouette n est certainement pas à Dabo. 
Dabo serait plutôt une clef à utiliser en 560. 
On ne regrettera pas et tout sera révélé. 

Dans mes hypothèses les lumières ou lueurs se concentrent sur Dabo qui est une grande lumière une clef importante de la chasse.
Dabo est aussi l autoroute que l'on suit mais il faut savoir trouver la sortie avant le cul de sac.
Répondre
#12
(2019-01-14,10:48)herve a écrit : Qd tu dit Dabo fausse piste ça veut dire quoi?

Ça veut dire que Dabo n'existe pas dans le jeu dans la bonne piste, pas plus qu'Hernani. Max Valentin s'est bien amusé à bâtir une 4ème dimension autour de Dabo pour égarer le chercheur mais il ne faut pas y aller, et c'est la méga-astuce qui nous permet de sortir au bon moment, juste avant Dabo justement.

Pour résumer Dabo c'est la piste des dabos https://fr.wiktionary.org/wiki/dabo et Hernani c'est la piste qui nous trahit (à cause du conjuré Hernani, on ne peut pas faire confiance à un conjuré).

Ça peut paraître un peu fort comme conclusion mais c'est pourtant la bonne manière de commencer à travailler sereinement, il faut malheureusement des années et années pour se détacher de ses pistes (trop) attirantes.
Répondre
#13
Rappel de l'IS :


Citation :Indication supplémentaire fournie par Max Valentin le 8 février 1996 (qui aurait dû paraître dans VSD) :

UNE FOIS N'EST PAS COUTUME : JOUONS SUR LES MOTS PUISQUE LE PAUVRE HÈRE EST ÂGÉ. SI DÉVOT, L'ABBÉ DONNE 2 IDÉES. ESPÉRONS QU'OPHÉLIE ET L'AVOCAT L'AIDERONT, SANS HAINE ÉGALEMENT... VOICI LE BILLET QU'ILS LUI GLISSENT :

11 * 3,11,1,7,20,5 * 22,9,5,13,5,14,20,12,1,7,1 * 12,5 * 20,1,7,12,9,5,9,19 * 8,2,9,4,9,(12),5,19 * 1,7,5,13,5,14,20,12,5,26-22,12,9,5,21,19 * 5,13,5,14,20 * 13,5,1,7 * 3,1,13,5,14,20,20,2,9,4,1,7,9,17,21,5.
 

Le (12) est donné de cette façon pour les besoins du décodage, en tout cas c'est l'explication officielle.

Mais franchement il s'agit d'une IS que Max Valentin avait tout le temps de préparer, il n'aurait pas pu réaliser un décodage propre, sans bricolage ? Finalement ce (12) ne l'arrangeait-il pas ?

Je pense que oui car c'est un L qui se cache derrière.

L comme Lumière oui bien sûr, mais c'est un peu trop simple et la clarté évoque déjà la lumière, pas la peine de la dissimuler de cette façon.

L comme Louis XIV le Roi Soleil a évidemment beaucoup plus de gueule :


[Image: combined509676.jpg]


Même principe que pour le N de Napoléon.

C'est doublement excellent car c'est à la fois un lien vers PARIS la ville lumière et l'Autoroute du Soleil.


Bon c'est mignon comme confirmation cachée mais ce n'est pas ce que demande l'IS, le résultat de l'IS est un lieu raisonnablement précis.

Avec le Traité des Pyrénées on arrive rapidement à l'île des Faisans / l'île de la Conférence et Saint-Jean-de-Luz.

Et c'est là que tout se complique : comment ce lieu raisonnablement précis peut-il donner une indication importante, au point que ça en fasse l'IS la plus importante de toutes ?

Il semble assez clair pour moi que ça rejoint la révélation de la lumière céleste par l'ouverture et la découverte de la nef encalminée, mais de quelle façon ?

Je suis sûr que si on parvenait à comprendre la révélation de la lumière et le fonctionnement de cette IS, s'en serait fini de la nef encalminée, qui serait enfin identifiée une fois pour toutes...
Répondre
#14
(2019-01-12,00:55)zarquos a écrit : Merci lolo34 Wink

Il y a (au moins) 2 autres solutions qu'on peut signaler :

LAREDO

c'est un lieu qui se compose de 3 notes de musiques et comme dans le jeu les villes sont assimilées à des notes de musiques (en 580) ça peut faire symboliquement 3 lieux donc 3 RV. "Habile" quant à lui peut être rapproché de la main comme les instruments de musique qu'on tient en main.

> Inconvénient de cette piste : laborieux, et Laredo est un point précis (même défaut qu'un croisement de 3 traits au même endroit).

ILE DE LA CONFERENCE

D'un point de vue historique il y a eu 3 RV consécutifs pendant le Traité des Pyrénées, des RDV qu'on peut qualifier d'habiles dans le sens adroits (bien menés). Les lieux qui interviennent sont l'île de la Conférence et Saint-Jean-de-Luz pour le mariage, ce qui définit une zone que l'on peut qualifier de "raisonnablement précise" en Mer Cantabrique. Cerise sur le gâteau, le Roi Soleil fait directement écho à la clarté car qui dit clarté dit lumière.

> Inconvénient de cette piste : l'exploitation géographique reste difficile.

A noter que "habile" vient du latin "habilis" qui lui-même vient de "habeo" et signifie littéralement "avoir en main" :
https://fr.wiktionary.org/wiki/habile#fr
https://fr.wiktionary.org/wiki/habilis#la

Autant dire que ça s'applique quand même très bien à des traits, surtout quand on se rappelle du visuel de la 560 :

[Image: visuel_560.jpg]


En partant de l'idée que l'on parle de du Traité des Pyrénées (RDV qu'on peut qualifier d'habiles dans le sens adroits, bien menés , moi, ca me va).
Ne pourrait-on pas simplement enlever l'inconvenient en considérant que ces 3 RV ne servaient pas à d’autres constructions géographiques mais donnaient simplement un indice de confirmation comme par exemple : https://mediatheque.bayonne.fr/iguana/ww...de-mariage
Le 3 juin 1660, le mariage par procuration a lieu à Fontarabie, en Espagne, car selon la tradition espagnole l’Infante devait quitter l’Espagne mariée.
Le 4 juin, Louis XIV envoie son présent à Marie-Thérèse. À deux heures de l’après- midi, la Reine de France arrive à l’île de la Conférence avec Monsieur.
Le 9 juin, à midi, le mariage fut béni, et ratifié à Saint-Jean-de-Luz par Monseigneur d'Olce

Au centre de cette zone, on trouve le chateau d’abbadia qui est célèbre pour Antoine Thomson d'Abbadie d'Arrast et sa fameuse lunette méridienne : https://perso.imcce.fr/jean-eudes-arlot/...bbadia.pdf

Particularité : une lunette méridienne est utilisée pour mesurer les hauteurs azimutales (fleche au zenith), le niveau est donné par un bain de Mercure (**)
Du coup, fan de Saint Nicolas de Port, j’adore cet IS qui invite à considérer Mercure pour une altitude.
Autre particularité qui pourrait expliquer pourquoi MV aurait choisi cette lunette la : c’est la seule lunette méridienne décimale au monde (en grade plutôt qu’en degré)
NB : pour ceux qui voudait savoir : l'ouverture de cette lunette est de 15 cm et la distance focale de 2m

Sinon
Pour la 530 : il suffit d'être sage => il ne faut pas être pas sage => lunette de passage qui est l'autre nom de la lunette méridienne (c’est pas de moi, j’ai trouvé ca sur un blog)
Car la Vérité en vérité n’est pas affaire de Devin
=> vérité : ces lunettes sont souvent couplées à une horloge astronomique (méthode de l’oeil et l’oreille  : le lien avec https://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste-Lu...9rit%C3%A9  ?)
=> pas affaire de 2 20=> pas affaire du méridien 2,20 car Bourges est à 4 km de la méridienne de Paris;

Est-ce que ca plait à quelqu'un ? 
comme moi, je suis enthousiaste (peut etre trop), j'aurais besoin d'avis critiques.


**: dans  on trouve : https://www.sudouest.fr/2017/08/16/visit...9-5074.php
Le château abrite également de nombreux instruments scientifiques qui paraissent sortis de l’imagination d’un savant fou. C’est le cas de la nadirane, une invention d’Antoine d’Abbadie. Composée d’un bain de mercure placé au fond d’un puits sur lequel se projette un rayon lumineux vertical qui se déplace en fonction des mouvements de la Terre, la nadirane servait à observer les mouvements du sous-sol.
Répondre
#15
C'est très sympa Smile
Répondre
#16
(2019-03-11,18:47)zarquos a écrit : C'est très sympa Smile

Effectivement, SI cela était la bonne résolution des 3RV, j'avoue que je serais très fier d'avoir amener mon petit caillou à cette chasse "monstrueuse".
Répondre
#17
C'est effectivement interessant.

Je pars souvent du principe qu'une IS est là pour nous confirmer qu'on est sur la bonne piste.
En aucun cas elle ne sert à trouver la piste ou la solution.


exemple : on decode A Roncevaux puis une IS nous dit "Ca s'est passé en l'an 778"
on a la confirmation d'être sur la bonne piste.
Il est plus difficile de chercher dans l'autre sens et plus risqué de se tromper. que s'est il passé en 778 ? et quel lieu ou personnage ou fait à en déduire ?



Ainsi dans la 560 je trace des traits en suivant l'énigme :
- Cherbourg - Hernani
- lieu en mer - Dabo

Je constate que j'ai un rdv en mer cantabrique...

Rdv de rayon lumineux partant de :
- Cherbourg
- Hernani
- Dabo
Bof ? aucun des trois n'est identifié comme source de lumière.

Manque t il un trait pour les 3 rdv ?

Quoi qu 'il en soit il faut chercher une solution a l'énigme et seulement la confirmer par l'IS
et non chercher une solution à l'IS et la faire confirmé par l'énigme.
Répondre
#18
(2019-03-19,14:50)herve a écrit : C'est effectivement interessant.

Je pars souvent du principe qu'une IS est là pour nous confirmer qu'on est sur la bonne piste.
En aucun cas elle ne sert à trouver la piste ou la solution.


exemple : on decode A Roncevaux puis une IS nous dit "Ca s'est passé en l'an 778"
on a la confirmation d'être sur la bonne piste.
Il est plus difficile de chercher dans l'autre sens et plus risqué de se tromper. que s'est il passé en 778 ? et quel lieu ou personnage ou fait à en déduire ?



Ainsi dans la 560 je trace des traits en suivant l'énigme :
- Cherbourg - Hernani
- lieu en mer - Dabo

Je constate que j'ai un rdv en mer cantabrique...

Rdv de rayon lumineux partant de :
- Cherbourg
- Hernani
- Dabo
Bof ? aucun des trois n'est identifié comme source de lumière.

Manque t il un trait pour les 3 rdv ?

Quoi qu 'il en soit il faut chercher une solution a l'énigme et seulement la confirmer par l'IS
et non chercher une solution à l'IS et la faire confirmé par l'énigme.

Oui effectivement, confirmer le pied mercurien est plus intéressant que dire par ou les constructions de la 560 vont allez
Répondre


Atteindre :