Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
E6
#21
(2019-10-09,13:30)zarquos a écrit :
(2019-10-09,10:22)leuc a écrit : Ben voila, je crois que je suis bloqué...

Et depuis quand ça t'arrête ? 015h6.gif
[url=https://i.gifer.com/9sh6.gif][/url]https://i.gifer.com/9sh6.gif Wink

@zarquos : bon, mes précurseurs sont pas des aviateurs mais, j'ai quand même fait un effort : Ils volent Tongue
Répondre
#22
Conséquence de la piste russe en E5 (avec Gmaps): Les 3 destinations arrive en Aragon (et même plus précisement dans la province de Huesca)
Faut-il tout de même faire un choix : choix E5 ?
Montrerlégende qui conserne l'Aneto:

Sinon, en faveur de la vallée de Tena :
Citation :apanage : Fief concédé à un prince du sang, en compensation de ce que l'aîné seul succédait à la couronne
"Si la ténacité est ton apanage" : apanage + cité => on cherche la cité de Tena ?
Faut-il y voir un indice pour pointer la vallée de Tena en Aragon
Répondre
#23
Pour info : Une autre version de la légende de l'Aneto (à mettre dans google traduction pour ceux qui ne parle pas espagnol) où Atland apparait d'abord contre l'empire Romain puis contre le géant : ce qui résonne assez bien avec notre visuel et la légende de la défense de Syracuse.

Sur le coté "mathématique", j'aurais tendance à étudier 3 pistes (mais sans vraiment savoir comment les exploiter) :
  • La conjoncture de Syracuse : qui prétend que pour tout entier, en appliquant 3x+1 si impair ou /2 si pair alors on arrive à la suite infinie 1,4,2. Rien à voir avec Archimède mais (seul le terme Syracuse rappelle l'énigme) il se trouve que le nombre d'étapes pour arriver à 1 s'appelle "le vol" et le nombre maximum atteind "l'atitude" ce qui rapelle E5
  • Seconde piste : la série infinie 1/4 +1/4^2+...= 1/3 qui est une série utilisée par Archimède : C'est une série géométrique (en écho avec "puissance") de raison  1/4 (echo avec le 4 : nombre de paragraphe), infinie (écho avec "limite")
  • Troisième piste : Pi appellé parfois constante d'Archimède; nombre irrationel donc suite infinie de chiffres dont Archimède réalise une approximation par une suite succéssive de polygone régulier dans le cercle. Ainsi les limites usuelles (les majorants et minorants) calculé par Archimède avec deux polygones de 96 cotés sont 22/7 et 223/71.
    Maintenant, comme je le disais, le rapport avec HMKODHN ???
Répondre


Atteindre :