Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Fuites au chateau d'eau
(Hier,17:40)zarquos a écrit : Par curiosité, comment tu l'interprètes ? 091

Aucune idée ! Mais je le garde de côté ^^

Mais c'est amusant de voir que dans le livre, c'est l'ouverture qui est mise en avant pour révèler la lumière céleste, et de lire ici que ça l'est "indirectement".
Après, pas sûre de pouvoir réellement en tirer quelque chose, puisqu'on ne saura jamais si le "indirectement" ne concerne que l'ouverture, ou Carusburc et l'ouverture ensemble.
Répondre
(Hier,18:04)Gygy22 a écrit : Mais c'est amusant de voir que dans le livre, c'est l'ouverture qui est mise en avant pour révèler la lumière céleste, et de lire ici que ça l'est "indirectement".
Après, pas sûre de pouvoir réellement en tirer quelque chose, puisqu'on ne saura jamais si le "indirectement" ne concerne que l'ouverture, ou Carusburc et l'ouverture ensemble.

Je m'y attendais, merci d'avoir joué le jeu Wink

Pour moi si on veut conserver une cohésion d'ensemble aux madits il faut lire CARUSBURC (INDIRECTEMENT) ET OUVERTURE (DIRECTEMENT) = CARUSBURC ET OUVERTURE (INDIRECTEMENT). C'est le principe de FAUX ET VRAI = FAUX.
Répondre


Atteindre :