Ultima Forsan

Version complète : L'étoile des vents
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
L’absence de l’évocation de l’arbre centenaire peut faire penser que celui ci est cité dans le texte par un autre élément, comme la vieille maison en pierre absente de la carte. Cette maison en pierre à moitié effondrée, pourrait faire référence à un arbre à deux troncs dont l’un des deux est effondré.
La découverte d’un tel élément pourrait alors inviter à réinterpréter l’intégralité du texte, en cherchant le nouveau sens des mots.
Certains peuvent paraître évident: le café bouillant deviendrait un thé glacé, le padre deviendrait la madre (ou mère/mer/maire),… le papy édenté : la mère pleine de dent (dent de la mer?) 

L’auteur est peut être un fan du jeu « contrario »
Houlà Huh
(2021-08-26,10:02)chaill\uz a écrit : [ -> ]L’absence de l’évocation de l’arbre centenaire peut faire penser que celui ci est cité dans le texte par un autre élément, comme la vieille maison en pierre absente de la carte. Cette maison en pierre à moitié effondrée, pourrait faire référence à un arbre à deux troncs dont l’un des deux est effondré.
La découverte d’un tel élément pourrait alors inviter à réinterpréter l’intégralité du texte, en cherchant le nouveau sens des mots.
Certains peuvent paraître évident: le café bouillant deviendrait un thé glacé, le padre deviendrait la madre (ou mère/mer/maire),… le papy édenté : la mère pleine de dent (dent de la mer?) 

L’auteur est peut être un fan du jeu « contrario »

Et toi un fan de Stranger Things ^^
Je ne pense pas qu'il y ait toute une chasse de "l'envers", c'est déjà assez compliqué comme cela. Ce n'est qu'une chasse de 2 ans si je ne me trompe pas.
La vieille maison, si tu fais référence aux ruines du Llamux est probablement à utiliser dans l'énigme 3 où les lamas y sont de nombreuses fois mentionnés et où il est clair que les terminaisons des différents lieux contenant des noms de camélidés interviennent également.
Si tu veux arriver à quelque chose, il va falloir te falloir un peu plus de rigueur et t'imposer des règles. L'étoile des vents s'utilise dans l'énigme 1. La vieille maison semble être utile à l'énigme 3. Rien ne semble indiquer dans le texte que cette maison est à utiliser là au même endroit que la rose des vents. Je ne dis pas qu'il faut mettre des oeillères, bien au contraire, je suis bien un partisan du robinet imaginatif. Mais si tu ne guide pas le flux du robinet, toute l'eau finira gaspillée par terre. C'est pourquoi, j'insiste, il te faut un cadre.

Mon conseil est le suivant :
Tu peux faire un post-it pour chaque élément de la carte, pour chaque crypto dans la marge et pour chaque "anomalie" détectée dans le texte.
Tu peux avoir 8 récipients. 7 pour les énigmes de 1 à 7 et un récipient "?" ou neutre.
Tous les cryptos et "anomalies" de texte positionnés sur les jours 1, 2 et 3 vont dans le récipient énigme 1.
Tous les cryptos et "anomalies" de texte positionnés sur les jours 3, 4 et 5 vont dans le récipient énigme 2
et ainsi de suite jusqu'à 19, 20 et 21 dans l'énigme 7.
Tous les éléments de carte vont dans le récipient neutre (on ne sait pas encore à quelle énigme ils appartiennent).
Certains post-its se résolvent seuls avant d'être combinés (par exemple, les plantes donnent CARNIVORES tout en restant encore dans le récipient neutre).
Ensuite la difficulté, c'est d'essayer de comprendre où ces post-its neutres doivent atterir en terme de récipient d'énigme (les sortir du "?" pour les utiliser progressivement).
Deuxième difficulté : comprendre côté "anomalie" détectées dans le texte, celles qui sont juste du bruit ou du décorum.
Mon conseil est d'essayer déjà de résoudre les post-its qui sont ensembles dans un même récipient (avec un raisonnement rigoureux) en apportant les post-its neutres si et seulement si il y a quelque chose dans les éléments que tu as déjà qui invite à le faire.
Si tu es amené à piocher "des idées" d'un récipient précédent lors de la résolution d'une énigme suivante, cela peut éventuellement se justifier mais il faut là aussi que quelque chose t'invite à le faire.
Une fois que chaque récipient est réduit au maximum (et chaque chercheur possède sa définition de ce que c'est réduire. Pour moi, c'est trouver une ville). Seulement après, je vais assembler ces éléments réduits ensemble.
Dans beaucoup de raisonnement que je vois, les chercheurs bloqués dans des énigmes (n'arrivant pas à conclure et réduire un récipient au nombre de post-it minimal requis pour résoudre une énigme) ont tendance à tomber dans un biais : ils vont se dire "si je ne trouve plus rien, c'est qu'il faut que je commence à associer mes éléments de mon récipient 1 avec les autres récipients pour avoir de nouvelles idées). Ce qui en soit n'est pas impossible (improbable pour moi mais pas impossible), mais là il faut le faire avec beaucoup de rigueur : associer quand on est invité à le faire.
Et plus les chercheurs sont bloqués tôt ou moins ils sont rigoureux, plus ils mélangent les récipients beaucoup trop tôt et obtiennent toutes sortes de recettes miracles. La combinatoire est juste infinie si tu mélanges tout de suite "La ------- donne la clef" avec "un cercle les précède" par exemple.
 
Edit : tiens mon cerveau n'a pas mis 3 secondes à trouver une corrélation : la disparue donne la clé. Le cercle des poètes disparus... Voilà, je cherche des poètes maintenant ! 
Il faut se méfier de ces biais cognitifs.
J'ajouterai un point de vigilance (car j'ai parlé du bruit mais pas du silence). Je me rappelle vaguement mes cours de FAC de traitement automatique des langues. On avait conçu un moteur de recherche et on devait travailler à optimiser la précision des résultats basée sur la mesure du bruit et du silence.

Le bruit, c'est plus ou moins facile car tu peux le quantifier : tu prends tous les mots du texte que tu as noté comme sortant de l'ordinaire et tu vas les analyser un par un pour voir s'il servent. Ca reste difficile dans le cadre de la chasse car tu peux ne pas trouver tout de suite à quoi il sert et le jeter à tord. A la fin de la chasse, en tous cas, tu devrais être en mesure de lister tous les "bruits", càd tous les éléments que tu as relevé mais qui en fait ne servent pas (fausses pistes) et il ne faudrait pas en théorie qu'ils soient trop "gros". C'est mon cas avec l'énigme 7 par exemple. Nous sommes quasi convaincus de l'avoir terminés. Le "condor" a fini dans les bruits. Et ça, ça me gène...

Le silence est plus pernicieux : ce sont tous les éléments du texte que tu n'as pas relevé et que tu aurais dû relever... Et ça, c'est quasi impossible à quantifier quand tu ne sais pas ce que tu cherches (un bon exemple sont les prénoms de E1 qu'on avait manqué).
On pourrait alors se dire que tu pourras simplement prendre tout le texte et ne traiter que du bruit, mais là tu risque de te noyer sous la masse d'informations et de n'arriver nul part.
Je manque sûrement de méthode c’est une certitude même si je m’efforce d’en faire preuve. 
Deux trois petites remarques en vrac. 
Dans l’introduction il dit qu’il a étudié l’encre utilisée. Or si on s’intéresse à l’encre des annotations, il s’agit de la même que pour les dessins griffonnés que vous appelez tous décorum. 
Déjà « Le décorum, dans la langue française, est « l'ensemble des règles qu'il convient d'observer pour tenir son rang dans une bonne société ».
Ça peut être envisagé sous ce sens.
Dans ce cas soit ils ne sont absolument pas à négliger tout comme les annotations, soit les annotations et les dessins sont des fausses pistes. (Le dernier dessin ne vous évoque rien de très connu?)

Pour le condor il le voit en songe. Dans ce cas faut il le prendre en compte? Faut il écarter les songes et ne retenir que la réalité ou bien au contraire écarter la réalité et ne retenir que les songes?

Je reviens à la charge pour vous encourager dans une lecture modifiée, si les oiseaux deviennent par exemple des arbres, le condor correspondrait à l’arbre le plus grand.C’est un exemple totalement pris au hasard, à moins que rien ne lui était laissé…
Les sacs pourraient devenir des voitures, les kilos de fruit des litres d’essences, les lamas des vélos, le vent de l’eau, l’eau des rochers, les rochers des arbres, le ciel la terre, le campement le repas, le soleil la lune, 
La question est sommes nous invités à relire entièrement de le texte, je le crois bien. Essayez de trouver les extraits du texte qui pourrait vous y encourager.
(2021-08-26,13:57)chaill\uz a écrit : [ -> ]Les sacs pourraient devenir des voitures, les kilos de fruit des litres d’essences, les lamas des vélos, le vent de l’eau, l’eau des rochers, les rochers des arbres, le ciel la terre, le campement le repas, le soleil la lune, 

A ce petit jeu là, chacun peut se faire sa chasse et arriver à sa solution, qui sera tout aussi valable que celle du voisin. Non ?
(2021-08-26,14:53)Zinb a écrit : [ -> ]
(2021-08-26,13:57)chaill\uz a écrit : [ -> ]Les sacs pourraient devenir des voitures, les kilos de fruit des litres d’essences, les lamas des vélos, le vent de l’eau, l’eau des rochers, les rochers des arbres, le ciel la terre, le campement le repas, le soleil la lune, 

A ce petit jeu là, chacun peut se faire sa chasse et arriver à sa solution, qui sera tout aussi valable que celle du voisin. Non ?
Désolé Chaill'uz, c'est du grand n'importe quoi. Le grand délire ... 037
Peut être. Question as tu decoupé la rose des vents?

Ceux qui l’ont fait, repliez la carte et observez le trou laissé par la rose des vents, des éléments de la carte se retrouvent apparents et mis en avant. Relisez parallèlement le jour 21 qui commence par « un trou apparaît… »
Qu’est ce que vous identifier de jaune à cet endroit? A quoi ça ressemble?
Bonjour
@Timli Junes : j'adore le principe des post-it

Pour la rose :
21 items (je double les chiffres des grands triangles doubles) - 21 jours
Un commencement le rond rouge (entre le 9 et 21) .
Je tourne dans le sens horaire:
donc 21 est associé au jour 1 : je prends la 21ème lettre du texte du jour 1
3 à J2 donc la 3ème lettre, ..etc

J'ai essayé toutes les possibilités (sans tenir compte du rond rouge) et aussi dans le sens anti-horaire.
J'ai essayé en comptant les mots et pas les lettres.

Rien de concluant mais au cas où ça donne des idées…
Mettre des coups de ciseaux dans le bouquin, j'avoue je n'ai pas utilisé cette approche. Je la garde pour plus tard...quand je serai en craquage.
Mais je préconise toujours mon approche de foutre le bouquin au feu. Regardez la couleur des flammes, ça donne l'ordre des couleurs trouvés à la fin des énigmes.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26