Ultima Forsan

Version complète : Les Solutions de Zoé
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7
@Lucky,

Tu as de l'humour 😁
Zoé> Je ne suis pas trop d'accord avec ton tracé en 470. La droite Col de Roncevaux/Bourges(P de préfecture) coupe précisément Forbach-Angers au niveau du cours de l'Aube ce qui renforce davantage l'Aube que ton disque jaune qui s'écarte du cours de la rivière. Il semble clair que ton tracé n'est pas Roncevaux/Bourges mais Roncevaux/Carignan ce qui explique ton tracé plus à l'Est. Tu forces donc selon moi la DCA pour la caler sur Carignan mais, ce faisant, tu perds la finesse des tracés de l'Aube.

Amicalement,
Marvinclay
Marvinclay,


C'est finement observé en même temps que très juste. Du coup, je m'explique.

Nous n'avons jamais vraiment tracé "au millimètre" non plus que cherché à passer par le centre pile-poil du P du centre du pâté. Toucher le pâté était suffisant à nos yeux. Ce n'était pas un parti-pris, c'était... comme ça.

Quelques années plus tard, lorsque certaines chasses de Max ont montré des tracés parfois peu précis, je me suis alors dit que, ne pouvant savoir ce qu'il en était dans la Chouette, je ne les ai jamais vraiment repris.

D'autant que Max a dit que l'on pouvait se permettre quelques imprécisions, surtout au début et d'autant plus lorsque l'énigme ne nous demandait pas une précision de géomètre. Et en 470, nous sommes au début, la consigne n'est pas des plus pointues ("depuis mon Tout, par l'Ouverture, tu verras la Lumière") et n'implique aucune notion de distances ou de mesure, même approximative comme les 8000 en 650.

Mais l'argument majeur s'il en est pour moi reste que je ne pourrais jamais me résoudre à abandonner une piste au prétexte de quelques millimètres, surtout sur une 989. (Je ne serais certainement pas aussi péremptoire à ce propos s'il s'agissait de tracés sur une TOP 25 par exemple.)

Ta remarque m'a rappelé qu'il y a quelques années, je m'étais fait la réflexion, en lisant sur ton blog un article sur l'Aube, que les vignettes cartographiques qui illustraient ton propos, présentaient ce croisement d'une manière légèrement différente de la mienne. Effectivement, les ayant relues aujourd'hui, tel est bien le cas.

Enfin, quant à la perte de la finesse des tracés de l'Aube, ce n'est pas rédhibitoire car je ne m'en sers plus par la suite, ayant très peu de traits au final sur ma 989 (5).


017
(2021-10-16,20:08)Lucky a écrit : [ -> ]Bien pour le nouveau site  Smile

Merci !

017
(2021-10-17,00:06)Zoé a écrit : [ -> ]Nous n'avons jamais vraiment tracé "au millimètre" non plus que cherché à passer par le centre pile-poil du P du centre du pâté. Toucher le pâté était suffisant à nos yeux. Ce n'était pas un parti-pris, c'était... comme ça.

Quelques années plus tard, lorsque certaines chasses de Max ont montré des tracés parfois peu précis, je me suis alors dit que, ne pouvant savoir ce qu'il en était dans la Chouette, je ne les ai jamais vraiment repris.

D'autant que Max a dit que l'on pouvait se permettre quelques imprécisions, surtout au début et d'autant plus lorsque l'énigme ne nous demandait pas une précision de géomètre. Et en 470, nous sommes au début, la consigne n'est pas des plus pointues ("depuis mon Tout, par l'Ouverture, tu verras la Lumière") et n'implique aucune notion de distances ou de mesure, même approximative comme les 8000 en 650.

Mais l'argument majeur s'il en est pour moi reste que je ne pourrais jamais me résoudre à abandonner une piste au prétexte de quelques millimètres, surtout sur une 989. (Je ne serais certainement pas aussi péremptoire à ce propos s'il s'agissait de tracés sur une TOP 25 par exemple.)

Par le passé, je me suis aussi parfaitement contenté d'un RBC qui touchait Bourges car j'estimais que Carignan rectifiait un axe approximatif pour confirmer la DCA. Le choix était validé par l'obtention de la D45a en 500.
Tant que je n'avais pas d'alternative crédible, je pardonnais l'imprécision de la DCA car le couple Aube/Dabo restait un couple à la cohérence forte.
Et cette force masque une énorme faiblesse.
En effet avec l'Aube et Dabo, nous avons le segment qui devrait enfoncer le clou en 470 :
La Flèche/Sens/Troyes(coeur de l'Aube).

En 500, l'orthogonale issue de RBC croise ce segment en ... Dabo. Le chemin emprunté devrait donc s'en trouver confirmé et la D45a validée.
Mais patatras ! Max réfute explicitement ce segment impliquant des noms de villes en clair en madit. Pour moi, ce madit sonne le glas de ce segment en 470, de la D45a en 500 et détruit cette interprétation de l'Aube qui en prend alors un solide plomb dans l'aile. RBC qui tenait grâce à la solidité des autres planches tombe avec ce raisonnement.

Amicalement,
Marvinclay
Merci pour le blog, c'est toujours intéressant de lire de nouvelles choses. Par ex, je n'avais pas l'anagramme "Tu verras la route" qui s'inscrit parfaitement dans mon jeu.

Pour la lumière je reste un peu sur ma faim. J'ai envie de dire, tout ça pour ça ?

Pour (sur)confirmer que c'est bien ton rond jaune sur la carte? Mais à quoi sert ce point in fine ?

Pas à grand chose j'ai l'impression sauf à expliquer la dernière phrase de la 470.

Je suis étonné que tu n'évoques pas ces points :
- L'élément antérieur à la 470.
- La 560 (lumière céleste).
- La 420 (la lumière vient du ciel).
- L'IS : Les grandes lumières sont faites de petites lueurs.

Il y a beaucoup plus à dire sur la lumière je pense. Déjà l'étymologie de Aube, du latin alba = blanc...
@ Marvinclay


J'ai relu attentivement le post en question sur ton blog et je me permets de formuler quelques remarques.


1) Tu fais débuter ta droite RBC au symbole du col de Roncevaux tandis que je prends le parti de la faire commencer à Roncevaux (Roncesvalles sur la 989, ceci a une certaine importance comme je l'expliciterai en fin de post). Ces points de départ originels aboutissent à la différence entre nos croisement avec la droite Forbach-Angers dont tu parlais précédemment. D'autant qu'il me semble que partir du rond blanc de la commune me laisse une "latitude" plus importante et occasionne un "flottement" plus important que depuis le symbole topographique du col, plus petit et plus ciblé. Ce qui, si l'on devait s'en tenir à être le plus précis et rigoureux possible, accréditerait plutôt ton choix. Je te l'accorde.

Seulement, cet impératif de précision absolue n'existe tout bonnement pas. Je crois qu'il relève plutôt d'une sorte de biais cognitif, une croyance peut-être, issue peut-être de l'idée que l'on pourrait se faire de Max comme étant en tout temps et à chaque instant d'une rigueur absolue et ayant millimétré sa chasse au pouillème près. Dès lors, ce serait cela qui qui pousserait les chercheurs à rechercher et privilégier la précision la plus rigoureuse. Attention, je ne dis pas qu'il faut être imprécis. Je dis simplement qu'il faut se garder de rejeter une piste pour des histoires de millimètres sur une 989.


2) Je suis un partisan de l'aube/Aube depuis des lustres. Pour autant la piste La Flèche / Sens / Troyes qui s'y enchaîne ne m'a jamais paru convaincante, cela même si j'interprète un peu différemment les madits sur les noms en clair. Du coup, je n'ai pas remis en question la Lumière "aube" à cause de l'invalidité de la piste LF/S/T puisque ne l'y ayant jamais attachée.


3) Dans mon exposé sur la Lumière et le montage graphique qui révèle Epernay, je n'ai pas mentionné un truc pour ne pas surcharger le bouzin (et aussi parce que je ne sais trop quel crédit accorder à ce genre de choses) mais qui pourrait attester de sa validité à condition de démarrer le tracé RBC depuis Roncevaux et non pas ailleurs. Je te le présente ici, sommairement.


- Sur la 989, Roncevaux est indiqué par le toponyme Roncesvalles.
  Roncesvalles est traduit par « vallée d'aubépines »

- Épernay, étymologiquement, est traduit par « lieu planté d’épines ».

- D'un « lieu planté d’épines » à une « vallée d'aubépines » via l' « Aube » !
Epernay => l'Aube => Roncesvalles ; c'est assez cohérent je trouve... et cela établit un lien. 
Col de Roncevaux ou Roncevaux, les deux te permettent de recourir à l'étymologie. Et de mémoire, tu n'as pas de différence significative en partant du col ou du cercle de la localité. Par contre, Roncevaux-Bourges-Carignan ne coupe plus Forbach-Angers au niveau du cours de l'Aube.

Tu n'as jamais considéré La flèche/Sens/Troyes/Dabo mais des chercheurs, et pas seulement des daboistes, qui ne se connaissaient pas l'ont fait.
La Flèche (la ville) vise le Coeur (de la lumière Aube=Troyes).
Ce segment passe par Sens (le bon Sens) et se prolonge sur Dabo. Tout alignement est une coïncidence mais la concentration d'éléments explicites pour désigner cette hypothèse en fait selon moi une fausse piste fatalement voulue par l'auteur.

Je rajoute que le tracé est complaisamment calé par la ville de Villeneuve l'archevêque qui appartient à la fois aux segments La Flèche/Sens/Troyes et Roncevaux/Bourges.
Un aubiste peut donc trouver un bon chemin qui coupera l'orthogonale issue de RBC en Dabo. Il saura donc que le bon chemin n'est pas du côté d'Ascq mais du côté de Dabo. Mais l'auteur a détruit les briques (villes en clair) constitutives d'un tel raisonnement pour séduisant qu'il soit.
Je précise enfin que l'Aube comme la route en spirale D45a de Dabo furent mes solutions et que je mesure à quel point il est difficile d'abandonner des hypothèses aussi tentantes.

Amicalement,
Marvinclay
@Zoé : Bonsoir, j'ai parcouru la nouvelle page sur la Lumière et aussi celle du premier site(*) mais j'avoue que je rejoins l'opinion de marvinclay. 
En particulier, quand tu écris : 
Citation :En tant que première balise, la Lumière nous apporte sa propre auto-confirmation ainsi que la confirmation de la validité des droites RBC (470) et Forbach-Angers (600).

Alors que non, c'est l'inverse; Tu as cette Lumière parce que ton trait col d'Ibaneta Bourges est dès le départ très au Sud de Bourges et passe ainsi par Carignan (et ma foi, pourquoi pas ? ce choix en vaut probablement un autre); 
En ce sens la Lumière n'auto confirme pas RBC puisque c'est le choix de retenir RBC qui t'a conduit à cette lumière.
Pour d'autres chouetteurs qui ont tracé une droite Col d'Ibaneta-Bourges : le fait que le trait par le centre du P de Bourges croise parfaitement, sur la rivière Aube la ligne FA a du enthousiasmé plus d'un chercheur et je n'ose imaginer le doute une fois en 500 en découvrant l'écart "compensable" pour avoir comme annoncé (titre 470), une droite RBC comme DCA.(**) 

* : sur cette page, la suite d'hypothèses que tu considères est intéressante à lire et je n'ai pu m'empecher de me dire que si tu avais retenu une seconde lecture Charles des charades alors ta quatrième hypothèse t'aurait mené à d'autres conclusions
** : Et en écrivant cette dernière phrase, je note à quel point la situation ressemble à la "contorsion" que l'on peut s'imposer sur la DCA Gérardmer-Etain vis à vis de SNdP !
(2021-10-17,10:49)LongJohnSilver a écrit : [ -> ]Merci pour le blog, c'est toujours intéressant de lire de nouvelles choses. Par ex, je n'avais pas l'anagramme "Tu verras la route" qui s'inscrit parfaitement dans mon jeu.

Pour la lumière je reste un peu sur ma faim. J'ai envie de dire, tout ça pour ça ?

Pour (sur)confirmer que c'est bien ton rond jaune sur la carte? Mais à quoi sert ce point in fine ?

Pas à grand chose j'ai l'impression sauf à expliquer la dernière phrase de la 470.

Je suis étonné que tu n'évoques pas ces points :
- L'élément antérieur à la 470.
- La 560 (lumière céleste).
- La 420 (la lumière vient du ciel).
- L'IS : Les grandes lumières sont faites de petites lueurs.

Il y a beaucoup plus à dire sur la lumière je pense. Déjà l'étymologie de Aube, du latin alba = blanc...


Merci pour ton retour LongJohnSilver.  Smile


Je te réponds un peu en vrac, désolé.

- Je n'évoque pas l'élément antérieur car je l'ai déjà fait dans un long exposé sur la Lumière ICI. (Par ailleurs, je mentionne aussi l'étymologie alba sur cette même page donnée en lien.)

- Je n'évoque pas la lumière (céleste) qui vient du ciel car je considère qu'elle n'a pas de rapport avec la Lumière et que ce sont deux notions distinctes.

- Je n'évoque pas l'IS car elle est traitée dans la rubrique IS.


Je souhaitais uniquement exposer la partie "utilité & fonctionnement" de la Lumière, partie qui demeure une espèce de zone d'ombre du jeu tant elle n'est jamais présentée publiquement. A ce titre, c'est un essai de ma part et je suis désolé aussi de n'avoir pas plus à exposer. Cela étant dit, dans cette forme, la Lumière recouperait 4 décodages sur 3 énigmes, ce qui, somme toute, est déjà pas si mal.  Rolleyes


Enfin, stricto sensu, mon rond jaune ne sert à rien si ce n'est à illustrer le lieu, assez peu précis, où s'incarne la Lumière. Cette illustration sert ensuite à clarifier le montage graphique proposé.


Voili, voilou et à te lire.


017
Pages : 1 2 3 4 5 6 7