Ultima Forsan
À la recherche de la clef de passage 600-500 - Version imprimable

+- Ultima Forsan (https://www.zarquos.net/ultima-forsan)
+-- Forum : La Chouette d'Or (https://www.zarquos.net/ultima-forsan/forumdisplay.php?fid=8)
+--- Forum : 500 (https://www.zarquos.net/ultima-forsan/forumdisplay.php?fid=16)
+---- Forum : Clé 600-500 (https://www.zarquos.net/ultima-forsan/forumdisplay.php?fid=158)
+---- Sujet : À la recherche de la clef de passage 600-500 (/showthread.php?tid=1068)

Pages : 1 2 3


À la recherche de la clef de passage 600-500 - Piblo - 2020-12-04

Salut à tous,

J'ai pensé faire du texte ci-dessous une contribution sur lachouette.net et puis je me suis dit qu'il avait peut-être sa place ici.

1. Contexte
 
Ma solution de l’énigme 580 est Vézelay. J’y suis arrivé depuis Roncevaux, par la via Lemovicensis qui passe par Bourges. Il s’agit du bon chemin de Compostelle parmi les trois qui se réunissent peu avant de franchir les Pyrénées. Merci de considérer ceci comme une hypothèse, si vous ne suivez pas cette piste. Ne me demandez pas, dans le fil de discussion que j’ouvre, de la justifier plus profondément.
 
Je pense avoir trouvé la quasi totalité de l’énigme 500. Grâce à la méga-astuce, je pense avoir trouvé, dans cette énigme, la bretelle de sortie de la fausse piste autoroutière qui mène à Dabo. Ma mesure est le pied métrique de 33 cm. Ma droite connue avant la 500 est Roncevaux-Bourges et son prolongement. Seul hic, je ne suis pas sûr d’avoir compris ce qu’est la Lumière. Ne m’en demandez pas plus.
 
La 600 est pour moi une pièce manquante au puzzle de mes solutions. Je vous détaille, ci-dessous, en toute franchise, l’état actuel de mes réflexions. C’est sur elles que je souhaiterais que vous réagissiez.
 
Pour moi, la clé de passage 580-600 est le code A0. Nombreux sont peut-être ceux qui vont me dire que nous n’avions pas besoin de cette clé pour résoudre l’énigme 600. C’est exact mais les faits sont là : l’énigme 580 nous donne le code A0 ; nous utilisons ce code pour décrypter l’énigme 600 et, il n’y a qu’une clé de passage entre une énigme N et une énigme N+1 (Madits).
 
2. Décryptage
 
Le titre nous permet d’associer les lettres latines aux chiffres arabes. C’est ce que laisse entendre, de manière très explicite, l’un des Madits du Figaro Magazine (*). Cela, bien entendu, n’exclut pas une seconde interprétation.
 
(*) "Al-mar" est un mot d'origine étrangère. Sa signification, une fois trouvée - et associée symboliquement à celle de la Fibule de Prénestre -, vous fournit une explication quant à la façon de décrypter les lettres qui forment l'énigme textuelle.
 
Le texte, une fois décrypté donne La clef (et non la clesf) se cache sur un navire noir perché. Les masses atomiques sont conformes à celles qu’elles étaient lorsque l’Einsteinium avait pour symbole E.
 
Une des interprétations de cette phrase - il se peut que ce ne soit pas la seule -, nous donne NIEPCE. Contrairement à ce que disent certains, le codage est parfait. Le fait de réutiliser la clef de cryptage (séquence 2-4-2-5-3), une fois tous les nombres utilisés, est classique (*). Si NIEPCE n’est pas utilisé dans cette énigme, ni dans la suivante, il se peut que ce soit un reliquat.
 
(*) Dans le chiffre de Vigenère, par exemple, la clef est dupliquée autant de fois que nécessaire et elle peut très bien n’être utilisée qu’en partie, à la fin.
 
Pour le cas où nous devrions nous intéresser à la photographie dans cette énigme, il est intéressant de noter que dans le Quid, à l’article consacré à la discipline, on trouve Vitruve et Al-Hazen (*), à la suite d'Aristote,  comme précurseurs. Alors que Al-Hazen pourrait être rapproché de Al-Mar, Vitruve pourrait être rattaché à Préneste (il a étudiée l'architecture du Temple de la Fortune, dans cette ville). Avec Vitruve, Al-Hazen et Niepce, nous aurions affaire à la naissance de la photographie (Est-ce elle qui nait clef en main ?). De manière similaire, le titre fait référence aux naissances des chiffres et des lettres.
 
(*) J’aime beaucoup Al-Hazen. Il est le théoricien de la camera obscura et j’aime à penser que les ténèbres resplendissent à l’intérieur d'elle. Et puis, il y a les fameux écrits, dans l’introduction de son traité d’optique, qui s’appliquent de manière extraordinaire à notre quête :
 
La recherche de la vérité est ardue, la route qui y conduit est semée d’embûches. Pour trouver la vérité, il convient de laisser de côté ses opinions et de ne pas faire confiance aux écrits des anciens. Vous devez les mettre en doute et soumettre chacune de leur affirmations à votre esprit critique. Ne vous fiez qu'à la logique et l’expérimentation, jamais à l'affirmation des uns et des autres, car chaque être humain est sujet à toutes sortes d'imperfections ; dans notre quête de la vérité, nous devons aussi remettre en questions nos propres théories, à chacune de nos recherches pour éviter de succomber aux préjugés et à la paresse intellectuelle. Agissez de la sorte et la vérité vous sera révélée.     

Remarquable ! N'est-il pas ?
 
3. Piste aux étoiles
 
J’ai de bonnes raisons de penser que le Navire Argo est un élément de solution de cette énigme. La méga-astuce m’y conduit. Ceci peut nous amener à considérer la piste aux étoiles (PAE)... introduite plus tôt dans le jeu (Cocher et Boussole, etc…). Sur cette piste, je suis assez tenté de m’intéresser à la Voie Lactée. La majorité des constellations dont le nom apparaît dans les énigmes, se trouvent sur celle-ci et un lien existe entre elle et les Chemins de Compostelle (cf. le songe de Charlemagne dans la chronique du pseudo-Turpin).
 
Quelle serait la clef qui se cache sur le Navire Argo ? Quel serait le lien éventuel entre Vézelay et la PAE ?
 
Si l’on suit la PAE, on pense à son étoile la plus brillante, Canopus (Alpha Carinae  – 6h 24m, ‑52° 42’), qui conduit, par exemple, à la piste proposée par Klaus & Martini (rapportée par Marvinclay sur son blog) : Canopus, étoile la plus brillante de la voûte céleste après Sirius, est une étoile de type spectral F0. Klaus et Martini considèrent donc la droite Forbach (F) – Angers (0) et constatent que la droite G1 (Gérardmer-Bourges) lui est parallèle… 
 
4. La piste de UPSA
 
On pense aussi à la nébuleuse de la Carène (NGC 3372 – 10h 45m, ‑59° 52’), à son système stellaire central, Eta Carinae, et à la nébuleuse du Trou de serrure, surnommée aussi le doigt de Dieu.
 
C’est ce que propose Upsa (voir sa contribution sur lachouette.net). La clef qui se cache sur le Navire Argo, serait près de la nébuleuse du Trou de serrure. De nombreuses représentations imagées des constellations, placent la nébuleuse de la Carène à l’endroit de la figure de proue du Navire Argo. Ce serait elle la clef qui sort de l'eau comme symbolisée sur le visuel.
 
Selon la légende, la figure de proue du navire Ago était une statue de la déesse Héra qui conseillait Jason et les Argonautes face à certaines épreuves. Héra étant l’incarnation du mariage, Upsa fait un inventaire à la « Pierre Loti » et déduit qu'une solution partielle de cette énigme est la création de l’ordre de la Toison d’Or à Bruges, le 10 janvier 1430 par Philippe Le Bon, duc de Bourgogne, à l’occasion des festivités de son mariage avec Isabelle de Portugal.
 
Dans un précédent fil de discussion, Leuc fait remarquer - peut-être pas exactement en ces termes -, que Philippe Le Bon a acheté le duché de Luxembourg vers 1442. Or le duché inclut la Prévôté d’Yvois, autrement dit, de Carignan. Nous aurions là la clef de passage 600-500 puisque, en 500, nous sommes amenés à considérer la droite Roncevaux-Carignan.  
 
5. Analyse
 
J’aime assez la piste de Upsa. Si la Lumière, que l’on a laissée incomprise à la fin de l’énigme 470, se trouve dans l’axe Roncevaux-Bourges, on la retrouverait ici, dans la région de Carignan : les ténèbres resplendiraient alors (*). Je n’ai jamais adhéré au fait que la Lumière puisse être l’Aube, mais j’ai du mal aussi, à accepter l'idée qu'elle puisse être le Luxembourg. L'étymologie n’a rien à voir avec celle de la Lumière.
 
(*) Cela n’empêche pas les ténèbres de resplendir aussi dans le ciel étoilé lorsqu’on s’intéresse au Navire Argo, voire dans la camera obscura si on s'intéresse à la photographie.

Ceci dit, la piste d'Upsa peut très bien être une sur-interprétation de l’énigme. On cherche à ce que la solution se raccroche au début de la solution suivante et, parmi les milliers de pistes possible, on trouve un lien qui, peut-être, n'a rien à voir avec ce qu’il faut trouver.
 
Le choix d’un élément de solution est parfois arbitraire. Pourquoi, par exemple, considérer la mariage parmi les nombreux attributs d'Héra ? Parce qu’il y a le verbe s’allier dans le titre ? Dans ce cas, n’aurait-il pas fallu trouver des liens entre Al-Mar et Phillipe Le Bon, d’un côté, entre la fibule de Présente et Isabelle de Portugal de l’autre ?
 
J’aimerai bien lire d’autres pistes que celles de Klaus & Martini et Upsa pour cette énigme 600. Dommage qu‘il n’existe pas un index des contributions déposées sur lachouette.net.     
 
Amitiés,
Piblo


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - Caseuré - 2020-12-18

Je suis toujours optimiste quand je lis des chouetteurs utiliser cette piste du bon chemin !!
Vézelay en 580 on dirait qu'on y échappe pas, j'avais suivi il y a longtemps cette hypothèse avec la même piste, la même mesure et une hésitation sur la lumière. ^^

Le code comme clé de passage 580-600 me semble logique, sur le caractère indispensable c'est difficile de se prononcer avec la connaissance du décodage et des années de chasse au compteur. Mais de toute façon je ne pense pas qu'on puisse l'éliminer sur ce détail... Smile

Sur le décryptage de la 600, j'ai toujours le même avis, on a affaire à une phrase-reliquat et la solution proprement dite est simpliste.
Le soucis de l'énigme c'est qu'on a pas assez de données avec seulement ses quelques mots trèèès vagues et son visuel réduit, pour définir avec certitude tel ou tel élément. Elle est construite pour être trop interprétable, donc tout est justifiable. La confirmation doit au moins venir de la cohérence avec la 500 et de sa relation avec la nef. Et pour moi le lien avec la 500 est beaucoup plus "faible" que le code A=0, ce qui participe à la difficulté d'obtenir un consensus sur la solution 600...


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - Puymasit - 2020-12-20

Piblo met le doigt sur le fait que la 600 offre deux grandes familles de solutions plausibles.

Il existe une troisième voie qui consiste pourtant bien souvent à chercher un truc ou un bidule ressemblant plus ou moins à un NNP pour s'empresser, tel un addict tracéïnomane, de concrétiser cela sur une 989.

Personnellement, je n'adhère pas à cette troisième voie.

Les deux premières dont la base est dépeinte par Piblo me semblent bien plus prometteuses.

Si j'ai opté pour la PAE ce n'est pas par mépris de la piste NIEPCE, ce n'est que parce que je pense avoir fait aboutir la PAE dont la presque totalité des chouetteurs ne veut plus entendre parler, même ceux qui l'ont un jour emprunté.

Petite précision sur la PAE, nul ne peut sérieusement penser qu'elle ne fait pas partie du jeu, a minima en tant que fausse piste de l'auteur. Les références antérieures à la 600 de noms de constellations, le visuel de la 500, la vision de Charlemagne rappelée par Piblo, tout concoure à nous ramener dans le ciel, à la voie lactée et à ce NNP bien encombrant.

Dans le processus de résolution de la 600, je mettrai le doigt sur deux points :
- Piblo a raison d'insister sur le fait que la figure de proue de Héra est bien à la tête du navire, donc dans la zone où se situe la nébuleuse du trou de serrure. Je n'ai pas suffisamment insisté sur ce point dans ma petite production. C'est bien un élément indispensable pour savoir dans quel coin chercher, à commencer sur laquelle des constellations incidentes (c'est à dire la Carène).
- Mea culpa, mais j'ai omis dans ma production un point qui avait été révélé par le chercheur Don Luis,qui n'y croit d'ailleurs même plus. Le clef se cache sur... peut se lire de deux façons :
=> Cherche la clef qui est cachée sur le NNP. La totalité des chouetteurs a adopté cette lecture naturelle, la première qui vient en tête en faisant de la clef, bien souvent, une clef de cryptage (comme avec Niepce).
=> LA clef, est définie. Nous ne connaissons que deux clef à ce stade. Celle du blason d'Angers et celle du visuel de la 600. Je retiens la seconde mais cela n'interdit pas d'y voir aussi, à l'avenir, une astralocartélisation d'Angers/Eta Carina. Donc LA clef du visuel est à cacher sur le NNP. Ce qui revient à dire : Cherche un endroit où cacher la clef du visuel (bref une instruction façon mode d'emploi - visse la clef, plante la clef, colle la clef, cache la clef -). Dans le cheminement ce n'est plus la même, et cela permet d'écarter, dans cette interprétation du texte, toutes les autres étoiles et objets célestes composant le NNP de La Caille. Quel meilleur endroit qu'un trou de serrure pour y planquer une clef ? Dès lors, le premier point avec la présence d'Héra nous ramène à l'idée de mariage et donc à la naissance de l'ordre. Et oui, l'ordre était finalement à trouver en 600 (je plaisante).

@+

Pour revenir, plus précisément à la problématique de la clé de passage 600/500, de mon point de vue ce n'est pas l'achat d'Yvois par le duc de Bourgogne.

En 500 on parle de mesure, la mesure, si l'on retient le pied métrique donc le système métrique, a été définie sur un critère physique précis.
Or la 500 démarre précisément par quelque chose évoquant ce critère lié au NNP.

In fine, la solution de la 600 au regard du début du texte et du visuel de la 500 (en ne retenant que les infos CDC) me conduit précisément à l'institut de France et donc au fronton et sa SA4C.

C'est donc une mécanique assez précise avec une clé de passage qui ferait partie des CDP indispensable du jeu (ce qui n'est pas le cas de toutes les CDP).

Pour revenir au post de Piblo, il évoque aussi la CDP 580/600 (A=0) via l'utilisation du titre Almar-Préneste. Si ce titre peut aussi évoquer le fait d'associer lettres et chiffres, c'est un trompe l'oeil. En réalité, en 580, nous n'avons pas eu besoin d'aide pour faire le chemin inverse. C'est une aide totalement superflue.
Pour ma part, comme GTI je crois, je vois dans ce titre une allusion aux constellations de l'hémisphère sud et à la dénomination de leurs objets célestes.

@+


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - Schliemann - 2020-12-22

@Piblo : Je n'ai rien à reprocher fondamentalement à ta proposition. Juste une faiblesse maditique : Max dit à propos de la 600 "Un coup d'oeil vers le ciel ne vous aidera pas", ciel qui est tout de même franchement central dans ton hypothèse.


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - Piblo - 2020-12-22

Madit a écrit :QUESTION No 40 DU 1995-08-21
----------
TITRE: AU SUJET DE LA 600-SUITE
----------
UN REGARD VERS LE CIEL PEUT IL M'AIDER?
----------
QUESTION SUJETTE A INTERPRETATION, DONC IL EST DIFFICILE DE REPONDRE. A PRIORI, NON, UN REGARD VERS LE CIEL NE VOUS APPORTERA RIEN (SI J'AI CORRECTEMENT COMPRIS VOTRE QUESTION). AMITIES -- MAX

Max a-t-il correctement compris la question ? Rien n'est moins sûr.
Il peut aussi très bien l'avoir comprise mais fait semblant d'avoir compris autre chose.
Pourquoi dit-il "question sujette à interprétation, donc difficile d'y répondre ?


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - leuc - 2020-12-22

(2020-12-22,21:12)Schliemann a écrit : @Piblo : Je n'ai rien à reprocher fondamentalement à ta proposition. Juste une faiblesse maditique : Max dit à propos de la 600 "Un coup d'oeil vers le ciel ne vous aidera pas", ciel qui est tout de même franchement central dans ton hypothèse.

MontrerLes fameux madits:

Si tu as entendu parler de la constellation de l'argo dans un livre, un regard vers le ciel va-t-il apporter quelque chose ? Max pouvait-il réellement répondre autrement ?


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - zarquos - 2020-12-23

(2020-12-22,23:06)leuc a écrit : Si tu as entendu parler de la constellation de l'argo dans un livre, un regard vers le ciel va-t-il apporter quelque chose ? Max pouvait-il réellement répondre autrement ?

Tout dépend si l'énigme s'articule autour de la PAE, si c'est le cas MV en aurait forcément tenu compte dans ses réponses.

Comme dans l'Impossible Affaire des Diamants Volés :

Citation :Regarder vers le ciel m'aidera-t-il pour résoudre les nouvelles énigmes ?
Oui, en effet !

Énigme complice. Dois-je aussi regarder le ciel afin d’obtenir son nom ?
Non, pas dans cette énigme.

Concernant l’amie d'enfance, est-ce ici que l'on doit regarder vers le ciel, en référence à la belle nuit d'été ?
Vous chauffez…

Mon sentiment est que dans la 600 la PAE n'est même pas une fausse piste voulue par MV, il répond alors de façon assez interrogative à la question du chercheur en 1995 (- Mais de quoi il parle ?).

Alors qu'en 1997 il répond différemment, parce qu'entre temps il a eu vent des pistes des chercheurs mettant en scène la PAE et en particulier l'Argo en janvier 1997 :

Citation :QUESTION No 13 DU 1997-01-26
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: UNE QUESTION COMME UNE AUTRE
EST CE QUE LE MOT ARGO VOUS EVOQUE QQCH GALION
--------------------------------------------------------------------------------
OUI, COMME POUR LA PLUAPART DES GENS. J'AI LU LES RECITS DE LA MYTHOLOGIE OU DES TRAITES D'ASTRONOMIE. MAIS CELA N'INFIRME NI NE CONFIRME QU'IL Y AIT LA LE MOINDRE RAPPORT AVEC LA CHOUETTE... AMITIES -- MAX

Et il y a aussi ce madit :

Citation :QUESTION No 9 DU 1999-11-15
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: CARTE
VOUS DITES QU'IL Y A BESOIN DE 2 CARTES DONT UNE ETANT UN ZOOM DE L'AUTRE MAIS N 'Y A-T-IL PAS BESOIN D'UNE CARTE DU CIEL EGALEMENT. AMITIES--TIBO
--------------------------------------------------------------------------------
2 CARTES, TIBO ! (NECESSAIRE ET SUFFI- SANT !) AMITIES -- MAX

Donc quand bien même la PAE est impliquée dans le jeu, les résolutions importantes doivent pouvoir se faire sans carte du ciel, par exemple il est exclu à mon sens de superposer un chemin dans le ciel et un chemin sur la carte.

Dans la 780 il n'y a pas besoin de carte du ciel pour identifier les constellations de la Boussole et du Cocher.


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - leuc - 2020-12-23

(2020-12-23,12:41)zarquos a écrit : ...Donc quand bien même la PAE est impliquée dans le jeu, les résolutions importantes doivent pouvoir se faire sans carte du ciel, par exemple il est exclu à mon sens de superposer un chemin dans le ciel et un chemin sur la carte.
Dans la 780 il n'y a pas besoin de carte du ciel pour identifier les constellations de la Boussole et du Cocher.
@zarquos : Les "récits de mythologie" ou un "traité d'astronomie", plutôt qu'une carte du ciel, c'est entendu !
Comme tu le signales, une carte du ciel n'est pas nécessaire pour identifier la constellation du Cocher et celle de la Boussole. Et pourtant, dans cette 780, leur localisation astronomique (au sens géographique, voir cartographique  : l'une dans l'hémisphère Nord, l'autre dans le ciel austral)  est au centre de leur mise en opposition.
Mais une fois qu'on a trouvé La Boussole (sans carte du ciel), peut-on opposer au Navire Argo le besoin d'un regard vers le ciel ou d'une carte du ciel en 600?


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - zarquos - 2020-12-23

(2020-12-23,15:03)leuc a écrit : peut-on opposer au Navire Argo le besoin d'un regard vers le ciel ou d'une carte du ciel en 600?

Regarder vers le ciel = s'intéresser aux étoiles, bien sûr que ça aide à trouver l'Argo.
La carte du ciel c'est un autre problème, c'est juste pour montrer les limites d'exploitation de la PAE.

Je m'étais promis de ne pas reparler de ça, mais vu ce que c'est Schliemann qui a remis ça sur le tapis c'est différent Big Grin


RE: À la recherche de la clef de passage 600-500 - Askillex - 2020-12-23

MV ne répondrait-il pas au premier degré, sachant que la quasi totalité des chasseurs résident dans l'hémisphère nord où un regard vers le ciel ne permettra évidemment pas d'apercevoir Argo ...  Huh