Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Pourquoi la Chouette dort toujours ?
#1
Salut à tous,

Aujourd'hui je vous propose un petit essai, qui vise à répondre à la question : pourquoi la Chouette dort-elle toujours ?
Je précise que ce texte me servait de mémo et m'aidait à poser mes idées et à synthétiser ma pensée, il n'avait donc pas vocation à être publié ici. Mais je me suis dit que certains pourraient peut-être être intéressés, alors autant en faire profiter tout le monde. La partie la plus importante est à mon sens la pièce jointe, mais le texte en est une bonne introduction (un peu conséquente, certes, mais tant pis)


Pourquoi la Chouette dort-elle toujours ?

 
Une chasse au trésor qui dure fête ses vingt-cinq ans, ce n’est pas banal… C’est encore plus étrange quand on sait que l’auteur avait estimé sa durée à un an environ. Depuis leur sortie en 1993, les énigmes ont été cherchées par plusieurs dizaines de milliers de chouetteurs, sans qu’aucun d’entre eux ne parvienne à aller au bout. Plusieurs hypothèses fleurissent sur les forums pour expliquer cette surprenante longévité. Je vais brièvement en évoquer quelques-unes qui semblent improbables, avant de passer aux choses plus sérieuses.

Certains soutiennent que Max Valentin n’a jamais caché de trésor, jamais construit de solution viable, et que tout ça n’était qu’une vaste arnaque. Je n’y crois pas. Toutes les chasses de Max ont été résolues (à part la Chouette), et je rappelle qu’il a répondu à 118 000 questions des chouetteurs. Ça fait beaucoup d’investissement pour une simple arnaque, n’est-ce pas ? Je ne m’attarderai donc pas là-dessus. 

D’autres prétendent que les énigmes mènent à un endroit, mais que la Chouette n’y est pas. Autrement dit, Max est venu la récupérer, ou elle a déjà été trouvée par quelqu’un d’autre. Cette hypothèse n’est pas beaucoup plus crédible que la précédente… En effet, on peine à trouver deux chercheurs qui ont la même solution. Rappelons que pour 1000 solutions différentes, on en a au moins 999 qui sont fausses ! Le jour où une solution cohérente reviendra souvent sur les forums et les pages liées à la Chouette, on commencera à se poser des questions, mais ce n’est pas le cas à l’heure actuelle.

J’en arrive donc à la partie principale de ce propos. Il est difficile de trouver deux chercheurs qui trouvent la même chose, pourquoi ? Il y a forcément un problème quelque part, dans la résolution des énigmes par exemple. Ce document n’a pas prétention à être un modèle, ni une référence, mais vise à donner une vision globale des points clés de la chasse, ainsi que des verrous et des points de discorde entre les chercheurs.
Premièrement, il est difficile de prendre du recul sur une chasse de onze énigmes. Par « prendre du recul », j’entends « avoir une vision globale ». L’enchaînement des énigmes répond à une logique précise, et n’est pas dû au hasard. Mais il est très compliqué de s’en rendre compte quand on a onze textes et onze visuels devant les yeux. Une fois que la logique d’ensemble aura été comprise, on pourra enfin considérer les énigmes comme les pièces d’un même ensemble, et pas comme des entités quasiment indépendantes.

Deuxièmement, certaines solutions continuent de faire débat après 25 ans, même lorsque les madits à ce sujet sont parfaitement clairs. L’exemple le plus frappant est certainement la 530, où certains voient encore Agen comme solution, où d’autres villes tout aussi folkloriques. On passera sous silence le cas de la B, mine inépuisable de fausses pistes pour les amoureux du décorticage de visuel. C’est regrettable de voir encore ce genre d’hypothèses sur les forums, surtout quand on a des milliers de madits à disposition, qui sont précisément là pour éviter ces fausses pistes. Un beau paradoxe, mais les chouetteurs sont bien placés pour savoir qu’ « il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ». C’est la pollution des forums qui est en partie responsable du fait que les bonnes pistes soient noyées dans la masse, voire dénigrées.

A propos de pollution, je m’attarde quelques instants sur la complexité des recherches documentaires. En 1993, il était plus difficile d’avoir accès aux informations comme la nature de Carusburc. Aujourd’hui, un clic et dix secondes suffisent… Mais si Google est un allié précieux, il comporte quelques inconvénients et quelques pièges. Déjà, il pousse à une lecture superficielle des énigmes. On a tendance à se ruer sur les informations des sites, au risque de passer à côté d’éléments importants. De plus, il devient de plus en plus difficile de trouver des informations pertinentes au sujet de la nef encalminée ou du navire noir perché. En effet, tout ce qui est renvoyé par le moteur de recherche concerne la chasse, et les diverses hypothèses de chacun. Plus moyen d’accéder aux informations sources ! Enfin, les logiciels comme Dcode ou Ars Cryptographica nous tentent, et invitent à chercher des codes là où il n’y en a pas.

J’en viens maintenant aux questions qui fâchent, ce qui constitue le point le plus important de tout ce propos. J’ai constitué une liste de 90 questions qui divisent ou qui restent obscures. Cette liste se veut exhaustive, cependant j’en ai sûrement oublié. N’hésitez pas à me le faire savoir si c’est le cas, j’actualiserai la liste. Pourquoi une telle liste ? Dans une optique de prendre du recul sur la chasse, et d’identifier les verrous. Je pense que pour réussir, il faut commencer par comprendre ses échecs... Et je suis certain qu’il faut en passer par là pour trouver la Chouette, parce qu’on rame depuis trop longtemps. Il faut se poser, tout reprendre depuis le début et faire la synthèse de ce qu’on sait déjà. 

Bonne lecture !

Amicalement

Hayleen


.pdf   Questions sans réponse.pdf (Taille : 130.05 Ko / Téléchargements : 574)
Répondre
#2
Bonjour, content de constater que ce forum existe à nouveau !
Cela fait des années que je n'avais pas touché aux énigmes, donc je remets le pied à l'étrier doucement et ton post me semble bien utile en ce sens.  Smile

Il est effectivement compliqué de trouver deux chercheurs "qui ont la même solution". Par exemple, au-delà des concepts, on a peu de théories faisant consensus sur au moins une des nombreuses "entités" tangibles à découvrir dans le jeu (Nef, Sentinelles, etc).

Dans un de ses derniers madits, MV s'inquiétait de la propension des chercheurs à "trouver les réponses aux énigmes des chasses sur internet". (8 du 2001-09-13)
Les problèmes inhérents aux recherches sur internet sont bien visibles avec la multiplication quasi-infinie des potentielles entités au fil du temps. Après 26 ans de jeu, on se sent encore forcés d'utiliser nos recherches documentaires afin de créer des liens qu'on aura pas su découvrir autrement et c'est un problème. 

Cela dit, avant d'arriver dans cette impasse, il y a une réponse complémentaire évidente à la question posée, que MV évoque dans ce même madit : 
"Ce qui bloque, ce sont les fausses pistes."

Les siennes sont "autoroutières" et "construites avec soin". MV considérait que ses FP fonctionnaient, je trouve ça plutôt rassurant car il suffirait donc aux chercheurs de les identifier puis de reculer un peu pour pouvoir avancer.  Wink 

Concernant les questions en pièce-jointe, je te les emprunte pour faire le point (avec ta permission ^^) et j'ajouterais bien deux ou trois choses, comme l'utilisation des 2 compas à pointe sèche.
Répondre
#3
Lorsqu'on lit ce type d'inventaire, on est en droit de désespérer parce qu'il serait facile de rajouter une centaine de questions qui ne feraient qu'augmenter notre désarroi.
Pour ma part, et même si ca peut sembler paradoxal pour un chercheur qui a publié plus d'une centaine d'articles sur son blog, j'ai une vision assez synthétique de cette chasse au trésor.
De mon point de vue, toutes les interrogations ne se valent pas. Il existe de nombreux éléments mineurs, beaucoup d'objets importants mais finalement assez peu de solutions majeures. Ce sont ces solutions majeures qui retiennent mon attention et qui constituent l'ossature de ma compréhension du jeu.
Prenons une chasse résolue de Max Valentin.
Est-ce que les villes de Moulins ou de Compiègne dans le Trésor d'Orval constituent des solutions majeures ?
Non, ce qui est important c'est de comprendre qu'elles sont les villes étapes du périple de François Premier et qu'elles seront utilisées (avec quelques autres) pour déterminer Ceton.  
On comprend bien que l'auteur doive intégrer des incontournables comme la mesure et nous balader d'étapes en étapes jusqu'à la zone mais l'essentiel, ce n'est pas de comprendre une énigme mais bien de comprendre le jeu. Si nous savons vers quoi l'auteur nous amène, nous pouvons mieux comprendre si ce n'est la solution, du moins la finalité de telle ou telle énigme. Nous n'avons donc pas besoin d'avoir une connaissance exhaustive répondant à toutes les phrases de la chouette d'or.
Réciproquement, je pense qu'on peut quasiment tout avoir mais que la méconnaissance d'une solution majeure puisse être rédhibitoire.

Amicalement,
Marvinclay
Répondre
#4
@Marvinclay,
Malheureusement, j'ai bien peur de dire le contraire. Il est finalement pour moi nécessaire de connaître l'ensemble des données pour finir la quête.
Le plus dur est a mon avis de connaître l'ensemble de l'énigme. Car a chaque révélation, on pense avoir fini alors que ce n'est qu'une étape.
Hormis les fausses pistes, je pense que c'est ce point qui est le plus bloquant.

Redeye63
Répondre
#5
Comme je ne suis pas arrivé au bout de ma piste, j'avoue que je partage l'approche de marvinclay (d'ailleurs, je suis content que tu es eu l'occasion de republier sur https://marvinclay.blogspot.com/). 
Mais j'ai quand même une question (pas assez d'expérience sur d'autres chasses pour y répondre par moi même) : 

  • pensez vous qu'il y est effectivement UNE idée générale qui conduit le jeu (comme le périple de Francois 1er dans Trésor d'Orval)  et le reste serait des outils, des moyens, des traquenards ?? ou est-il envisageable qu'il y ait plusieurs idées générales ?

Pour illustrer ma question, imaginons par exemple (et par analogie avec Orval) une idée générale sur "la vie de Napoléon Bonaparte."
  
Alors je peux concevoir que la musique, les fleches... tout cela ne soit que des outils cachant des cryptages, des tracés.
Mais ou ranger des éléments aussi riches (et couvrant plusieurs énigmes) comme  "Niepce et la plaque d'Etain" ?
Répondre
#6
Contrairement à Orval, il n'y a pas de fil rouge dans la chouette.

Le fonctionnement du jeu s'éclaire dans la 520, c'est à ce moment-là que tout tombe en place. Ce qui est logique d'ailleurs puisque l'ensemble des solutions participe à la découverte de la zone, ensuite ce sont les reliquats qui prennent le relais pour donner l'emplacement précis de la cache.

Max Valentin explique qu'il ne faut pas s'inquiéter de ne pas savoir où on va exactement avant la 520, tant que les solutions sont logiques et s'enchaînent de façon fluide et cohérente tout va bien.
Répondre
#7
Qu'est ce qu'un fil rouge ?
Au premier degré, un fil de couleur rouge  Big Grin
Stricto sensu, la liste des villes étapes de François Ier ne sert que dans la première partie d'Orval au contraire d'un fil rouge qui concernerait toutes les énigmes.
Autrement dit, on aurait bien tort de s'interdire une interprétation qui couvre sur plusieurs énigmes mais pas la totalité.
Par exemple, on pourrait considérer la récolte d'objets qui s'assembleraient en 560. (théorie du miroir ou photographie)

La 560 est véritablement l'énigme où un choix doit s'effectuer. C'est là où une compréhension classique (ponctuelle) de l'ouverture doit s'opérer ou au contraire une interprétation plus élaborée. Une chose est certaine, la 560 utilise plusieurs entités déjà rencontrées (Lumière céleste (Du ciel vient la lumière en 420), l'ouverture (530), Carusburc (580), nef encalminée (600?) ...)
C'est pour cela que j'utilise le terme d'assemblage comme si la vocation des énigmes précédentes était de fournir les briques pour construire la solution de la 560.

Amicalement,
Marvinclay
Répondre
#8
Ni un fil rouge ni plusieurs :

Citation :QUESTION No 38 DU 1997-11-08
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: FIL ROUGE
MAX, IL Y A UN AN, VOUS REFUSIEZ DE PARL ER DE L'EXISTENCE D'UN "FIL ROUGE" COMMU N A TOUTES LES ENIGMES. AUJOURD'HUI, ACC EPTERIEZ-VOUS DE DIRE, SANS TROP EN DEVO ILER, SI IL EXISTE UN "THEME" COMMUN A T OUTES LES ENIGMES. DU STYLE"11 CHAPITRES D'UN MEME LIVE, OU 11 EVENEMENTS DE LA VIE D'UNE SEULE PERSONNE...)?
--------------------------------------------------------------------------------
J'AI DEJA REPONDU QUE NON, PAS DANS CE SENS-LA. MAIS JE PREFERE NE PLUS EN PARLER DU TOUT, CAR C'EST UN SUJET QUI ENVOIE SYSTEMATIQUEMENT LES CHERCHEURS SUR UNE FAUSSE PISTE. DU MOINS, SUR UNE PERCEPTION ERRONEE DU CONCEPT DE CE JEU... AMITIES -- MAX

QUESTION No 20 DU 1997-11-13
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: FIL ROUGE
EST-IL POSSIBLE,CHER MAX,DE TROUVER PLUS IEURS FILS ROUGES C.A.D.:PLUSIEURS THEME S CONDUCTEURS POUR LES ENIGMES. CLEMENTINE.
--------------------------------------------------------------------------------
NON. AMITIES -- MAX

Après qu'il y ait des éléments d'énigmes qui se rejoignent sur une même thématique on s'en doute un peu, il faut bien que les énigmes puissent s'enchaîner.
Quant à la 560 on ne peut pas parler de synthèse des énigmes précédentes :

Citation :QUESTION No 6 DU 1997-09-10
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: CARUSBURC
L'ENIGME EST ELLE UNE SYNTHESE DES ENIGM ES PRECEDENTES TRACER LA LIGNE SUFFIT IL A PASSER A L'E NIGME SUIVANTE
--------------------------------------------------------------------------------
NON A LA PREMIERE QUESTION. JE NE PEUX PAS REPONDRE A LA DEUXIEME, NAVRE. AMITIES -- MAX

Là-aussi il est bien évident que la 560 met en œuvre pas mal d'éléments d'énigmes antérieures, mais elle n'apporte pas une compréhension évoluée du jeu, on reste un peu dans le brouillard.
La finalité arrive dans la 520 :

Citation :QUESTION No 35 DU 1995-12-21
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: DANS QUEL ETAT J'ERRE ?
JE PENSE AVOIR RESOLU LES 4-5 AVEC L'OR DRE- 1ERES ENIGMES.LE LIEN ENTRE CHACUNE D'ELLES EST LOGIQUE.MAIS LA SOMME DES SO LUTIONS ME SEMBLE HERMETIQUE,AU SENS OU JE NE VOIS TOUJOURS PAS OU JE VAIS.CE SE NTIMENT EST-IL NORMAL? UN JOYEUX NOEL A VOUS,MAX,A BECKER,ET A TOUS MES AMIS ET AMIES CHERCHEURS.HUGO.
--------------------------------------------------------------------------------
IL EST LOGIQUE DE NE PAS VRAIMENT VOIR VERS QUOI ON VA AVANT D'ETRE ARRIVE A LA FIN DE LA 11EME QUI DONNE LA ZONE. MAIS DU MOMENT QUE VOS SOLUTIONS SONT COHERENTES ET LOGIQUES, NE VOUS INQUIE- TEZ PAS... AMITIES -- MAX

Et c'est logique car la 520 (ou 11ème énigme si on préfère coller aux madits) donne la zone et pour cela on met en œuvre les solutions antérieures, qui ont été récoltées pendant le jeu :

Citation :QUESTION No 43 DU 1996-09-04
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: OVERKILL ?!? REPETITION
PARDON, LE BIAIS PERMETTANT DE CONFIRMER QUE LA 520 EST LA DERNIERE ETAIT INVOLO NTAIRE. MA QUESTION "OVERKILL?!?" RESTE LA MEME MAIS EN REMPLACANT "520" PAR "LA TOUTE D ERNIERE ENIGME". MERCI - VULCAIN, AU RABIOT ...
--------------------------------------------------------------------------------
CE N'EST PAS LA DERNIERE ENIGME STRICTO SENSU QUI VOUS DONNE LA ZONE, MAIS UN ENSEMBLE DE SOLUTIONS RECOLTEES DE- PUIS LE DEBUT DU JEU. JE NE PEUX PAS VOUS DIRE COMBIEN, MAIS JE CONFIRME QUE VOUS AVEZ LA ZONE A LA FIN DE LA 11EME. AMITIES -- MAX

QUESTION No 12 DU 1999-09-02
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: GAETAN ZONE SUITE
2#2# OU PEUT ON DIRE QUE LE FAIT D'ARRIV EREN ZONE EST UN FIL CONDUCTEUR DE RESULTATS D'ENIGMES QUI NOUS CONDUIT DU DEPART A LA FIN ? MERCI DE ME REPONDRE SVP 
--------------------------------------------------------------------------------
LA, JE PEUX REPONDRE PAR L'AFFIRMATIVE, MAIS TOUT EN REFUTANT L'EXPRESSION "FIL CONDUCTEUR" (OU FIL ROUGE) QUI FUT TRES A LA MODE PENDANT L'ETE 95, ET A TOUT POUR INDUIRE EN ERREUR. JE PREFERE DIRE QUE L'ENSEMBLE DES ENIGMES (SAUF LA SUPE RSOLUTION, BIEN ENTENDU) A POUR OBJECTIF DE VOUS FAIRE LOCALISER LA ZONE. AMITIES -- MAX
Répondre
#9
(2019-05-29,21:10)zarquos a écrit : Après qu'il y ait des éléments d'énigmes qui se rejoignent sur une même thématique on s'en doute un peu, il faut bien que les énigmes puissent s'enchaîner.
Quant à la 560 on ne peut pas parler de synthèse des énigmes précédentes :
[...]
Et c'est logique car la 520 (ou 11ème énigme si on préfère coller aux madits) donne la zone et pour cela on met en œuvre les solutions antérieures, qui ont été récoltées pendant le jeu :

Il y a une différence entre des énigmes qui s'enchaînent de proche en proche via des clefs de passage en nombre restreint et une énigme qui accumule une quantité d'objets émanant de plusieurs énigmes pour trouver sa résolution.

On peut avoir une vision minimaliste de la 560.
En suivant un raisonnement du type "Je pars de Cherbourg globalement vers le sud et je trace un trait qui passe par Bourges pour trouver la nef".
Je ne critique nullement ce choix mais j'estime que les différences de méthode sont plus forets que l'obtention de solutions différentes avec des méthodes proches.

On peut aussi considérer la nécessité de nombreux pré-requis et il est sensé de croire que l'accès au là de la 650 réclame une complexité spécifique et une méthodologie plus élaborée.
L'auteur peut aussi penser que "fil rouge" est une expression trop transversale pour une résolution qui n'utiliserait pas toutes les énigmes ante 560 et qui ne concernerait aucune énigme post 560.

Le sens de mon propos était aussi de considérer que la compréhension de la chasse provenait davantage de sa structure que de ses solutions.
Dit autrement, quand la chasse sera résolue, on se souviendra davantage d'une structure et d'un agencement menant à des solutions qu'à l'ensemble des solutions. On ne se rappellera que des solutions les plus importantes.

Amicalement,
Marvinclay
Répondre
#10
@ Marvinclay

Il est évident que le modèle énigme - clé de passage - énigme - clé de passage - énigme - ... est insuffisant.
Il est tout aussi évident que partir au sud de Cherbourg et voir la nef encalminée par l'ouverture est insuffisant, c'est juste l'énoncé de l'énigme.

Mais compréhension des énigmes et compréhension du jeu ce n'est pas tout à fait la même chose. A la fin de la 560 on a certainement une meilleure compréhension des énigmes, mais la logique du jeu se dévoile seulement à la fin de la 520.

Il me semble que le Trésor de Malbrouck fonctionnait de la même façon avec une grosse énigme de clôture.
Répondre


Atteindre :