Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Utilité du compas
#1
L'utilité la plus simple du compas serait de participer à la construction :

[Image: xtechniques-tracage-tracer-angle-droit-c...VZ4HN.webp]


https://www.systemed.fr/conseils-bricola...,3069.html

On prend deux points sur la carte situés de part et d'autre de Carignan, on règle le compas sur une distance convenable et boum on a l'ortho c'est magique.

Encore mieux : si on prend deux points situés à 18,5 cm de part et d'autre de Carignan et qu'on règle le compas sur environ 26,2 cm, en vertu du Théorème de Pythagore on obtient l'ortho et l'intersection des arcs-de-cercle directement à la bonne distance ! (18,5 cm de Carignan)

Super on s'est donné du mal alors qu'il suffisait de se servir de l'équerre sur le visuel !

[Image: images?q=tbn:ANd9GcR5n_8Qzv4KSTb9qFjYTqW...tFIDAocG&s]

- Zut j'avais pas vu !

A moins que Max Valentin ne considère la construction en une seule fois :
- On règle l'écartement du compas à 18,5 cm grâce à la règle (parce qu'on est prévoyant).
- On pose la règle sur la carte pour matérialiser la DCA.
- On pose l'équerre sur la carte pour matérialiser l'ortho.
- Il reste à mesurer 18,5 cm mais les outils sont pris ! On sort donc le compas et on trace un petit arc de cercle (juste au-dessus de l'équerre puisqu'on ne peut pas passer à travers).
Répondre
#2
Un dessin est souvent plus efficace que de longues explications :

   

PS : je n'ai pas tenu compte des graduations sur la règle alors merci de ne pas me prendre la tête avec ça ^^
Répondre
#3
j'y étais presque avec ma version "prends la tangente"  Tongue
Répondre
#4
034

Cette participation à la construction est-elle suffisante pour justifier la présence du compas sur le visuel ?

Ben du coup je pense que oui maintenant, un visuel "Carambar" en somme ^^
Répondre
#5
Indispensable ! 😀
Compas Équerre Règle CLE (de sol) = CERCLE
G(Sol) Règle Équerre Compas = GREC

Amicalement,
Marvinclay
Répondre
#6
(2020-05-01,16:54)zarquos a écrit : On sort donc le compas et on trace un petit arc de cercle (juste au-dessus de l'équerre puisqu'on ne peut pas passer à travers).

Petite précision : le compas n'a pas pour vocation de tracer des arcs de cercles puisqu'il s'agit d'un compas à pointes sèches. La méthodologie suggérée est donc : On pose la règle sur la DCA, on trace l'ortho, et ensuite on pique sur 2424 et on regarde où ça nous mène. La différence avec ce que tu proposes n'est pas énorme, mais ça implique une chose : pas de cercle de 18,5 de rayon ayant pour centre 2424 !
Répondre
#7
Je suis d'accord avec toi Hayleen, il ne peut pas s'agir de tracer un cercle permanent, puis de constater dans une autre énigme l'intersection avec un autre tracé, c'est forcément quelque chose dont la durée de vie est limitée à l'énigme.

La nature de la pointe du compas n'est pas mentionnée dans le CDC, à la base elle pouvait donc être indifféremment grasse ou sèche. Si on considère une pointe grasse, on va simplement tracer un arc de cercle puis l'effacer (tracé temporaire) et si on considère une pointe sèche, on retient plutôt le symbolisme de la méthode (report de distance).

Citation :QUESTION No 16 DU 1997-11-08
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: GRAAL-N-
420: C'EST BIEN LA POINTE METALLIQUE ET NON LA MINE-CRAYON QUI EST PLANTEE DANS LE 'N' OU BIEN IT'S DOESN'T MATTER.*
--------------------------------------------------------------------------------
C'EST UN COMPAS SERVANT A MESURER LA DISTANCE ENTRE DEUX POINTS, ET NON UN COMPAS POUR TRACER DES CERCLES. IL A DONC DEUX POINTES. AMITIES -- MAX

Un compas à pointes sèches est donc comme une sorte de règle à longueur variable... mais il ne faudrait pas oublier que contrairement à une règle on peut le faire pivoter autour de la pointe plantée dans la carte ! Sinon dans la 420 on serait forcément contraint de connaître la direction exacte de la flèche, ce qui ne semble pas être le cas.
Répondre
#8
La présence de l'instrument compas sur les visuels reste troublante : 
Citation :Le terme est un déverbal de « compasser » lui-même issu du bas latin compassare signifiant « mesurer avec le pas », qui s'est spécialisé dans le sens actuel dès le xiie siècle...
  • Les jambes du piéton du visuel 780 et le "premier pas..." du titre dans une énigme où nous devons identifier la mesure.
  • Le compas du visuel 500 et les 560606 mesures du texte
  • Le compas de la 420 et les 1969.697 mesures du texte
  • L'exception visuel, c'est la 650 : on a à faire à un nombre de mesures mais pas de compas... à la place, une pelle !!
Du coup, j'aurais quand même tendance à garder les visuels encore un moment  Big Grin




Sinon, pour ma part, la 500 est liée à l'architecture. Le fait que la 500 apporte l'échelle de la carte (du plan) n'y ai pas étranger.
Citation :Au Moyen Âge, le maître architecte est celui qui possède le savoir de la géométrie, il discute sur un pied d'égalité avec les dirigeants religieux. Dans une société où peu savent lire, le plan, construit à la règle et au compas, est le seul moyen de communication simple entre l'architecte et les ouvriers. Se pose cependant le problème de l'échelle puisque les unités de longueur ne sont pas complètement normalisées. Sur le terrain s'active alors, avec son compas, le parlier ou maître de chantier qui fait le lien entre l'architecte et les ouvriers. Ceux-ci utilisent pour leur construction, un compas et une règle, mais aussi, quand la taille des mesures est trop importante, le cordeau qui remplace indifféremment la règle (trait tiré au cordeau) et le compas. Associés à l'équerre, la règle et le compas deviennent alors le symbole de l'Architecte, maître architecte des cathédrales ou Architecte du monde.
Répondre
#9
(2020-05-02,12:59)leuc a écrit :
  • Les jambes du piéton du visuel 780 et le "premier pas..." du titre dans une énigme où nous devons identifier la mesure.
  • Le compas du visuel 500 et les 560606 mesures du texte
  • Le compas de la 420 et les 1969.697 mesures du texte
  • L'exception visuel, c'est la 650 : on a à faire à un nombre de mesures mais pas de compas... à la place, une pelle !!

Avec un peu d'imagination ça doit le faire 107

   
Répondre
#10
Big Grin  Qui sait, à vouloir se prendre pour le piéton de la 780, on va peut être s'en servir d'échasses !!
Répondre


Atteindre :