Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La méga-astuce
#1
La distance entre le col de Roncevaux et Bourges est approximativement 530 km.
La distance entre Angers et Forbach est approximativement 580 km.
La distance entre Dabo et Golfe Juan est approximativement 560 km.
La distance entre Dabo et Cherbourg est approximativement 650 km.

Nous avons ici 4 distances qui correspondent à 4 des longueurs d’ondes inscrites en haut des énigmes.

Il est donc probable que les autres nombres au-dessus des énigmes vont aussi servir et apporteront une confirmation que nous sommes sur la bonne voie. Ces autres nombres sont les suivants : 470, 780, 500, 420, 520, et 600.

En partant de Cherbourg et en visant Hernani, on s’arrête en mer cantabrique lorsque l’on voit Dabo au travers Bourges. La distance entre ce point en mer cantabrique et Cherbourg est approximativement 470 km (si on passe par la partie sud de Bourges.)

De ce point en mer cantabrique jusqu’à Dabo il y a approximativement 780 km.

Il reste à déterminer 500, 420, 520 et 600.

Au début de la chasse, la distance entre le CDD et Roncevaux pourrait être égale à 500 km puisque que le changement de direction se fait peu après Bourges.

Résumons la liste chronologique des distances rencontrées : 500    530   580   560   650   470   780

Je suppose que 600 est la dernière distance rencontrée : 500 530 580 560 650 470 780 600

Je suppose que 420 et 520 se rencontrent entre 530 et 580 :
500   530   420   520   580   560   650   470   780   600
 
Je vais modifier l’ordre de ces nombres en respectant une logique de classement premier-dernier.

Les deux premiers nombres restent à leur position : 500    530

Les deux derniers nombres (780 et 600) s'ajoutent à la suite :
500   530   780   600

Les nombres 420 et 520 (en position 3 et 4) s’ajoutent à la suite :
500   530   780   600   420   520

Les nombres 650 et 470 (en position 7 et 8) s’ajoutent à la suite :
500   530   780   600   420   520   650   470

Pour finir, les deux derniers nombres s’ajoutent en se faisant inversé puisqu’on est dans une logique de classement premier-dernier :
500   530   780   600   420   520   650   470   560   580

Et on trouve exactement l’ordre des énigmes dans le livre : 500   530   780   600   420   520   650   470   560   580

Cette liste de distances est selon moi la méga-astuce. Elle permet de confirmer que nous sommes sur le bon chemin.

(Je sais que l’ordre des énigmes dans le livre a été choisi pour des considérations artistiques, mais les nombres au-dessus des énigmes, eux, ont été choisis à la fin.)
Répondre
#2
Etonnant que personne ne l'ait vu auparavant  081
Répondre
#3
(2019-12-09,08:32)chouchou a écrit : Etonnant que personne ne l'ait vu auparavant  081
Si, si, c'est le genre de piste où effectivement tu te rends compte à postériori du role de crible des madits:
https://www.zarquos.net/synthese/b/nombres/nombres.txt

NB : Je suis moi aussi tomber dans cette voie il y a quelques mois Wink
Répondre
#4
Les nombres n'ont aucun rôle à jouer dans le décryptage des énigmes, ni  dans la supersolution, ni dans les confirmations, ils ne servent qu'à l'ordre de la B.

Mais puisque ce fil est ouvert j'en profite pour donner mon point de vue sur la méga-astuce :

Il s'agit de l'astuce liée à Paris dans la 500 qu'on peut associer à Micromégas le conte philosophique de Voltaire (Point de vue de Sirius / Relativisme).
Soit un Paris microscopique qu'on associe au méga Paris, la SAQC.

Cette idée me vient de Marvinclay :

Citation :Ce Petit Paris invisible sur la 989 sert d'hyperlien homonymique qui pointe évidemment vers le grand Paris, visible sur la carte au méga et ainsi s'explique la méga astuce.

https://marvinclay.blogspot.com/2012/03/...etain.html
Répondre
#5
Même si ce n'est pas très original, pour moi la M-A réside dans la bonne interprétation supplémentaire (ou secondaire) des charades.
Répondre
#6
(2019-12-09,09:07)leuc a écrit :
(2019-12-09,08:32)chouchou a écrit : Etonnant que personne ne l'ait vu auparavant  081
Si, si, c'est le genre de piste où effectivement tu te rends compte à postériori du role de crible des madits:
https://www.zarquos.net/synthese/b/nombres/nombres.txt

NB : Je suis moi aussi tomber dans cette voie il y a quelques mois Wink



C'était trop beau pour être vrai donc.

(2019-12-09,09:32)zarquos a écrit : Les nombres n'ont aucun rôle à jouer dans le décryptage des énigmes, ni  dans la supersolution, ni dans les confirmations, ils ne servent qu'à l'ordre de la B.

Mais puisque ce fil est ouvert j'en profite pour donner mon point de vue sur la méga-astuce :

Il s'agit de l'astuce liée à Paris dans la 500 qu'on peut associer à Micromégas le conte philosophique de Voltaire (Point de vue de Sirius / Relativisme).
Soit un Paris microscopique qu'on associe au méga Paris, la SAQC.

Cette idée me vient de Marvinclay :

Citation :Ce Petit Paris invisible sur la 989 sert d'hyperlien homonymique qui pointe évidemment vers le grand Paris, visible sur la carte au méga et ainsi s'explique la méga astuce.

https://marvinclay.blogspot.com/2012/03/...etain.html


J'ai toujours trouvé cette piste très astucieuse et convaincante... Mais peut-on la prolonger après la 500 et la 420 ? J'avais cru comprendre que la MA (à moins que je ne me trompe) courait sur plusieurs énigmes, jusqu'à la fin... D'ailleurs je crois que c'est sur ce forum que j'avais vu une astuce autour du Louvre ensuite (point de départ de la SAQC)... Le port Saint-Nicolas donnant Saint-Nicolas de Port (+ l'inversion photographique des blasons). Une fois passé SNDP, peut-on retrouver cette astuce "des Lumières" pour nous confirmer la suite ? 
Répondre
#7
(2019-12-09,13:43)chouchou a écrit : J'ai toujours trouvé cette piste très astucieuse et convaincante... Mais peut-on la prolonger après la 500 et la 420 ? J'avais cru comprendre que la MA (à moins que je ne me trompe) courait sur plusieurs énigmes, jusqu'à la fin... D'ailleurs je crois que c'est sur ce forum que j'avais vu une astuce autour du Louvre ensuite (point de départ de la SAQC)... Le port Saint-Nicolas donnant Saint-Nicolas de Port (+ l'inversion photographique des blasons). Une fois passé SNDP, peut-on retrouver cette astuce "des Lumières" pour nous confirmer la suite ? 

La méga-astuce qui court sur plusieurs énigmes est une info que je n'ai pas. Elle ne se situe pas à la fin du jeu mais plus tôt, elle évite de tourner en rond, avec une histoire de mélange de bonnes pistes et de fausses pistes, mais c'est tout.
Répondre
#8
(2019-12-09,22:28)Becarre a écrit :
(2019-12-09,14:15)zarquos a écrit : La méga-astuce qui court sur plusieurs énigmes est une info que je n'ai pas. Elle ne se situe pas à la fin du jeu mais plus tôt, elle évite de tourner en rond, avec une histoire de mélange de bonnes pistes et de fausses pistes, mais c'est tout.

Vu l’animal, ça ne m’étonnerait qu’à moitié que cette méga-astuce soit en 580 ! C’est une énigme parfaite pour nous faire « TOURNER EN ROND PENDANT PAS MAL DE TEMPS » (les mots de Max au sujet de la méga-astuce) ! Car je me demande depuis le début si cette disposition géographique des villes ne sert pas uniquement à nous faire tourner en rond nous aussi.
Répondre
#9
(2019-12-10,12:00)zarquos a écrit :
(2019-12-09,22:28)Becarre a écrit :
(2019-12-09,14:15)zarquos a écrit : La méga-astuce qui court sur plusieurs énigmes est une info que je n'ai pas. Elle ne se situe pas à la fin du jeu mais plus tôt, elle évite de tourner en rond, avec une histoire de mélange de bonnes pistes et de fausses pistes, mais c'est tout.

Vu l’animal, ça ne m’étonnerait qu’à moitié que cette méga-astuce soit en 580 ! C’est une énigme parfaite pour nous faire « TOURNER EN ROND PENDANT PAS MAL DE TEMPS » (les mots de Max au sujet de la méga-astuce) ! Car je me demande depuis le début si cette disposition géographique des villes ne sert pas uniquement à nous faire tourner en rond nous aussi.
ça ressemble effectivement à un clin d'oeil... "Tourner en rond" peut aussi faire penser à la spirale...

Je viens de voir les derniers messages sur l'église Sainte Odile à Paris... La suite de la Méga Astuce c'est peut-être ça, une nouvelle projection mais cette fois dans Paris (des aller-retour en quelque sorte) ? A un moment j'avais passé pas mal de temps à regarder du côté des anciennes fortifications et barrières d'octroi pour un équivalent parisien des sentinelles... Sans résultat alors... Il y a peut-être aussi une astuce avec le chemin de Compostelle (départ à la Tour Saint-Jacques, parcours dans Paris ? juste une hypothèse)...
Répondre
#10
(2019-12-09,08:32)chouchou a écrit : Etonnant que personne ne l'ait vu auparavant  081

Si, tous les chibanis de la chasse connaissent cela !

Les distances entre lieux évidents de la chasse, les distances données par les énigmes comme 650 mètres (qui a été omis du listing je crois) et Golfe Juan - FA (559 km), tout cela résonne étonnamment avec les nombres de la B.
Résonner c'est bien mais la difficulté c'est de raisonner avec...

Or, voilà, il y a les madits qui devraient doucher froid les chouetteurs les plus enthousiastes. 

Doit-on prendre ces chiffres en compte ?
Peut être... même si je pense personnellement que non.

Comme des distances kilométriques ?
Non, c'est mort de ce côté...

Sont-ce des coïncidences ?
Pour certaines oui, car tout n'est pas forcément pertinent, mais la redondance d'autres comme 559 km ou 650 m est forcément voulue... 

Alors à quoi servent ces redondances, surtout que la B, toute la B, dans sa complète et pleine entièreté, est à la corbeille ?
Plusieurs hypothèses madito-compatibles demeurent... Mais, à nouveau selon mon sentiment actuel, c'est esthétique tout en ayant une fonction de chiffon rouge. Des trucs et des bricolages qui nous attirent sur plein de considérations et hypothèses pour nous perdre.

Toutefois, si je devais miser un brouzouf, je rajouterais plus positivement que cela attire notre attention sur les chiffres de la chasse. Mais les distances (hauteur ou écart de surface entre deux bleds) bénéficient d'un traitement à part et ne doivent pas subir le même sort qu'une autre famille de chiffres de la chasse. 

je ne sais pas, d'ailleurs, si ces chiffres doivent subir un "traitement", mais je sais que d'autres si. 

Et c'est bien, peut être, là que se cache la MA.

En conséquence, le titre du fil est sans doute assez bien choisi car c'est à mon sens une façon de nous pointer du doigt la MA.

D'ailleurs je rejoins partiellement  Caseuré. Si la MA n'est pas, à mon sens, la seconde lecture des charades, elle se découvre, se déduit, s'intuite, par la seconde lecture de la 530.

@+
Répondre


Atteindre :