Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tentative d'interprétation du texte
#1
Bonjour chers amis! Big Grin 

Je m'étais promis une pause chouetesque mais je n'ai pas réussi à décrocher Big Grin
Je retravaille sur le texte de la 560, comme ça pour voir.

Ad augusta per angusta


Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,  : j'y vois une référence à la bataille d'Hastings. Élément temporel "quand" + Carusburc qui était le nom employé au 11ème siècle. Avoir Albion dans le dos évoque la guerre contre les anglais. Cela me fait évidemment penser au passage de la comète de Halley en 1066. J'aurai bien aimé y voir la confirmation des 2 aides de 66 km mais je crains que ça soit un peu too much... Avoir Albion dans le dos peut aussi faire référence à Napoléon bien sûr.
Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste. Le terme "révèle"  me fait forcément penser à la photo. Chercher l'Ouverture qui révèle la lumière céleste reviendrait à nous indiquer que notre "descente" doit être calquée sur la "montée" de la flèche d'Apollon. Il nous faut bien un axe et pour moi l'indication peut être ici. Si depuis Cherbourg on cherche l'ouverture qui révèle la LC on tombe sur GJ. En plus ça forme un joli N de Napoléon, et qui nous rappelle le N avec le compas planté dedans. On a donc notre orientation, il n'y a plus qu'à monter sur le dos de Neptune et à s'arrête au bon moment . La lumière céleste, encore une occurrence de la comète? Ou tout simplement la lumière de la 420.
Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste, Retour des restes de Napoléon? Qui nécessita 2 navires différents une fois arrivés à Cherbourg : La Normandie et la Daurade (2 aides, comme pour nous). Par ailleurs la dépouille de Napoléon est arrivée "au sommet par des chemins étroits", les Invalides étant le "sommet (de la gloire)" et les chemins étroits étant l'estuaire de la Seine puis la Seine jusqu'à Paris.
Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

Par deux fois, Neptune viendra à ton secours : les 2 bateaux / les 2 aides en mer. Passage par Nantes dont la devise évoque Neptune
Et te mènera loin du Septentrion glacé. J'y vois une référence à la fabrique de miroirs qui était située à La Glacerie, ancienne commune aujourd'hui fusionnée avec Cherbourg : piste du miroir?
Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours
Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée.

Sans dévier d'un pouce, tire un trait,
Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait.


Il manque encore pas mal de choses, je dois finir de creuser, mais je voulais des avis sur ce premier jet.
Les références à Napoléon sont quand même nombreuses, mais concrètement, à quoi servent-elles?
Il y a une mine d'informations dans ce texte mais je ne sais pas encore à quoi ça va me servir Confused
#2
Ca claque pas mal je dirais à brule pourpoint  Big Grin

Sachant que Sainte Hélène, dans sa version vosgienne est sur le TANPR ET sur la plaque d'étain (c'est une sorte de photo de la nef), la mort de Napoléon n'est pas si farfelue  Smile 

J'avoue avoir un faible pour le XIème siècle qui colle de bout en bout, confirme Léon à Sainte Odile et enterre définitivement DABO  Angel 

Guillaume le Conquérant a d'ailleurs vu son marige retardé par Léon IX pour suspicion de consanguinité.

Autre particularité, en cherchant la lumière céleste là où elle est tombée depuis Carusburc ... on voit déjà, sans le savoir la nef encalminée, car Cherbourg-SNDP-Mont Sainte Odile sont alignés ... 

Et plus dingu encore, cet alignement apparait sur une mosaïque dans une chapelle du mont ... il y a meme le coquillage et des chouettes ...

Ce qui me laisse penser que le visuel d'origine avec l'orientation différente du crayon n'était peut être pas une erreur  Cool

Concernant le reste, c'est ce qui persiste ... donc il y a peut être un rapport avec le bitume de judée durcit paer la lumière ... au niveau de SNDP frappée par la flèche d'Apollon 

Pour la déviation d'un pouce, c'est le coup fatal pour DABO, car à la fin de la seconde aide de Neptune, en se décalant d'un pouce, on passe de Dabo au mont Sainte Odile ... et en se décalant dans l'autre sens, on arrive à Géradmer ...
#3
La difficulté c'est, comme toujours, de trouver un tout cohérent.

Pourtant, prendre des périodes sans rapport peut malgré tout se tenir s'il y a un fil rouge unifiant ces thèmes disparates pour en faire quelque chose de signifiant. Un peu comme les lettres d'une charade trouvées par des processus décousus mais qui donnent mises bout à bout un mot concret.

Pour arriver à unifier des choses comme Hastings, la tapisserie de Bayeux, Léon, Napoléon, etc. il va peut être falloir aborder l'énigme sous un autre angle ou la regarder par un autre prisme.

Mais il faudra être prêt à jeter au passage une partie non-négligeable des corrélations récoltées en amont.

@+
#4
   

Y a plus qu'à choisir parmi les chouettes présentes
#5
(2021-02-23,19:54)gimemere a écrit :
(2021-02-23,17:24)Puymasit a écrit : La difficulté c'est, comme toujours, de trouver un tout cohérent.

Pourtant, prendre des périodes sans rapport peut malgré tout se tenir s'il y a un fil rouge unifiant ces thèmes disparates pour en faire quelque chose de signifiant. Un peu comme les lettres d'une charade trouvées par des processus décousus mais qui donnent mises bout à bout un mot concret.

Pour arriver à unifier des choses comme Hastings, la tapisserie de Bayeux, Léon, Napoléon, etc. il va peut être falloir aborder l'énigme sous un autre angle ou la regarder par un autre prisme.

Mais il faudra être prêt à jeter au passage une partie non-négligeable des corrélations récoltées en amont.

@+

Allez balance des infos!! Big Grin Angel
Pas la moindre idée de la solution de la 560.

Ce que je crois savoir, par contre, c'est qu'au niveau méthode elle fonctionne un peu comme avec les statues de la gare du Nord grâce à un objet historique.

On voyage par lui avant de voyager sur la 989.

@+


Atteindre :