Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Astuce des Chevaux de Marly
#1
Ce fil de discussion est dédié à cette hypothèse, pas le droit de le pourrir en parlant d'autre chose 061

Pour rappel :

Citation :QUESTION No 13 DU 1997-09-22
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: NEF*
PRENONS UN EXEMPLE: JE TROUVE LA NEF ! T OUTEFOIS, ELLE N'A PAS TJRS ETE LA! LA S EQUENCE DU JEU NE POURRAIT PAS UTILISER SA POSITION INITIALE COMME POINT DE DEPA RT D'UNE AUTRE ENIGME SANS QUE VOUS L'AY EZ CLAREMENT EXPIRIME N'EST-CE PAS?
--------------------------------------------------------------------------------
NOUS RESTONS DANS LE DOMAINE DE L'EXEM- PLE. DANS CE CAS SI, A CONDITION QU'UN ELEMENT TROUVE PRECEDEMMENT OU TOUT DE SUITE APRES LA DECOUVERTE DE LA NEF VOUS METTE SUR LA PISTE. EN REGLE GENERALE, L'ASTUCE REQUISE POUR DECRYPTER UNE ENIG ME PEUT FAIRE APPEL A CE GENRE DE DEDUC- TION. PAR EXEMPLE, POUR VOUS FAIRE TROU- VER LA PLACE DE LA CONCORDE, JE POURRAIS VOUS ORIENTER VERS MARLY-LE-ROI, A CONDI TION QUE VOUS SACHIEZ QUE VOUS CHERCHEZ DES CHEVAUX. DES LORS, AVEC UN PEU D'AS- TUCE (OU DE DOCUMENTATION), VOUS SAURIEZ QUE L'EMPLACEMENT D'ORIGINE DES CHEVAUX DE MARLY ETAIT LA PLACE DE LA CONCORDE. AMITIES -- MAX

Cette hypothèse est intéressante car elle est compatible avec là = nef, en considérant que la nef a été présente physiquement aux 2 endroits (au bout du tanpr où on la trouve et là en 650 qui est donc l'emplacement d'origine de la nef), même s'il ne reste que quelques atomes à l'emplacement d'origine ^^

Ce que je vous propose ici c'est de dérouler cette hypothèse avec des exemples concrets, et pourquoi pas des astuces alternatives elles aussi compatibles avec là = nef comme par exemple une homophonie.
Répondre
#2
J'espère que je ne vais pas faire un hors sujet... Angel

J'avais cherché en vain un navire qui aurait coulé(encalminé) proche de la fin de la 2nd aide de Neptune et dont une partie (le nom par exemple aurait été repris pour nommer un monument ou encore un reste de l'épave ou une reconstitution dans un musée pour un autre exemple)  qui serait, lui, notre nef. (vu que la nef n'est pas sous le niveau de la mer).

J'avais aussi à une époque en tête qu'on regarde par l'ouverture pour trouver la lumière céleste, puis qu'on se déplace jusqu'à elle (le long du TANPR) puis se retourner et voir la nef par l'ouverture. Ainsi LC serait à l'est de Bourges et NEF à l'ouest.

Dans ces deux cas NEF=Là  055
Répondre
#3
Les disparus de Saint Avold

Tu ne serais pas Buzz l'éclair ? Je viens de poster un p'tit truc sur les canassons et tu embrayes de suite. Tu es pire que lowsone cowboy :O)

S'il y a un endroit où les chevaux de Marly pourraient tout à fait coller c'est bien après l'égalité Là = Nef.

Une fois celle-ci posée, prenons un exemple qui n'est pas une solution pour moi, juste une possibilité :
Nef = Lanterne du bon dieu = Cathédrale de Saint EtiennE à Metz.
On la découvre dans un contexte du XVIIIeme siècle voire antérieure.

Ici, plusieurs possibilités :
- Le passage en revue peut se faire sur les statues du parvis Sud de la cathédrale de Metz ;
- Puis, "quand tout est révélé" se révèle bien plus contemporain. Dès lors, la lumière nous transpose à Notre Dame du Bon Secours à Saint Avold et c'est à partir de Là que le vrai passage en revue doit se faire :
- Un mixe des deux premiers, le passage en revue de Metz étant à transposer à Saint Avold et ses environs ;
- Tout l'inverse, la Nef est NDdBS de Saint Avold et le QUAND de la 650 nous transpose à Metz...

Vaste programme comme dirait Charles.

Les chevaux de Marly, c'est sans doute une des grosses difficultés du jeu, qui commence par une recherche documentaire hardcore puis s'enchaîne par des manipulations sans doute difficiles à mettre en place.

Je n'ai pour ma part jamais lu une solution utilisant ce principe ce qui, au regard des madits, n'est pas bon signe.

@+
Répondre
#4
Ça ira Hervé ^^

J'avais déjà parlé de Baume-les-Dames dans le cadre du Mont Sainte-Odile, mais il y a d'autres possibilités pour ce même lieu :

Citation :Le « Hohenbourg » désignait primitivement un château fort sur le sommet de la montagne

A l'heure actuelle le Château du Hohenbourg se trouve dans les Vosges du Nord :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2te...Hohenbourg

Ici le plus drôle finalement c'est que c'est l'emplacement d'origine qui se trouve au bout du tanpr et la nef encalminée ailleurs par homonymie (hyperlien fonctionnant sur le même principe que le Petit Paris) ^^
Répondre
#5
(2020-12-31,14:55)Puymasit a écrit : Tu ne serais pas Buzz l'éclair ? Je viens de poster un p'tit truc sur les canassons et tu embrayes de suite. Tu es pire que lowsone cowboy :O)

A notre époque il convient d'être proactif, en considérant que tout peut changer d'une seconde à l'autre et qu'il faut savoir s'adapter en un éclair Wink

Merci pour ton exemple qui donne bien le ton 035
Répondre
#6
(2020-12-31,15:02)zarquos a écrit : Ça ira Hervé ^^

J'avais déjà parlé de Baume-les-Dames dans le cadre du Mont Sainte-Odile, mais il y a d'autres possibilités pour ce même lieu :

Citation :Le « Hohenbourg » désignait primitivement un château fort sur le sommet de la montagne

A l'heure actuelle le Château du Hohenbourg se trouve dans les Vosges du Nord :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2te...Hohenbourg

Ici le plus drôle finalement c'est que c'est l'emplacement d'origine qui se trouve au bout du tanpr et la nef encalminée ailleurs par homonymie (hyperlien fonctionnant sur le même principe que le Petit Paris) ^^

Il existe un hameau près de Saint Dié des Vosges qui s’appelle le Petit Paris et se situe dans le bon cadran pour être sur le TANPR ... mais il n’a pas grand chose d’encalminé 

Au registre des nefs désormais encalminées, on pourrait trouver le Princess Augusta, célèbre navire fantôme qui reliait l’Europe aux États Unis et qui a transporté des habitants de la région de Schirmeck vers le nouveau monde avant de sombrer dans des circonstances mystérieuses. 
Ce qui est gênant, c’est qu’il ne s’est jamais trouvé sur le TANPR, c’est plutôt ses passagers qui ont pu l’être 

Un autre cas intéressant mais anachronique de la chasse ... un projet de longue date prévoit le déplacement de l’église de Varengeville sur Mer (non loin du manoir d’Ango ... ) qui menace d’être emportée par l’érosion 

Autre idée, la tradition alsacienne des maisons à colombage, conçues avec une structure facilement démontable, pour réunir des familles suite à un mariage, certaines habitations étaient démontées et transportées, mais sur de faibles distances à mon avis 

Selon vous, est ce qu’une simple homonymie aurait permis à MV cette transposition ? Ou bien une histoire ressemblante ? 

Exemple concret : le Rocher de Dabo, où voudrait nous emmener MV par la force, possédait un château contrôlé par un prince noir, brigand ... exactement comme la Roche de Solutré ... MV aurait il pu user de ce stratagème pour nous faire aboutir à Dabo par le TANPR et à Solutré au début de la 650 ?
Répondre
#7
Je rebondis sur ton exemple concret pour préciser que, dans mon exemple, la transposition est une transposition d'objet historique physique. Je n'ai pas détaillé le processus, il faudrait une longue explication...

Un peu comme si les sentinelles étaient les statues des piles du pont de l'Alma à sa création. Ne reste aujourd'hui que le célèbre zouave mais les autres soldats de cette bataille de Crimée existent encore, ailleurs...

Il y a donc les transpositions physiques mais il en existe d'autres toutes aussi audibles :
- Le Petit Paris cher à une piste en vogue qui, avec un coup de Méga, nous conduit à Paris ;
- Ma théorie de La Serpent et son château bâti sur les plans de Versailles le vieux qui, avec une SA4C "architecture", nous transpose à Versailles le vrai château...

Il y a au moins une chose de ce type dans la chasse, pour moi le madit de Marly ne laisse plus la place au doute.
C'est la cohérence d'ensemble de la pirouette cacahuète vis à vis des éléments de l'énigme qui va rendre ou pas la théorie plausible.

@+
Répondre
#8
(2020-12-31,15:02)zarquos a écrit : Ça ira Hervé ^^

J'avais déjà parlé de Baume-les-Dames dans le cadre du Mont Sainte-Odile, mais il y a d'autres possibilités pour ce même lieu :

Citation :Le « Hohenbourg » désignait primitivement un château fort sur le sommet de la montagne

A l'heure actuelle le Château du Hohenbourg se trouve dans les Vosges du Nord :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2te...Hohenbourg

Ici le plus drôle finalement c'est que c'est l'emplacement d'origine qui se trouve au bout du tanpr et la nef encalminée ailleurs par homonymie (hyperlien fonctionnant sur le même principe que le Petit Paris) ^^


Si l'on fait le même exercice avec le Schlossberg, on est dans la panade, car il y a des dizaines de Schlossberg partout dans l'est  Tongue

Si la piste des chevaux de Marly est la bonne, MV a forcément semé des indices. Et le premier, est AMHA, Carusburc. 

Cette dénomination nous ramène au XIème , voire même en 1026. Une indication importante, si l'on considère une Nef mobile dans le temps. Si l'on doit se hâter, c'est d'ailleurs, peut être, que l'évênement du déplacement a eu lieu en 1026 ? Par contre, cette idée ferait de Golfe Juan une fausse piste, car impossible d'y voir la lumière céleste en 1026 ...

D'ailleurs MV utilise 2 fois le terme quand ... la nef encalminée dans sa version XIème siècle se trouverait donc au bout du TANPR et le là de la 650, serait son emplacement plus actuel ... c'est une idée. 

est ce que, selon vous, le reste aurait une importance ... comme un reste de fondation ou autre ?
Répondre
#9
Et le portail du château d'Anet, transporté au 14, rue Bonaparte à Paris, ça marche aussi ! 😎
Répondre
#10
La lumière n'éclaire qu'une partie, le reste demeurant dans les ténèbres.
Sans pouvoir à date le prouver, je penche plutôt pour une astuce faisant intervenir la lumière permettant d'une certaine manière de distinguer nef et là, ou plutôt nef de là.
Répondre


Atteindre :