Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
lien 500-560
#1
Le premier lien qui nous vient à l’esprit entre ces 2 énigmes vient évidemment de leurs titres qui sont en latin  

Mais il existe un autre lien bien plus intéressant ... en effet, Guy d’Arezzo, à qui nous devons les notes de musique, est mort le 17 mai 1050 en Italie 

Et pile poil 6 mois plus tard, le pape Léon IX est au mont Sainte Odile, le 17 décembre 1050 ...

petites anecdotes ... Cherbourg s’appelle Carusburc en 1050 ... Et d’ailleurs elle fait partie de l’empire Normand

À cette même époque, les normands, qui sont les hommes du septentrion glacé, sont en lutte contre le pape, qu’ils finiront même par capturer ... et ceci pour conquérir des territoires en Italie ... dans la région de Palestrina (vous savez, là où l’on a découvert une fibule) 

une autre petite, le 20 mai 1050, le pape Léon IX est à Toul, pour canoniser Saint Gérard, ancien évêque de Toul, fêté le 24 avril  ... Max aurait il choisit le jour de l’enterrement de la chouette, 999 ans après la mort de Gérard de Toul   Angel

D’ailleurs, et même si cela fait encore débat, il est vraisemblable que Gérard de Toul est à l’origine du nom de Gérardmer ... quand son nom s’est allié à la mer ... 

Et la 420 dans tout ça ? que vient faire l’anachronique Napoléon entre 2 énigmes de 1050 ? 

un peu de lecture et un début de réponse ? 
https://www.wessenberg.at/menuseiten/ges...seNuss.pdf

Eh oui, la femme de Napoléon descendrait des Etichonides ... dont sont issus Léon IX et Sainte Odile 

si vous en avez d’autres ?
Répondre
#2
(2021-01-10,05:52)Askillex a écrit : une autre petite, le 20 mai 1050, le pape Léon IX est à Toul, pour canoniser Saint Gérard, ancien évêque de Toul, fêté le 24 avril  ... Max aurait il choisit le jour de l’enterrement de la chouette, 999 ans après la mort de Gérard de Toul   Angel

Gérard de Toul mort un 23 avril 994 et fêté les 23 ou 24 avril. Mais un autre pape, Grégoire XIII, a fait sauter 10 jours en 1582 (d'où le 'calendrier grégorien'), le raisonnement de partir du 23 ou 24 avril marche moins bien...
Ou soyons fous, mélangeons les années et les jours, juste pour manipuler des chiffres : 999 -10 = 989, le numéro de la carte Michelin !!!  065

A chercher, on trouve tout en tout, et inversement... Tongue
Répondre
#3
A ceci près que les dates anniversaires antérieures au changement ne sont pas modifiées par les historiens. 

Et entre nous, je ne pense pas que ce soit une IS cachée qui apporte un éclairage crucial. Ce qui est déjà plus discutable pour ce qui est de l’année 1050
Répondre


Atteindre :