Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Point de grammaire
#1
Bonsoir tout le monde.



Sauriez-vous m'expliciter avec clarté et précision la nuance et/ou la plus-value informationnelle de la forme


Entre eux, il n'y aurait que deux intervalles s’ils étaient alignés.


par rapport à la forme


Entre eux, il y aurait deux intervalles s’ils étaient alignés.


?


Merci  Smile
Répondre
#2
La différence c'est l'exhaustivité.

A . . B
Entre A et B il y a deux 2 points.
Entre A et B il y a seulement 2 points.
C'est idem.

Mais :
A . . . . B
Entre A et B il y a 2 points.
Entre A et B il y a 3 points.
Entre A et B il y a 4 points.
Entre A et B il y a seulement 4 points.
Répondre
#3
Je ne suis pas d'accord avec cette explication.

Pour moi s'il y a au total 4 points entre A et B, on ne peut pas dire "il y a 2 points entre A et B".
D'après le Larousse, cette locution (il y a) "indique la mesure, la somme, le nombre, etc. : Il y a deux kilomètres d'ici à la gare."
https://www.larousse.fr/dictionnaires/fr..._y_a/41603
Et donc, quand on l'emploie dans ce sens (pour dénombrer quelque chose), on doit être exhaustif.
(Ce qui n'est pas forcément le cas si on emploie "il y a" dans le premier sens du Larousse : "Indique que quelque chose, quelqu'un existe, se trouve, est quelque part". Par exemple, on peut dire : "Entre Rennes et Paris, il y a Laval et Le Mans" sans forcément faire la liste de toutes les villes qui se trouvent entre Rennes et Paris, par contre, on peut difficilement dire "Entre Rennes et Paris, il y a deux villes").

La différence entre "il y a" et "il n'y a que" est que, dans le premier cas, on donne l'information de manière neutre, et dans le second cas, on indique qu'on trouve que c'est peu, qu'on pourrait s'attendre à ce qu'il y en ait plus.
Répondre
#4
Bonjour Zoé,
Drôle de question... tu dois avoir un truc derrière la tête, non ?
En allant un peu plus loin, tu peux te demander de quel type d'intervalle il s'agit. Ce qui répondrait peut être à ta question, et illustrerait par ailleurs la réponse de Zarquos.
Répondre
#5
@Zinb Je suis entièrement d'accord avec ta dernière phrase :

La différence entre "il y a" et "il n'y a que" est que, dans le premier cas, on donne l'information de manière neutre, et dans le second cas, on indique qu'on trouve que c'est peu, qu'on pourrait s'attendre à ce qu'il y en ait plus.
Répondre
#6
Merci pour vos réponses.  Smile


Strictement, Zarquos n'a pas tort lorsqu'il énonce qu'il existe 2 points entre A et B quand bien même il y en aurait 4 en tout.
Dans ce cas-là, ne que équivaudrait à "au moins".
Entre eux, il y aurait au moins 2 intervalles s'ils étaient alignés.
2 figurerait ici la valeur minimale du nombre d'intervalles, cette formulation pouvant laisser croire qu'il pourrait y en avoir plus.

La position de Zinb est plus restrictive en ce sens qu'elle ne laisse pas la porte ouverte à l'existence de plus de 2 intervalles, seulement le sentiment qu'il aurait pu en avoir plus.


Au bout du compte, y a-t-il quelque chose à tirer de la mise en lumière de ces nuances ?

--

Pomme d'or, je n'ai rien derrière la tête et je dispose d'intervalles dans mon jeu. Les réponses à la question du présent fil ne seront pas a priori de nature à les remettre en question. Je m'interroge seulement sincèrement sur l'emploi de cette tournure quelque peu particulière.


017
Répondre
#7
Il me semblait que la question importante était de comprendre la notion d'intervalle. 
Par exemple dans le schéma imaginaire en pièce jointe (oui, j'avoue: c'est moi Becker !) :
Entre eux, IL Y A QUATRE INTERVALLES 
Mais : Entre eux, IL N Y A QUE DEUX INTERVALLES représentant les traits d'union...


Pièces jointes Image(s)
   
Répondre
#8
Je viens de demander à mon père, ancien prof de français. Pour lui, les deux phrases signifient la même chose. La négation ajoute une forme d'insistance. Il n'y a qu'une possibilité : deux intervalles, ni plus, ni moins (s'il étaient alignés). C'est bien ce que je comprenais personnellement.

Du coup, on retrouve la même formulation dans le titre de la 470.

Le titre de la B contient également une négation similaire et un "de" sorti de nulle part, tout comme il y avait un "de" en trop dans le CDC pour Cherbourg en 580 (d'où "de" dix parti en trente).

Peut-être y a-t-il là matière à réflexion?
Répondre
#9
Au passage, personne n'envisage ici un coup tordu ?

Je veux dire que la seule information concrète que l'on peut retirer de cette phrase c'est qu'ils ne sont pas alignés...

Cela implique-t-il nécessairement qu'ils ne soient que 3 ?

Exemple :
Orientation
..N
O..E
..S

Mes sentinelles en X :
........X
X......X......X
........X

........X

Une fois alignées pour une revue dos au ponant :
X......X......X

Simple hypothèse de quelqu'un qui n'a aucune idée sur les sentinelles.

@+
Répondre
#10
(2021-02-04,21:37)Zinb a écrit : La différence entre "il y a" et "il n'y a que" est que, dans le premier cas, on donne l'information de manière neutre, et dans le second cas, on indique qu'on trouve que c'est peu, qu'on pourrait s'attendre à ce qu'il y en ait plus.

C'est qui semble le plus probable en effet, même s'il suffit d'un adjectif ou d'une astuce pour changer les choses.
Il y a 2 voitures rouges entre A et B.
Il y a 2 voitures bleues entre A et B.
Il y a 4 voitures entre A et B.

Dans la terminologie militaire on parle aussi d'intervalles, entre les PO (petits ouvrages), qui sont couverts par des casemates d'intervalles.
PO ---- C1 ---- C2 ---- PO2 ---- C3 ---- C4 ---- PO3
Entre eux (les PO) il y a 6 intervalles physiques (s'ils étaient alignés) mais seulement 2 intervalles.
Répondre


Atteindre :