Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Démographie
#1
Je redonne ici un élément crucial de ma piste, que j'avais déjà donné dans le précédent forum d'Ultima Forsan (si Zarquos voulait bien ne pas atomiser cette fois. Tongue) ainsi que cette fois mon raisonnement qui me semble cohérent. 

L'odre des villes a autre chose de remarquable. Outre l'ordre alphabétique associé à un ordre rotatif, il y a aussi un ordre démographique décroissant. Voici la démographie des 10 villes qui nous intéressent telle qu'elle est présente dans le Grand Larousse 1968 .    

On constate que seule la ville d'Issoire n'est pas à sa place. Ce sujet pourrait faire l'objet d'un autre post.

Peu importe, cet écart. L'ordre est suffisamment éloquent pour ne pas qu'on s'y intéresse. À l'époque de ma parution, déjà d'excellents chercheurs(ses) , comme DomTom, JPL, ... et d'autres avaient réagit très positivement. Une source donnée par Le Jacko (GTI) donnait même cet ordre avec exactitude (Larousse Universel 1948)

A ce que je lis à travers les différents messages ici, je constate que ma contribution s'est faite oubliée. 
Je précise aussi pour certains que la démographie ne reflète pas la taille d'une ville. Paris n'est en taille que la 14eme de France. Bourges est plus grande qu'Angers en superficie. 

Mon raisonnement:
Angers qui a la plus grande démographie, porte la plus petite lettre et le chiffre 0.
Bourges qui est la 2eme démographie, porte la deuxième lettre et un chiffre supérieur 1.
...
Plus la ville diminue démographiquement, plus sa lettre se décale dans l'alphabet et plus son chiffre associé augmente.

Ce constat n'est pas sans rappeler la désignation de Bayer: Cas unique du genre.
Dans une constellation, l'étoile qui brille le plus, porte la plus petite lettre(alpha) et son chiffre se décale vers 0 en fonction de sa magnitude.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9signation_de_Bayer

De quelle constellation s'agit il ? Il nous faut une constellation vaste qui ait des lettres latines majuscules pour suppléer les lettres grecques.
Nous sommes passé dans l'hémisphère sud depuis la 780, le sens horaire des villes y désigne la rotation de la voûte étoilée. Si on s'amuse à relier les villes (effort non indispensable) on distingue un navire.  
La surprise n'en est plus une, l'élue est la constellation Argo, vous vous en doutiez (mes hommages aux partisans en 600 de l'arche de NoéBig Grin et peut-être aussi de Niepce ?)
Dès la 530, G suivait d'ailleurs le R et le A dans Argo.

Il ne faut pas dans mon idée, chercher à assimiler telle ville à telle étoile de la constellation Argo, mon "allégorie" n'est que symbolique.

La clef de passage vers la 600 n'est en rien le misérable code A0. ça fait des années que je m'évertue à expliquer que cela n'empêche pas que ce code soit réutilisable lorsqu'il est suggéré. Ici ce sera dans l'énigme suivante où il sera appelé par l'association A0 du latin et de l'arabe, 2 langues qui s'écrivaient à l'envers, 2 langues utilisées dans les constellations, dont celle qui nous intéresse, qui avance aussi à l'envers. L'oxymore du titre de la 600 marquera très bien aussi cette inversion. 

Voilà, avant de publier le reste de ma piste. Je m'arrête sur l'IS du 23 août 93 qui vient confirmer mon point de vue:
LES GRANDES LUMIÈRES SONT FAITES DE PETITES LUEURS: En effet si nous regardons la Terre de nuit, les grandes agglomérations brillent des petits éclats de lumières. Plus une ville est peuplée, plus elle brille. La démographie s'observe astronomiquement. L'allégorie entre Bayer et la démographie est imagée ICI

Je rajoute que la 580 n'est pas pour autant terminée. Je trouve le grand G absolument inélégant mais la piste du barycentre ne me laisse pas indifférent. Le cas d'Issoire devra aussi trouver son explication.

Pour poursuivre voici une partie de ma 600  009
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
#2
@Apolléo : je n'ai pas connu la première version du forum avant atomisation mais merci pour ton (re) partage. Je trouve cela brillant !  008
#3
L'inconvénient de cette idée c'est la très forte contraite exercée sur le codage de cette énigme.

Il fallait :
- 10 villes par ordre alphabétique
- que ces 10 villes dans l'ordre alphabétique tournent dans le sens horaire sur la carte.
- que ces 10 villes satisfassent également dans l'ordre alphabétique à un ordre démographique sourcé et accessible.
- que ces 10 villes dessinent un navire sur la carte.
- que ces 10 villes donnent Vezelay (ou un autre point exploitable) en barycentre en respectant les poids/valeurs données.
- respecter les villes indispensables au codage des autres énigmes (au moins Bourges, peut-être Cherbourg, peut-être d'autres, ...?

hum...comment dire ? Balaise le Maxou ? Non ?

Il existe aussi d'autres contraintes qui parfois n'en sont pas. Notre esprit a souvent tendance à voir une exceptionnalité dans des alignements avec des villes que nous avons rencontré en 27 ans de chasse. Mais il y en a tellement. Si on prend au hasard 2 points sur la carte, je suis certain que la ligne qui les joint passera à peu près par une de ces fameuses villes pour faire une cabane à frites.
J'ai lu aussi que les villes étaient toutes sur des chemins (non officiels) de Compostelle. Je crois qu'aujourd'hui il existe une pléthore de tels chemins. Beaucoup de villes plus ou moins importantes ont un chemin.


Certains s'intérrogeaient à une époque "pourquoi Gerardmer plutôt que Guebwiller" par exemple ? On a un élément de réponse. 
Je pense que Max a basé ses cryptages sur des coïncidences. Je m'explique. On fait tous des "Wawh!" lorsqu'on décrypte quelque chose et qu'on tombe sur quelque chose d'exceptionnel ou rare. On s'étonne alors en imaginant les contraintes de codage. Mais en fait ce qu'on ne sait peut-être pas, c'est que Max a passé du temps en amont, un carnet dans la poche à noter toutes formes de coïncidences qu'il rencontrait. (j'ai lu ça quelque part, ne me demandez pas où ?)
Du temps a passé et une fois le carnet rempli, il a ensuite sélectionné pour l'élégance de son jeu, celles qui lui semblaient les mieux et les plus exploitables. C'est seulement à partir de cela qu'il a codé le reste et que le décryptage nous laisse apparaître un sentiment de codage surréaliste et impossible à réaliser.
Je pense que cette technique permet aussi d'avoir une meilleure satisfaction lors du décryptage de l'énigme.
Orval est sans doute né des éléments inexploités qui restaient dans le carnet.

On a au moins la preuve vivante que ce cryptage existe. Reste à savoir s'il a été voulu. Moi je pense que oui.
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
#4
J'aime beaucoup l'idée et en effet il est difficile de ne pas y prêter attention!
Le navire Argo était ma première piste avant de le délaisser au profit de Niepce.
Mais j'ai toujours trouvé que le code A0 était d'une nullité absolue, car pour décoder la phrase de la 600, il ne faut pas beaucoup tâtonner pour trouver le décalage de 1. Encore si c'était un ROT13 je veux bien mais là...
Donc oui il est tout à fait probable que A0 serve à autre chose.
#5
A l'époque j'avais trouvé cette proposition enthousiasmante.
A l'heure actuelle je rangerais plutôt ça dans le rayon coïncidence heureuse car elle s'explique assez bien avec le barycentre pondéré.

En effet le barycentre pondéré (et le fait que les villes soient dans l'ordre alphabétique et tournent) impose une contrainte énorme sur les gros coefficients, c'est ainsi qu'on se retrouve avec une "merde" comme Jarnac pour le coefficient le plus fort. Et pour le coefficient lié à la lettre I en fait c'est pire car au niveau des villes représentées sur la 989, commençant par I et dans la partie de la France qui va bien il n'y a quasiment qu'Issoire de disponible. Ce qui en fait la pierre angulaire du montage, et la plus à même de figurer en intruse dans la logique démographique.

A contrario pour les petits coefficients il y a beaucoup plus de libertés, donc plus de possibilités de choisir des grandes villes intervenant dans le jeu.
#6
@Apolléo : pour le coté balaize de Max, j'aurais tendance à ne garder que :
- 10 villes par ordre alphabétique
- que ces 10 villes dans l'ordre alphabétique tournent dans le sens horaire sur la carte.
- que ces 10 villes satisfassent également dans l'ordre alphabétique à un ordre démographique sourcé et accessible.
- que ces 10 villes dessinent un navire sur la carte.
- que ces 10 villes donnent Vezelay (ou un autre point exploitable) en barycentre en respectant les poids/valeurs données.
- respecter les villes indispensables au codage des autres énigmes (au moins Bourges, peut-être Cherbourg, peut-être d'autres, ...?

c'est déjà pas mal ...Et suffisant pour identifier la désignation de Bayer, Gérardmer qui prend la vedette sur Issoire.
Et avec la désisignation de Bayer et "Navire noir perché", faut-il vraiment que les 10 villes permettent le dessin d'un bateau ?
#7
(2021-02-11,20:28)leuc a écrit : @Apolléo : pour le coté balaize de Max, j'aurais tendance à ne garder que :
- 10 villes par ordre alphabétique
- que ces 10 villes dans l'ordre alphabétique tournent dans le sens horaire sur la carte.
- que ces 10 villes satisfassent également dans l'ordre alphabétique à un ordre démographique sourcé et accessible.
- que ces 10 villes dessinent un navire sur la carte.
- que ces 10 villes donnent Vezelay (ou un autre point exploitable) en barycentre en respectant les poids/valeurs données.
- respecter les villes indispensables au codage des autres énigmes (au moins Bourges, peut-être Cherbourg, peut-être d'autres, ...?

c'est déjà pas mal ...Et suffisant pour identifier la désignation de Bayer, Gérardmer qui prend la vedette sur Issoire.
Et avec la désisignation de Bayer et "Navire noir perché", faut-il vraiment que les 10 villes permettent le dessin d'un bateau ?

Pour le dessin du bateau, non bien sûr ! D'autant plus que je milite pour ne pas utiliser la carte avant la 500. Vu la popularité de ce dessin de bateau à travers les années dans la communauté, je me sentais obligé d'en parler.

Pour le barycentre la contrainte n'est pas indispensable, mais je t'avoue que lorsque ma 580 fusionne avec ma 600 la notion de barycentre devient inéluctable. 
Du coup cette contrainte me semble exister c'est la raison pour laquelle je l'ai mise. Mais oui tu as raison d'écrire que si on se tient scrupuleusement à ce que j'ai écrit, elle est inutile.
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
#8
Comme être bourrique est un peu ma seconde nature, je rajoute que :
  • La ville la plus au nord commence par un chiffre romain : D
  • La ville la plus à l'ouest commence par un chiffre romain : C
  • La ville la plus au sud commence par un chiffre romain : I
  • La ville la plus à l'est (sur la carte 989) ne commence pas par un chiffre romain : G, raison pour laquelle on ne va pas la garder, voilà pourquoi elle est en rage !
J'ajouterai que l'axe Nord Sud, devient donc DI, soit 501, soit l'inverse de 105.
#9
(2021-02-12,11:33)miam a écrit :
  • La ville la plus au nord commence par un chiffre romain : D
  • La ville la plus à l'ouest commence par un chiffre romain : C
  • La ville la plus au sud commence par un chiffre romain : I
  • La ville la plus à l'est (sur la carte 989) ne commence pas par un chiffre romain : G, raison pour laquelle on ne va pas la garder, voilà pourquoi elle est en rage !
J'ajouterai que l'axe Nord Sud, devient donc DI, soit 501, soit l'inverse de 105.

Je pense que la probabilité pour que des villes prises dans un échantillon, commençant par une lettre/chiffre romain(e) est élevée.
Il existe au total 7 lettres/chiffres romain(e)s sur 26 lettres dans l'alphabet dont toutes ne sont pas courantes. 
Soit 7x100/26 = 27% de chances pour que ton idée se produise en gardant pourtant les H, K, Q, W, X, Y et Z qui faussent le calcul à ton avantage. Une mise en évidence d'une piste avec 27% de chance que cela se produise n'est pas évidente à mettre en place pour un concepteur. Il lui aurait fallu mettre des feux rouges clignotants sur tes points N, W, et S qui eux ne sont pas chiffres romains. 

Au passage le barycentre Vezelay commence aussi par une lettre/chiffre romain(e).
Que faire des X, L, M manquants ?? 

Tes explications de "en rage", "axe N/S=DI" avec de l'alpha-numérique manquent d'argumentation.
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
#10
@Appoléo  Je te copie colle ce que m'avait très joliment rédigé Hayleen


Citation :Problème : on a un échantillon de 4 villes parmi 10 commençant respectivement par A, B, C, D, E, F, G, H, I, J. On cherche à déterminer la probabilité que parmi ces quatre villes, trois d’entre elles commencent par C, D ou I.
On procède par dénombrement en cherchant le nombre de 4-combinaisons contenant C,D et I. Il y en a bien sûr 7, correspondant à tous les {C,D,I,x} où x appartient à {A,B,E,F,G,H,J}
On calcule maintenant le nombre total de 4-combinaisons.
Il y en a C(10,4) soit (10! / 6! 4!) = 5040 / 24  = 210
Donc la probabilité que parmi quatre villes, trois commencent par un chiffre romain, est égale à 0,033.


Le truc étonnant, je me répète, ça n'est pas tant de tomber sur des chiffres romains, c'est de constater que toutes les villes cardinales commencent par un chiffre romain !

Pour ce qui est des explications qui te manquent, j'avais pas mal détaillé l'histoire dans de précédents posts...

ici : https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...php?tid=31
et en particulier celui ci : https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...hp?tid=381


Atteindre :