Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Synthèse des posts de MV sur le FO 1/6
#1
<<  Merci à GARP et à l'équipe du FO pour leurs autorisations de publication  >>
 
85664  - Verdict.
Bonjour à toutes et à tous,

C’est avec grand plaisir que je vous confirme ce que dit Yvan78, ci-dessous : le juge a ordonné que la chouette nous soit restituée. Je ne pourrai, hélas, pas répondre à vos questions ou commentaires car je suis en déplacement.

Bonne continuation à toutes et à tous !

Amicalement,

Max

Taille: 325 - Auteur: Max Valentin - Date: 15-01-2009 15:35:19 - En réponse à 85664.
 
85430  - Bonne année !
Je souhaite, à toutes et à tous, ainsi qu’à vos proches, mes plus sincères meilleurs vœux de bonne année, santé, joie, et prospérité pour 2009.

Amitiés,

Max

Taille: 162 - Auteur: Max Valentin - Date: 01-01-2009 12:51:11 - En réponse à 85430.
 
85319  - Pas de sujet
Bonjour,

Je vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de Noël, et, avec un peu d’avance, tous mes meilleurs vœux pour l’année 2009, ainsi qu’à vos familles et à vos proches.

Max

Taille: 192 - Auteur: Max Valentin - Date: 24-12-2008 10:12:11 - En réponse à 85319.
 
84982  - Informations sur l'audience d'hier
Bonjour,

Désolé de n'avoir pas pu intervenir plus tôt, mais mon avocat était en audience hier toute la journée, ainsi qu'aujourd'hui. Je voulais avoir une chance de lui parler avant de m'exprimer ici.

Bref... L'audience d'hier a permis à mon avocat et celui de Michel Becker de plaider les trois aspects suivants :

1 - La chouette ne figure sur aucun inventaire suite au dépôt de bilan de la société In Folio (laquelle, je le répète, m'est totalement inconnue, puisque ce n'est qu'à l'occasion de la procédure que j'ai découvert qu'elle avait succédé, au sens juridique du terme, aux Editions du Trésor). La Chouette ne figure pas non plus dans les pièces comptables de cette société, documents que le liquidateur était le seul à posséder, et qu'il s'est bien gardé de nous transmettre ! La Chouette a simplement été saisie par ce dernier dans le coffre, sans en informer quiconque (et surtout pas l'huissier chargé du jeu), et sans que cela ne donne lieu à la moindre communication de pièces justificatives. Dans de telles conditions d'opacité, personne, pas même le dirigeant de In Folio, ne pouvait savoir que la Chouette avait été sortie de ce coffre.

2 - Le jeu est réputé se poursuivre puisque le contrat d'édition entre Editions du Trésor + Editions Michel Lafon n'a jamais été dénoncé par le liquidateur. Ceci est un peu plus technique. Un contrat est valide tant qu'il n'est pas arrivé à son terme ou tant qu'il n'a pas été rompu. Or, c'est le cas du contrat d'édition de la Chouette : il n'est pas arrivé à son terme et n'a pas été rompu. De ce fait, le jeu se poursuit, et les deux éléments (livre + Chouette) ne peuvent être dissociés.

3 - Michel Becker argue, de son côté, du fait qu'il est le légitime propriétaire de la Chouette, puisque, par décision de justice, les services fiscaux lui ont reconnu cette qualité et lui ont demandé de s'acquitter des impôts afférents, ce qu'il a fait. Il y a là un aspect assez curieux du droit français, qui peut décider qu'un objet vous appartient et vous demande d'en régler les impôts, et, d'un autre côté, vous conteste ensuite cette qualité de propriétaire.

L'affaire a été mise en délibéré. Le jugement sera rendu aux environs du 15 janvier.

Je ne peux vous apporter aucune autre information que celles qui précèdent. Dès que j'aurai du nouveau, je vous en ferai part sur ce forum.

Et j'en profite pour vous remercier de votre sympathique soutien, qui n'a jamais fait défaut !

Amicalement
Max

Taille: 2518 - Auteur: Max Valentin - Date: 28-11-2008 20:02:16 - En réponse à 84982.
 
84918  - Communiquer ?
Bonjour à tous,

N'ayant pas lu les contribs depuis plusieurs jours, je viens de constater que certains me reprochent de ne pas "communiquer". Mais... communiquer quoi ?

J'ai dit à plusieurs reprises : "Dès que j'ai des nouvelles, je vous les donne". Mais si je n'en ai pas, je ne peux pas les inventer ! Il faut attendre l'issue du procès ; et à cet égard il n'y a rien de neuf depuis ma dernière intervention. Lenteur et sérénité sont les caractéristiques de la Justice, il faut faire avec !

Donc merci d'être patients...

Amicalement,
Max

Taille: 564 - Auteur: Max Valentin - Date: 24-11-2008 13:07:34 - En réponse à 84918.
 
84165  - Je confirme...
... que ces IS auxquelles certains d'entre vous font référence sont des faux ! Ou, si vous préférez, j'infirme que ce sont des vrais :o)

Plus sérieusement, je me demande bien quel intérêt on peut avoir à propager de telles fausses nouvelles. Il y a des choses que je ne pigerai jamais...

Amicalement
Max

Taille: 310 - Auteur: Max Valentin - Date: 24-08-2008 11:54:35 - En réponse à 84165.
 
83614  - ... Et pour quelques nouvelles en plus
Bonjour,

J'ai eu une discussion téléphonique avec mon avocat aujourd'hui. Mais plutôt que de vous faire un rapport d'une situation complexe expliquée au téléphone, je préfère attendre de recevoir son rapport écrit pour en faire une synthèse. En tout cas, les nouvelles semblent bonnes...

Amicalement
Max

Ah, et mes félicitations à Sarviteur2 et à Madame, ainsi qu'une bise à Joachim :o)

Taille: 396 - Auteur: Max Valentin - Date: 27-06-2008 22:16:34 - En réponse à 83614.
 
83605  - Dernières nouvelles
Bonjour,

Je viens d'être informé que le juge n'avait pas statué aujourd'hui, repoussant sa décision au mois de novembre en attendant d'obtenir certains compléments d'information. Je n'ai pas encore eu l'occasion de discuter avec mon avocat. Je l'appellerai demain pour avoir les détails.

Amicalement
Max

Taille: 311 - Auteur: Max Valentin - Date: 26-06-2008 19:06:27 - En réponse à 83605.
 
83529  - Pour information, article sur "Le Post"
Bonjour,

Je rebondis sur l'article du Post que je viens de découvrir à l'instant, et dont un passage m'a fait bondir et mérite une rectification immédiate et vigoureuse de ma part. Je cite :

Contacté par Le Post, Max Valentin s'explique, et assure que ''Ce n'est pas le bon endroit, tout est faux! Il faut déterrer la chouette, la prendre en photo  et que l'on voit avec l'huissier...'''. Il révèle pourtant que parmi la vingtaine de personnes qui n'étaient pas loin de la résolution des énigmes, certaines sont ''passées à quelques mètres de la chouette, sans le savoir!''

Je n'ai jamais dit "que ce n'était pas le bon endroit, tout est faux", pour la bonne raison que je n'avais pas vu cette photo avant de lire l'article, il y a cinq minutes, et que j'en ignorais tout ! Au contraire, j'ai dit à ce journaliste que je n'infirmais ni de confirmais jamais rien (ainsi que je m'évertue à le rappeler depuis toujours) !

Ce journaliste m'a rapporté que Macbeth, dans sa lettre, lui avait expliqué qu'il avait déterré la chouette il y a 8 ans, et, un peu plus loin, qu'il allait la déterrer prochainement, et qu'il ne comprenait pas ce double langage. Je lui ai répondu qu'il était impossible qu'il l'ait déterrée il y a 8 ans, vu qu'elle est toujours en place aujourd'hui, ajoutant : "Ce genre de déclarations de découverte, c'est toujours de la daube" ! Le journaliste m'a alors demandé s'il y avait eu beaucoup de fausses déclarations de ce genre par le passé, et je lui ai répondu "A ma connaissance, une vingtaine".  

Je n'ai jamais dit que "parmi la vingtaine de personnes qui n'étaient pas loin de la résolution des énigmes, certaines sont passées à quelques mètres de la chouette, sans le savoir". J'ai dit que certaines personnes ont bien avancé depuis le lancement du jeu, et, quelques minutes plus tard, dans un autre contexte, que certaines personnes étaient passées sur les lieux sans le savoir. (Ce qui n'est pas nouveau : je l'avais déjà dit en 1994 !).

J'ai demandé au Post une rectification immédiate, le journaliste ayant reconnu avoir mal compris.

Amicalement
Max

Taille: 2109 - Auteur: Max Valentin - Date: 20-06-2008 19:30:33 - En réponse à 83529.
 
83301  - Audience du 29 mai
L'affaire a été plaidée vendredi devant la 13ème chambre de la Cour d'Appel de Versailles. Le juge communiquera sa décision fin juin. Je vous tiendrai bien sûr informés.

Amicalement
Max

Taille: 189 - Auteur: Max Valentin - Date: 02-06-2008 12:11:55 - En réponse à 83301.
 
82885  - 15 ans ! :o(
Que puis-je dire, sinon qu'il faut que ça s'arrête, car à la seule pensée d'avoir à écrire la même chose dans un an, ça me donne des sueurs ! Alors pardon de vous infliger les mêmes poncifs, année après année : oui, la contremarque est trouvable, les énigmes sont certes difficiles, mais moins que celles d'autres chasses que j'ai faites et qui sont terminées ; oui, il y a des fausses pistes, etc., etc. Vous savez tout ça aussi bien que moi :o) Il n'y a donc aucune raison objective pour que la Chouette continue à faire de la résistance !

Elle va bien finir par sortir de son trou !

Sur le front judiciaire, il n'y a rien de neuf. Dès qu'il y en aura, je vous en informerai immédiatement, comme promis.

Bon courage à toutes et à tous. (Mais je sais que vous n'en manquez pas.)

Amicalement,
Max

Ps : j'adore la contrib N° 82877 de Didou !

Taille: 856 - Auteur: Max Valentin - Date: 24-04-2008 11:34:28 - En réponse à 82885.
 
81410  - Au sujet du message de Akane...
Bonjour à toutes et à tous,

Vous le savez, je n'infirme ni ne confirme jamais les déclarations de découverte, préférant attendre que leurs auteurs officialisent leur prétendue trouvaille. A ce jour, ça n'est jamais arrivé !

Je vais toutefois faire une exception en ce qui concerne Akane. Quelque chose, dans son message, me permet de dire, avec une certitude absolue, que c'est une galéjade ! :o) Vous pouvez donc classer ça dans la rubrique "Délires & Co".

Amicalement,
Max

Taille: 484 - Auteur: Max Valentin - Date: 15-01-2008 20:19:38 - En réponse à 81410.
 
81071  - AVEC QUELQUES HEURES D'AVANCE...
UNE BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2008 A VOUS ET A TOUS VOS PROCHES !

Comme vous, j'espère que la nouvelle année verra une issue judiciaire favorable, et que la Chouette réintégrera le coffre d'où elle n'aurait jamais dû sortir, en attendant de rencontrer enfin son futur découvreur !

Amicalement
MAX

Taille: 301 - Auteur: Max Valentin - Date: 31-12-2007 01:08:08 - En réponse à 81071.
 
80945  - De joyeuses fêtes de Noël...
...à toutes et à tous !

Certains me demandent un indice pour marquer le coup. Hélas, je ne peux pas, car ce ne serait pas juste. (Je suis sûr que les anciens expliqueront volontiers aux chercheurs récents la raison de cette impossibilité.)

Cela dit, toutes mes amitiés à tout le monde, et une bise de Noël aux chercheuses !

Amicalemnt,
Max

Taille: 349 - Auteur: Max Valentin - Date: 24-12-2007 18:37:45 - En réponse à 80945.
 
79100  - Les dernières nouvelles
Bonjour à tous,

Je vous livre les dernières informations reçues de nos avocats, lesquels nous informent que l'affaire passera devant la Cour d'Appel fin mai 2008.

Merci de ne pas me poser de questions à ce sujet, car je n'ai aucune autre information, et il n'y a aucun nouveau développement hormis celui-ci.

S'il y a du neuf, je vous en informerai immédiatement, comme promis.

Amicalement,
Max

Taille: 406 - Auteur: Max Valentin - Date: 28-09-2007 12:05:55 - En réponse à 79100.
 
77338  - Et pour une poignée de mots en plus...
Bonjour,

Je souhaiterais m'adresser à la poignée de chercheurs qui continuent à envoyer des mails à David GILLE, le webmaster de 
http://Cistes.net/ et du site http://maxvalentin.com/, afin qu'il me fasse suivre leurs solutions, leurs remarques et leurs questions concernant la chouette.

Je rappelle que cela ne sert à rien, car depuis l'arrêt des Q/R sur le 3615 Maxval, j'ai donné pour instructions de ne JAMAIS me transmettre de mails parlant de la chouette, pour des raisons déontologiques. En effet, je ne peux pas dialoguer avec certains d'entre vous et pas avec les autres ! Le seul effet de ces mails, c'est de donner du travail supplémentaire à DG en le forçant à répondre qu'il ne peut pas vous répondre, ce qui, reconnaissons-le, est un peu stupide :o)

Par ailleurs, en ayant pris connaissance de vos commentaires (très sympas, merci !) suite à mon intervention de l'autre jour, je voudrais préciser que je vous donne des nouvelles dès que j'en ai. Si j'ai affiché mon post sur le forum, c'est parce que, ce même jour, j'ai reçu une lettre de mon avocat m'informant qu'il y aurait une audience de procédure début septembre. C'est tout. Je sais que l'intérêt de la chose est limité lorsqu'on la compare au prix de la botte de radis sur le marché de Mourmelon, mais je ne peux pas inventer des trucs juste pour faire de l'animation :o)

Enfin, pour répondre à certain(s) qui me demande(nt) quel est l'état du spot où se trouve la chouette, et s'il y a des blocages empêchant la contremarque d'être trouvée, je rappelle que :

- Ca fait longtemps (1997, si je ne m'abuse) que j'ai déclaré qu'il n'y aurait plus aucune info sur l'état du site, ceci afin d'éviter que la description que je pourrais éventuellement en donner ne puisse être utilisée comme un indice. (Cela ne signifie en rien que je me désintéresse de ce site, ou que je n'y sois pas retourné depuis cette annonce. Simplement, je n'en parle plus et je ne dirais plus si ou quand j'y suis retourné.)

- Effectivement, j'ai promis que s'il y avait des blocages empêchant la chouette d'être trouvée, je l'annoncerais immédiatement. Mais s'il n'y a pas de blocage, pourquoi reviendrais-je sur le forum pour dire : "Il n'y a pas de blocage" ?  Ca relèverait un peu de l'enfoncement de portes ouvertes, non ? :o)

Une dernière chose : je vois que certains d'entre vous doutent de mon identité lorsque je m'exprime ici. Mon pseudo étant certifié, que voulez-vous que je fasse pour vous rassurer (hormis de vous filer les soluces) ?

Amicalement
Max

Taille: 2515 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-06-2007 17:20:16 - En réponse à 77338.
 
77301  - Dernières nouvelles
Bonjour,

Comme promis, je vous donne des nouvelles au fur et à mesure que j'en ai.

Deux procédures sont en cours. Pour la première, je n'ai pas encore de date d'audience.

Pour la seconde, il y aura une audience "de procédure" (mais pendant laquelle aucune décision ne sera prise) début septembre. Il y aura ensuite l'audience définitive, à une date ultérieure qui me sera communiquée sans doute courant septembre. Je vous tiendrai évidemment au courant.

Amicalement,
Max

Taille: 483 - Auteur: Max Valentin - Date: 16-06-2007 18:07:37 - En réponse à 77301.
 
75967  - Pas de sujet
Bonjour à tous,

Comme promis, je viens faire le point sur "l'affaire".

Une première audience a eu lieu il y a une quinzaine de jours. Je viens d'être informé que j'ai été débouté de ma demande au motif que je ne pouvais pas revendiquer la chouette car je n'en étais pas le propriétaire. C'était prévisible. J'ai tout de même interjeté appel, ne serait-ce que pour des motifs conservatoires, me réservant la possibilité d'abandonner éventuellement cette procédure.

La seconde action, introduite par Michel BECKER, aura lieu fin avril.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé.

Amicalement
Max

Taille: 609 - Auteur: Max Valentin - Date: 07-03-2007 17:13:54 - En réponse à 75967.
 
75043  - MEILLEURS VOEUX !
Mes voeux à toutes les Chouetteuses et à tous les Chouetteurs !

Puisse 2007 être meilleure que 2006 (annus horribilis !) et vous apporter le bonheur et la santé. Croyez-moi, c'est le principal. La chouette, ce sera un plus.

Amicalement,
Max

Taille: 247 - Auteur: Max Valentin - Date: 31-12-2006 19:27:01 - En réponse à 75043.
 
74952  - Un joyeux Noël à toutes et à tous !
De tout coeur, je vous souhaite de très joyeuses fêtes de Noël !

Amicalement,
Max

Taille: 85 - Auteur: Max Valentin - Date: 24-12-2006 16:08:42 - En réponse à 74952.
 
74816.14  - Tous mes voeux de prompt rétablissement, Seb
Taille: 0 - Auteur: Max Valentin - Date: 14-12-2006 12:22:58 - En réponse à 74816.
 
74813.0501  - Oui :o)
Taille: 0 - Auteur: Max Valentin - Date: 13-12-2006 19:23:47 - En réponse à 74813.05
 
74813  - Pour info
Bonjour à tous,

Je vous informe que l'audience a été reportée à début février. Je ne connais pas encore la date exacte, et attends que le Greffe me la confirme.

Ma période de "silence" se prolongera donc jusqu'à cette date, car il n'est pas dans mon intérêt ni dans le vôtre que je m'exprime publiquement avant que le juge ait statué.

Un grand mrci à toutes celles et à tous ceux qui m'ont fait part de leur amical soutien.

Amicalement,
Max

Taille: 453 - Auteur: Max Valentin - Date: 13-12-2006 17:49:21 - En réponse à 74813.
 
73922  - Une dernière chose...
Bonjour,

Bien que j'aie décidé de ne plus intervenir tant que la justice n'aura pas tranché, je fais une entorse à cette décision, car je constate que les questions "Pourquoi passer par l'intermédiaire d'une société en sommeil ?" ou "Pourquoi les auteurs n'ont-ils pas ouvert un coffre à leur nom ?" reviennent régulièrement.

Si je n'ai pas été clair, veuillez m'en excuser.

En 1993, les Editions MANYA, premiers éditeurs du livre, ont demandé que la Chouette soit placée dans un coffre sous la responsabilité d'une personne "neutre", c'est à dire d'un huissier.

Il s'agissait d'une exigence tout à fait normale, car MANYA ne voulait pas prendre le risque que la Chouette puisse entrer dans l'actif d'une personne physique (Michel Becker) qui pourrait s'en voir déposséder un jour pour des raisons X ou Y. Elle désirait également que ce coffre se trouve en région parisienne afin que la Chouette puisse être aisément présentée à la presse en cas de besoin, car Michel Becker habitait en province, assez loin de Paris.

Cette décision a été prise entre les responsables de MANYA et Michel Becker, hors de ma présence (ce qui ne m'a pas empêché d'être entièrement d'accord avec elle lorsque j'en ai été informé, car c'était la seule possible).

Lorsque MANYA a déposé son bilan, le livre a été réédité en 1994 par LES EDITIONS MAX VALENTIN. La Chouette est restée dans son coffre, et l'huissier a conservé sa clé.

En 1997, lorsque la 3ème édition du livre a été publiée en co-édition entre LES EDITIONS DU TRESOR (société spécialement créée pour organiser cette réédition) et les EDITIONS MICHEL LAFON, la Chouette a été placée dans une autre banque (la première désirant récupérer le coffre pour l'un de ses clients). La clé de ce coffre a été remise à l'huissier.

Après publication de la 3ème édition (et du "Trésor d'Orval"), cette société EDITIONS DU TRESOR a été mise en sommeil par son gérant. Elle est restée ainsi en sommeil pendant plusieurs années, années pendant lesquelles la location de ce coffre a été réglé à l'aide de fonds que j'avais laissé à sa disposition.

Ce n'est qu'en avril 2005 que j'ai appris que le gérant des EDITIONS DU TRESOR avait réactivé cette société en 2003, l'avait fusionnée avec une autre, que cette fusion avait abouti à la création d'une société "IN FOLIO", et que cette société avait déposé son bilan fin 2004. C'est à l'occasion de la procédure de liquidation de cette société que la Chouette a été saisie par le Liquidateur de IN FOLIO.

La chouette n'a donc pas été confiée soudain a une "société en sommeil" sortie de nulle part, mais conservée dans un coffre louée par cette société depuis 1997. Cette société était certes en sommeil, mais elle existait toujours, même si elle n'avait plus d'activité.

Merci de ne pas me poser de questions suite au présent post, parce que je pourrai pas y répondre. Je crois avoir tout dit (voir en haut de cette page, la synthèse de mes messages).

Je remercie KCR de bien vouloir rajouter ce (dernier) post à cette synthèse.

Amicalement
Max

Taille: 3057 - Auteur: Max Valentin - Date: 20-10-2006 13:56:41 - En réponse à 73922.
 
73888  - Dernière contribution
Comme tout le monde, j'ai constaté aujourd'hui l'arrivée sur ce forum de pseudos qui, bizarrement, ne se sont jamais exprimés auparavant, ainsi que de quelques Chouetteurs de la 25ème heure :o).

Par expérience, je sais que ce sont les signes avant-coureurs d'une polémique stérile et "téléphonée", ainsi que de règlements de comptes par personnes interposées. Or, je ne veux en aucun cas être entraîné là-dedans.

En attendant la décision de justice, ceci sera donc ma dernière intervention sur ce sujet. Si entretemps de nouvelles informations étaient disponibles, vous en serez immédiatement informés (à condition, bien sûr qu'elles n'obèrent pas les chances de notre action en justice.)

J'aurais bien aimé pouvoir répondre à tout le monde. Malheureusement ce n'est pas possible, et je le regrette. Mais c'est véritablement au-delà de la résistance de mes doigts et de mon clavier :o)

En tout cas, je suis sûr que vous trouverez dans mes contribs la réponse à la plupart de vos interrogations. Pour mémoire, voici les numéros de ces contribs.

Explication principale : post 73778
Précisions : posts 73778.010201 , 73778.0102010101 , 73778.1801 , 73790.01 , 73783.07 , 73827.04 , 73824.01 , 73819 , 73819.0401 , 73819.04010101 , 73850.01 , 73846.0101 , 73882.01

Amicalement
Max

Taille: 1298 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 20:34:39 - En réponse à 73888.
 
73882.01  - Réponse
La chouette en bronze est toujours enterrée là où je l'ai mise en 1993. L'enveloppe contenant les solutions est toujours en possession de l'huissier, sous enveloppe scellée. La chouette en or est sous la "protection" du Liquidateur, en attendant que la justice tranche. J'ai bien évidemment rencontré ce Liquidateur. Enfin, il n'est absolument pas question d'arrêter cette chasse comme certains le suggèrent, car tant que la justice n'aura pas tranché, rien n'est changé.

Amicalement
Max

Taille: 491 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 20:13:39 - En réponse à 73882.
 
73850.01  - réponse
Manifestement, vous arrivez sans avoir pris connaissance des différents échanges concernant cette affaire, Sammysam !

Avant de tirer des conclusions, je vous invite à lire MA version des évévements, postée sur ce forum hier et aujourd'hui. Merci d'avance.

Amicalement
Max

Taille: 278 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 16:56:21 - En réponse à 73850.
 
73847.0202  - Remarque
Je peux très bien concevoir que Becker en ait gros sur la patate parce que je ne l'ai pas averti dès que j'ai été informé de l'affaire (voir mes explications dans mon premier post ici).

Mais de là à parler "d'indélicatesses" !... A moins, bien sûr, qu'il ne fasse allusion au post d'Elessar qui affirmait agir au nom de Becker, alors que de toute évidence ce n'était pas vrai. Alors oui, on peut parler d'indélicatesse !

Amicalement
Max

Taille: 443 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 16:51:36 - En réponse à 73847.02
 
73846.0101  - réponse
"Comment se fait-il que Michel Becker ne soit pas aujourd'hui en possession de son bien?"

Mais scrognegneu, Rame, lisez mes posts !!! Si Michel Becker "n'est plus en possession de son bien", c'est que la chouette a été saisie dans la cadre d'une liquidation qui n'a rien à voir avec la chouette, ni avec lui, ni avec moi ! C'est bien là le fond du problème. Ca fait 3 fois que je l'explique !

"Vous ne pouvez prouver que la chouette est à vous?"

Mais c'est justement pour cette raison que j'ai fait appel : je ne peux pas prouver qu'elle est à moi car elle n'est PAS à moi (je n'ai même pas cherché à le prouver !), mais la justice exige que ce soit le proprétaire (donc Becker) qui introduise cette action en appel. Merci de lire mes explications précédentes en détail.

"Votre devoir le plus pressant n'est-il pas de mettre en place une simulation des possibles, même et surtout, les pires, afin que nous puissions pour une fois savoir à quelle sauce nous allons être mangé?"

Tant que le juge n'aura pas pris sa décision, je ne PEUX rien faire. La décision est entre ses mains, et il m'est donc impossible de commenter une chose qui n'est pas encore arrivée.

Je voudrais que tous les Chouetteurs soient sympas et nous laissent maintenant bosser pour régler cette situation.

J'ai dit tout ce que je savais sur cette affaire ; et pour ceux qui n'auraient pas encore pris connaissance de l'intégralité de mes interventions sur ce forum, je les invite à le faire. Je suis sûr qu'ils y trouveront la réponse à la plupart de leurs questions.

Amicalement
Max

Taille: 1579 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 16:38:35 - En réponse à 73846.01
 
73844.05  - Réponse
Le_Graal, je vous ai déjà répondu à la suite de votre contrib précédente !

Amicalement
Max

Taille: 95 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 15:53:41 - En réponse à 73844.
 
73831.02  - Réponse
"-pourquoi avoir choisi la société "éditions du trésor" plutôt qu'une autre ? aviez vous des liens contactuels avec cette société ?"

C'est cette société qui avait co-édité, avec les Editions Michel Lafon, la 3ème édition du livre. Elle avait été mise en sommeil par son gérant après publication du bouquin, et elle a été fusionnée quelques années plus tard avec une autre pour devenir IN FOLIO, sans que j'en sois informé.

"- la chouette d'or était- elle liée contractuellement avec cette société ? sous forme de caution par exemple."

Absolument pas.

"- que se passera t-il dans l'éventualité (non négligeable)où la chouette ne sera pas récupérée ? comment serons nous averti du jugement ? - que se passe t-il dans le cas (bien improbable) où la chouette est découverte et que la chouette d'or ne peut lui être remise (plus probable) ?"

Tant que la décision de justice n'aura pas été rendue, je ne peux pas répondre à ces questions. Tout est tributaire de cette décisison de justice. Dès que je la connaîtrai, tout le monde en sera informé.

Amicalement
Max

Taille: 1075 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 15:05:20 - En réponse à 73831.
 
73827.04  - Réponse
Le_graal, je n'ai pas pour habitude de tirer des hypothèses sur la comète. J'ai dit que je ne commenterai pas le fond de l'affaire tant que le jugement n'aura pas été rendu. Pour l'instant j'ai dit tout ce que je savais, et je ne peux donc rien ajouter. Je ne peux donc pas non plus répondre à des questions qui commencent par "Et si... et si..." car j'en ignore évidemment les réponses, puisqu'elles sont liées à cette décision de justice.

J'ai dit que j'informerai tout le monde dès que j'en saurai plus. Je comprends très bien vos inquiétudes et vos frustrations, mais pour l'instant, je ne peux malheureusement rien faire pour les soulager...

Amicalement
Max

Taille: 669 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 14:57:33 - En réponse à 73827.
 
73824.01  - Réponse
"Il faut espérer qu'il n'existe aucun contentieux entre Max ,Becker et la société d'édition qui aurait pu vouloir détenir la chouette en gage pour une dette X ou Y, suite à la publication du livre...."

Il n'y aucun contentieux lié à la publication du livre ou toute autre raison de ce genre, et aucun problème de dettes qui concernerait Michel Becker, une quelconque société d'édition ou moi-même.

Pour plus de détails, reportez-vous aux explications que j'ai données ici hier.

Amicalement,
Max

Taille: 504 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 13:45:18 - En réponse à 73824.
 
73819  - A propos de l'Huissier...
Bonjour,

En lisant certaines contribs ci-dessous, je pense que je dois apporter quelques éclaircissements sur le rôle de l'huissier.

Un huissier (ou un notaire, ou un avocat, ou un avoué) ne conservent pas d'objets précieux dans le coffre-fort de leur étude, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité et d'assurance, ou même d'encombrement. De plus, cela leur est interdit.

Dans ce cas, on met l'objet dans le coffre d'une banque. Pour chaque coffre, il existe deux clés : l'une est remise à l'huissier, l'autre est conservée par la banque.

Pour faire ouvrir ce coffre, il faut présenter une pièce d'identité conforme à celle qui avait été photocopiée lorsque l'objet a été mis dans le coffre et remplir un document de retrait en y apposant sa signature, elle aussi conforme à la signature originale, même quand on est un huissier.

Pour ce qui concerne la Chouette, personne ne pouvait prendre l'initiative de faire ouvrir le coffre hors de la présence de l'huissier, puisque, de facto, c'est lui qui en avait la clé.

Le coffre a été ouvert trois fois par l'huissier : une fois pour que la chouette puisse être photographiée par le Figaro Magazine, une autre fois pour qu'elle puisse être photographiée par le Times de Londres, et une troisième fois pour qu'elle puisse être présentée dans l'émission "Combien ça coûte". A chaque fois, elle a été remise dans ce coffre par l'huissier une fois l'opération terminée.

Personne, hormis l'huissier, ne pouvait donc faire ouvrir ce coffre.

Mais il y a une exception : en cas de liquidation d'une société, le Liquidateur peut se présenter à la banque et exiger l'ouverture immédiate du coffre. La banque ne peut pas s'y opposer. Le Liquidateur a tous les droits et passe par-dessus tout le monde (un peu comme le service des douanes).

Ce que l'on peut regretter, c'est que ni la banque ni le Liquidateur n'aient jugé utile d'en informer l'huissier ou moi même. Mais il est vrai que rien ne les y obligeait. Sans doute la banque pensait-elle que le Liquidateur allait le faire, et ce dernier pensait-il que la banque le ferait. Résultat : personne ne l'a fait.

Quant à l'ancien gérant de la société EDITIONS DU TRESOR, il ne m'a pas prévenu, lui non plus, puisqu'il était à l'hôpital. De plus, ce dernier ne m'avait pas davantage informé qu'il avait "réveillé" la société EDITIONS DU TRESOR et l'avait fusionnée avec une autre. Je n'avais donc aucun moyen de le savoir, et l'huissier non plus.

L'ancien gérant des EDITIONS DU TRESOR a informé solennellement le Liquidateur que la Chouette n'avait rien à voir avec la société en liquidation IN FOLIO, mais le Liquidateur n'en a pas tenu compte.

Dernière précision, vraiment dramatique : nous nous sommes mis en relation avec l'Expert-comptable de la société IN FOLIO afin qu'il nous fournisse une preuve comptable certifiée que la Chouette ne faisait pas partie de l'actif de cette société (ce qui est une évidence, puisque la Chouette existe depuis 1993). Il nous a répondu qu'il allait nous envoyer ce document le lendemain, mais il est mort d'une crise cardiaque avant d'avoir pu le faire.

Pour l'instant, seul le Liquidateur de la société IN FOLIO possède donc les pièces comptables de cette société. Il n'a pas encore apporté la preuve que la Chouette fait partie de l'actif de IN FOLIO, preuve qu'il ne pourra pas apporter puisque ce n'est pas le cas.

Enfin, je précise à nouveau que la solution de "Sur la Trace de la Chouette d'Or" se trouve sous enveloppe scellée dans le coffre personnel de l'étude de l'huissier. Cette enveloppe est bien sûr insaisissable car elle n'a aucune valeur intrinsèque. Quant à la contremarque (la Chouette en bronze), elle est évidemment toujours à sa place et ne peut pas être saisie. Je ne vois d'ailleurs pas qui pourrait me forcer à révéler son emplacement !

Amicalement
Max
PS. Je prends connaissance avec beaucoup de plaisir de tous vos posts, qu'il s'agisse de posts de soutien ou de critiques. Mais il m'est impossible de répondre à tous. Je préfère donc intervenir sur des points précis, en globalisant sur des thèmes récurrents, comme je viens de le faire. Merci pour votre compréhension.

Taille: 4182 - Auteur: Max Valentin - Date: 19-10-2006 13:02:04 - En réponse à 73819.
 
73790.010201  - Réponse
"avez vous donné des instructions a l'huissier ?"

Rien de particulier. L'huissier possède les instructions données à son prédécesseur, ainsi que l'enveloppe scellée qui contient la solution. Rien n'a été ajouté depuis.

Amicalement
Max

Taille: 241 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 23:51:26 - En réponse à 73790.0102
 
73792.01  - Non, pas de nouvelles IS
Taille: 0 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 23:47:50 - En réponse à 73792.
 
73790.01  - Réponse pour Marina Seminova
"Comment se fait - il que l' huissier censé assurer sa protection ai pu laisser ouvrir ce coffre sans vous en avertir de suite ?"

Le Liquidateur s'est présenté à la banque et s'est fait ouvrir le coffre sans me prévenir ni prévenir l'huissier.

C'est moi qui ai informé l'huissier quand j'ai appris la chose, six mois plus tard !

Amicalement
Max

Taille: 354 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 23:26:43 - En réponse à 73790.
 
73783.07  - Et pour quelques explications de plus.
Je cite Elessar : "Si "j'ai eu les couilles" de faire part à notre communauté des risques de voir la dotation de la chasse "sur les traces de la chouette d'or" etre "supprimée" c'est que j'avais des raisons et des documents me permettant de le faire."

Je n'ai aucune envie de polémiquer avec Elessar. Je sais par qui il a été mandaté pour faire ses "révélations", qui a pu l'encourager à les faire, et qui a pu lui remettre ces "documents" (qu'il a singulièrement mal compris !). Mais jJ'observe également qu'il avoue être en possession de pièces concernant une procédure en cours qui ne le concerne en rien, et qu'il reconnaît ouvertement en avoir fait état sur un forum. Je n'exclus donc pas de donner une suite judiciaire à cette affaire.

Je sais aussi qu'il y a trois jours, il avait posté sur ce forum un message violant ma vie privée, pour être bien certain de se faire virer et d'avoir ainsi une excuse pour aller s'épancher "ailleurs" en affirmant de pas pouvoir le faire sur le forum de la chouette.

Je cite Elessar : "Max à repris mon message et donc vous avez TOUS les coordonnées du liquidateur qui vous dira peut etre les tenants et les aboutissants de cette affaire, notament que "in folio" et "max valentin" sont liés."

Si le Liquidateur affirme une chose pareille, il sera également obligé d'en apporter la preuve. Or c'est une chose totalement impossible, puisque je maintiens formellement que je ne connais pas cette société, que je n'ai jamais eu le moindre contact avec elle, que j'ignore même son objet, que je ne connais pas son gérant, et que je n'en avais jamais entendu parler jusqu'au jour où j'ai été informé que le coffre qui abritait la chouette avait été ouvert !

Je cite Elessar : "JE" n'ai rien contre Max..."

Lol ! :o))

J'ai expliqué les détails de l'affaire dans mon post précédent, et je n'y reviendrai pas. Il s'agit des vraies explications, et non de bribes mal comprises et mal interprétées par l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours. Pour la mise au point définitive et pour de plus amples commentaires, j'attends la fin de la procédure.

Amicalement,

Max

Taille: 2127 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 21:57:59 - En réponse à 73783.
 
73778.1801  - Réponse à Sygmuin
"ourquoi n'avez vous pas, Max, et ce tels que je l'avais toujours compris, mis la chouette sous la garde de l'huissier ?"

La chouette était et a toujours été sous la garde de l'huissier. C'est lui, et lui seul, qui en avait la clé. Bien sûr, la banque avait un double et elle a ouvert le coffre lorsque le Liquidateur s'est présenté. Ni la banque, ni l'huissier n'ont jugé bon d'informer l'huissier ou moi-même.

"Je veux dire par là que se soit lui qui règle les frais de gardiennage dans un coffre chez "X" avec des fonds que vous lui auriez versé officiellement."

C'est impossible. Un huissier ne loue pas des coffres au nom de ses clients. La seule solution, c'est de louer un coffre (grand) dans une banque, et de remettre la clé à l'huissier.

Amicalement,
Max

Taille: 777 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 21:14:38 - En réponse à 73778.18
 
73778.1301  - "Duègne" Encore ?
Vous m'en voulez toujours pour le mot "duègne" (qui ne se voulait pourtant pas blessant) ? :o)

Amicalement
Max

Taille: 114 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 19:55:38 - En réponse à 73778.13
 
73778.0102010101  - Huissier
L'huissier est le successeur officiel de Maître Llouquet, lequel a pris sa retraite. Cet huissier - une dame - est Me MANCEAU et son étude est toujours à la même adresse que celle de Me Llouquet.

Amicalement,
Max

A tous : pardonnez-moi ne ne pas vous répondre individuellement, mais je n'en pas le temps en ce moment. Mais sachez que je prends connaissance de tous vos posts. Dès que j'aurai du nouveau, je vous en tiendrai informé. Merci à tous pour votre soutien.

Taille: 473 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 19:43:44 - En réponse à 73778.01020101
 
73778.010201  - Les solutions ne spnt pas concernées
Les solutions de la chouette sont toujours dans l'enveloppe scellée sous la garde de l'huissier. Cette enveloppe est dans le coffre personnel de l'huissier, alors que la chouette était dans un coffre loué à un organisme bancaire, et dont l'huissier, seul, avait la clé.

Amicalement
Max

Taille: 289 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 17:15:36 - En réponse à 73778.0102
 
73778  - Suite au post de Elessar, explications
Bonjour,

Avant toute chose, je tiens à préciser que si Elessar a été "censuré" sur le forum de la Chouette, c'est à ma demande, car il contrevenait gravement au respect dû à la vie privée. Le post incriminé n'avait rien à voir avec la Chouette, et n'était qu'une basse provocation de sa part.

J'en viens maintenant à ce qui fait l'objet de mon intervention ici.

Sur un autre forum, Elessar écrit ceci :
____________________________________________________________

"Etant actuellement dans l'impossibilité de m'exprimer sur le forum de la 
http://chouette.net/, pour cause de désactivation de pseudo par KCR, modérateur, je me vois dans l'obligation d'intervenir sur ce forum, afin d'alerter la communauté des chasseurs de trésors d'une très grave nouvelle:

Depuis Octobre 2004, la société IN FOLIO, qui gérait les activités de MAX VALENTIN a été mise en liquididation judiciaire.

Le contenu du coffre loué par la société IN FOLIO a été saisi au titre de la liquidation judiciaire. Ce coffre contenait la CHOUETTE D'OR.

MAX VALENTIN n'ayant pas averti dans les délais légaux Monsieur Michel BECKER, celui ci s'est vu dépossédé de fait, de la propriété de la chouette d'or.
En conséquence celle-ci appartient actuellement au liquidateur judiciaire. Celà signifie qu'un éventuel inventeur de la contremarque ne pourra pas l'échanger contre l'original.

Contrairement à l'affaire TH2001, dans laquelle MAX VALENTIN était prestataire, mais ne pouvait pas savoir que la dotation n'avait pas été intégralement payée par Cryo, concernant la chouette d'or puisqu'il en est l'auteur il ne pouvait ignorer que celle ci a été financée par Michel Becker en intégralité.

Le retard des démarches administratives effectuées par MAX VALENTIN a totalement dépossédé Michel BECKER de la propriété de la chouette, qui se retrouve aujourd'hui saisi par un liquidateur judiciaire:

Mtre Patrick LEGRAS de GRANDCOURT
57/63 rue Ernest Renan
92022 NANTERRE

Au mois de Septembre de cette année, 2 ans après sa saisie, MAX VALENTIN a fait appel au secours auprès de Michel BECKER. MAX VALENTIN ne pouvant assurer les frais d'avocat, Michel BECKER a entamé un certain nombre de procédures pour tenter de récupérer son bien.

L'audience de jugement de liquidation d' IN FOLIO est fixée en décembre, en espérant que d'ici là, les avocats de Michel BECKER auront trouvé une solution au problème.

Conclusion, celà fait 2 ans que MAX VALENTIN aurait dû avertir la communauté des chasseurs de trésors de cette situation, et peut être faire arrêter la chasse, n'étant plus en mesure d'assurer l'échange de la contremarque contre l'original.

J'ose espérer que les dirigeants actuels de l'A2CO n'étaient pas aucourant de cette situation, car celà signifierait que depuis 2 ans, ils récoltent des fonds auprès de chasseurs qui ne cherchaient plus que du vent.
Nous restons en attente d'un communiqué d'explications détaillé de la part de MAX VALENTIN."
____________________________________________________________

Je cite Elessar : "Depuis Octobre 2004, la société IN FOLIO, qui gérait les activités de MAX VALENTIN a été mise en liquidation judiciaire."

C'est inexact. Je ne connais pas la société IN FOLIO, et elle n'a jamais "géré les activités de Max Valentin".

Lors de la 3ème édition du livre en 1997, la société LES EDITIONS DU TRESOR payaient la location du coffre dans lequel se trouvait la Chouette. Lorsque cette société a été mise en sommeil (selon le désir de son gérant), il était convenu qu'elle continuerait à payer la location du coffre en se servant des fonds que j'avais mis à sa disposition pour cela.

En avril 2005, j'ai appris que le gérant des EDITIONS DU TRESOR avait entretemps fusionné cette société avec une autre, sans m'en avertir. Cette nouvelle société avait pris pour nom IN FOLIO et était dirigée par une tierce personne que je ne connais pas. Toujours en avril 2005, j'ai également appris que cette société avait déposé son bilan en octobre 2004 et que la Chouette avait été sortie de son coffre à ce moment-là par le Liquidateur de IN FOLIO car elle était réputée faire partie des actifs de cette société (juridiquement, "possession vaut droit"). Je précise à nouveau que cette société IN FOLIO m'est totalement étrangère et que, même à l'heure actuelle, j'en ignore tout.

Lorsque j'ai pris contact avec l'ancien gérant des EDITIONS DU TRESOR pour exiger des explications, il m'a répondu qu'il avait à cette époque été hospitalisé, qu'il s'était trouvé entre la vie et la mort et n'avait donc pas eu la possibilité physique de me joindre. (Renseignements pris, il avait effectivement subi un quadruple pontage coronarien qui l'avait maintenu à l'hôpital pendant plusieurs mois.)

Je me suis donc mis en rapport avec le Liquidateur pour lui expliquer que la Chouette ne pouvait en aucun cas faire partie de l'actif de la société IN FOLIO (ni d'ailleurs de la société EDITIONS DE TRESOR), puisqu'elle existait depuis 1993, soit longtemps avant la création de ces deux entreprises. C'est également ce que j'ai expliqué au juge commissaire, précisant que le Liquidateur possédant toute la comptabilité de la société IN FOLIO, il lui était aisé de voir que cette société n'avait pas financé la Chouette. Je lui ai également dit que Michel Becker était le propriétaire de la Chouette en attendant que cette propriété soit transférée au futur gagnant. Enfin, je lui ai demandé d'ordonner que la Chouette soit remise sous la garde de l'Huissier, comme cela a été le cas depuis le premier jour.

J'ai été débouté de ma demande non parce qu'elle était infondée, mais parce que JE N'ETAIS PAS LE PROPRIETAIRE DE LA CHOUETTE (chose qu'on ne m'avait d'ailleurs pas demandé de démontrer !). J'ai immédiatement fait appel, puis j'ai informé Michel Becker de la situation. Dès l'entame de cette cession d'appel, j'ai expliqué que je ne pouvais pas revendiquer la propriété de la chouette, puisque celle-ci appartenait à Michel Becker, et j'ai demandé un report de l'audience, ce qui m'a été accordé. (Contrairement à ce qu'affirme Elessar, cette future audience n'a rien à voir avec la liquidation de la société IN FOLIO, dont, je le répète, j'ignore tout.)

Voilà les faits. Je n'ai pas jugé bon d'informer Becker de cette situation tout de suite, car tout ce qu'on me demandait dans un premier temps, c'était de prouver que la Chouette existait avant la création des sociétés EDITIONS DU TRESOR et IN FOLIO, ce qui, compte tenu du nombre d'articles dans la presse et de reportages télé, n'était qu'une simple formalité. Rien de plus, rien de moins.

C'est lorsqu'on m'a demandé que l'action en justice soit introduite par le propriétaire de la Chouette lui-même que j'en ai informé Michel Becker. Il est vrai, je le confesse, que j'aurais pu le prévenir plus tôt, mais je pensais que pour faire ce qu'on me demandait jusque là - apporter la preuve de l'ancienneté de la Chouette - je n'avais pas besoin de lui.

La session d'appel permettra donc à mon avocat et à celui de Michel Becker d'exposer les faits, en précisant également que je n'ai découvert ce problème qu'en avril 2005 parce que le gérant des EDITIONS DU TRESOR était dans l'incapacité de m'en informer avant.

Il est donc faux, comme le prétend Elessar, que "Cela signifie qu'un éventuel inventeur de la contremarque ne pourra pas l'échanger contre l'original", car la chose n'a pas encore été jugée.

Je tiendrai les Chouetteurs informés de la décision de la justice. En attendant cette décision, vous comprendrez que je ne pourrai plus rien ajouter, du moins sur le fond de l'affaire.

Amicalement
Max

Taille: 7644 - Auteur: Max Valentin - Date: 18-10-2006 16:38:26 - En réponse à 73778.
Redeye63
Répondre


Atteindre :