Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Idée nocturne
#1
C’est typiquement dans ces moments où l’on navigue entre le sommeil et l’éveil qu’arrive ce genre de réflexion. Je précise que je n’ai pas encore creusé cette piste. 

Pour certains, la lumière serait liée à l’Aube, le département ou la rivière ... l’IS sur les petites lueurs pourrait en être une confirmation. 

En 560, on sort d’une énigme aillant pour « héros » Napoléon et on démarre à Cherbourg, port fortement lié à Napoléon qui a vu le retour de ses cendres. 

On nous demande alors de chercher l’ouverture qui révèle la lumière céleste. Passons sur le parcours classique, qui sera tout de même à réaliser et attardons nous sur le parcours vers la lumière. 

Et si l’ouverture était l’embouchure de la Seine ? On suit le cortège des cendres, jusqu’à la spirale de Paris, puis on bifurque à la confluence pour remonter l’Aube jusqu’à sa source ? 

Verdict ... piste pourrie ou piste à creuser ?
Répondre
#2
Je suis comme toi, je cogite la nuit et je ponds des trucs au petit matin! Big Grin

Je suis exactement sur le même type de réflexion en ce moment. Pour moi le parcours qu'on fait en 560 est une sorte de parcours "miroir" de celui de Napoléon.
Il est parti de Cherbourg pour arriver à Paris, ville lumière. Son corps a transité par 2 bateaux pour pouvoir arriver jusque là : la Normandie et la Dorade.
Nous on part aussi de Cherbourg et on doit emprunter 2 fois le dos de Neptune, pour pouvoir voir la Nef par l'Ouverture.
Mais je pense que la Nef n'est pas LE truc important à trouver. Elle est juste un point nous permettant de tracer le TANPR correctement. Et c'est sur ce TANPR que le lieu important se trouve.
Mais je n'arrive pas encore à mettre tout ça en ordre.

J'aime beaucoup ta proposition de faire le lien entre les noms inscrits sur le pilier est de l'Arc (si on est dos au ponant alors on regarde le pilier est) et les forts d'Epinal.
Je ne sais pas quelle est ta nef mais l'une des miennes (j'ai plusieurs hypothèses...) me mène effectivement du côté d'Epinal.
Répondre
#3
Ma nef est le tombeau de Sainte Odile
Répondre
#4
ah zut, c'est pas celle qui me mène à Epinal, mais elle est sur le même TANPR que toi donc finalement ça ne change pas grand chose.
Répondre
#5
Si si ça mène à Épinal  Big Grin
Répondre
#6
On va finir sur le même spot et on va se filer des coups de pelle dans la tronche! Big Grin
Répondre
#7
Et c’est quoi ta nef ? Ronchamp ? Haut Koenigsbourg ? Fontenay ?
Répondre
#8
C’est Vezelay ou Senones ta nef ? Ne me dis pas que c’est Strasbourg  Tongue
Répondre
#9
Nein! Laisse-moi le temps de vérifier si c'est la bonne avant de le dire! Si c'est la bonne, je la ferme! Si c'est pas la bonne, je le dirai  Tongue

Ce qui est inquiétant c'est que plusieurs trucs qui collent bien avec le terme "nef encalminée" sont présents sur plus ou moins le même TANPR. Ça c'est vraiment très très bizarre. Mais bon, si on qualifie toutes les églises de nef encalminée, forcément ça fait beaucoup de candidats.

Le tout étant de trouver celle qu'on a déjà rencontrée en 600 et de savoir à quoi elle sert précisément  Huh
Répondre
#10
C’est Sainte Odile qui est née en 600 ... te torture plus
Répondre


Atteindre :