Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Hors énigmes
#21
@Chevechercher

La clé de passage de la B à la 530, c'est l'énigme B elle même. La clé de passage de la 530 à la 780,c'est la solution de la 530. La clé de passage 780/470 est la direction à trouver en plus de la "chose importante". Trois exemples avérés, trois types de clé distincts. Je ne pense pas que l'on puisse généraliser pour le reste des énigmes. Les énigmes sont liées d'une manière ou d'une autre, et on passe de l'une à l'autre par un chemin prédéterminé, voilà tout ce qu'on en sait !
Répondre
#22
@Appoléo
On est d'accord. Je citais juste ce madit pour dire que le CDD était constaté en 470.
Répondre
#23
(2021-03-15,00:47)Egide a écrit : La clé de passage de la B à la 530, c'est l'énigme B elle même. La clé de passage de la 530 à la 780,c'est la solution de la 530. La clé de passage 780/470 est la direction à trouver en plus de la "chose importante". Trois exemples avérés, trois types de clé distincts. Je ne pense pas que l'on puisse généraliser pour le reste des énigmes. Les énigmes sont liées d'une manière ou d'une autre, et on passe de l'une à l'autre par un chemin prédéterminé, voilà tout ce qu'on en sait !
La B n'a pas vraiment de cdp vers la 530 au terme où Max l'entend. La B est une clé elle même. Sans doute comme la zone est une clé aussi elle même.

QR31 du 20/10/98 TITRE: LES CLES DE PASSAGE 2
HORMIS LA B ET LA 530, TTES LES ENIGMES UTILISENT-ELLES OU PRENNENT ELLES EN CON SIDERATION UNE CLE DE PASSAGE ISSUE D'UN E ENIGME PRECEDENTE? MERCI CHOUETTOPHIL
----------------------------
LA CLE DE LA "B", C'EST BIEN SUR L'ORDRE LUI-MEME, AVEC COMME DEPART LA 530. LA "B" N'A DONC PAS BESOIN D'UNE CLE SPECIFIQUE. LES ENIGMES ONT TOUTES UNE CLE (SAUF A LA FIN, LA 11EME). AMITIES -- MAX

Du coup en certitude il nous reste "Bourges" vers la 780 et "sud" vers la 470. Ce qui ne veut pas dire que les autres cdp ne soient pas du même accabit. Les cdp pourrait concerner des déplacements : "lieux" ou "directions" et donc de la diversité tout en restant toujours différentes, c'est à dire jamais identiques et donc variées. (Je précise que cette proposition n'est qu'hypothétique)

@Crew Oui j'avais compris que tu étais de mon avis mais je voulais juste signaler que ce madit incitait à une interprétation dangereuse avec une lecture en diagonale.
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
Répondre
#24
(2021-03-15,00:31)Egide a écrit : @Zarquos

C'est la première fois que quelqu'un est "tout à fait d'accord" avec moi !

Si ça peut te rassurer il m'arrive aussi d'être tout à fait d'accord avec Crew ^^
Répondre
#25
Me voilà rassuré !
Répondre
#26
Citation :QUESTION No 49 DU 1997-04-01
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: Sentinelles (encore et tjrs!)
6.La continuite geographique des enigmes est-elle obligatoire (exemple: je suis a un endroit, la suivant est ailleurs ma is me donne une indication pour continue r ma route prBecedemment interrompue)? Amities FLASH-BACK PS: j'ai vraiment une sacree bonne idee sur vos sentinelles.. . si c'est ca, votre esprit est Admirabl e
--------------------------------------------------------------------------------
6) NON, TOUTES LES ENIGMES NE SONT PAS DE NATURE GEOGRAPHIQUE. MAIS IL PEUT EN EFFET ARRIVER QU'IL Y AIT "RUPTURE" DANS LA CONTINUITE GEOGRAPHIQUE, LORSQUE CETTE DERNIERE EST DE MISE. IL VOUS AP- PARTIENT ALORS DE "BOUCHER LE TROU". AMITIES -- MAX

"Boucher le trou" correspond assez bien à la notion d'inter-énigmes, et sans faire intervenir la clé de passage qui elle a une autre fonction.

Entre les énigmes :
530 et 780 : continuité géographique.
780 et 470 : rupture géographique (mineure).
470 et 580 : continuité géographique.
580 et 600 : continuité géographique (pas de déplacement dans la 580).
600 et 500 : continuité géographique (pas de déplacement dans la 600).
500 et 420 : rupture géographique.
420 et 560 : rupture géographique.
560 et 650 : continuité géographique.
650 et 520 : continuité géographique.

Si la zone inter-énigmes entre la 780 et la 470 est plutôt une pirouette cacahuète, en revanche les zones inter-énigmes entre la 500 et la 420 et entre la 420 et la 560 cachent des choses importantes, et c'est d'ailleurs ce qui fait tout l'intérêt de ce sujet.

PS : amha pour l'ensemble, c'est juste pour éviter de dire à tout bout de champ "pour moi" ou "je pense" ou "je crois", des formules politiquement correctes mais un peu gonflantes à la longue ^^
Répondre
#27
(2021-03-15,00:47)Egide a écrit : @Chevechercher

La clé de passage de la B à la 530, c'est l'énigme B elle même. La clé de passage de la 530 à la 780,c'est la solution de la 530. La clé de passage 780/470 est la direction à trouver en plus de la "chose importante". Trois exemples avérés, trois types de clé distincts. Je ne pense pas que l'on puisse généraliser pour le reste des énigmes. Les énigmes sont liées d'une manière ou d'une autre, et on passe de l'une à l'autre par un chemin prédéterminé, voilà tout ce qu'on en sait !

Euh... Si je t'ai donné l'impression d'avoir dit quelque chose d'incompatible avec ça, j'ai dû mal m'exprimer...
Répondre
#28
(2021-03-15,01:22)zarquos a écrit : "Boucher le trou" correspond assez bien à la notion d'inter-énigmes, et sans faire intervenir la clé de passage qui elle a une autre fonction.

...

Si la zone inter-énigmes entre la 780 et la 470 est plutôt une pirouette cacahuète, en revanche les zones inter-énigmes entre la 500 et la 420 et entre la 420 et la 560 cachent des choses importantes, et c'est d'ailleurs ce qui fait tout l'intérêt de ce sujet.

La pirouette cacahuète 780/470 est tout de même la seule zone "inter-énigmes" confirmée par Max et elle correspond à une des seules clés de passage également confirmée par Max... donc on a au moins un exemple où les deux sont liés.
Répondre
#29
(2021-03-15,01:22)zarquos a écrit :
Citation :QUESTION No 49 DU 1997-04-01
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: Sentinelles (encore et tjrs!)
6.La continuite geographique des enigmes est-elle obligatoire (exemple: je suis a un endroit, la suivant est ailleurs ma is me donne une indication pour continue r ma route prBecedemment interrompue)? Amities FLASH-BACK PS: j'ai vraiment une sacree bonne idee sur vos sentinelles.. . si c'est ca, votre esprit est Admirabl e
--------------------------------------------------------------------------------
6) NON, TOUTES LES ENIGMES NE SONT PAS DE NATURE GEOGRAPHIQUE. MAIS IL PEUT EN EFFET ARRIVER QU'IL Y AIT "RUPTURE" DANS LA CONTINUITE GEOGRAPHIQUE, LORSQUE CETTE DERNIERE EST DE MISE. IL VOUS AP- PARTIENT ALORS DE "BOUCHER LE TROU". AMITIES -- MAX


Ce n'est pas forcément le cas dans toutes les énigmes. 
En 530-780-470, on sait qu'il y a continuité géographique, on bouche donc le trou jusqu'à Roncevaux.
En 500, on doit tracer une orthogonale, on va donc boucher le trou entre le SCA (segment connu avant...) et Carignan.
Pour le reste, quand les énigmes ne le suggèrent pas, comment savoir si on doit boucher les trous ? Après pourquoi pas hein, on peut se dire qu'on est "sur la trace" de la chouette d'or et donc décider de boucher tous les trous.
Répondre
#30
(2021-03-14,16:26)Egide a écrit : Le CDD suppose que le piéton se déplace en ligne(s) droite(s), ce qui est contre-intuitif, mais a l'avantage de prouver une chose (merci Max) : le piéton n'est pas un pèlerin sur le chemin de Saint-Jacques !
Si Max parle de ce qui se passe entre la 780 et la 470, c'est sans doute essentiellement pour faire comprendre au joueur que cela ne se passe ni en 780, ni en 470, ce qui peu sembler être une tautologie, mais qui signifie que ce CDD n'est pas un élément à décrypter. En 470, finalement, on ne fait que constater qu'on a (ou que le PI a) effectivement bifurqué vers la destination.
Cette position est défendable (même si je ne la partage pas) :
 Fin 780, on est au sud de l'Ouverture, début 470, nous sommes à destination. La même hypothèse appliquée à la 500 permet le passage de la SAQC au LA de 420 sans invoquer la moindre justification culturelle ou historique. 
Après tout si, avec le piéton, on a pas besoin du chemin de Compostelle pour arriver en 470, que viendrait faire un vol de l'aigle à reculons pour arriver au LA où "l'aigle marqua..." ?
Répondre


Atteindre :