Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
E7
#21
Oui, question bienveillance, j'ai vu : psychorigide, aigri, mauvaise foi. Pour Cartésien, je prends, en revanche.
Chacun balaiera devant sa porte.
Répondre
#22
Salut à tous,

De retour un peu sur le forum après avoir décroché pour d'autres occupations...
J'ai vu que les échanges portaient beaucoup ces derniers jours sur la E7 et ses trois jours 19 20 21.

Je vous livre une piste que j'avais suivie il y a plusieurs semaines mais la fin me laisse sur ma faim car je ne trouve pas de confirmateur pour être sûr que cette super-solution de la E7 est bien la bonne.
Ca inspirera peut-être certains d'entre vous pour conclure ou alors ça me permettra d'évacuer ça comme fausse piste...

Bref, voici le déroulement de la résolution :

- Le crypto p40 se résout avec le pangramme anglais et il me permet de trouver "Victoria"
- Les chutes de G. sur la carte représentent les chutes de Gouina
- Le texte du jour 19 évoque un vol aérien
-> Ceci nous aiguille vers le roman 5 semaines en ballon et le thème général de cette E7 : les aérostats.

- Le crypto p41 a un double décodage pour moi : Caille et Kille
- Le mot "Caille" , en association avec le mot "Butte" du jour 20, nous permet de trouver "Butte aux Cailles" et ainsi de faire le lien avec Pilatre de Rozier
- Pilatre de Rozier est confirmé par la fin du texte du jour 19 : "c'est un bel endroit pour s'éteindre". Il s'agit d''une référence au roman "c'est un bel endroit pour mourir" qui se déroule à Wimereux, lieu de décès de Pilatre de Rozier
- La phrase à la fin du jour 20 "Combien d'aventuriers sont morts avant moi en tentant de relevant le défi?" est une phrase clé : elle nous invite à découvrir les aérostiers célèbres morts durant leur tentative de vol

- Le crypto haut p42 permet de trouver "Guines" avec le Grand Code de Louis XIV et ainsi de faire le lien avec Jean-Pierre Blanchard
- Jean-Pierre Blanchard est confirmé par le chiffre romain VII représenté sur la lagune dorée de la carte.
- L'aérostat (aéronef plutôt) de Lana de Terzi sur la même illustration juste à côté confirme selon moi que le chiffre VII est bien à appliquer pour l'énigme des aérostats.
- Le crypto gauche p42 permet de trouver "Addition" et nous indique qu'il va falloir additionner des choses. Reste à découvrir quoi...
- L'addition des 3 nombres du crypto rossignol permet de trouver 550 et donc d'obtenir "Turin" à l'aide du Grand Code
- Une recherche rapide sur les aérostats (thème principal de l'énigme) et Turin permet de faire le lien avec Sophie Blanchard, laquelle a fait un vol à Turin et laquelle s'est également tuée en vol aérostatique.

- Le crypto page 43, "Un cercle les précède", a une double signification selon moi : le pôle nord et le nombre 7310 (voir plus bas)
- En associant les 3 mots suivants : Kille, Aérostat et Pôle, on trouve rapidement un 4ème aérostier mort suite à un vol : Salomon August Andrée
Ceci est confirmé par le mot Kille, qui est un mot signifiant "gars, homme, mec" en suédois, nationalité de SA. Andrée.
- Nous avons donc 4 aérostiers morts : Pilatre de Rozier, Jean-Pierre Blanchard, Sophie Blanchard et SA Andrée.

- En revenant sur le crypto "Addition", on est donc tenté d'additionner leur date de naissance ou leur date de décès.
- D'abord tenté par le fait d'additionner leur date de naissance (car en généalogie les dates de naissance sont précédés d'un rond, ce qui fait un autre décodage possible du crypto "Un cercle les précède", on trouve le nombre 7139 -> Je n'ai rien pu en tirer, mais ça peut être une possibilité....
- Ensuite tenté par le fait d'additionner leur date de décès (car finalement le fil conducteur est de trouver des aérostiers morts , qui se sont tués....), cela nous donne le nombre 7310
- En faisant précéder le nombre 7310 d'un 0 (Deuxième décodage d' Un cercle les précède), on obtient 07310.
-> Cela correspond au code INSEE de la commune de Savas.

Fait intéressant : Savas se trouve à 10 km de Annonay.
Et Annonay est le berceau de l'aérostat. Là où les frères Montgolfier ont commencé leur premier essai avec la montgolfière.
La boucle est bouclée! (cela ne vous semblait pas bizarre qu'on ne parle pas des frères Montgolfier dans cette énigme?)

Principal point faible de la piste :
- le 0 n'est pas géométriquement un cercle mais plutôt un ovale....
- mais surtout je ne trouve aucun élément dans le texte ou la carte permettant de valider Savas et/ou Annonay

Voilà pour E7
Bonne chasse à tous
A+
Répondre
#23
Je trouve cela très courageux de ta part de partager toute ta piste, super-solution incluse.
Le raisonnement est plutôt logique et cohérent. C'est vrai qu'à la fin, le résultat trouvé n'est pas parfait : déjà ce n'est pas Annonay, c'est à 10km de.. (donc approximation ici). Ensuite effectivement, il n'y a rien dans le texte qui le confirme. Du coup, je comprends ta déception sur la fin.

Les passages qui me gênent sont la réutilisation systématique de tous les cryptos : Caille & Kille, Addition Turin et dates de décès, un cercle les précède. On ne peut pas t'en vouloir, l'auteur ne s'est pas gêné pour faire de la réutilisation de crypto à plusieurs endroits mais du coup, si on s'autorise cela, on ne s'est plus quand s'arrêter. Je trouve en cela, que c'est un défaut de la chasse qui emmène les chasseurs dans des mauvaises pistes.
Un peu déçu aussi dans ta résolution par la place des chutes de Gouina et Victoria qui servent juste à trouver un roman qui donnerait le thème de l'énigme alors qu'on peut trouver celui-ci avec Guines et le VII.
Par contre le coup des dates de mort qu'on additionne pour plusieurs personnages trouvés, j'avoue, cela allait bien dans le style de l'auteur et c'était une super idée.
Répondre
#24
Merci kikou pour ton point de vue.
C'est aussi l'énigme pour laquelle je suis la plus avancée. Je te suis sur beaucoup de points.

Voici mon avis sur ton décryptage :
J'ajouterai qu'on trouve également la phrase "morts ici" en n'enlevant aucune lettre dans le pangramme.
Tout à fait d'accord pour Pilatre de rozier et les époux Blanchard.
C'est vrai que kille veut dire homme en suédois mais je n'avais pas fait le rapprochement vers SA Andrée qui a tout à fait sa place dans cette énigme puisqu'il est mort pendant son expédition. Je retiens !
Pour l'addition, tu es peut-être sur la bonne voie en additionnant les dates de leur mort, il faut creuser cette piste je pense. Je retiens également la proposition de chailluz qui amenait au mot gazeux, en lien avec la thématique. Et pour moi, un cercle les précède valide aussi ce thème. (peut-être l'auréole formée par les aéronautes ou autre chose de plus concret et technique).
Enfin, aboutir sur un chiffre donnant un code postal de commune peut être une idée intéressante oui. Je vais tester des trucs... Pour le fun : 07310, c'est le code postal de la ville de Borée ;-)

Ce qui me dérange un peu, c'est qu'on ne trouve pas de lien avec la sémantique du texte jour 21 (courant, galvanise, survolté, pellicule, obscurité, trou, rayon...).
Et surtout que ça ne dégage pour le moment pas LA solution à E7.

Bonne continuation à tous.
Répondre
#25
Merci pour le partage Kikou.

Pour "tomber" sur les Montgolfier, il y a plus simple : additionner les nombres écrits en chiffres arabes sur la colonne Blanchard : 25+1785=1810, année de mort de l'aîné des 2 frères.
En additionnant les chiffres romains : 16+1785+7=1808, année de la dernière ascension de Blanchard, au cours de laquelle il chute (il décèdera toutefois l'année suivante, probablement des suites de ses blessures).
Reste à savoir ce qui relève de la coïncidence ou de la vraie piste.
Répondre
#26
(2021-09-30,09:23)Zinb a écrit : Merci pour le partage Kikou.

Pour "tomber" sur les Montgolfier, il y a plus simple : additionner les nombres écrits en chiffres arabes sur la colonne Blanchard : 25+1785=1810, année de mort de l'aîné des 2 frères.
En additionnant les chiffres romains : 16+1785+7=1808, année de la dernière ascension de Blanchard, au cours de laquelle il chute (il décèdera toutefois l'année suivante, probablement des suites de ses blessures).
Reste à savoir ce qui relève de la coïncidence ou de la vraie piste.

Remarque très pertinente... Je retiens le 1808 (date de l'accident de ballon de Blanchard) qui m'amène sur une piste intéressante du coup. Peut-être un lieu final à E7.
Répondre
#27
ANNONAY - ANNONER ? (réciter, répéter d'un ton monotone ou laborieux) -> "Je relis cette phrase en boucle comme un mantra?"
Répondre
#28
(2021-09-30,10:37)jean159 a écrit : ANNONAY - ANNONER ? (réciter, répéter d'un ton monotone ou laborieux) -> "Je relis cette phrase en boucle comme un mantra?"


Merci Jean159!
Cela peut effectivement être une possibilité intéressante!
On serait dans ce cas dans la même logique que Rochechouart confirmé par le jeu de mots dans le texte de l'E3 pur "Roche choir" avec l'insistance du récit sur le narrateur qui se casse la gueule sans cesse lors de ses ascensions rocheuses....

A+
Répondre
#29
(2021-09-30,09:23)Zinb a écrit : Merci pour le partage Kikou.

Pour "tomber" sur les Montgolfier, il y a plus simple : additionner les nombres écrits en chiffres arabes sur la colonne Blanchard : 25+1785=1810, année de mort de l'aîné des 2 frères.
En additionnant les chiffres romains : 16+1785+7=1808, année de la dernière ascension de Blanchard, au cours de laquelle il chute (il décèdera toutefois l'année suivante, probablement des suites de ses blessures).
Reste à savoir ce qui relève de la coïncidence ou de la vraie piste.

Cela me paraît capilo de considérer cela comme une piste. Ce n'est pas l'auteur qui a décidé du texte sur la colonne. Donc faire des décryptages dans la nature sur des éléments que l'auteur ne maîtrise pas, je ne le ferai pas personnellement.
Répondre
#30
(2021-09-30,12:24)Timli Junes a écrit :
(2021-09-30,09:23)Zinb a écrit : Pour "tomber" sur les Montgolfier, il y a plus simple : additionner les nombres écrits en chiffres arabes sur la colonne Blanchard : 25+1785=1810, année de mort de l'aîné des 2 frères.
Cela me paraît capilo de considérer cela comme une piste. Ce n'est pas l'auteur qui a décidé du texte sur la colonne. Donc faire des décryptages dans la nature sur des éléments que l'auteur ne maîtrise pas, je ne le ferai pas personnellement.

Il en va de même pour la piste du Copernicium alors... L'auteur ne maîtrise pas le fait que les 5 éléments dont la somme des numéros atomiques donne celui du Copernicium ont dans leurs symboles les 5 lettres de INCAS. (Ouh là, compliquée cette phrase... Big Grin ).
Et il en va de même pour Turin : l'auteur ne maîtrise pas que la somme des codes Rossignol des 3 bigrammes qui constituent GUINES donne le code rossignol de TURIN.
C'est le talent d'un auteur que d'exploiter ce genre de coïncidences pour construire une chasse. On n'a aucun moyen de savoir s'il s'agit de fausses pistes ou non a priori, à part en essayant de suivre les pistes pour voir où elles nous mènent. Jusqu'à trouver la bonne.
Répondre


Atteindre :