Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La zone
#1
Pourquoi ne pas commencer par la fin ? Tongue

J'ai comme dans l'idée que le jour 12 qui correspond à la Tombe d'Agustin sur la carte, concerne la toute fin du jeu (je ne développe pas).

L'oiseau qui se trouve sur le cactus est un troglodyte des cactus (découverte de Bouthan) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Troglodyte_des_cactus

D'un point de vue étymologie "qui vit dans une grotte".

Cet oiseau serait alors représentatif de la zone et même du site.

Or il se trouve qu'il existe "Le sentier des troglodytes" :
https://ignrando.fr/fr/parcours/193708-l...roglodytes
https://www.cirkwi.com/fr/circuit/69147-...roglodytes

Il y a absolument tout dans cet endroit :
- La Grande Forêt Domaniale de la Londe-Rouvray.
- Orival dont la toponymie est "Vallée d'Or".
- Des grottes.
- Des roches.

   

Voilà j'ai planté un drapeau, c'est ma zone maintenant ^^
Répondre
#2
C'est vrai le petit oiseau a l'air de prendre son pied sur les piquants de cactus, mais son habitat est le continent Américain du Nord. Est-ce que cela n'est pas gênant ?
   
La solution la plus simple est toujours la meilleure (le rasoir d'Ockham)
Répondre
#3
Son habitat s'étend jusqu'au Mexique où on trouve notamment... le Cratère de Chicxulub.
N'oublions pas non plus que les palmiers incorporent une numérotation maya et non inca (des chaînes avec des nœuds).
Répondre
#4
Chose amusante il existe aussi un troglodyte des rochers :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Troglodyte_des_rochers

Il vit lui aussi en Amérique du Nord et en Amérique centrale.
Répondre
#5
En tout cas c'est un coin très intéressant :
http://randosduglaude.eklablog.com/oriva...a144908422

Les 17 tournants
Je vous laisse compter le nombre de pointes sur la rose des vents ^^

Le Chêne à la Vierge
Classé dans les arbres remarquables.
Répondre
#6
Qu'est-ce qui permet d'affirmer que c'est un troglodyte des cactus ?
Il y a pas mal d'espèces d'oiseaux qui fréquentent les cactus... Par exemple, le géospize des cactus, qui est endémique de l'archipel dans lequel on trouve aussi un de nos iguanes candidats, et qui fréquente particulièrement les Opuntia (le genre de cactus représenté ici)...
Répondre
#7
Affirmer et savoir sont en effet 2 choses différentes, mais il n'est pas interdit d'affirmer des choses pour autant.
La multiplication des "je pense", "je crois", "pour moi", "amha" ça finit par devenir aussi pénible à lire que les affirmations sans nuance.

Ma préférence va pour le moment au troglodyte des cactus, mais oui les îles Galápagos constituent une piste qui n'est pas à négliger Angel
Répondre
#8
Il ne s'agit pas de surcharger inutilement nos interventions par une quantité démesurée de précautions oratoires, mais simplement de faire en sorte que les lecteurs puissent comprendre ce que l'on écrit.


Quand tu écris "L'oiseau qui se trouve sur le cactus est un troglodyte des cactus (découverte de Bouthan)", je ne sais pas si :
- tu supposes que c'est un troglodyte des cactus et ça te plait bien car ensuite ça t'emmène sur une piste intéressante
ou bien
- tu as des éléments concrets qui te permettent d'être certain que c'est bien un troglodyte des cactus, et il se trouve qu'ensuite ça t'emmène sur une piste intéressante.

D'où ma demande de précision.

Changer légèrement la formulation ("pourrait être" au lieu de "est") permet de lever cette ambiguïté sans pour autant rendre le message pénible à lire, et ainsi le lecteur sait à quoi s'en tenir.
Répondre
#9
(2021-05-15,12:16)zarquos a écrit : ...
L'oiseau qui se trouve sur le cactus est un troglodyte des cactus (découverte de Bouthan) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Troglodyte_des_cactus

...

C'est vraiment pénible ce genre d'affirmation ! Angry 

Pourrais-tu, s'il te plait, modifier légèrement la formulation ? Un "pourrait être" au lieu de "est" serait plus digne du "grand" chasseur que tu es !

Merci,
GTI 061

P.S. Non mais !!!
Va comprendre, Charles !
Répondre
#10
Bonjour Zarquos,

votre étude est très aguichante, voire enthousiasmante d'autant plus qu'on trouve des sites tels que le nouveau monde ; mais, car il y a toujours un mais : cela se trouve dans la zone de la forêt domaniale de la Londe-Rouvray, donc à priori les pelles sont prohibées.
Avez- vous d'autres indications quant à la possibilité de creuse dans une forêt domaniale ?

Merci
Répondre


Atteindre :