Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Autun - Etain
#1
En remarquant que les nombres utilisés dans le codage sont tous inférieurs à 26, il est aisé de deviner une table de translation où chaque lettre de l'alphabet. Après décryptage, tout le monde a trouvé une nouvelle table de translation :
Bourges vaudra 1
Cherbourg vaudra 2
Dieppe vaudra 3
Épernay vaudra 4
Forbach vaudra 5
Gérardmer vaudra 6
Héricourt vaudra 7
Issoire vaudra 8
Jarnac vaudra 9
Angers vaudra 0 (ou 10 ?)

Au premier niveau c'est la clef de décryptage de l'énigme suivante 600.

Mais j'ai remarqué que les énigmes précédentes fonctionnaient toutes à peu près de la même manière:
  1. Un texte codé, ou une charade, relativement facile à décoder.
  2. Quelque chose à trouver.
  3. Quelque chose à faire avec ce qu'on a trouvé.
Cette démarche a été validée dans plusieurs madits par l'auteur lui-même. Zarquos aura peu-être la gentillesse de me les retrouver.  Car je le considère comme un exégète érudit quant à l'analyse  des écrits de Max.

En parcourant les forums, plusieurs joueurs ont remarqué que l'on passait  d'une table de translation A=1, B=2, C=3, etc. à une autre table de translation A=0, B=1, C=2, ... mais qui s'arrête à J=9. Sur la base d'un calembour, (ôte un) , et par là, ils arrivent à Autun.
Il serait dommage de s'arrêter là. Car comme le dit le titre, le bons sens, c'est le sens du contresens, et inversement. Si dans un sens, on ôte un, dans l'autre sens on ajoute un. De là, j'arrive à Etain (Et un).

Etain est aussi un point intéressant. On peu y arriver par plusieurs autres chemins :
  • En remarquant que F valant 5 et A valant 0, on obtient le nombre 50 que est le numéro atomique de l'atome d'étain.
  • En remarquant plus tard que la translation de F-A, induite par la ligne Forbach-Angers, mais aussi par l'alliance Fibule de Preneste et Al-Mar dans le titre de la 600, par le code ROT13 appelé aussi code NAVIRE, donne SN qui est le symbole de l'atome d'étain. 
Ces détails ayant été remarqués par nombre de joueurs.

On a donc, à ce moment, Autun (-1) et Etain (+1).

Mais il ne faut pas s'arrêter là... S'en suit alors une de ces constructions géométriques curieuses et improbables :
1)
En effet, la médiatrice du segment Autun-Etain passe par Héricourt et Cherbourg. On reste dans le domaine musical, avec A (La) et E (Mi) qui sont le deux dernières cordes du violon et H (Si) et C (Do). Non, il n'y a pas d'erreur. H est  bien le Si français en notation musicale germanique. Il correspond à la note sensible de la gamme de DO Majeur un demi-ton en dessous. C'est pour le distinguer du B  qui correspond au Si bémol, un ton en dessous du Do.
Une médiatrice, pour ceux qui ne sont pas férus de géométrie, est la droite perpendiculaire à un segment, qui coupe celui-ci en deux parties égales. Tous les points de cette droite sont à égale distance des extrémités du segment. C'est assez pratique, par exemple pour tracer un cercle qui passe par les trois points d'un triangle. Car le centre de ce cercle est l'intersection des trois médiatrices des cotés de ce triangle.

2)
La droite Bourges-Cherbourg, orientée à 45° par rapport aux bords de la carte (je n'ose plus parler ici de méridiens et de parallèles), mis en évidence dès la première énigme 530, et qui passe, je viens de le découvrir, miraculeusement par Golfe-Juan, ce qui résonne avec l'énigme 420, peut servir d'axe de symétrie.
En traçant la symétrique de la droite Cherbourg-Héricourt par rapport à cet axe, on obtient une droite qui passe très précisément par Cahors. Cahors a ceci de particulier qu'il est le centre d'un cercle de 185 km de rayon passant par Jarnac et Issoire. De plus les segments Cahors-Jarnac et Cahors-Issoire sont rigoureusement perpendiculaires. Cette figure permet de remettre en jeu Jarnac et Issoire, un peu isolés du fait que leurs initiales respectives ne correspondent pas à des notes de musique.

3)
On constate alors deux alignements remarquables :
  1. Le premier, Héricourt - Autun Jarnac avec une belle parallèle Etain-Noirmoutier.
  2. Le second Héricourt - Issoire - Cahors réjouira les daboïstes, car prolongé jusqu'aux Pyrénées, il passe très précisément sur le petit symbole >.< qui marque le Col de la Pierre Saint-Martin.
4) 
La droite Héricourt-Issoire-Cahors peut aussi servir d'axe de symétrie. La symétrique de la droite Héricourt-Autun-Jarnac par rapport à cet axe intersecte la droite Cherbourg-Cahors  sur le Pic du Canigou. Qui se trouve presque sur la méridienne passant par Bourges, mais assez précisément dur la droite reliant Bourges à Carcassonne

Dommage que l'altitude du Pic du Canigou de fasse pas 2640m. Cela m'aurait bien arrangé dans l'énigme 650.
Dommage aussi que la droite Héricourt-Cherbourg ne passe pas par Saint-Michael's Mount, cela m'aurait permis un lien avec le système Saint-Michel.

Comme d'habitude, pour illustrer mon propos, il y a une carte en PJ.
   
Répondre
#2
Tes investigations sont intéressantes!
Sur papier, les alignements remarquables dont tu parles, Héricourt - Autun - Jarnac et Héricourt - Issoire - Cahors sont assez approximatifs, de même qu'on peut relever que ces deux alignements ne sont pas loin d'être orthogonaux, pas loin seulement.
Je ne sais pas si ces approximations viennent de la déformation de la carte papier.
J'ai bien peur que ta démarche aboutisse à une toile d'araignée très piégeuse, tellement il peut se trouver sur la 989, et comme tu le relèves toi-même, de coïncidences géométriques en relation avec la chasse.
Je pense que Max s'en est servi pour établir sa liste de 10 villes, mais reste à trouver l'astuce qui permet d'en faire le tri, à moins que suivre ce mode de construction soit une méga FP, en fait.
C'est un peu comme ton observation sur L'Isle-d'Abeau, très bien trouvée, mais est-ce qu'un point de ce genre de singularité omophonique relève de la solution de la chasse? Pour le moment, rien ne permet de le tenir pour acquis, comme pour Autun et Etain.
Tu as omis la pièce jointe dont tu nous as parlé :-)
Ma contribution perso à ta remarque sur Lille: 71721075 en mode calculette à l'envers donne SL0I2LIL soit l'anagramme de 2 LILLOIS, les géants de Lille, par exemple?
Répondre
#3
Ah oui ! La pièce jointe n'est pas passée. Je la compresse un peu plus et je la rajoute.
Sur ma carte (carte 1993 en plastique non roulée, non pliée), les alignement collent pile poil et les angles sont corrects à la précision de mon rapporteur (1/4 de degré + interpolation).
Ca matche pas mal non plus avec MapAnnot Ratheos. Un peu moins bien avec la carte 1993 de  Zarquos (écarte de 1mm sur deux villes, de deux mm en Ysur le Pic du Canigou).

De toute façon, comme je l'ai déjà posté je me méfie un peu de ces constructions magiques. Heureusement, j'ai d'autres pistes. Mais j'ai quand même vu pire sur les forums qui bâtissaient des hypothèses a priori admises par tous avec des écarts de plus de 5m sur les distances et de plusieurs degrés sur les angles. 

J'ai aussi un petit navire noir perché avec une énorme clef dessus.
   
Répondre
#4
En fouillant un peu j'ai trouvé encore un alignement sympa à ajouter dans le système Autun-Etain.


   
1) On remarque que Autun, Bourges et Saint-Nazaire sont alignés. Cela serait pourrait paraitre nonobstant le blason Saint-Nazaire qui résonne avec la clef se trouvant cachée sur un certain navire noir perché. Même si c'est la clef qui est noire et le navire qui est blanc.

2) De plus, la perpendiculaire à cette droite sur Cherbourg (Quand on a Albion dans le dos) passe très précisément par Hernani (Ad augusta per angusta).
Répondre
#5
Je viens de mettre à jour la carte avec mes dernières trouvailles. 
   
Répondre


Atteindre :