Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
11 = B
#21
Rainbow 
le réalisme.. je dirais sans vouloir te vexer^^ que dans ce cas tu vois une réalité déformée à travers le prisme des madits.

B=11 est clairement une contradiction à la conception commune d'une B hors jeu et inutile après commencement.

L'interprétation évidente (et dans la continuité) d'un ordre suppose que B est à la fois commencement et fin.

J'imagine plus la lumière Blanche comme la résultante additive des solutions des 10 énigmes qui la composent.

*en ce qui me concerne je joue pour gagner mais si le jeu ne me procure pas de plaisir je n'y joue pas longtemps.


[Image: Prisme-triangulaire-BK7-30x30x60mm-prism....jpg_.webp]
Je suis une mite en pull-over
Répondre
#22
(2021-06-20,17:33)adrien.loridan a écrit : le réalisme.. je dirais sans vouloir te vexer^^ que dans ce cas tu vois une réalité déformée à travers le prisme des madits.

B=11 est clairement une contradiction à la conception commune d'une B hors jeu et inutile après commencement.

L'interprétation évidente (et dans la continuité) d'un ordre suppose que B est à la fois commencement et fin.

La B ne sert qu'à l'ordre des énigmes dans la dernière version du jeu, c'est clair net et précis, il n'y a même pas à discuter.
=> https://www.zarquos.net/synthese/b/enigm..._ordre.txt

Si la B avait un rôle important à jouer dans la v1 (ce que les madits ne peuvent dans l'absolu écarter en effet), ça voudrait dire que MV a décidé d'un seul coup de déchoir la B de son rôle important pour ne plus lui donner de rôle du tout à la fin du jeu ? En quoi c'est cohérent comme raisonnement ? Dans le meilleur des cas le rôle de la B dans la v1 en fin de jeu est suffisamment secondaire pour qu'on puisse le mettre sous le tapis.

Donc je ne vois pas bien l'intérêt de spéculer sur ce 11 = B, mais après chacun fait ce qu'il veut, on m'a demandé mon avis j'ai répondu.
Répondre
#23
QUESTION No 48 DU 2000-11-15
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: NOS RELIQUATS
MON 1ER N'APPARAIT PAS CLAIREMENT. TOUTE S VOS REPONSES NOUS INDIQUENT QUE C'EST FACILE. SUIS-JE AVEUGLE? AMITIES PAPA CH RISTIAN
--------------------------------------------------------------------------------
NON, JE NE CROIS PAS QUE VOUS SOYEZ AVEUGLE ! MAIS CELA ARRIVE SOUVENT : ON NE VOIT PAS - OU NE COMPREND PAS - UNE CHOSE QUE L'ON A SOUS LES YEUX, TOUT SIMPLMENT PARCE QU'ON EST PAS SUR LA BONNE LONGUEUR D'ONDES. VOUS SAVEZ BIEN, LE GENRE DE CHOSES QUI VOUS FAIT VOUS COLLER UNE BONNE CLAQUE SUR LE FRONT EN DISANT : "FLUTE ALORS, SUIS-JE BETE ! JE NE L'AI PAS VU NI COMPRIS, ALORS QUE CA ME SAUTAIT AUX YEUX !" AMITIES -- MAX

Epique ce madit  024
Répondre
#24
le sens de lecture d'une page est de gauche à droite et de haut en bas.
l'indication CDC du visuel dit "un arc-en-ciel sur fond noir à gauche, dont toutes les couleurs fusionnent à droite pour produire du blanc"
Le visuel semble donc, lui aussi, proposer d'abord les couleurs puis le blanc.
Le texte CDCv1 du (Feuillet blanc) décrit alors exactement la même situation : d'abord les couleurs (les lignes du haut) puis le blanc (la ligne du bas).
On peut y voir une continuité (de 1 à 11) mais on peut aussi y voir une rupture (à cause du visuel classant d'un coté les couleurs en tant que parties, de l'autre le blanc comme une sorte de tout)
Cette dernière hypothèse 11 = B (mis à part comme un tout), ne pourrait-elle pas suggérer 11 = 6 +(5) = 7 +(4) = 8 +(3) = 9 +(2) = 10 +(1) ?
"Si vous pouviez le dire avec des mots, il n'y aurait aucune raison de le peindre."
Répondre
#25
Petite remarque : dans la version finale (et contrairement au visuel 560), la représentation du visuel B n'a pas évoluée;
Après tout, si "la B donne l'ordre (des couleurs)"; B à droite de la phrase et couleurs à gauche de la phrase
Pourquoi diable le visuel B n'est-il pas plutot ?
[Image: 220px-Optical-dispersion_%281%29.png]
Répondre
#26
Dans la V1 il est évident que la B nous servait également à classer les énigmes. 

Cependant, sa 11ème position est étrange. 

Comme les énigmes sont classées par paires, au moins elle nous indique la présence d'une douzième énigme dont la fusion des couleurs nous donne du blanc: B+12ème
On comprend donc que la 12ème serait invisible : blanc+transparence = blanc

La B annonçait donc la SS=12ème. 

Placée entre la 10ème énigme (520) qui fournit la zone et la SS qui utilise les reliquats, il semble évident qu'elle apportait un plus dans la collecte des fameux reliquats qui doivent se recueillir selon Max justement dans l'ordre des énigmes. 

Ainsi il semblait judicieux à Max de nous dire (grâce à B=11), de réutiliser l'ordre des énigmes à la sortie de la 520 pour récolter les reliquats. 

Le cercle chromatique était il utilisable pour placer les reliquats dans la v1, ...mais que Max se soit finalement dit que n'importe quel cercle ferait l'affaire ? 
Je pense aux amers dont on a déjà parlé ici avec certains.
 amitiés
Apolléo
Répondre
#27
Zarquos, ton explication du 11=B se tient, en ce qui concerne la partie de l'énigme qui demande de comprendre le rôle des couleurs et du cercle de Newton pour reconstituer l'ordre. Mais peut-on vraiment oublier qu'il s'agit de remettre les énigmes dans l'ordre, que ce ces longueurs d'onde et ce B désignent aussi des énigmes ? Utiliser le 11=B pour l'interprétation en terme de couleurs mais pas en termes d'énigmes me semble vraiment peu cohérent. J'imagine que tu vas dire que c'est pour ça que Max l'a retiré ? ;-)

Sinon, il faut aussi remarquer que si on considère que la B est à la fois en position 0 et en position 11, on a l'idée d'un retour sur les énigmes après un premier passage. Et avant que Zarquos ne me tombe dessus, je précise que je ne crois pas (plus) à un deuxième passage, mais que je pense que c'est une fausse piste voulue par Max (d'où sa propension à en parler spontanément même quand la question ne porte pas là-dessus). Je pense que dans sa vision de la chasse, il avait pensé à la supersolution à la fin. Il s'est donc dit qu'il devait laisser des indices sur le fait qu'après la 520 il fallait ré-exploiter l'ensemble des énigmes pour les reliquats. Et il s'est aussi dit que ça pouvait être l'occasion de rajouter une fausse piste (ou de laisser la possibilité à la fausse piste de Dabo de se prolonger un peu) en donnant la possibilité au joueur d'interpréter ces indices d'une supersolution comme des indices de second passage sur les énigmes. Le 11=B est cohérent avec cette vision : il peut à la fois soutenir l'idée d'un retour sur les énigmes en deuxième passage (surtout si elles sont disposées sur un cercle dans la B) et l'idée d'un retour sur l'ensemble des énigmes pour prendre les reliquats (dans l'ordre de la B, comme il le conseille).
Répondre
#28
@ chevechercher

Ton explication apporte plus d'infos utiles que la mienne c'est vrai, mais ce sont des infos dont on dispose déjà depuis longtemps.
Ça ne nous donnera aucun indice sur la nature des reliquats ou leur fonctionnement.

Je pense donc qu'il est préférable de creuser... ailleurs 023
Répondre
#29
(2021-06-20,16:44)zarquos a écrit : Dans le cadre de la B, MV avait toute latitude de placer la B en position 0, ou en position 11 à la suite des autres, ou encore de ne pas la placer du tout.

Je me demande si, initialement dans le CDC v1, MV ne se disait pas qu'on pourrait résoudre les énigmes indépendamment les unes des autres (au moins partiellement), et lorsqu'on serait arrivé à la 11eme on aurait compris l'enchaînement.

Mais je me demande aussi s'il n'était pas possible de remettre les énigmes dans l'ordre sans la B, en utilisant simplement le principe que la résolution d'une énigme ne fait pas intervenir d'élément postérieur (donc la 530 qui donne l'ouverture est avant la 470, la 780 qui donne la mesure est avant la 500, etc...). La B serait alors juste un coup de pouce?
Répondre
#30
Ce qui est sûr, c'est que les énigmes favorisent une passerelle 470/500 avec un segment Roncevaux/Bourges en 470 qui se prolonge sur Carignan en 500.
Sans l'ordre, on peut tout à fait augurer d'un 4 = 500 après le 3 = 470. La non-résolution de l'ordre favorise donc l'hypothèse RBC-Dabo et éloigne selon moi la résolution et l'intégration du couple 580-600 dans l'élaboration de la DCA.
Donc, l'ordre de la B est davantage qu'un coup de pouce mais pose les bases indispensables au démarrage du jeu.

Amicalement,
Marvinclay
Répondre


Atteindre :