Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
le solstice d'hiver
#1
Il semble se préciser que la quête se déroule en France...et qu'il faille résoudre les énigmes par analogie.
De toutes façons, il faut creuser en France !
En partant de cet hypothèse, le solstice d'hiver du jour 12 serait le 21 ou 22 décembre.
Répondre
#2
Dans les QR3 il a été répondu qu'il n'était pas nécessaire de dater précisément le récit. La date en question fait-elle référence uniquement à l'année ? au jour et au mois ? au jour de la semaine ? Perso j'aurais tendance à penser que c'est la totale c'est à dire le jour de la semaine et la date complète jour-mois-année. Mais on pourrait faire une autre lecture. La question était : "l'année de la découverte de l'aventurier est-elle importante ? Est-il essentiel de dater précisément le récit ?" Malheureusement une double question avec une seule réponse : non. A chacun d'interpréter évidemment.
La solution la plus simple est toujours la meilleure (le rasoir d'Ockham)
Répondre
#3
Rien ne dit que "bien arrivé au Pérou" signifie que nous sommes au Pérou.
Pérou peut signifier "lieu d'une grande richesse".
Ne dit-on pas pour désigner un endroit pauvre "ce n'est pas le Pérou".

Sinon Juin en russe (page22) est là pour nous orienter vers Toundouska, mois de juillet (page 32) est une indication pour trouver la Dominique.. Ce sont des éléments de fausse piste !

Mon idée :
En supposant que le petit port de pêche se trouve en France (je pense sur la côte atlantique), tout devient plus clair :
- l'alcool local serait le cognac
- les marais de feu seraient le marais poitevin
- on ne serait pas loin de l'astroblème situé sur la faille vendéenne (remember "au centre d'une cicatrice")
- le pontons de bâteaux seraient les pontons de Rochefort, le plancher des vaches ferait allusion au plateau de millevaches (source de la vienne).
- on retrouve dans la région une grotte qui explique le "rébus" tête, aile, bois et le nom de cette grotte est à associer à une personne qui a travaillé avec Louis Capitan pour l'exploration de la grotte de Combarelles (art pariétal).

Il ya aussi plein d'autres choses qui indique que tout finit dans le département de la Charente, mais malheureusement je n'ai toujours pas trouvé l'indication pour savoir où creuser.
Répondre
#4
Ok pour ton analyse, mais je persiste dans la mienne.
L'avenir nous dira où était la vérité.

Bonne chance pour la suite.
Répondre
#5
Pour moi, je suis resté avec le solstice d‘hiver dans le thème „équestre“ du trio…

Le solstice d‘hiver…

Dans le ciel, la constellation du sagittaire précède le solstice d’hiver… j‘y ai vu un nième signe sur le thème équestre.

Bien à vous
E.
Répondre
#6
Bonjour, j'ai lu quelque part que le solstice d'hiver était le jour de fête Inca, le 24 juin...
Répondre
#7
(2021-07-31,04:04)DoubleD a écrit : Bonjour, j'ai lu quelque part que le solstice d'hiver était le jour de fête Inca, le 24 juin...

Bonjour DoubleD, je pense que tu confonds avec la date de l'Inti Raymi. Mais le solstice lui est le plus souvent le 21, et parfois le 20, voire le 22.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Solstice
La solution la plus simple est toujours la meilleure (le rasoir d'Ockham)
Répondre
#8
Bonjour Gus25, je vais relire ça. J'avais compris que l'inti raymi se fêtait le jour du solstice là bas.. effectivement ici les solstices sont presque toujours 21/06 21/12.
Répondre
#9
(2021-07-31,19:54)DoubleD a écrit : Bonjour Gus25, je vais relire ça. J'avais compris que l'inti raymi se fêtait le jour du solstice là bas.. effectivement ici les solstices sont presque toujours 21/06 21/12.

Je pensais la même chose avant de constater qu'effectivement l'Inti Raymi est calé au 24 (quelqu'un l'avait déjà signalé sur cette chasse). Je ne sais pas si c'est toujours le 24, mais quoiqu'il en soit je ne comprends pas non plus ce décalage... Raison "commerciale " ? (mais laquelle...). Si quelqu'un sait expliquer cela, merci pour son aide...
La solution la plus simple est toujours la meilleure (le rasoir d'Ockham)
Répondre
#10
Bonsoir à tous, enfin les présents...

" l'inti Raymi, ou Fête du soleil, est l’une des célébrations les plus attendues du pays ! Le 24 juin a lieu la commémoration d’une fête inca originellement fêtée le 21 juin, au moment du solstice d’hiver, lorsque le soleil est le lus éloigné de la terre. Les incas incantaient alors le dieu soleil pour le faire revenir vers la terre, de peur qu’il ne tombe par delà l’horizon. La fête est passée le 24 juin sous les espagnols qui interdirent cette célébration païenne et la firent coïncider avec la Saint Jean. Par un syncrétisme religieux étonnant, les incas continuèrent à célébrer le soleil en allumant les feux de la saint Jean. La fête fut à nouveau célébrée dans sa forme originale fut à nouveau dès les années 1940, comme symbole du retour aux valeurs anciennes."

Voilà...
Répondre


Atteindre :