Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La verte Moselle
#21
(2021-08-22,18:28)zarquos a écrit : Nef encalminée : je la refais Angel

L'IS s'appuie sur le visuel de la 600 : née clef en main car le visuel montre une clef tenue par une main.
De la v1 à la vf le visuel n'a jamais changé.

Dans la v1 il n'y a pas de nef encalminée, juste Léon 099

Si MV a introduit la nef encalminée après la v1, ça veut dire que le visuel avec la clef en main était juste un coup de bol monstrueux.
Il est bien plus réaliste de penser que la nef encalminée existait déjà dans la v1, sans qu'elle soit mentionnée dans le texte.

Mais non. Pourquoi serait-ce un coup de bol ? Je crois que tu m'as mal compris l'autre jour. 
En 560 je pense que la lumière est déviée lorsqu'elle traverse l'ouverture. Sous un certain angle une bonne partie de la lumière est réfléchie, mais le reste (une faible partie) traverse. Du coup un objet a plusieurs images. 
Max, pour son énigme a besoin d'un objet (admettons la nef) qui a son reflet inversé le NNP et un reste qui pourrait s'appeler "Léon" dans la v1 ? Max a choisi de mettre 2 entités en valeur pour nous faire trouver la 3ème. Le là ?? 

Suivant les différentes versions et le spot choisi, le là change et il est possible que l'un devienne le reflet et l'autre le reste. Il avait donc plusieurs possibilités. Mais la nef, le NNP et Léon existent dans toutes les versions. Et sans doute que chaque option avait son lot de décryptages optionnels avec certainement des préférences. 

Toujours est il que la nef encalminée a donc toujours existée mais le choix des inversions qu'il avait fait en v1 l'empêchait de citer la nef dans l'énigme et rendait son décryptage anagramme, impossible à trouver. 
Tu sais mieux que moi que lorsqu'on réalise une énigme on ne peut pas forcément y mettre tout ce que l'on souhaite. Nos choix sont dictés par l'ossature du jeu. 


Moi je préfère quand on est pas d'accord, ça fait avancer le schmilblick .  071
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
Répondre
#22
(2021-08-20,20:06)zarquos a écrit : Les éléments du jeu moins évidents

Le département de MV était la Moselle 57 et il était venu habiter Paris 75, le fait que les numéros de départements soient les miroirs l'un de l'autre ne lui aura certainement pas échappé :

57 | 75

Il pourrait donc être cohérent de mettre en scène Paris dans la 500 (SAQC) et de finir le jeu en Moselle, d'autant plus que leur latitude commune facilite les choses : Paris et Fénétrange partagent une latitude ~ 48° 51' N.

Ensuite il y a le CDC v1 qui m'amuse beaucoup car il a tout d'un CDC brouillon destiné à mettre en avant Dabo.

Dès lors il n'est plus nécessaire d'avoir des chiffres donnés dans l'ordre puisqu'il suffit de recomposer 2 dates :
71721057

Je soupçonne MV de s'être fait plaisir à glisser le numéro de département de la Moselle à cet endroit.

Et on notera aussi que 1057 c'est l'altitude du Col de Roncevaux.

Il y a également un air de famille entre le résultat de la 520 v1 et la Moselle :

FOUILLE
MOSELLE

Ah que d'affreuses conjectures ^^

Salut Zarquos,
 
je suis loin de partager toutes tes certitudes, mais pour ce qui est de ta vision du cahier des charges, elle est très proche de la mienne. J'avoue avoir étudié la synthèse qu'en a fait Ayrin avec une grande attention. Bravo à lui.


"La publication du cahier des charges par Michel Becker a été vécue par la majorité de ceux qui en ont pris connaissance, comme une tentative de plus de déstabilisation. Dans un premier temps il a été rejeté par un grand nombre. Les directives qu’il donne sont certainement incomplètes, mais le peu qu’il révèle des tergiversations de Max Valentin reste quelquefois parfaitement exploitable, tel ce tour de passe-passe entre tangente et orthogonale, ou cette inversion entre 57 et 75. La chasse stagne depuis bientôt trente ans. Tout document, susceptible d’apporter un peu d’air frais et de nouveauté, vaut qu’on lui porte un minimum d’attention et d’intérêt. Dans le cas qui nous occupe, la DCA à utiliser est loin d’être une évidence pour tout le monde. D’autres choix plus attractifs se sont imposés..."

57 le département de la Moselle et 75 Paris, pourquoi pas. 5 + 7 et 7 + 5 donnent un total de douze. On pourrait considérer que vu sous un certain angle, cela ne change rien au sens de 71721075. Il y a aussi le rapport existant en 600 entre 57 et 75. L 'explication proposée par Don Luis est très séduisante... Cette fameuse clef née en 600 et que tu retrouves en 560, pourrait bien être la clé SF.

Si on a les sentinelles à la fin de la 650, effectivement la carte IGN devient utile dès le début de la 520.

"Il est à noter qu’on trouve les lettres IGN dans "alignés" à la fin du premier vers, qui rime assez mal avec infligé…"


De plus on sait que grosso modo le spot est au milieu de zone, la zone au milieu de la deuxième carte, les sentinelles en périphérie de la zone et identifiables sur la carte au 1/25000.

"Lorsqu’on veut confirmer l’emplacement des sentinelles, il y a lieu de faire parler les chiffres du visuel, mais aussi de faire intervenir des décryptages antérieurs. Il y a là un savant dosage à concocter. Les 8000 mesures, bien tarabiscotées du point de vue de l’orientation et de la valeur à attribuer à la mesure, ne se comprennent qu’une fois l’emplacement des sentinelles identifié. On est plus dans l’art de la divination que celui d’une logique imparable. On évolue dans un flou artistique, volontairement entretenu par Max valentin."

Ton analyse de l'utilité de la 520 semble la bonne.  Le CC et certain madits vont dans ce sens.

"Cette dernière énigme n’est pas très inspirante. Peut-être fait-elle principalement office de paravent, et ne voile-t-elle pudiquement qu’un trou béant."

Une dernière chose, nul doute que Max cherche à focaliser notre attention sur la Moselle, les Vosges, et l'Alsace, mais ce pourrait n'être qu'une ruse de plus. D'accord, il est né à Sarreguemines et a fait ses études à Strasbourg (de mémoire), cependant tout  l'art du publiciste n'est-il pas de créer l'illusion ?
Répondre
#23
(2021-08-23,02:16)Pierre dressée a écrit :
Une dernière chose, nul doute que Max cherche à focaliser notre attention sur la Moselle, les Vosges, et l'Alsace, mais ce pourrait n'être qu'une ruse de plus. D'accord, il est né à Sarreguemines et a fait ses études à Strasbourg (de mémoire), cependant tout  l'art du publiciste n'est-il pas de créer l'illusion ?

La ruse que tu décris est une possibilité en effet, l'illusion en revanche non car personne ne savait que Max Valentin était Régis Hauser né à Sarreguemines.

Il est vrai qu'avoir les 2 patrons de l'Alsace-Lorraine dans ma piste (420 et 560) ne prouve pas qu'on va finir en Alsace-Lorraine en 650, et ne prouve pas le contraire non plus (pour reprendre une formule souvent utilisée par MV).

Mon fond de commerce est simple : je crois à 100% que les sentinelles sont des entités militaires, à cause de certains madits, des termes utilisés dans les énigmes et de l'introduction du Père Méhus. Et les entités les plus crédibles en terme d'éléments massifs, de visibilité (à condition d'éviter les forêts) et de symboles sur la carte sont les casemates / blockhaus / bunkers (pas les blocs de combat des PO qui sont reliés par des galeries souterraines).

Où trouve-t-on ces éléments ? Là où ils sont le plus représentés c'est le long de la Ligne Maginot, c'est d'ailleurs ce qui permet à MV d'affirmer qu'il n'y a pas d'entités similaires aux sentinelles dans toutes les régions de France. Dès lors nous sommes ramenés aux guerres franco-allemandes et en particulier au Traité de Francfort en 1870, et la blessure qui en découle, terme mis en avant dans la 520.

Les régions les plus touchées par l'annexion allemande sont la Meurthe et Moselle, la Moselle et l'Alsace. MV a sûrement été baigné dans son enfance par toutes les histoires de ses parents et grands-parents, c'est peut-être une sorte d'hommage à sa famille et à sa région natale. Pourquoi aurait-il choisi autre chose que la Moselle ? C'était un auteur de chasse au trésor anonyme, il aurait très bien pu être originaire de la Corse pour ce qu'on en savait !

Et puis le fait qu'il ait choisi Forbach en Moselle, une ville toute proche de Sarreguemines, et Dabo comme fausse piste (peut-être parce qu'il a d'abord essayé d'en faire une bonne piste ?) reste pour moi assez révélateur, dans le jeu il prend un malin plaisir à mélanger la bonne piste et les fausses pistes, la fin ne doit pas faire exception à la règle.

Si je me trompe il suffira d'étendre mon travail à la Meurthe et Moselle et à l'Alsace, ce ne sera pas du travail perdu. Car oui je crois malheureusement à l'heure actuelle que le salut viendra plutôt d'un travail empirique sur carte, fastidieux et en théorie inutile il est vrai, que du décryptage des énigmes contenant des astuces que Monglane décrivait comme subtiles et hors d'attente pour la plupart des chercheurs.
Répondre
#24
La ruse que tu décris est une possibilité en effet, l'illusion en revanche non car personne ne savait que Max Valentin était Régis Hauser né à Sarreguemines.

Comme la plupart des chercheurs j'ai lu la biographie de Régis Hauser sur le site de Patrice Salvy. Le terme illusion se rapporte à son métier de publiciste.

Il est vrai qu'avoir les 2 patrons de l'Alsace-Lorraine dans ma piste (420 et 560) ne prouve pas qu'on va finir en Alsace-Lorraine en 650, et ne prouve pas le contraire non plus (pour reprendre une formule souvent utilisée par MV).

J'ai longtemps pensé comme toi, que cela se passait du côté d'Haguenau, Reischoffen... Plus tard Obernai, le Mont Saint-Odile...

Mon fond de commerce est simple : je crois à 100% que les sentinelles sont des entités militaires, à cause de certains madits, des termes utilisés dans les énigmes et de l'introduction du Père Méhus. Et les entités les plus crédibles en terme d'éléments massifs, de visibilité (à condition d'éviter les forêts) et de symboles sur la carte sont les casemates / blockhaus / bunkers (pas les blocs de combat des PO qui sont reliés par des galeries souterraines).

J'étais déjà sur ton ancien site sous un autre pseudonyme. Je connais donc en partie tes propositions. Ce que j'en pense maintenant est différent de ce que je pouvais en penser il y a trois ou quatre ans. Je n'en suis peut-être pas à la 36ème fausse piste, mais j'en ai déjà parcouru un nombre respectable. Chez tous les chercheurs sérieux on rencontre des parcelles de vérité.
Le véritable déclic pour moi a été d'abandonner les solutions classiques, et d'approfondir certaines piste non menées à terme.
Cela veut dire aller au bout de la 780, qui ne se résume pas au sud et à la mesure, et trouver une solution originale de la 470, le reste suit... Le cahier des charges contient aussi quelques informations déterminantes.

Si je me trompe il suffira d'étendre mon travail à la Meurthe et Moselle et à l'Alsace, ce ne sera pas du travail perdu. Car oui je crois malheureusement à l'heure actuelle que le salut viendra plutôt d'un travail empirique sur carte, fastidieux et en théorie inutile il est vrai, que du décryptage des énigmes contenant des astuces que Monglane décrivait comme subtiles et hors d'attente pour la plupart des chercheurs.

Le tâtonnement est une méthode comme une autre, si les résultats sont confirmés ultérieurement. Monglane effectivement parle de subtilité maxienne qu'il saurait reconnaître. L'explication de Don Luis sur le s manquant de l'einsteinium, me semble être de cette eau là. La difficulté est dans l'application. J'ai été surpris de retrouver des confirmations de solutions abandonnées. Certaines font ou on fait partie de tes solutions : Ars-en-Ré, Autun...

Il me semble qu'une des clefs les plus importantes pour démarrer correctement la chasse est dans la compréhension en 470 du pourquoi de cette épée plantée dans un rocher, qui n'est pas celle de Roland. Après coup tu comprends que le décryptage de Delphinus : VERITE ETERNITE , est sans doute une indication (assez vague) pour nous orienter vers la solution.

Dernière chose, je crois que tu es d'accord avec ça. Toutes les solutions primaires constituent des bases solides pour entamer un raisonnement : BOURGES, RONCEVAUX, CARIGNAN, GOLFE-JUAN, CARUSBRUC. Donc exit Agen, Carignan de Bordeaux...
Répondre
#25
@ Pierre dressée

J'ai une petite idée de qui tu peux être, aurais-tu eu accès à l'ancien forum privé spécialisé dans l'étude des sentinelles et en particulier dans l'étude des entités militaires ?

Ta remarque sur la 470 est suprenante par contre, comment l'épée pourrait ne pas être celle de Roland ?
Cf CDC v2 => Illustration : quelque chose évoquant Roncevaux, ou Roland (Durandal fichée dans un rocher ?)

Solutions primaires : oui oui tout à fait, d'ailleurs c'est la base de ce sujet => https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...hp?tid=540

Par contre les autres solutions ont beaucoup évolué depuis la dernière fois (même si Autun est revenu ^^).
Ars-en-Ré c'est "mignon" en effet, mais sans plus.
Répondre
#26
(2021-08-22,23:55)Schliemann a écrit : C'est d'ailleurs l'un des points qui appuirait l'hypothèse que la v1 soit une chasse factice menant faussement à Dabo. Il est clair que Max Valentin avait probablement longuement travaillé à ce stade sur l'anagramme. Dans cette version v1 de la 560, il fait disparaitre une élaboration élégante ("la Nef encalminée") par un élément plus simpliste ("Léon") ce qui correspond à un appauvrissement de la chasse mal explicable. L'IS Née clef en main n'est d'ailleurs plus utilisable dans cette version. Les choses s'expliquent plus facilement si Max Valentin a dans cette v1 simplement supprimé "la Nef encalminée" et retapé l'énigme avec "Léon" pour rendre la véritable Nef introuvable en cas de fuite du manuscrit.

C'est l'avis de certains chercheurs dont Vifsorbier :
https://vifsorbieretlachouettedor.wordpr...s-charges/
https://vifsorbieretlachouettedor.wordpr...els-suite/
https://vifsorbieretlachouettedor.wordpr...un-boulet/

Il va même un cran plus loin en disant que le CDC v2 serait lui aussi une version non aboutie, meilleure que la v1 et assez bonne pour ne pas induire MB en erreur, mais sans permettre à un chercheur de trouver en cas de fuite. C'est une possibilité intéressante, mais à laquelle je ne crois pas vraiment car la v2 et la vf sont très très proches.
Répondre
#27
Non je ne suis pas celui auquel tu penses, d'ailleurs ma synthèse et mon analyse ont pas mal évolué depuis cette époque.

Pour ce qui est des sentinelles, elles sont présentent dans la synthèse d'Ayrin, je ne les ai repéré qu'après coup.

Je ne fais pas partie de ceux qui parles dans le vide et ne propose jamais rien, aussi je suis prêt à exposer mes solutions sur le forum, jusqu'à la 600. Depuis quelques temps je songeais sérieusement à éditer la totalité de mon cheminement jusqu'à la zone. Tu vois, je garde de la marge.

Donc je vais passer à l'acte. Au minimum cela changera la vision figée de la chasse, il y a quelques éléments nouveaux.
Répondre
#28
J'ai vu tes solutions, mais comme c'est vraiment éloigné de ma façon de voir les choses, je vais éviter de rentrer dans les détails.

Bon déjà Delphinus cité de façon récurrente, ça casse l'ambiance désolé ^^

Le format A6 associé à la boussole c'est très bon, et ce n'est sûrement pas GTI qui dira le contraire.

Par contre 3 Moutiers dans la 780 ça ne le fait pas vraiment, il n'y a aucun lieu dans la 780 :

Citation :QUESTION No 17 DU 1997-09-23
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ADELINE 2209
PEUX TU ME CONFIRMER AVOIR DIT: 1/ UN SEUL LIEU EN 530 2/ AUCUN LIEU EN 780 3/ UN SEUL LIEU EN 470 4/ PLUSIEURS ENIGMES NE COMPORTENT PAS D E LIEU AMITIES
--------------------------------------------------------------------------------
1 - OUI. 2 - OUI. 3 - OUI 4 - CERTAINES ENIGMES N'ABOUTISSENT PAS SUR UN LIEU. AMITIES -- MAX

Et il y en a plein d'autres madits du même genre...

Merci pour ta participation en tout cas 017
Répondre
#29
Pierre dressée> Même si je n'adhère pas à ta conclusion - pour laquelle je rejoins les observations de Zarquos -, je suis d'accord avec ton constat de départ, à savoir la dimension stratégique de la 470.
Selon moi, cette énigme n'est pas comprise et il s'agit du véritable verrou de la chasse. Entendons-nous bien, de nombreux décodages postérieurs à la 470 sont indéniablement de bonnes résolutions mais la chasse est ainsi faite qu'elle permet une résolution superficielle poussée des points non bloquants mais qu'elle autorise (malheureusement) de laisser en rade des pans de compréhension dont l'absence de révélera fatale ultérieurement.

Amicalement,
Marvinclay
Répondre
#30
Je ne suis pas vraiment étonné de vos réactions, donc j'en resterait là, pour ce qui est de mes solutions. Je tiens à préciser que je n'adhère aucunement dans leur totalité aux solutions des chercheurs évoqués. Simplement j'ai intégré certaines  de leur trouvailles à mon schéma directeur, l'honnêteté veut que je les cite. j'en ferait de même pour vous si c'était le cas.  Comme une partie des décryptages exposés ne trouve leur place que bien plus tard. Il est normal que vous n'en évaluiez pas l'intérêt.

Je tiens quand même à vous dire qu'il existe une linéarité jusqu'à la zone, que les énigmes 500, 420, 560 sont en connexion et se valident entre elles. Sans l'acceptation de solutions rejetées le plus souvent, il est impossible de résoudre correctement la 650. Toi même Zarquos tu as évoqué les sentinelles. La problématique c'est que si la mesure est bien le pied de 0,33, sont application hors 500 est complexe. Cela sous-entend que le zénith ne culmine pas à 650 mètres d'altitude et que la distance entre là et les sentinelles n'est pas de 2640 mètres. Car cela voudrait dire que la chasse est pour ainsi dire bouclée à la fin de la 560, et c'est loin d'être le cas. Pour moi le vrai problème de cette chasse ne réside pas dans la complexité des énigmes (pourtant rien n'est donnée), mais dans la dissimulation et le travestissement des bonnes réponses. J'ajouterais encore que pour rester dans les normes du forum, je suis passé de 50 pages à 17 et que j'ai supprimé des cartes. Même si on n'est jamais sûr à 100%, la seul chose qui peut apporter un peu de sérénité, ce sont les confirmations, et elles sont nombreuses...

Comment expliquer vous qu'au bout de 30 ans, l'aristocratie des chasseurs ait fait chou blanc ? La réponse est simple, ils ont scruté le problème par le mauvais côté la lorgnette.

Je ne connais pas les solutions auxquelles adhèrent Marvinclay, je connais juste ses analyses. Je suis un peu plus familier de ce que Zarquos a exposé. Pour moi personne n'a la bonne DCA, la plupart des chercheurs focalisent sur les dix villes de 580, et pourtant bien peu interviennent. A force de buter ils en arrivent à remettre en questions la base de la chasse c'est à dire les décryptages primaires. A partir de la plus rien ne peu fonctionner. Max même s'il est très filou, à donnée une assise solide au jeu, c'est après que ça se complique.

Je vous souhaite une bonne fin de soirée.

A +
Répondre


Atteindre :