Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Devin : la Pythie vs. l'Augure
#1
D'après les Madits, nous devons être capable de comprendre dès la 530 la phrase : "Car la vérité, en vérité, ne sera pas affaire de Devin". 

On sait aussi que le Devin est une question de culture générale et non de "Un-vingt" (QR n°11 du 1995-10-23), et ce alors que le méridien Bourges/Paris était une piste très tentante. 

Le Devin doit donc faire référence à un personnage ou une fonction faisant partie de la culture générale commune. 
Il y aurait à mon sens 2 suspects crédibles à ce stade, sans doute dans l'antiquité (première moitié du premier âge pourrait nous inciter à creuser dans cette direction) : 

1/ La Pythie : 
(Comme développé par Schielmann dont je reprends ici un certain nombre d'élément)
- A Delphes, centre du monde Grec, comme Bourges est le centre de la France et de notre zone de jeu
- La maxime "In Medio Stat Virtus" d'Aristote (La vertu, ou la vérité selon les traductions, est au milieu) à laquelle fait sans aucun doute référence le Sage, est tirée de la maxime de sagesse grecque "Rien de trop" (Meden Agan) que l'on trouve gravée dans le temple d'Apollon à Delphes où siégeait la Pythie, et qui était un des 2 piliers de la sagesse grecque antique
- Le S dressé qui crache son venin peut évoquer le Serpent Python, terrassé par Apollon à Delphes avant de construire son temple, centre du monde grec et siège de la Pythie
- L'Oeuf du Père Méhus pourrait aussi faire référence à l'Omphalos, sculpture d'oeuf de l'origine du monde, que l'on trouvait aussi à Delphes devant le temple d'Apollon. Idem pour le fait que le choix d'une chouette arrangeait bien Max, la chouette étant symbole de la Grèce antique

Problème : on ne voit pas trop comment l'utiliser ensuite...

2/ Les Augures : 
- Ils étaient des devins romains (c'est un synonyme usuel dans les mots croisés), figures incontournables sans l'avis desquels aucune décision majeure ne pouvait se prendre
- L'Alpha Romain pourrait nous mettre sur leur piste

Leurs méthodes pour interpréter les signes divins sont intéressantes dans le contexte de la chasse et donnent à réfléchir : 

Ils lisaient l’avenir à l’aube :
-  selon le vol des oiseaux, qu’ils observaient au centre du croisement de 2 axes (N/S et E/O). Tournés vers l’est, les augures interprétait les oiseaux volant à leur droite, vers le sud, comme un heureux présage (Fas, qui signifie "fais", ou dexter). Si les oiseaux passaient à sa gauche, au nord, l'augure était nefas (ne fais pas) et sinister.
-  selon l’appétit des poulets sacrés : s’ils mangeaient, le présage était bon, s’ils ne mangeaient pas, c'était un mauvais signe.  

Etant en présence d'un coq dans cette énigme, on peut se demander si l'objectif n'est pas de nous pointer cette direction. 

Quelle serait l'utilité de cette interprétation ? 
Il serait logique que cet avertissement trouve à s'appliquer en 470. En effet, dans l'antiquité, la Lumière est une métaphore systématique de la Vérité. C'est notamment en raison de cette conception de la vérité que nous disons « je vois » = « je comprends", par exemple. 

Et si elle servait à nous détourner de l'Aube ? 
En effet, l'Aube est une bonne cliente à une fausse piste en chef. La 530 nous permettrait de nous dire que la vérité n'a rien à voir avec le coq et donc pas avec l'aube.

Elle nous inciterait à chercher une lumière plus loin... Cette phrase pourrait nous indiquer notamment qu’il ne faut pas se contenter de voir la Lumière/Vérité mais aussi la comprendre.
Peut être cette lumière est-elle liée aux extrémités de la France, puisque nous ne devons plus nécessairement être sage. 
Mais ça, c'est une autre histoire.
Répondre
#2
Fun facts bonus sur les augures : 
1/ ils utilisaient dans leur rituel un baton nommé lituus en forme de spirale
2/ le rituel ouvrant leur séance de lecture des présages se nommait l'inauguratio, qui n'est pas sans évoqué la notion d'ouverture
Répondre
#3
Bonjour 
Bizarre d'imaginer que cette phrase anodine pourrait permettre d'écarter une fausse piste, alors qu'on a à peine le début d'une bonne piste en 530.

QUESTION No 37 DU 1998-10-13
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: LA VERITE NE SERA PAS AFFAIRE DE...
DEVIN.GRACE A CETTE PHRASE,NOUS EVITONS UNE FAUSSE PISTE? NOUS COMPRENONS QUE NO US SOMMES SUR LA BONNE PISTE? UN PEU DES 2 ? RIEN DE TOUT CA ? 6AMITIES-
--------------------------------------------------------------------------------
A CE STADE-LA, RIEN DE TOUT CA ! AMITIES -- MAX
Répondre
#4
La phrase est au futur…
Répondre
#5
(2021-08-26,18:14)Treize a écrit : Bonjour 
Bizarre d'imaginer que cette phrase anodine pourrait permettre d'écarter une fausse piste, alors qu'on a à peine le début d'une bonne piste en 530.

QUESTION No 37 DU 1998-10-13
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: LA VERITE NE SERA PAS AFFAIRE DE...
DEVIN.GRACE A CETTE PHRASE,NOUS EVITONS UNE FAUSSE PISTE? NOUS COMPRENONS QUE NO US SOMMES SUR LA BONNE PISTE? UN PEU DES 2 ? RIEN DE TOUT CA ? 6AMITIES-
--------------------------------------------------------------------------------
A CE STADE-LA, RIEN DE TOUT CA ! AMITIES -- MAX

Bonjour, 

Ce Madit dit qu'en 530 cela ne sert à rien de tout cela. Mais la tournure de la réponse de Max, qui prend le soin de préciser "A ce stade-là", incite, AMHA, très fortement à penser que cette phrase servira dans une énigme ultérieure.

Encore une fois, ce qui me semble aussi intéressant c'est l'association Vérité = Lumière qui pourrait nous indiquer à quel stade justement l'utiliser (soit 470, 600, 420 ou 560 a priori). 

De plus, le madit cité dans mon premier post indique qu'il s'agit d'une question de culture générale et qu'il y a bien une référence historique ou culturelle à trouver et que celle-ci peut être identifiée de façon certaine dans la 530. Il y a donc forcément des indices pour nous mettre sur la voie dans celle-ci.
Répondre
#6
(2021-08-27,00:49)Becarre a écrit : La phrase est au futur…

Difficile à interpréter.

QUESTION No 19 DU 1996-10-08
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: VERITE
VOUS AVEZ DIT QUE LA VERITE DE LA 530 POUVAIT ETRE COMPRISE DANS LA 530 OR CELLE CI EST PRESENTEE AU FUTUR CE QUI LAISSE PENSER QU'ON LA TROUVE PLUS TARD QU'EN EST T'IL?
--------------------------------------------------------------------------------
EN 530, VOUS DEVEZ AVOIR COMPRIS LA SI- GNIFICATION DE TOUTE CETTE PHRASE ! AMITIES -- MAX


On doit avoir compris cette phrase en 530. Je ne vois donc pas comment on pourrait comprendre de cette phrase qu'il faut éviter une fausse piste par hypothèse non encore connue.

Quant à la culture générale que cite MAX dans un madit, évoquer des détails très précis concernant Delphes ou les Augures me semble relever plutôt de l'érudition à ce stade que de la culture générale.
Voire de la divination. Et justement on nous avertit de ne pas adopter une posture de devin.

Plus intriguant je trouve sont les madits qui précisent que SAGE ne sert qu'en 530. Or si sage signifie simplement faire preuve de sagacité et de bon sens, pourquoi ça ne servirait pas après ?

Etre sage signifie peut-être justement qu'il faut rester très très mesuré sur ses interprétations puisque la 530 est très facile, ce qui n'est pas le cas de la suite. Bof je suis moyennement convaincu par cette analyse.
Répondre
#7
Je pense que la première chose à faire dans cette chasse est de prendre en compte les madits qui ne souffrent d’aucune ambigüité (reste bien sûr à placer le curseur correctement, ce qui parfois – voire assez souvent – n’est pas simple…). Le fait que « sage » ne serve qu’en 530 n’est pas ambigu.
Répondre


Atteindre :