Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les casemates d'intervalle
#1
Je trouve ces casemates très intéressantes dans le contexte de la 520, car elles apportent un éclairage nouveau sur le terme "intervalles" et sur la position particulière des eux.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Casemate_d...ne_Maginot

Fonction

Ces casemates (synonyme de « blockhaus ») servent à protéger, sous du béton et de l'acier, de l'armement d'infanterie (essentiellement des mitrailleuses). Les intervalles désignent les espaces entre deux ouvrages le long de la ligne de feu, espaces que les casemates sont censées occuper et défendre.

Historique

Citation :Dans les années 1920, les officiers chargés d'établir les premières ébauches des fortifications à construire s'opposaient entre deux principes, d'une part de faire une ligne discontinue avec de gros forts armés d'artillerie et d'autre part de faire une ligne continue avec de petites casemates armées de mitrailleuses. Si finalement c'est le premier principe qui a été retenu, le besoin de faire des économies a entrainé l'apparition d'intervalles importants entre les forts, d'où le besoin de combler ces vides.

L'idée de combler les vides par de petits ouvrages et surtout par des casemates assurant la continuité de la ligne est retenue par la Commission d'organisation des régions fortifiées par sa note du 3 avril 1929. Ces « casemates d'intervalle » sont définis par la notice du 30 juillet 1929, modifiée par celle du 23 juillet (qui rajoute des visières au-dessus des créneaux et de la porte), avec des variantes notamment celles du 11 octobre 1929 pour les berges du Rhin, du 28 janvier 1931 pour les casemates cuirassées et du 13 mars 1931 pour les Vosges du Nord.

Les premières sont mises en chantier dès le début de l'année 1930 (celles de Kœnigsmacker, Hummersberg, Veckring, Kanfen, Drachenbronn et Breitenacker). 143 casemates CORF, dont 53 le long du Rhin, sont commencées durant cette année-là3. À partir de 1936, les régions militaires et la Section technique du génie prennent le relai avec d'autres modèles réalisées par la main-d'œuvre militaire (STG, RFM, RFL, FCR ou RM).

La position des eux est importante dans la 520 :

Citation :QUESTION No 43 DU 2000-03-28
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 520 EUX
BJR MAX! LA POSITION DANS LAQUELLE NOUS TROUVONS EUX, EST ELLE DETERMINANTE POUR LA SUITE DU JEU? MERCI A+ MCFIRST
--------------------------------------------------------------------------------
OUI. AMITIES -- MAX

Et les allusions militaires :

Citation :QUESTION No 48 DU 1996-01-30
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: SENTINELLES AGAIN
MAX CE NOM PREND-IL SON SENS JUSTIFIE DES LO RS QU'ON LES A TROUVEEES? EN D'AUTRES TE RMES DES QU'ELLES SONT IDENTIFIEES LE CH ERCHEUR COMPREND ALORS LE SENS DE CE TER ME ET POURQUOI VOUS L'AVEZ CHOISI? AMITIES -SERGE*
--------------------------------------------------------------------------------
LE SEUL FAIT D'AVOIR A LES PASSER EN REVUE DEVRAIT DEJA VOUS METTRE LA PUCE A L'OREILLE ! AMITIES -- MAX

QUESTION No 47 DU 1997-01-23
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: GARDIENNAGE
CHER MAX,PENSEZ VOUS QUE LES'SENTINELLES ',CONSIDEREES DANS LEUR ACCEPTION MILITA IRE,INDEPENDEMENT DE LEUR REELLE NATURE ,SONT DISPOSEES DE MANIERE A CE QUE LEUR EFFICACITE SOIT,SINON OPTIMALE,DU MOINS EXISTENTE? MARCEL BIGEARD
--------------------------------------------------------------------------------
J'EN SUIS PERSUADE, CHEF ! AMITIES RESPECTUEUSES -- MAX

On rappelle que si les sentinelles veillent seulement dans le contexte du jeu, c'est aussi leur nature d'être des sentinelles en dehors du jeu :

Citation :QUESTION No 42 DU 1996-08-21
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: sentinelles
le terme sentinelle n'a pas ete choisi p ar hasard. l'avez vous choisi en fonctio n de leur role naturel sur le terrain ou bien en fonction de leur role dans le jeu? salutations DICK
--------------------------------------------------------------------------------
J'AI DEJA REPONDU A CETTE QUESTION : EN FONCTION DE LEUR ROLE DANS LE JEU, MAIS AUSSI PARCE QUE C'EST LEUR "NATURE" D'ETRE DES SENTINELLES. DONC LES DEUX RAISONS SONT VALABLES ! AMITIES -- MAX

Dans ce cadre militaire il est possible d'avoir eux = sentinelles = blockhaus (casemates en français) ou alors sentinelles = blockhaus et eux = ouvrages, et selon la définition d'un intervalle il faudrait 3 eux.

La chasse aux casemates d'intervalle commence Cool

[Image: 800px-Panorama_sur_la_casemate_des_Vernes.jpg]
Répondre
#2
TITRE : SENTINELLES
ELLES ONT DES PIEDS. EST CE QUE LEUR PARTIE PRINCIPALE EST AU DESSUS DU SOL
J'AI DIT QUE RIEN "N'ETAIT ENTERRE A LEUR PIED". CELA NE SIGNIFIE PAS QU'EL- LES AIENT DES PIEDS ! OUI, LEUR PARTIE PRINCIPALE EST AU-DESSUS DU SOL. AMITIES -- MAX



Les blockhaus sont effectivement très tentants.
Je me pose juste une question en lien avec le madit précédent. Ce sont des ouvrages partiellement enterrés. Mais peut-on considérer que la partie majeure de ce type d'ouvrage est non enterrée ?
Répondre
#3
Je crois qu'il faut simplement faire la part des choses.

Pour un blockhaus servant principalement d'abri ou d'espace de stockage on peut admettre que la partie principale est bien au dessus du sol :

[Image: 640px-C23_Ravin_de_Crusnes_cr%C3%A9neaux_JM_AC47.jpg]

En revanche pour un blockhaus de ce type (observatoire à cloche), ça ne marche plus :

[Image: 640px-Fort_de_Douaumont%2C_Kazemat_pic3.JPG]

Et il faut préciser que rien ne relie les sentinelles en dehors du sol => https://www.zarquos.net/synthese/650/sen...parees.txt

Donc les blocs de combat des ouvrages reliés par des souterrains sont automatiquement hors jeu.
Répondre
#4
Merci pour ces précisions.
Je vais creuser ce sujet.
Répondre
#5
A noter que casemate étant féminin et blockhaus masculin, on peut faciellement passer de "elle" à "il" pour désigner le même ouvrage.
Répondre
#6
J'ai quand même un gros doute sur sentinelles = blockhaus.
Il y a effectivement des variantes selon l'usage du dit blockhaus comme rappelé par Zarquos, mais la très grande majorité des blockhaus présente une partie enterrée supérieure à la partie visible de l'ouvrage.
Pourtant MV semble très catégorique dans sa réponse.
S'il s'agit de blockhaus, il faut envisager des ouvrages bien spécifiques, et on peut imaginer que MV a pu les visiter pour se montrer aussi catégorique.
Répondre
#7
Un cas pratique avec le premier exemple de 3 blockhaus donné ici => https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...9#pid46399

Dans le secteur fortifié de la Crusnes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Secteur_fo...la_Crusnes

A 7 Aumetz
C 32 Tressange
C 33 Bure
C 34 Fond-d'Havange
C 35 Gros-Bois
X 1 Gros-Bois

Et le secteur fortifié de Thionville :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Secteur_fo...Thionville

A 8 Rochonvillers
C 36 Grand-Lot
X 2 Grand-Lot
...

Entre les ouvrages A7 et A8 il y a les casemates d'intervalle C32 à C35 et l'abri X1, ce qui représente 4 grosses casemates de type CORF (double étage) et 1 gros abri.

   

Mais entre l'ouvrage A7 et la casemate C32 il y a d'autres casemates d'intervalle plus petites : celles du chemin d'Aumetz.

Citation :La STG édite le 21 Septembre 1939 une "Note relative aux types d'ouvrages bétonnés de fortification de campagne" dont le but est de proposer un ensemble de blockhaus légers et standardisés pouvant être construits par les troupes d'intervalle non spécialistes pour renforcer une position défensive.

Citation :les blockhaus MOM (main-d'œuvre militaire), construits de 1935 à 1940, bien moins protégés et plus petits, avec des modèles très variés : STG (Service technique du Génie), FCR (fortification de campagne renforcée), RFM (région fortifiée de Metz), RFL (région fortifiée de la Lauter), 1re, 2e, 20e et 7e RM (région militaire), etc. Un modèle particulier est la casemate d'artillerie STGN.

Donc autant les grosses casemates d'intervalle sont relativement espacées (pas bon pour la visibilité) et à double étage (1 hors sol et 1 en sous sol donc où est la partie principale ?) autant les blockhaus plus petits et moins protégés bénéficient d'une bonne visibilité (fortifications de campagne) et sont faiblement enterrés dans le sol.

Il est assez clair pour moi que c'est ce type de petits blockhaus qu'il faut chercher entre 2 ouvrages car situés dans un intervalle.
Et ce sont bien des casemates d'intervalle à proprement parler Smile
Répondre
#8
Entre eux il n'y aurait que 2 intervalles s'ils étaient alignés

On a bien 3 eux = 3 sentinelles.

   

Il y a 3 intervalles classiques entre les 3 entités en triangle.
Si les 3 entités étaient alignées il n'y aurait plus que 2 intervalles.

Mais en réalité il n'y aurait toujours qu'un seul intervalle au sens militaire du terme !!

J'aime bien cette astuce Heart

PS : ce n'est pas compliqué 1 intervalle classique c'est 1 intervalle entre 2 entités consécutives et 1 intervalle militaire c'est 1 intervalle entre 2 ouvrages consécutifs ^^
Répondre
#9
(2021-08-28,19:56)Schliemann a écrit : A noter que casemate étant féminin et blockhaus masculin, on peut faciellement passer de "elle" à "il" pour désigner le même ouvrage.

Tu ne crois pas si bien dire !
Sur la carte et dans les documentations les entités militaires sont mentionnées comme des blockhaus, aucun doute là-dessus.
Par contre on peut seulement dire des "casemates d'intervalle", des "blockhaus d'intervalle" ou des "bunkers d'intervalle" ça n'existe pas.
Et il y a aussi "abris d'intervalle".

Un blockhaus casemate d'intervalle contient bien les 2 genres, même si le nom commun à retenir à mon sens est masculin : un blockhaus.
Répondre
#10
Il faudra également que, depuis "là", le dos au ponant et les 8000 mesures permettent de bien distinguer les 3 sentinelles concernées par le jeu.
Je ne sais pas si c'est naturellement évident dans un environnement riche en sentinelles, tout du moins sans apport supplémentaire, la direction Est ne semblant pas suffisamment discriminante à elle seule.
J'évoque ce point pour une approche générale, car il me semble bien que Zarquos a fait ressortir des groupes de 3 sentinelles distinctifs des autres
Répondre


Atteindre :