Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le mont Blanc
#11
(2021-09-28,11:59)Treize a écrit : Très curieux au point d'y voir une fausse piste voulue ?
La visée Mont Blanc est valable par l'acception littéraire du zénith mais les 1969 mesures restent inexploitées en première analyse (?).
Le point de chute tombe selon moi dans le tiers est de la forêt de Parroy, peut-être vers le lieu-dit Le Puits. Altitude autour de 300 mètres. Rien de notable dans cette forêt située sur la commune de Parroy (si mes sources sont correctes), laquelle ne figure pas sur la carte. Donc par rapport aux Madits c'est pas bon. Quelques blockhaus dans la forêt.

Oui, c'est ce que je pense, une deuxième fausse piste en soutient de Dabo.

Voici le point de chute :

   

La cible d'Apollon ne figure pas sur la carte, mais il y a une tache verte qui symbole la forêt.
Et ce n'est pas loin de Lunéville pour ceux qui souhaitent développer une piste lunaire.

Quelques noms évocateurs vers le sud-ouest de la forêt :

   

Et vers le nord de la forêt des altitudes compatibles avec la mesure mercurienne, mais pas de borne géodésique pouvant servir de référence comme à Dabo :

   
Répondre
#12
Ah oui tu as raison Zarquos la forêt figure bien sur la 989 donc ça peut coller.
Mais bon pas très satisfaisant comme zone. Mais pas impossible.
Par contre avec la 560 là c'est comme avec Dabo, la visée du château de Fleckenstein comme nef coïncide avec le point de chute de la FA. Donc y a un point en trop selon moi.
Car du coup tout le cheminement des aides de Neptune ne sert à rien si on a la visée d'entrée de jeu.
Répondre
#13
(2021-09-28,13:00)Treize a écrit : Car du coup tout le cheminement des aides de Neptune ne sert à rien si on a la visée d'entrée de jeu.

Tout à fait, quitte à servir il serait plus logique que le trait d'Apollon fournisse une intersection avec le tanpr plutôt qu'une visée.
A noter aussi que pour voir le Château de Fleckeinstein par l'ouverture, on peut suivre une direction vers Pornichet, ce qui donne une longueur de 559 km comme le trait d'Apollon et un angle de 45° comme sur le visuel de la 560.
Mais la lumière céleste qui se réduit à un phare, même si c'est le roi des phares, ne me satisfait pas du tout.

Ce qui serait intéressant dans tout ça c'est que MV n'aurait pas caché chaque élément important derrière un autre mais potentiellement derrière plusieurs autres, dans le cas de la nef encalminée au moins Vézelay et le Château de Fleckenstein 103

Dans les Cahiers Secrets il est évoqué 30 fausses pistes, on accordera le crédit qu'on veut à ces propos rapportés, mais ça ne me semble pas si déconnant que ça.
Répondre
#14
Un madit sur les fausses pistes dans la chouette :

Citation :QUESTION No 2 DU 1999-03-17
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: JP.ORVAL
RIRIEN A SON MERITE).JE NE PENSE PAS D'A ILLEURS QU'UN SEUL AUTRE TROU AIT ETE CR EUSE PAR QUI QUE CE SOIT POUR ORVAL, AU CONTRAIRE DE LA CHOUETTE, OU ON IMAGINE DES SOLUTIONS SOUVENT LOIN D'ETRE RIDICU LES ET POUR LESQUELLES ON N'A D'AUTRE CH OIX QUE D'ALLER VOIR (J'EN SAIS QUELQUE CHOSE).EN FAIT IL Y AURAIT BIEN UNE AUTR E
--------------------------------------------------------------------------------
J'IGNORE SI D'AUTRES TROUS ONT ETE FAITS POUR ORVAL. MAIS SI BEAUCOUP DE TROUS ONT ETE FAITS POUR LA CHOUETTE, C'EST SANS DOUTE PARCE QUE CETTE CHASSE CONTIE NT DES FAUSSES PISTES "CONSTRUITES", PLU S ELEBOREES ET PLUS NOMBREUSES QUE CEL- LES D'ORVAL. DEPUIS, J'AI APPRIS QU'IL N'ETAIT PAS NECESSAIRE DE CONSTRUIRE DES FAUSSES PISTES EN CONCEVANT UNE CHASSE, CAR LES INEVITABLES COINCIDENCES SE CHARGENT DE CELA A VOTRE PLACE ! JE LIS LA SUITE...

Les fausses pistes de MV sont plus élaborées et plus nombreuses que dans Orval.

Or si on se reporte aux solutions d'Orval (par exemple sur le site de Monglane), on peut se rendre compte que les fausses pistes (fermées et ouvertes) :
- sont loin d'être ridicules.
- sont plutôt nombreuses.

MV disait que si on enlevait les fausses pistes dans la chouette on se retrouverait grosso modo avec une chasse du niveau du Trésor de Malbrouck, or si on fait abstraction de l'histoire de l'ombre du Mont Grossmann à la fin ce n'est pas une chasse très difficile.
Répondre
#15
@Basilic
Merci pour avoir exhumé les Madits 

035

Je suis bien d'accord pour les fausses pistes, mais attention qu'il n'y en ait pas une qui semble fausse alors qu'elle est vraie et l'inverse. Et effectivement au vu des questions sur le Minitel, MV a vite compris que lorsque la  pensée humaine entre en action, elle peut vite emprunter des voies aussi nombreuses qu'il y a d'individualités. Aussi il doit exister une sorte de cohérence, redondance afin de valider la progression.
Répondre
#16
(2021-09-28,13:42)zarquos a écrit : Les fausses pistes de MV sont plus élaborées et plus nombreuses que dans Orval.

Or si on se reporte aux solutions d'Orval (par exemple sur le site de Monglane), on peut se rendre compte que les fausses pistes (fermées et ouvertes) :
- sont loin d'être ridicules.
- sont plutôt nombreuses.
Attention à comparer ce qui est comparable... Dans le madit que tu cites, Max parle de fausses pistes "construites". On peut légitimement se demander ce qu'il entend par là, mais on peut supposer qu'il s'agit de fausses pistes qui sont 1/ conçues par Max, 2/ avec le but d'égarer les joueurs en remplaçant la bonne piste, 3/ possiblement, construites sur plusieurs énigmes.
Or, les fausses pistes dont Max parle dans les solutions d'Orval sont des fausses pistes qui vérifient le point 1/ mais pas les points 2/ et 3/. En effet, ces fausses pistes d'Orval proposent des décryptages à faire qui finissent soient en cul-de-sac, soit dans le désert, mais en aucun cas elles ne se substituent aux éléments à décrypter dans le cadre de la bonne piste.
Maintenant, il existe certainement dans Orval d'autres fausses pistes dont Max ne parle pas dans les solutions, et qui vérifieraient les points 2/ et 3/. J'en veux pour preuve que Max parle au moins deux fois (si je me souviens bien) de Nancy comme "fausse piste récurrente du jeu", en montrant en ces deux occasions comment le joueur peut penser à Nancy, mais sans expliquer plus en détail en quoi Nancy serait une fausse piste construite par Max, ou quelle serait l'ampleur de cette fausse piste : combien d'énigmes recouvre-t-elle ?
Bref, de ces fausses pistes d'Orval qui sont comparables à celles de la chouette, on ne sait pas grand chose. Sont-elles "loin d'être ridicules" et "plutôt nombreuses" ? Je ne sais pas. Peut-être que quelqu'un qui a participé activement à cette chasse à l'époque pourrait nous le dire, mais pas le livre des solutions.
Répondre
#17
@ La Surveillance

Il y a quand même des règles générales sur les fausses pistes :
1) Elle sont plus faciles à trouver que la bonne piste (image de l'autoroute et de la petite bretelle de sortie).
2) Elles sont moins cohérentes / moins précises que la bonne piste (on doit sentir à un moment donné qu'on passe en force).

Et aussi dans la chouette, les fausses pistes et la bonne piste s'appuient souvent sur les mêmes (bons) éléments, ce qui les rend encore plus difficiles à séparer.
Répondre
#18
(2021-09-28,15:22)zarquos a écrit : @ La Surveillance


Et aussi dans la chouette, les fausses pistes et la bonne piste s'appuient souvent sur les mêmes (bons) éléments, ce qui les rend encore plus difficiles à séparer.

Ca c'est la misère effectivement , l'autre point c'est quand on n'avance plus, il n'est pas toujours facile de savoir si c'est une mauvaise route qui va vers un cul de sac ou simplement que l'on n'a pas (encore) trouvé l'astuce ou le raisonnement permettant de poursuivre
Répondre
#19
N'oubliez pas que le Mont Blanc est bien plus grand en 1815. Enfin au moins une grosse partie de l'année 😁
Redeye63
Répondre
#20
(2021-09-28,18:06)La Surveillance a écrit :
(2021-09-28,15:22)zarquos a écrit : @ La Surveillance


Et aussi dans la chouette, les fausses pistes et la bonne piste s'appuient souvent sur les mêmes (bons) éléments, ce qui les rend encore plus difficiles à séparer.

Ca c'est la misère effectivement , l'autre point c'est quand on n'avance plus, il n'est pas toujours facile de savoir si c'est une mauvaise route qui va vers un cul de sac ou simplement que l'on n'a pas (encore) trouvé l'astuce ou le raisonnement permettant de poursuivre

Salut Zarquos,

on peut très bien arriver avec un raisonnement spécieux, à une bonne solution (le Mont-Blanc). Ce qui pêche dans la piste de Châtel, c'est de refuser la réalité des 559 kilomètres, qui représente à mes yeux un point d'appuis sûr, même si cela peut mener certains à Dabo. Il semblerait qu'il y ait un enchaînement logique entre la 500, la 420, la 560. La forêt de Parroy peut très bien être entérinée, par une forme de confirmation difficile à refuser. Reprenez moi si je me trompe, Max à bien dit quelque chose dans ce sens : bonnes et mauvaises pistes marchent de concert.

Je ne suis pas vraiment un adepte de : "la stéganographie pour les nuls"
Répondre


Atteindre :