Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La forme derrière l'épée
#1
Bonsoir à tous,

Je suis nouveau ici mais je consulte le forum depuis déjà quelque temps.
Appréciant beaucoup l'ambiance et le contenu, ça faisait un petit moment que je songeais à m'inscrire. Je saute donc le pas.

J'aimerai débuter ma participation avec une petite question quand à la forme montagneuse se trouvant derrière l'épée.
Depuis ma toute première lecture de la chasse, je ne parviens pas à me détacher du fait que cela représente un bâtiment type château.

   

Comme cela confortait ma piste du Mont Saint-Michel, j'ai foncé Smile ... puis ramé ... et pataugé...
J'ai donc cherché des messages, sites, madits sur le sujet. Mais rien.

Vous en pensez quoi de cette forme ?
Répondre
#2
Bonsoir Pico et sois le bienvenu  Big Grin


J'aurais tendance à voir des pics pyrénéens, typiquement "pointus" comme on pouvait nous l'apprendre, à l'inverse des monts alpins, plus "ronds" car plus anciens.

Souvenirs de géographie d'école élémentaire...
Répondre
#3
Bonsoir Pico,
je fais partie de ceux qui y voit un décor crée par le peintre. 
(tout comme le sol craquelé en bas à droite du rocher)
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#4
Salut Pico ...
Pour ma part, et avant de connaitre 'les cahiers secrets', je suis resté simple vis a vis des visuels. Tout ce qui n'est pas clair à mes yeux, je zappe. Ce qui fait que je vois une épée plantée dans un rocher .. et c'est tout ...
Chevalier de l'Ordre de la Mouche à Miel 
Répondre
#5
Bonjour Pico,

Avant 2020, on aurait pu disserter sur cela. D’ailleurs, je l’ai fait moi-même sur le nombre de « pics » du rocher et la forme énigmatique de droite.

Mais un beau jour, Becker a décidé de divulguer ce qui trainait déjà (depuis combien de temps, je ne le sais pas) sous le manteau dans une partie de la communauté des chercheurs, qui est le tapuscrit du livre de la chasse, réalisé par Max.

Sa première mouture devait nous conduire à trouver un œuf en or, et comportait une « histoire » en introduction (l’histoire du père Méhus, ou de Paul Acher, au choix), justifiant la recherche de cet œuf caché.

L’œuf a ensuite été remplacé par la chouette, pour des raisons marketing ; l’histoire introductive a donc été supprimée, et les énigmes ont été modifiées à la marge, surtout pour des considérations d’élégance et de réglage de la difficulté de résolution desdites énigmes (qu’un œuf ou qu’une chouette soit à trouver ne semble pas changer grand chose).

Seule la 520 a vu son texte complètement changé par deux fois, ceci restant assez mystérieux.

Le tapuscrit décrivait donc ce qui devait se trouver dans le livre.

Concernant chacune des énigmes, il mentionnait la « couleur » (la façon de représenter la couleur ayant évolué), le titre (en lettres capitales sans diacritique), le texte, et la description textuelle de l’« illustration » devant faire face à la page de texte.

Nous avons donc entre les mains les éléments qui devaient figurer dans les illustrations (et, par déduction, ceux qui ne le devaient pas).

Ainsi, pour la 470, le texte du tapuscrit est le suivant (il n’a pas varié) :

Citation :(Illustration : quelque chose qui évoque Roncevaux, ou Roland (Durandal fichée dans un rocher ?))

Ces documents sont reproduits dans le livre de Becker : Sur la trace de la chouette d’or : les cahiers secrets.
Répondre
#6
Les réponses à la question de Pico sont intéressantes car elles illustrent ce qui occasionne (pour une grande part selon moi) la difficulté de la chasse et qui contribue en même temps à sa magie et son mystère : l'interprétation des visuels.

En effet, sur les intervenants ayant répondu à la simple question de Pico, nous avons non seulement 5 réponses différentes mais en plus, 4 manières différentes de se positionner par rapport aux visuels :

1) un château
2) des pics montagneux
3) un décor
4) rien (car pas clair aux yeux)
5) quelque chose (qui évoque Roncevaux ou Roland)

1) prise en compte et interprétation de l'élément visuel (rép. 1 et 2)
2) prise en compte de l'élément visuel mais sans interprétation (rép. 3)
3) pas de prise en compte de l'élément visuel (rép. 4)
4) prise en compte ou pas en fonction des Cahiers Secrets (rép. 5)



Il est probable que si d'autres intervenants répondaient, cela augmenterait encore le nombre d’occurrences de ces items.


J'adore ce jeu.  Heart

Si si.  016
Répondre
#7
(2021-11-04,17:33)Zoé a écrit : J'adore ce jeu.  Heart

Je ne peux que être d'accord avec toi pour les mêmes raisons.

Merci pour vos réponses en tout cas.
Effectivement j'ai pu lire deux ou trois trucs sur ce fameux CDC. Mais j'avoue avoir quelques réticences à ce sujet.
La raison est que j'ai été graphiste à un moment donné et je n'ai jamais connu de commandes qui se soit réalisées avec un seul échange.
A travers ce document, nous n'avons qu'une infîme partie des interactions entre Max et Becker. Sans parler que ce dernier n'est peut être pas complétement objectif. Mais ceci est un autre sujet.

D'un autre côté, si ces montagnes avaient eu réellement de l'importance pour la résolution de l'énigme, max aurait peut être appuyé un peu plus sa demande dans ce sens.
Mais peut être l'a-t-il fait subtilement.
Répondre
#8
'La raison est que j'ai été graphiste à un moment donné et je n'ai jamais connu de commandes qui se soit réalisées avec un seul échange.
A travers ce document, nous n'avons qu'une infime partie des interactions entre Max et Becker. Sans parler que ce dernier n'est peut être pas complétement objectif. Mais ceci est un autre sujet.'

Je souscris totalement a ton point de vue marqué du sceau du bon sens.
Comment croire a l'existence d'un CDC de cette nature ?
Becker vend son livre et fait le buzz pour s'assurer d'une rente en exploitant le filon, point barre.
Il exploite en quelque sorte la franchise et les droits dérivés. Le CDC est un attrape gogo, qui pour le coup fonctionne. Il a un public tant mieux pour lui;
Il y a suffisamment de matière ds le livre initial s'en avoir besoin d'en rajouter une couche.
Répondre
#9
Après 28 ans de jeu (et pas de chouette) ce que je vois dans ce visuel:
Premièrement ne pas oublier que les toiles font 1,30 m de hauteur et ont des couleurs bien plus vives que les tristes visuels du livre J'ai pu voir ces toiles et je vous garantie que cela a modifié sérieusement ma façon de voir les détails.

En fond les Pyrénées (montagnes jeunes).
La tache blanche semble insister sur le col.
Tache verte: Forêt ou bois
Rocher (pierres taillées comme en 650).
Epée Durandal ou Excalibur (préférence pour Excalibur et la légende Arthurienne : Le CDC me semble hors sujet , Max ayant pu dire de dessiner Durandal planté dans un rocher en pensant à Excalibur car ca ne changeait rien et évitait des "fuites" toujours possible.
Epée : Abbé l'Epée , inventeur du langage des sourds muets. (lettre A , forme de la main dans la 600)
Sur le rocher, on voit aussi une spirale entourant la pointe de l'Epée . C'est intéressant pour la suite car cette spirale dessinée nous donne le sens de rotation dans lequel elle tourne. Cette spirale part non pas d'un carré mais d'un losange (coupe de l'épée ).
En bas a droite du visuel on distingue pour moi un document ou parchemin traversé par un rayon lumineux. (pour la 580)

Un bon nombres d'éléments servent donc dans les énigmes suivantes...
La Croix demeure tandis que le monde tourne... Angel
Répondre


Atteindre :