Sondage : Les notes de musique du visuel 580 nous signalent ?
Vous n’avez pas la permission de voter pour ce sondage.
la notation de Boece
4.76%
1 4.76%
la notation anglo-saxone
71.43%
15 71.43%
la notation allemande
0%
0 0%
plusieurs notations
0%
0 0%
aucune notation en particulier
23.81%
5 23.81%
Total 21 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les notes de musique du visuel 580 nous signalent ?
#1
Normalement toutes les réponses sont possibles (valides) mais considerez vous qu'il y a un choix privilégié et si oui pourquoi ?
Répondre
#2
a vrai dire j'aurais du mettre plusieurs puisque allemande et anglais sont identiques pour l'obtention du décryptage... mais bon pour cette fois je n'ai pas tourné le dos a Albion ...
ceci écrit, je serais curieux de savoir ce qui te pousse à te poser cette question ??
Chevalier de l'Ordre de la Mouche à Miel 
Répondre
#3
La notation de Boece est franchement antérieure à la division de la gamme en do-ré-mi-fa-sol-la-si-do. Trop vieux. Et en plus je suis un Béotien sur Boèce, si t'as des sources claires (c'est à dire, pas le texte original en latin) à ce sujet, je prends.
Les allemands mettent des H à la place des B et à ma connaissance, ça n'induit pas de décryptage "censé".
La notation anglaise est la plus répandue, et c'est sur un argument de simplicité que je vote pour Albion.

D'ailleurs, j'ai tendance à penser qu'on surinterprète les visuels. En l’occurrence, je pense qu'il est plus important de s'interroger sur le nombre de musiciens que sur la nationalité de la notation musicale (AMHA). Peut être que je vais finir par oser publier à ce sujet   Blush  .
Mon pseudo n'est pas issu d'un décryptage. C'est pas parce que c'est indéchiffrable au premier abord que ça veut dire quelque chose  Blush
Répondre
#4
(2021-11-18,17:17)basilic a écrit : ...je serais curieux de savoir ce qui te pousse à te poser cette question ??
@basilic : la raison de ma question est que j'essaie d'attaquer la 560. Et que : Carusburc + Ouverture + Albion ont la facheuse tendance à me rappeler la 580 et en particulier le décryptage OURS = BOURGES-BGE de Puymasit dans lequel B,G et E sont interprétées comme des notes anglo-saxonnes pour correspondre à l'instruction (Albion dans le dos)
Et si il faut que ces lettres soient anglaises alors je me dis que cette information devrait probablement être utile, avant tout, à la solution 580.
(2021-11-18,17:17)gllhii a écrit : Les allemands mettent des H à la place des B et à ma connaissance, ça n'induit pas de décryptage "censé".
@gllhii : tu as raison pour le décryptage allemand la note SI aurait du être remplacée par un H plutot qu'un B.
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#5
J'avais une vieille piste à base de la notation allemande et de BACH.

Dans ce cadre, le visuel aurait eu un oubli de note, le B étant le sibémol. Le H (Si) étant donc Héricourt, cette lettre absente serait, de mémoire, un oubli qui est une définition possible de bourdon.

Et un bourdon c'est une cloche mais aussi un bâton de pèlerin.

C'était amha une belle piste.

@+
Répondre
#6
A la lecture de l'intéressant post d'ockham sur un éventuel fil rouge Boece de la 580 à la 420, je me rends compte que je suis assez éloigné de son cheminement.
Par exemple, le visuel 580 ne me conduit pas à voir (peut-être à tord) et exploiter la lettre Γ (que j'aurais plutôt tendance à voir comme un signe d'orthogonal en 500).
Ce qui m'a conduit à me demander ce que je retenais de ce visuel : 
  • un fond évoquant la musique + des lettres => des notes de musique 
  • Pour jouer de les notes dans l'ordre des lettres, il faut aller de droite à gauche sur les touches (blanches) d'un clavier
Du coup, ce n'est peut être que ça : la description d'une partie du procédé de décryptage du texte  Confused
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#7
@ Leuc
Les cheminements éloignés dans la résolution des enigmes chacun peut les constater à l'aune de ses solutions et cela reste une preuve d'intelligence que de pouvoir les "considérer" toutes (et c'est là que le bât blesse trop souvent) dans la mesure ou elles sont developées.

Concernant Γ:
580,600,500 apportent des "points géographiques" solution qui réunis  permettent le tracé d'une droite joignant Gerardmer à Carignan en passant par Étain. Ce n'est qu'en 500 qu'il est question de droite orthogonale, ce n'est donc qu'en 500 que je peux rapprocher orthogonale de Gamma. 
Ce "gamma" découvert en 580 effectivement et donc lu en sens inverse peut renseigner sur le sens emprunté par la droite orthogonale et son point de chute le confirmer. 
C'est sans doute le sens de ta remarque. 

Concernant la notation littérale de Boece que "personne*" ne voit, cela m'a toujours intrigué au lu du nombre conséquent de développements à propos de "Ut" et de l'évolution de la gamme par Guido d'Arezzo comme si Boece demandait plus de recherches. Pourtant la gamme de Guido d'Arezzo c'est une évolution de quelle gamme ? Et bien celle de Boece, là encore dans les énigmes une chronologie temporelle est existante. Pour moi, la boucle Boece démarre en 580 et s'achève en 420 enchainant 4 énigmes évoquant le quadrivium....de Boèce. 

Cordialement, 
Ockham. 

*Sauf Zarquos qui  a évoqué Boece dans ses premiers temps avant d'abandonner cette piste...Preuve pour moi qu'elle pouvait être décelable.
Répondre
#8
(2022-03-05,09:38)ockham a écrit : *Sauf Zarquos qui  a évoqué Boece dans ses premiers temps avant d'abandonner cette piste...Preuve pour moi qu'elle pouvait être décelable.

Exact, j'ai même gardé le tableau des correspondances planètes / notes ^^

   

Et il y a aussi des choses intéressantes du côté des 7 jours, des 7 métaux et des 7 couleurs.

Le Quadrivium quant à lui dispose de son propre sujet :
https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...hp?tid=218

Mais à l'heure actuelle je m'intéresse plus au Théorème de Schliemann Cool
Répondre
#9
Sauf que et je te l'ai fait remarqué par le passé et c'est toujours le cas aujourd'hui si tu veux bien te donner la peine de vérifier que ta source est erronée (le problème des sources sorties de site internet non vérifiées).
La correspondance planetes/notes de musique donnée par Boece ( celle avérée) est:
Lune/Ré, Mars/Sol, Mercure/Do, Jeudi/Fa, Venus/Si, Saturne/MI, Soleil/La.
D'où les 3 clés et la correspondance chimique qui se vérifie dans le jeu dont 2 s'autovalident avec le Rot13.
FA = Jupiter = Étain (Sn)
UT = Mercure = Mercure (Hg)
Enfin:
Sol = Mars (et j'en profite pour rappeler qu'un jour sur Mars se dénomme Sol) = Fer et que les principaux gisements de minerais de fer se trouvaient dans les années 1870 en Lorraine. Et que d'autre part le fer est en lien avec "l'âge de fer" celui de la guerre dont le Dieu Mars est emblatique. Mars la tour est un lieu qu conjugue tous ces éléments.
'
Cordialement,
Ockham.
Répondre
#10
Je ne pense pas que mon tableau soit faux, c'est le même enchaînement de notes, mais avec un point de départ différent 103

Pour comparaison :

MARS LUNE SOLEIL SATURNE VENUS JUPITER MERCURE
FA   DO   SOL    RE      LA    MI      SI

MARS LUNE SOLEIL SATURNE VENUS JUPITER MERCURE
SOL  RE   LA     MI      SI    FA      DO

Enchaînement de notes : DO   SOL   RE   LA   MI   SI   FA.
Répondre


Atteindre :