Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Lumos!
#1
Wink 
Il n'y a qu'une Lumière dans le jeu.


La lumière est basée sur la numération romaine, un système de numération additive utilisé par les anciens Romains.

Elle s'appuie sur :
  • le concept de VIN à associer à : VIX, ARVIEUX, RONCEVAUX
  • trois protagonistes : NOE, CESAR, NAPOLEON
  • des intervenants ponctuels : ROLAND, JANUS, ST-JEAN BAPTISTE, SAMUEL MORSE, LEON VIGNERON
  • une obligation de SENS d'orientation : N,S,E,O (W) apportée par une boussole.
  • les alphabets grecs et romains
  • des homophonies ou des onomatopées
  • les départements français avec leurs rivières et fleuves associés
  • les symboles atomiques et leurs propriétés
  • un chiffre élémentaire de type codage A0 et A1
  • un chiffre de type code César
note : NAPOLEON contient LEON qui contient NOE qui contient N, O et E pour les directions.

Les charades des énigmes 530 et 470 donnent des indications sur le mode d’emploi pour résoudre les énigmes :

Extraction de lettres une à une : b o ù r g E S puis A _ r o n c e v a u x

Mon Premier, première moitié de la moitié du premier âge, 
Le codage A1 est un principe d’équivalences entre chiffres et lettres : A=1 B=2…et inversement 1=A, 2=B, etc..
la moitié de âge UN est U soit U = 21 ; la moitié de 21 est 2 soit 2 = b ou B

Précède mes Second et Troisième, cherchant leur chemin.
Former un mot à partir de l'assemblage, ici la concaténation de lettres  : o et ù donne : où

Mon Quatrième s'inspire, 
Introduit homonymie et homophonie ici : la lettre r pour l’air, 
Retour sur Mon Premier : l’âge un peut désigner Agen

mon Cinquième est en rage, 
Mais, sans protester, suit mon Quatrième et l'alpha romain. 
Les alphabets grecs et romains :  l’alpha (α) est la première lettre grecque, l'alpha romain est la lettre majuscule : A.

Mon Sixième, aux limites de l'ETERNITE se cache.
Les limites induisent un mode d'emploi invitant à considérer les limites géographiques territoriales, les deux lettres E sont en première et huitième position : un et huit, on a vu que o et ù forme où , par conséquent 1 et 8 forme 18, ce nombre équivaut à la lettre R et aussi au département du Cher dont la préfecture est le lieu résultat de la charade.
Les départements possèdent des limites précises et leur nom est en général associé à un cours d’eau, rivière ou fleuve.

Mon Septième, dressé, crache son venin. 
homophonie avec réduction de plusieurs lettres à une lettre : S, réduction de ssss

Seconde charade :

Mon Second t'offre de l'espace, 
Ce blanc est un vide, un espace libre "offert" au chasseur qui pourra le meubler s'il le désire,
ou le laisser à l'état d'espace pour garantir une séparation de texte.
On verra qu'il s'agit de l'introduction d'un chiffre appelé code César avocat. Ce chiffre s'ajoute au codage A1 déjà rencontré dans la charade de l'énigme 530.

Mon Troisième de l'air, et mon Quatrième de l'eau.
Mon Troisième est à rapprocher de Mon Quatrième qui s'inspire dans l'énigme 530,
on retrouve le principe d'homophonie, avec les lettres R et O 
L'air est un mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. 
L'eau est une substance chimique constituée de molécules H2O.
Air et eau sont des éléments naturels qui sont réduits à une lettre, la lettre O décrit l'oxygène qui est l'élément chimique de numéro atomique 8.

Quand il est couché, mon Cinquième ronfle.
Reprend à la fois l'alphabet romain introduit dans la charade de l'énigme 530 et l'homophonie avec réduction de lettres. 
La lettre romaine N subit une rotation de 90° dans le sens horaire et produit une suite de lettres : zzzzz qui se réduisent à une lettre z ou Z.
Cette rotation, associée à la lettre N met en avant la possibilité d'associer l'aiguille de la boussole à la lettre N et d'appliquer un changement de direction de 90 degrés par rapport au nord.
Il est envisageable que la trahison de l'aiguille soit directement liée à cette rotation de 90°.
On utilisera l’image produite pour associer Noé ivrogne, à la vigne et au vin dans l’énigme 600 et la transformation du N en Z pour valider l’introduction des masses et n° atomiques A,Z et X, en conformité avec la déduction produite par la résolution de Mon Tout en 470

Mon Sixième vaut cent,
Pour la numération romaine : C = CENT = 100, vient en complément de : 
Bourges = milieu = mille = M = 1000

Mon Septième n'est qu'un nœud.
Des fils de lettres E à dénouer en 520.

Mon Huitième a le goût du laurier,
Le V de victoire désigne autant CESAR que NAPOLEON
CESAR sera associé au code ou chiffre CESAR, 
Le V en numération romaine vaut 5

Tandis que mon Neuvième, par l'étonnement, se traîne.  
L'interjection ah ou aah se réduit à une seule lettre, l'alpha romain : a ou A.

Mon Dixième est toujours nu quand il a une liaison.
Introduction d'une liaison phonétique : un U se prononce : un nU
Prévoir des liaisons phonétiques éventuelles dans la super-solution, exemple :  un grand arbre pourra être écrit avec une liaison phonétique de type obligatoire, exemple : 1 Gr AN  T Ar Br  E



Introduction à la NEF ENCALMINEE

Max Valentin cultive de nombreuses passions, parmi celles-ci, l’Art nouveau, l’histoire des civilisations anciennes et des grands hommes.

En visite à Source-Seine, dans le département de la Côte-d’Or, terrain de la ville de Paris, le sanctuaire gallo-romain le conduit à faire ou peut-être refaire le crochet vers un musée local qui abrite un vase qui n’a rien à envier à ceux d’Emile Gallé.

Il s’agit du plus grand vase en bronze au monde, cratère destiné à contenir un mélange d’eau et de vin,
découvert en 1953, dans la sépulture d’une tombe princière de Vix

Le cratère et la totalité des pièces trouvées sont exposés au musée du Pays châtillonnais.

Max Valentin met en place ou peaufine la présente chasse, impliquant le recours à une boussole
avec pour objectif de retrouver ce musée singulier. périple fleuve et civilisation, mêlant l’eau et le vin, en bords de Seine.
Des jalons successifs pour l’atteindre seront : un navire noir perché, une spirale à quatre centres et une flèche d’Apollon.

Voici une proposition de déroulé inverse, rien de neuf mais plutôt une mise en forme qui permet d'asseoir une logique de travail:

 
VIN
VIX
N,S,E,O ou W
 
Pour l’œnologie : Noé, son prénom commence par un N
Pour le V de victoire : les batailles de Napoléon 1er, son prénom commence par un N
Tous deux sont réputés ronfleurs zzzz, l’un cuve son vin, l’autre pas.
 
jusqu'à ce que par l'ouverture, apparaisse Léon
(
information pour la 560 tirée du cahier des charges).
Ce n’est pas un Saint, LEON, …plutôt un martyr : inconnu au bataillon, il a tué deux prussiens en 1870 et pour ce fait d’armes, il sera fusillé.

Les éloges à sa mémoire ont lieu dans la commune de la Nef Encalminée.
Nef Encalminée qui remplacera Léon dès la première édition du livre, Léon talon d’Achille, Léon bien trop repérable…
 
LEON le bien « nommé » a pour patronyme VIGNERON, et le prénom du peintre qui lui a rendu hommage dans le châtillonnais est Victor Napoléon.

Dans la mythologie gréco-romaine : Delphes était le nombril, le centre du monde, ils organisaient leur géographie par rapport à ce nombril, point central.
En transposant ce milieu du monde à la Gaule, Bourges sera le mille, le milieu, à mille lieues de Delphes..
 
Delphes est bien une source majeure de toute la construction intellectuelle mise en place par l’auteur,
permettant d’accéder à la Nef Encalminée trouvée dans la tombe princière de Vix.
C'est sur la route de l'étain que se situe la tombe de Vix.
Léon Vigneron sert de faire-valoir pour la vigne et de piège pour Dabo.
 
Des reportages pour compléter le post l’Omphalos fortement recommandé de Zarquos :

[chouettix.com] 2017 L'Enigme De La Tombe Celte - origine des celtes
https://youtu.be/N49czhXwweA
 
[chouettix.com] 2017 L'Enigme De La Tombe Celte - provenance des objets princiers
https://youtu.be/JzH4Hi2fo-k

[chouettix.com] 2017 Sur La Trace De La Chouette D'Or, le vase de Vix
https://youtu.be/dAbJuW5HOnk
 
L’alphabet romain présente la particularité d’avoir systématiquement retourné les symboles grecs,
lettres héritées des hiéroglyphes déformés au fil du temps.
Max Valentin étoffe le mécanisme : Le M romain est un héritage du mu grec, déformation par les cananéens du hiéroglyphe définissant l'eau.
Ces rotations de lettres sont notre héritage alphabétique, on pourra les associer à la boussole,
à un moment l’aiguille nous trahira, il faudra se souvenir que les lettres ont un schéma d’écriture et que parfois il faut les lire sous un autre angle :
H <-> I (90°) , W <-> M   (180°) , E <-> 3     (180°) , P <-> d    (180°)
L’homophonie joue également un rôle dans les différents alphabets qui ont vu le jour, l’auteur l’exploite ainsi :
R <-> Air    O <-> Eau


 

N
(rot 90°)
Z
VIN
VIX
(inversement)
XIV
14
(codage A1)
N


N,S,E,O
N,S,E,W
(rot 180°)
N, S, ,M
 
Le "terme" romain désigne les sept lettres donc la numérotation romaine : I, V, X, L, C, D, M.

Ces sept lettres serviront le concept de lumière, en accord avec le temps qui passe : jour, semaine, mois, année et notre calendrier associé.



De fil en aiguille, Max Valentin maille la carte de France de villes, en accord avec la lumière, 
pour établir des équivalences alphabétiques : I pour Issoire, C pour Cherbourg ou D pour Dieppe, 
pointer des monuments érigés : stèle de Roland au Col de Roncevaux, stèle de Mercure à Carignan, 
stèle de Napoléon à Golfe-Juan, statue équestre de Napoléon à Cherbourg ou effectuer des actions : 
voir la lumière, prêter un arc à Apollon, emprunter l’orthogonale, etc..

Le piège se referme dans l’énigme 420, avec la fraction de jour sidéral qui donne une distance de 559 km, sans lien aucun avec une quelconque mesure, pour mener avec une mauvaise altitude issue d’une valeur de la mesure non complétée par le pas à la chapelle St-Léon de Dabo et sa route en spirale, à l’instar de celle qui mène au Puy-de-Dôme..


La lumière basée sur la numération romaine s’établira comme suit : 
  • M = 1000 = milieu = nombril = B = Bourges (18) = ouverture = 18 = note si
  • D = 500 = D = Dieppe (76) = note ré = Rê = Râ = lumière céleste = ville la plus au NORD
  • C = 100 = c = lumière = C = Cherbourg (50) = note do = ville la plus à L’OUEST
  • L = 50 = c = Cherbourg (50) = étain = Etain (55, ville gallo-romaine) 
  • X = 10 = l'aube = lumière du matin = département Aube (10) = affluent de la Seine
  • V = 5 = victoire = lauriers de César = lauriers de Napoléon
  • I = Issoire (63) = ville la plus au SUD
Le N devient Z dans l’énigme 600, suggéré dès l’énigme 470 avec les appels du pied de l’R, de l’O, du V de la victoire et des liaisons nu 
  • Z+X = 10 = Néon = Ne = lumière fluorescente
  • Z+X = 88 = Radium = Ra = rayon de lumière = dept Vosges
  • Z+X = 18 = Argon = Ar = dept Cher
  • Z+X = 6 = Carbone = G = Gérardmer ; C = Carbone = C = Cherbourg
  • Z+X = 2 = Hélium = He ; 2 = Cherbourg
  • Z+X = 50 = Etain = Sn = dept Manche = Cherbourg

NUMERATION ROMAINE

Le "terme" romain désigne les lettres donc la numérotation romaine : I, V, X, L, C, D, M. 

Ces sept symboles numériques ne sont pas des lettres de l'alphabet latin, ils ont été assimilés très tard à des signes alphabétiques. 

Pour les romains, mille, cent, dix et un ne pouvaient que s'écrire avec des signes différents car, sans le principe de la numération de position, ils ne pouvaient imaginer attribuer à leur chiffres des valeurs qui fluctuent
selon leur position dans le nombre.
Le I romain vaut toujours un (+1 ou -1) où qu'il soit positionné dans le nombre.
IX vaut 10 moins UN soit 9.

Le système romain présente des défauts: impossible de représenter un grand nombre, 
une simple multiplication s'avère compliquée. 
Les romains ne savaient pas faire cette multiplication : 57 x 38 soit : LVII x XXXVII = MMCLXVI soit 2166

La numération de position rompt le principe de la numérotation romaine. 
Elle pose que la valeur d'un chiffre n'est pas constante et varie en fonction de la position que ce chiffre occupe dans l'écriture d'un nombre. 
Donc au sens propre, dans nos écritures : la place compte et vaut une certaine quantité. 
Cette quantité n'est prise en compte que si elle est couplée avec le chiffre situé à cette place. 

Ex : 4 vaut QUATRE. 40 vaut QUARANTE.


VISUELS

Les visuels couvrent l'intervalle de temps qui sépare le lever du coucher du soleil.
Un jour ou une journée désigne l'ensemble d'un jour et d'une nuit consécutifs,
donc une rotation complète de la Terre sur elle-même par rapport à un point géographique donné.



530

Le jour est précédé par l'aube le matin et laisse place au crépuscule le soir.
Le coq chante à l'aube (du latin alba, blanche) ou « point du jour », c’est le moment de la journée
où le ciel commence à s'éclaircir avant le lever du Soleil.

Le visuel de l'énigme présente un ciel orangé que l'on associe en général à l'aurore, une fois l'aube achevée.
Une Titanide, déesse de l’aurore se prénomme : Éos, son nom contient trois points cardinaux connus.

Q: Est-il vrai que tu as déjà précisé que la lumière est en France ?
R: Oui.

Le jour désigne la lumière produite par une ouverture : sur une carte, selon des rayons incidents,
Bourges en serait le « mille », M romain, elle est chargée de laisser passer cette lumière pour éclairer un point précis.


L’année solaire est le temps de la révolution complète de la Terre autour du Soleil, on compte 365 jours pour une année commune.
On compte 358 lettres, titre, apostrophes, virgules et points inclus dans l’énoncé, 365 avec les 7 lettres de la solution BOURGES.


780

On observe les chiffres 4 et 7, à gauche de l'aiguille de la boussole.
Une semaine (du latin septimana: relatif au nombre sept) est une période de sept jours consécutifs.

Au dieu Soleil grec Helios ou Sol chez les romains, on associe les deux animaux : le cheval et le coq.
Au dieu de la lumière Apollon, on associe les animaux : coq et serpent et l'arc comme objet.

Le cocher ne transporte pas de passagers.
Et le coq regarde vers l’ouest : on peut y voir la symbolique de l’allégorie cosmologique
qui symbolise la course du soleil dans le ciel. Le cocher transporte le soleil d'est en ouest dans la journée,
puis refait le chemin inverse pendant la nuit.



470

Mon Sixième est la lettre C qui vaut cent en numération romaine.
Lumière est le centième et dernier mot du texte.
La vitesse de la lumière dans le vide ou célérité s'exprime par le symbole : c.
Par équivalence : la lumière vaut c (cent)
Mon huitième est la lettre V qui vaut cinq en numération romaine

[i]Cette énigme a demandé beaucoup de travail.   Le chemin cache une astuce.
Il n'y a qu'un lieu à trouver en 470, mais il y a aussi une déduction à faire.
[/i]
 
La préposition à ainsi que le vide ou espace suggéré par mon second de la charade est la déduction à faire : 
à N va X obtenue en enlevant C,O,E,U,R de A_RONCEVAUX

Cette déduction assoit le lien entre N et Z, entre le VIN et VIX, entre N et 14, inversement entre VIX et XIV.


N
Z
VIN
VIX
XIV
14
N

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z  A  B  C  D  E  F  G  H  I  J 

Pour donner du sens à la lettre V : Ophélie : un mélange d’eau et de Vin, métaphore pour les fleuves,
rivières et histoire de la vigne, un clin d’œil aux Victoires, l’avocat A = K, lié aux lauriers de César
et de son chiffre (décalage de 10) pour les campagnes militaires.
  • l’avocat est le A qui vaut K, applicable pour A=Angers
  • Ophélie est le Y qui vaut un I grec ou un I romain
  • D est associé au N qui représente le nord sur une boussole
  • I est associé au S qui représente le sud sur une boussole
  • C est associé au M inversement W qui représente l’ouest sur une boussole
  • M retourné à 180° donne bien un W.


Je recommande une carte particulière à partir de l’énigme qui fournit son échelle.
Avant, c'est votre problème... 

Cela dit, pour certaines énigmes qui concernent bel et bien une donnée "géographique", 
il ne me semble pas nécessaire d'utiliser obligatoirement la carte préconisée - voire "une" carte...
Mais ceci n'est qu'un avis personnel, pas un conseil.


La lumière vaut c (cent romain), le nombre romain X vaut 10 comme le décalage de 10 lettres.
10 est le numéro de département de l’Aube.
L'aube (lumière du jour, du latin alba: blanche) et l'Aube (rivière, du celte albe, du latin albis, alba) sont homonymes.

Q: La lumière que l'on voit par l'Ouverture est-elle à un point précis ?
R: D'une certaine façon, oui.


On associe l'Aube à la Lumière, le point précis est le point de croisement sur la rivière,  
c'est aussi un moment précis de la journée : l'aube ou point du jour s'achève avec l'aurore.
Zoechouette l'explique très bien sur son site.

La lumière potentiellement basée sur la numération romaine s’étoffe :

  • M  = mille = centre = milieu = ouverture = Bourges
  • C = cent  =  lumière = c (célérité) jours
  • X = dix = aube = département n°10 = lumière du jour
  • V = cinq = laurier = César = code César avocat

580

Q: en fin de 470, lorsqu'on voit la lumière , a-t-on une bonne idée de sa nature?
R: oui. mais cela ne suffit pas...

Le soleil éclaire les musiciens dans leur dos.
Le soleil tire son origine du dieu latin : Sol, Bélénos pour les gaulois.  
Il faut créer l'accord musical entre les instruments de musique, en sixième colonne, au diapason de la note la.
Le résultat :  E O E A C D O R C S , anagramme de la course du soleil d'est en ouest : ACCORDES E O.

Miam dessine puis complète un quadrilatère qui définit les limites nord, sud et ouest associées aux villes situées aux extrêmes : 

La ville la plus au nord, Dieppe, commence par un chiffre romain D
La ville la plus au sud, Issoire, commence par un chiffre romain I
La ville la plus à l'ouest, Cherbourg, commence par un chiffre romain C 
La ville la plus à l'est est Forbach, elle ne commence par aucun chiffre romain.
On peut accorder est sur l'ouest en refermant le quadrilatère à l'est.

La ligne verticale à l'est passe par Carignan et Auberive, commune où se situe la source de l'Aube.

Une ville située à l'est possède la note sol et la clef de sol sont associées à Gérardmer (88)

La note : la est associée à Angers (49), ville située à l'ouest de la France. 
La note sol et sa clef sont associées à Gérardmer (88), ville située à l'est de la France.

L'énigme 580 induit un passage du codage A1 (A=1,B=2 etc..) au codage A0 (A=Angers vaudra 0, B vaudra 1)


600

Le fait d'avoir retranché une unité conduit à considérer une homophonie : « ôte un » que l’on associe à une ville : Autun (71)
Autun (Augustodunum, ville impériale où Napoléon 1er vécut) nous conduit au temple de Janus, dieu romain de la transition, gardien des portes du ciel : il tient un bâton dans la main droite, afin de montrer la bonne route aux voyageurs,
et une clé entre pouce et index dans la main gauche, afin d’ouvrir les portes du ciel.

Q: la lumière de la 470 est-elle totalement identifiable avec et seulement avec cette énigme?

R: non, car la lumière ne concerne pas seulement la 470.

La lumière est aussi mois et année, le dieu romain Janus est le père des années,
on lui doit la notion de calendrier et son premier mois : janvier pour Janus.


Les ténèbres resplendissent parce qu’ Al-Mar s’allie à la Fibule de Preneste.

Plusieurs nombres atomiques font ressortir différentes lumières.


Quand il est couché, mon Cinquième ronfle : N couché devient Z qui ronfle.
Noé cuve son vin sur l'arche, il ronfle.
à N va X déduction de la 470 se transforme en une autre déduction à Z va X,
il s’agit de la signature internationale des noms des atomes et des nombres atomiques.


C est le symbole X pour le carbone est associé à Gérardmer.
Un rayon de soleil est un rai de lumière émis par le soleil.
Le rayon à trouver est le radium (du latin radius, rayon) qui émet des radiations luminescentes.,
Le Z ou n° atomique du radium est : 88.
Gérardmer est une commune du département numéro 88.
Le symbole X du radium est : Ra ; comme le dieu solaire égyptien.


La lumière vaut cent ou c, elle est au cœur du mot ARCHE que l'on décompose en trois symboles : Ar C et He

La clef se cache sur l’ARCHE <> Ar C He

X = Ar
Z = 18 (Argon) = numéro du département n°18

X = C
Z = 6 (Carbone) = lettre G à associer à Gérardmer
X = C (Carbone) = lettre C à associer à Cherbourg

X = He
Z = 2 (Hélium) = Cherbourg département n°50 qui vaut 2

L est une lumière qui vaut 50, la moitié de C qui vaut 100.
On associe le signe romain L qui vaut 50 à Cherbourg = département n° 50
X = Sn
Z = 50 (Etain)

X = Ne
Z = 10 (Néon) = département n°10

Les Celtes auraient pénétré en Gaule vers 1200 av JC.
Pour fabriquer le bronze il faut aller chercher l'étain qui vient d'Armorique ou de Grande-Bretagne,
et le cuivre qui vient des Alpes ou d'Europe de l'Est. Des échanges importants vont donc voir le jour
entre la Gaule et le monde méditerranéen (Grecs et Etrusques) avide de bronze.
Au début du Ier millénaire, vers 900 av JC, une nouvelle civilisation s'implante dans notre pays,
celle du fer avec Hallstatt puis la Tène. 
C'est sur cette fameuse route de l'étain que se situe la tombe de Vix.
Etain sert de clef de passage pour la 500.



500
 
UT QUEANT LAXIS est un hymne à St-Jean Baptiste.
Il était chanté lors de la fête du 24 juin ou 175ème jour de l’année.
Cette date est particulière dans le cycle d’une année terrestre : c’est le jour du solstice d'été.
Le dieu romain du calendrier Janus découvert en 600 entre en correspondance
avec cet hymne par le biais d’un atome de Lutécium, comme ceci :
 
A = 175 (St-Jean Baptiste)
Z = 71 (Saône-Et-Loire, Autun, Janus dieu romain du calendrier de 365 jours)
X = Lu (Lutécium)

Le solstice d’hiver a lieu le 24 décembre.
 
On conforte un lien étroit entre le temps qui s’écoule, notre calendrier, les nombres et les symboles atomiques,
le tout en considérant les équivalences avec les numéros de départements français.
Cette tendance va s’accentuer en fin d’énigme 500, une fois la spirale à quatre centres révélée.
 
Le rayon de lumière qui passe par le jour en forme de trou d’épingle qu’est l’ouverture Bourges
est un rayon de radium qui emmène à Gérardmer.
Le trajet est connu car révélé par la lumière L qui vaut 50 : de Gérardmer (88), en passant par Etain (55), on parvient à Carignan.
On y emprunte l’orthogonale qui mène au fleuve Seine.
Le compas du visuel permet le report de l’orthogonale de longueur 222 kms sur Paris.

Paris est ville lumière, la clef de passage est lumière par le jeu de correspondances des départements avec les numéros atomiques :
 
Z = 75
X = Re (Rhénium)
 
Rê ou Râ ou Re ou Ra est le dieu solaire égyptien.
 
Ajoutons la correspondance de Lutèce (du latin Lutetia Parisiorum), qui désigne
La ville gallo-romaine de Paris, avec le solstice d’été évoqué par l’hymne UT QUEANT LAXIS :
 
A = 175 (St-Jean Baptiste)
Z = 71 (Lutèce , Paris)
Z = 71 (Saône-Et-Loire, Autun, Janus dieu romain du calendrier de 365 jours)
X = Lu (Lutécium)
 
L’ancienne SEINE SAQC introduit trois corps célestes qui font le lien avec l’énigme 420 à venir. Neptune servira aussi dans l’énigme 560 :
 
Z = 92
X = U (Uranium) pour Uranus
 
Z = 93
X = Np (Neptunium) pour Neptune
 
Z = 94
X = Pu (Plutonium) pour Pluton (déclassée en 2006)
 
Z = 95
X = Am (Américum)
 
 
420

L'année solaire qui sépare deux équinoxes de printemps, compte 365,2422 jours.
Il s'agit bien de la fraction de jour sidéral terrestre.

Nous utilisons le calendrier grégorien, une année grégorienne compte 365,2425 jours.
L’ajustement se fait tous les 400 ans : 2400 sera bissextile.
L’année sidérale est le temps écoulé entre deux passages du soleil en un même point donné du ciel.
La 420 est une énigme temporelle, les codes chiffrés sont des jours.

Jour sidéral ou jsid est le temps que met la Terre pour effectuer une rotation sur elle-même par rapport à des étoiles fixes : 86 164,1 secondes
 
365,24 / 366,24 j = 23 h 56 min 4,09 s = 86164,09 secondes.
 
1 / 46.241.860 de jour sidéral terrestre = 86164,09 / 46.241.860
 
Le tout multiplié par C (299.792.458 m/s arrondi ou pas à 300.000 km/s) donne : 558,613 km arrondi à 559 km.

Cette distance kilométrique ne fait pas appel à la valeur de la mesure mais à la vitesse de la lumière.
La distance de 559 kms est donc la même pour tous , elle génére des solutions différentes selon le point de départ : Golfe-Juan ou Paris.

La clef de passage entrante fait intervenir la lettre D pour Dieppe : Paris (Seine, 75,  Rhénium, Re).

La direction est donnée par l'association de : (Re, note Ré, également Râ, Rê dieu solaire)
L'axe de visée défini est : Dieppe -> Paris -> vers le sud-est.
 
Q - 420: le lieu où elle se plante est-il un endroit anodin ?
R - Non.
 
En partant de Paris kilomètre zéro, sur la route Napoléon, la flèche se plante à 559 km au col d'Izoard,
haut lieu du tour de France et limite extrême nord de la commune d'Arvieux.

Voici le déroulé inverse du passage de la 560 vers la 420 :

 
VIX
(numération de position)
347
(jour de la lumière dans le calendrier de 365 jours)
+
Ar Eu
12 56
(numération de position)

UN TOUT
365
(nombre de jours d’une année non bissextile)
VIX
347
(Ste Lucie, jour de la lumière dans le calendrier)
AR EU
18
(reste de la soustraction 365 – 347)
Argon Europium  = 1863
(reste)
=
ArVIEUX
(flèche d’Apollon)

ArVIEUX
(le pauvre hère est agé)
(le pauvre R est vieux)
Ar = Argon
Z = 18 = R
Âgé = VIEUX



Bonne lecture.

Neroman (chouettix)
#2
Tu confonds l'aube et l'aurore, la B c'est l'aube, la 530 c'est l'aurore...   029  ... et c'est également l'horreur tant qu'on a pas trouvé l'ouverture (je ne parle pas de l'Ouverture, madit que 95% l'avaient...)
#3
L'expression familière dit que le coq chante à l'aube, mais il est parfaitement exact que le visuel de l'énigme 530 présente un ciel orangé.
 
L'aube astronomique commence lorsque le Soleil est à 18° sous l'horizon, elle n'est alors pas encore perceptible à l'œil nu mais les étoiles de faible magnitude apparente disparaissent.

Cette phase laisse place à l'aube nautique lorsque le Soleil arrive à 12° sous l'horizon, les premières lueurs de l'aube peuvent être distinguées.

Suit l'aube civile, troisième phase, lorsque le Soleil parvient à 6° sous l'horizon. 

On parle d’aube civile car elle définit les horaires officiels de l’activité humaine qui se déroulent sans éclairage artificiel.

L'aube correspond au crépuscule du matin, également appelée le « point du jour », est le moment de la journée où le ciel commence à s'éclaircir avant le lever du Soleil. 
Elle se caractérise par la présence de lumière du jour, bien que le Soleil soit encore au-dessous de l'horizon.

L'aube s'achève avec l'aurore (ou les aurores), le moment de la journée où le bord du disque solaire qui prend alors une teinte jaune orangé apparaît à l'horizon, l'aurore désigne plus le lever du soleil que la lumière et l’ambiance qui règne juste avant. 

Donc le coq chante aux aurores ou à la fin de l'aube civile, puisque le visuel présente un ciel jaune orangé.

Ce qui compte par ailleurs, c'est l'orientation du coq dans le visuel.

Peux-tu t'expliquer sur ta perception de l'ouverture ?

Merci.

Neroman


Atteindre :