Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Un concept temporel ?
#1
Citation :LES AUTEURS 04/01/95 a 11:17
-------- SON MESSAGE ----PAGE 1/2 -
LA : IL FAIT ALLUSION A "L'ENDROIT" (C'EST A DIRE AU CONCEPT QUI SE DEGAGE) AU MOMENT OU VOUS ATTAQUEZ CETTE ENIGME. EN D'AUTRES TERMES, ARRIVE A CE MOMENT DU DECRYPTAGE, LE "LA" ENGLOBE TOUT CE QUE VOUS AVEZ TROUVE PRECEDEMMENT.

420 : hâte-toi de trouver la flèche

Citation :QUESTION No 34 DU 1997-03-19
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: LIEVRE OU TORTUE?
EN 420,LA FORMULE "HATE-TOI..." SIGNIFIE -T-IL QUE JE SUIS EN RETARD A CE STADE DU JEU? BIEN AMICALEMENT.PETIT RENARD.
--------------------------------------------------------------------------------
PAS VRAIMENT. MAIS SON SENS EST TOUT DE MEME : NE PERDS PAS DE TEMPS... AMITIES -- MAX

QUESTION No 26 DU 1998-03-20
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: la tante d'Apollon
Bjr Max.en 420 il faut se hater.est-ce p our arriver avant 1: qu'Apollon s'en ail le, 2: l'arrivee de la fleche, 3 : le de part de la fleche 4 : la nuit, 5 : la di sparition de la fleche ? Yvan
--------------------------------------------------------------------------------
NE PAS PERDRE DE TEMPS, TOUT SIMPLEMENT. ... AMITIES -- MAX

560 : Ne t'attarde pas

Carusburc nous renvoie au 11ème siècle.

3 RV en Mer Cantabrique => notion temporelle.

Les sentinelles t'attendent en 650 => notion temporelle.

[Image: 1141564870.png]

[Image: temps-et-argent.png]

Et le dieu du temps c'est Saturne dans la mythologie romaine (lien avec Micromégas ?).
Répondre
#2
Le berceau de l'horlogerie est un thème que j'aime bien aussi (et ça rappelle le Trésor du Temps ^^) :

[Image: attachment.php?aid=884]
Répondre
#3
Peut être ta question a-t-elle vocation à intéresser tout le jeu ?

@+
Répondre
#4
En 420 il nous est demandé de faire preuve de "célérité" pour trouver la flèche d'apollon car il faut intégrer un facteur d'espace et de temps.
Une date ( repère de temps) qui induit un lieu, point de départ d'une action, d'un mouvement (dans l'espace) via une distance à parcourir.
En 520, c'est pareil mais le repère de temps est moins précis, c'est davantage un contexte de temps ancien dépeint par les termes Carusburc, Albion, septentrion, nef et même mer cantabrique dans l'is rattachée.
Un référentiel de temps dont il nous faut tenir compte dans le périple maritime proposé et qui par les expressions "ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste" invite au rapprochement d'une distance parcourue précédemment à la vitesse de la lumière... 
En 650, pour moi, encore une histoire de temps, de date et d'événement...


Cordialement, 
Ockham.
Répondre
#5
Dans la 420, je pense que le décalage entre le jour solaire et le jour sidéral fait penser à un décalage de même nature, celui du voyageur qui fait un tour de la terre en allant vers l'est et qui gagne 4mn de jour par degré de longitude. Cela évoque le "tour du monde en quatre-vingt jours", et si on se hâte, c'est pour accompagner Philéas Fogg dans son pari.

Du coup, en abordant la 560, l'expression "ne t'attarde pas" est sans doute un rappel, qui nous ramène à Jules Verne (né à Nantes, dont la devise est "Favet Neptunus Eunti"). Mais cette fois-ci, je pense, il s'agira de Vingt mille lieues sous les mers.
Répondre
#6
Voici un développement exploitant le concept temporel

Pour rappel mon tanpr c'est Bourges - Vézelay - MSO (Mont Sainte-Odile).
Et en 420 mon trait d'Apollon c'est Golfe-Juan - SNDP (Saint-Nicolas-de-Port).

Saint-Nicolas et Sainte-Odile sont les patrons de l'Alsace-Lorraine.

   

On a l'alignement Cherbourg - SNDP - MSO.

Cet alignement est aussi temporel :
- Carusburc => 11ème siècle.
- Légende de la phalange de Saint-Nicolas => 11ème siècle.
- Chartre du Pape Léon IX régissant le MSO => 11ème siècle.

Dans la 420 on se hâte, référence au berceau de l'horlogerie, c'est à dire le Doubs :

[Image: attachment.php?aid=884]

Dans la 560 on s'intéresse à l'origine de Sainte-Odile : elle vient de Baume-les-Bains dans le Doubs (le baume peut être utilisé pour refermer une blessure cf 520).
L'Abbaye Sainte-Odile est l'endroit où se cachait Sainte-Odile pour échapper à son père.

On trace le trait Baume-les-Bains - MSO, qui est à la fois géographique et temporel.

La réunion des 3 traits à connotation temporelle limite un triangle isocèle (on pourrait parler de "flèche du temps") :

   

Pour la petite histoire, le triangle a un périmètre de 33,3 cm soit la valeur du pied métrique arrondie à une décimale.

Le "là" ainsi pointé par cette flèche se trouve à la frontière entre la Haute-Saône (70) et le Doubs (25), tiens une frontière...

Si on remonte la frontière en direction de Belfort on passe d'abord par Héricourt, tiens une ville qu'on connaît... puis on arrive au tripoint bien connu des chercheurs, lieu de rencontre entre la Haute-Saône (70), le Doubs (25) et Le Territoire de Belfort (90).

   

D'un point de vue historique et temporel, la Bataille d'Héricourt en 1871 est incontournable :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_d...urt_(1871)

Sans oublier La trouée de Belfort :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trou%C3%A9e_de_Belfort

Il y a des sentinelles potentielles vers l'est (même si je n'ai pas encore beaucoup creusé le sujet) et la mesure saturnienne permet d'atteindre des lieux se trouvant à 25 km...
Répondre
#7
Au sujet de la concordance de temporalité:
A noter que la date de la légende de la "dextre benissante" de Saint Nicolas rapportée de Bari par Charles Albert de Varangeville vers 1090 concorde avec la légende de Roland rapportée dans la fameuse Chanson qui daterait elle aussi de 1090... 
En revanche celle de Saint Odile est largement antérieure...
La confirmation des possessions du mont St Odile par Leon IX en 1050 reste certes contemporaine. Mais decouvrir le mont Saint Odile et "voir" Léon, je concède que ça reste de circonstance... Meme pour un aveugle. 

Cordialement, 
Ockham.
Répondre
#8
Cette piste s'articule avec le rébus de la 650 :

[Image: attachment.php?aid=602]

Alors bien sûr c'est moins solide qu'un décryptage contextuel de 71721075 comme des lettres à compter dans des lignes de texte, mais ça reste une piste qui a son charme.
Répondre
#9
Dans une configuration pareille pour moi le plus tentant serait de mettre la zone finale au milieu du trangle.
Répondre
#10
(2021-12-25,21:24)Schliemann a écrit : Dans une configuration pareille pour moi le plus tentant serait de mettre la zone finale au milieu du trangle.

Qui tombe à peu de choses près sur Bruyères.
Mais c'est trop proche à mon sens de la photo.

Alors où tombe ce "là" à la pointe du triangle ?

Il tombe sur un superbe point de vue : La Motte de Grammont.

Citation :La Motte de Grammont culmine à 520m d’altitude. A l’âge du fer, la motte était une place forte et tenait lieu d’oppidum. C’est au XIVème siècle qu’un château fut construit. Louis XIV le fit raser en 1674 lorsqu’il reconquit la région.

https://www.cancoillotte.net/spip.php?article869

C'est le point culminant de la Haute-Saône non vosgienne.

Le "là" correspondrait alors au belvédère où se trouve la vierge de Grammont. 

Citation :La vierge de Grammont : cette vierge fut construite à la fonderie de Fallon. Elle fut installée au sommet de la motte au XIXème siècle pour protéger la population et la fonderie. La légende raconte que les jeunes gens des villages alentours s’amusaient à faire pivoter la statue afin qu’elle regarde en direction de leurs villages. Offusqué, le curé demanda à ce que le jeu cesse. Il déclara que le vierge avait les pieds posés sur Grammont, qu’elle regardait en direction de Fallon, que sa main droite était tendue vers Mélecey et que la gauche approchait Bournois.

https://www.cancoillotte.net/spip.php?article869

[Image: 8feef7e2-c8dc-49fa-ac7b-c4e1fb2c4932.JPG]

https://www.geocaching.com/geocache/GC30...-belvedere

Le "là" pourrait en théorie se réduire à 1 m², soit la surface utile pour se tenir debout.
Répondre


Atteindre :