Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Difficulté de conception vs difficulté de l'énigme
#11
Bonjour Frodo,

Il y a quelque chose qui m'échappe dans ton explication. Si je peux me permettre de reformuler ce que j'ai compris :

- le cœur de la 470 est C (qui vaut 100) : lettre centrale de la charade, sur laquelle on tombe quand on "coupe" A_RONCEVAUX avec l'épée, et C = vitesse de la lumière
- le cœur de la 530 est R = 18 : lettre centrale de OUVERTURE et de BOURGES (ville considérée elle-même comme le centre), et 18 est le département du Cher
- le premier de la 470 encourage à multiplier, on traduit alors "ET PAR" par une multiplication

Ça devrait donc donner 100 x 18 = 1800 (ce qui pourrait conduire à plusieurs pistes si on le prend comme une date : l'invention de la pile voltaïque, le début de la campagne d'Italie...).

Mais pourquoi multiplier ensuite par 8 ??
#12
Tu as bien compris, mais tu oublies mon Tout dans la multiplication.
Toujours difficile de donner qu'un bout du raisonnement...
La critique est toujours bienvenue et c'est toujours le brainstorming qui permet de ne pas s'enfermer dans un raisonnement
De mon côté je suis sincère et je n'essaie pas d'envoyer les Chouetteurs sur des fausses pistes 
Par l'Ouverture, tu verras la lumière et non, pas tu vois la lumière
Cette conjugaison à (pour moi) un sens, mais je reconnais que je n'ai pas vérifier les Madits sur ce point.
#13
Citation :Frodo a écrit:
Par l'Ouverture, tu verras la lumière et non, pas tu vois la lumière

Cette conjugaison à (pour moi) un sens, mais je reconnais que je n'ai pas vérifier les Madits sur ce point. 

Voir la lumière est conditionné au fait de trouver préalablement mon tout et de regarder ensuite par l'ouverture.
L'emploi du futur est justifié de mon point de vue par la progression des étapes à respecter pour parvenir a l'objectif final de cet enchaînement d'actions: "Voir la lumière".
Trouver mon tout est la première étape à réaliser mais si elle est nécessaire, elle n'est pas suffisante.
Utiliser l'ouverture constitue le moyen supplémentaire pour arriver à cette fin.
Voir la lumière ce n'est pas être ébloui par elle...
La formulation, de mon point de vue, traduit donc qu'il ne peut pas y avoir une instantanéité de la reconnaissance de la lumière. Non, pour voir la lumière "sous le bon jour" ( ou espérer la voir) il est préalablement nécessaire de rassembler différents éléments de solution , de les appliquer dans la configuration voulue et pas que d'observer mais aussi de réfléchir. 
On ne voit pas qu'avec les yeux...
On nous demande d'ailleurs de voir avec le cœur mais un peu aussi avec la raison.

Cordialement,
Ockham.
#14
100% d'accord avec toi, la voir ce n'est pas la rechercher sur la carte, mais la positionner une fois trouvée
#15
(2022-03-28,14:55)Frodo a écrit : Tu as bien compris, mais tu oublies mon Tout dans la multiplication.
Toujours difficile de donner qu'un bout du raisonnement...

Donc tu considères que C=100 n'est que le cœur de la 470 et qu'il faut d'abord passer au Tout pour multiplier par l'Ouverture, ce qui suppose un autre coefficient multiplicateur. Pourquoi pas.

Mais je ne vois toujours pas pourquoi ce coefficient serait 8 (excuse-moi, mais le lundi je suis lent...). Parce que le V de la victoire est en 8ème rang ?? (bof...)

Comme, selon moi, le personnage central de la 470 est Charlemagne, et que l'accession de Charlemagne au Tout, c'est-à-dire à l'empire, s'est faite en 800, je veux bien adhérer à ce coefficient 8, mais je doute que ce soit la raison qui, toi, t'y a fait adhérer.
#16
C'est vrai que "Mon huitième" était bof, le 8 que j'avais pris était le nombre de lettres de mon tout.
Comme quoi, on peut avoir un bout de faux et un bout juste, d'où l'intérêt d'être en équipe.
Ta solution 800 est bien meilleure et colle d'ailleurs avec la suite. 
De plus, cela permet de ne faire qu'une multiplication et c'est mieux !


Atteindre :