Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 4 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Un lien N->N+1 vers la 600
#1
Sur
http://piblo29.free.fr/wiki_chouette/ind...Enigme_600 je lisais 
Citation :L'alliance des Maures et de la Fibule symbolise donc, de manière très générale, l'association des chiffres et des lettres. Cette association est tellement générale d'ailleurs, que l'utilité véritable du titre reste à démontrer, d'autant que celui-ci ne nous oriente pas vraiment vers la chimie, ce qui serait fort utile pour le décryptage du texte.

Mais, le lien "chimie" n'est pas à chercher entre titre et texte mais entre enigme 580 et texte de la 600.  D'abord parce que le texte décrypté de la 580 donne la première table de décodage primaire du texte de la 600 mais aussi parce les 7 notes de musique du visuel donne l'OCTAVE.


Dans "https://fr.wikipedia.org/wiki/Dmitri_Mendele%C3%AFev", on retrouve que
Citation :"En 1865, le chimiste britannique John Newlands édicta sa loi des octaves. Mendeleïev avait travaillé sur une idée semblable et, le 6 mars 1869, une présentation formelle fut faite à la société russe de chimie, intitulée La dépendance entre les propriétés des masses atomiques des éléments"
Cette loi selon laquelle les propriétés chimiques d'un élément de la table se retrouvent tous les huit éléments (c'est d'ailleurs le cas pour les élements en colonne sur les lignes 2, 3 et 4 du tableau périodique de éléments)
NB : Max Valentin devait quand même être assez proche de wikipédia en terme de culture générale...

Bon au final, on s'en fiche, me direz vous, ca fait 25 ans que ça a été décrypté sans ce lien ,mais justement, c'est ça qui m'intéresse, les liens existent et c'est pas parce qu'ils n'ont pas été trouvé qu'il est inutile de les chercher (surtout quand on cherche des reliquats  Tongue  ) Et si "Octave" en était 1 ? 
Citation :QUESTION No 36 DU 1996-07-18
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: RETOUR BIS
JE N'ARRIVE PAS A TROUVER UN LIEN LOGIQU E ENTRE LES ENIGMES PRECEDENTES ET LA 60 0 DIRIEZ VOUS QUE J'AI NECESSAIREMENT COMM IS UNE ERREUR OU UN OUBLI OU BIEN DIRIEZ VOUS QUE LA 600 NECESSITE EN PLUS DES E NIGMES PRECEDENTES ET DE SON ENONCE PROP RE L'UTILISATION D'UNE ASTUCE MERCI
--------------------------------------------------------------------------------
IL Y A POURTANT UN LIEN LOGIQUE ENTRE LA 600 ET CELLE QUI PRECEDE... JE NE SAIS PAS QUOI VOUS REPONDRE D'AUTRE ! REFLECHISSEZ... AMITIES -- MAX
Par ailleurs le madits suivant semble suggérer que c'est ce qu'on a ppris précédement (ce qui est dans notre tete) qui sert au décryptage : 
Citation :QUESTION No 46 DU 1996-10-28
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 600-2
LA METHODE DE DECRYPTAGE DU "TEXTE" DE L A 600 SE TROUVE-T-ELLE DANS LA 600 ELLE- MEME ? EXISTE-T-IL UN ELEMENT PRECIS PERMETTANT LE DECODAGE ?
--------------------------------------------------------------------------------
LA METHODE PEUT AUSSI (DOIT ?) SE TROU- VER DANS VOTRE TETE ! CELA REPOND DONC PARTIELLEMENT A VOTRE DEUXIEME QUESTION. AMITIES -- MAX
Répondre
#2
MAR : Masse Atomique Relative
Répondre
#3
Cette 600 (dans sa forme m'intrigue toujours autant) mais, à l'instar de l'idée de GTI pour la 500, je viens de voir qu'une métrique pourrait régir la phrase de la 600. Peut-être même un lien avec cette satanée 530. A suivre... Wink
Répondre
#4
Cette histoire de référence manquante à la chimie fait partie des choses qui m'ennuient grandement... 

MAR pour Masse Atomique Relative, je trouve ça chaud quand même... Je rappelle qu'en 580, on a un violoncelle pour nous faire penser à la musique... 

En plus "joli", c'est subjectif, mais que voulez-vous, on ne se refait pas, il y a "Mane, Thecel, Pharès", signfiant "Pesé, Compté, Divisé", je crois que j'en ai déjà causé ici...

Déjà la source est un vrai ouvrage courant, ça sort des pages roses du petit Larousse illustré : "Menace prophétique qu'une main mystérieuse écrivit sur sur le mur du palais royal au moment ou Cyrus pénétrait dans Babylone (livre de Daniel, chapitre V)".

Mine de rien, on a une main, c'est déjà pas mal, et la clef serait donc "Pesé Compté Divisé". En terme de chimie, le lien qui saute aux yeux est le Nombre d'Avogadro, NA en abrégé. (pour ceux dont les yeux ne verraient rien apparaitre, je vous laisse relire vos cours de chimie du lycée sur la mole).

Et NA, c'est la clef du rot 13.
Répondre
#5
Après, cette histoire de Nombre d'Avogadro, même si ça "colle", ça reste sacrément technique quand même...
  • Pour Bourges, il met un oeil sur une carte de France
  • Pour Roncevaux, il dessine une épée (en gros, c'est Excalibur, Durandal ou Joyeuse).
  • Pour trouver des notes de musique, il met un violoncelle et des musiciens
  • Pour trouver un code Morse, il met un morse
  • Pour trouver des révolutions planétaires, il met le symbole des planètes.
  • Et pour trouver des Masses atomiques, il met quelque chose de plus compliqué à trouver que les masses elles même !
Depuis le début, je trouve ça intriguant... Y'a même des moments ou je me dis que la phrase "la cle SF se cache..." (oui, moi je garde le "S") n'est qu'une vilaine fausse piste autoroutière... Tout le monde cherche du coup ce que peut bien être ce NNP et cette clef, et si ça se trouve, y'a rien à chercher, faut juste bricoler les nombres de la 600 sans passer par les masses atomiques pour trouver... autre chose...
Répondre
#6
Pour ceux qui ont le pied Métrique alors quite à invoquer A.L. Lavoisier comme père de la chimie dans l'énigme 600 (qui utilise les M.A.R pour coder), on pourra aussi noter que l'établissement de l'unité mètre était un pré requis pour établir l'unité de masse (puisque c'est le poids d'un volume cubique d'eau qui devait servir, et pour un bon volume, il fallait d'abord un bon mètre).
Citation :A Paris, en janvier 1793, Lavoisier et l'abbé René Just Haüy (1743-1822) fixent l'unité de poids, le grave, futur kilogramme, à partir du poids du décimètre cube d'eau distillée, à la température de la glace fondante.
Citation :Le grave (symbole G) a été édicté par le décret de l'Assemblée du 1er août 1793, et défini comme « le poids d’un décimètre cube d’eau pure à (maximum de masse volumique) ». Le grave valait donc environ un kilogramme lorsque utilisé comme mesure de masse
Est-ce cette unité de masse G qu'il faut voir par paréidolie des villes 580 ?
Répondre
#7
J'ai du mal avec ces idées là... Déjà voir Delambre et Méchain en 780, faut quand même de l'imagination (en plus d'avoir de la culture... Faudrait d'ailleurs que je vous présente les ados de 15 ans que je côtoie... Big Grin ). Partir de là pour y associer les grands scientifiques de l'époque, accrocher Lavoisier au wagon... C'est quand même ténu tout ça. En fait, ça provoque chez moi le même sentiment renfrogné que j'ai eu en lisant la piste des Charles en 470... 
Je ne peux pas dire "y'a aucun lien", la preuve, certains l'ont trouvé, mais je n'arrive pas à imaginer que la solution ressemble à ça.

Après, j'ai peut être tout faux hein...
Répondre
#8
(2020-04-29,11:29)leuc a écrit : Est-ce cette unité de masse G qu'il faut voir par paréidolie des villes 580 ?

Je dirais plutôt points à relier :

[Image: e842febef66f28fe6c56164d55a70fcf.jpg]

La paréidolie s'applique mieux aux "éplucheurs de visuels" ^^
Répondre
#9
(2020-04-29,11:54)miam a écrit : J'ai du mal avec ces idées là... Déjà voir Delambre et Méchain en 780, faut quand même de l'imagination (en plus d'avoir de la culture... Faudrait d'ailleurs que je vous présente les ados de 15 ans que je côtoie... Big Grin ). Partir de là pour y associer les grands scientifiques de l'époque, accrocher Lavoisier au wagon... C'est quand même ténu tout ça. En fait, ça provoque chez moi le même sentiment renfrogné que j'ai eu en lisant la piste des Charles en 470... 
Je ne peux pas dire "y'a aucun lien", la preuve, certains l'ont trouvé, mais je n'arrive pas à imaginer que la solution ressemble à ça.
Après, j'ai peut être tout faux hein...
@miam : rien ne dit que cela fasse partie de la solution en effet mais penser à Lavoisier ne me semble pas relever d'un second degré de décryptage.
Vois-tu réellement une différence entre :
  • accrocher Roland ou Charlemagne à la 470 à partir du décryptage "A RONCEVAUX"
  • accrocher Lavoisier à la 600 à partir du décryptage à base de masses d'élements chimiques
Citation :...en énonçant les lois de conservation de la masse et des éléments (souvent résumés à la maxime « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »), Lavoisier est vraiment le créateur de la chimie en tant que science.
Après il n'y a pas que lui...
Répondre
#10
Citation :@miam : rien ne dit que cela fasse partie de la solution en effet mais penser à Lavoisier ne me semble pas relever d'un second degré de décryptage. Vois-tu réellement une différence entre :      accrocher Roland ou Charlemagne à la 470 à partir du décryptage "A RONCEVAUX"     accrocher Lavoisier à la 600 à partir du décryptage à base de masses d'élements chimiques


Non, ces deux façons d'accrocher des wagons ne me choquent pas... Ce qui me gène plus, c'est ce qu'on en fait apres... Le filage de métaphore de la piste des Charles par exemple.

Quant à Lavoisier, le problème demeure... Qu'est ce qui en 600 met sur la piste des masses atomiques ? J'ai bien compris que selon toi, c'est le terme M.A.R. mais tu avoueras que c'est pas simple quand même... En 1993, je me souviens d'avoir percuté sur le 35,5 du Chlore... Tout le reste n'est venu que bien après !
Répondre


Atteindre :