Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La main guidonienne
#11
Hello petit déterrage,
https://books.openedition.org/pur/28902
titre ouverture. Clefs du cœur, du corps et du texte. Et le visuel ressemble bcp à celui du livre des énigmes
https://books.openedition.org/pur/docann...all700.jpg
Répondre
#12
Après avoir approfondi la piste de la main guidonienne, j'ai fini par constater qu'il s'agit en fait d'un pense-bête, ou plutôt une manière de noter la mélodie d'un chant. Autrement dit, n'importe quel chant peut être dessiné sur une main guidoniènne, de la même qu'il peut être reporté sur les cinq lignes d'une portée musicale en notation classique. Déduire des conclusions à partir d'une main trouvée au hasard sur internet n'a aucun sens. Sauf à disposer de la main guidonienne correspondant à un chant particulier déduit des énigmes, une interprétation quelconque dans ce sens est totalement absurde.
A contrario, trouver, par hasard ou non, une main guidonienne qui matche avec des éléments trouvés dans les énigmes précédentes, permettrait d'en déduire le chant relatif à la main dont le titre, le texte, ou même la mélodie, seraient alors la solution ou une partie de la solution de l'énigme.
Répondre
#13
Je ne peux me prononcer sur les reliquats car je ne les connais pas, mais encore une fois, et au moins pour tout le reste, la chasse n’est pas affaire de spécialiste (et ce n’est pas moi qui le dis !)… donc exit toute forme de codage qui demande une documentation poussée (télégraphe aérien, codage solrésol, main guidonienne, et j’en passe). Les connaissances classiques du secondaire sont amplement suffisantes.

Quoi que pour les reliquats c’est même pire, puisque la 12e est censée être celle qui demande le moins de documentation et de « jonglage » (je ne me souviens plus du terme exact de la question) intellectuel.
Répondre
#14
Je suis bien d'accord concernant le niveau "d'expertise" que tu dénonce , cependant la main guidonienne, est une information dont la quête ne nécessite pas d'avoir la carte des membres du pudding club ou de faire partie de la loge "51" de la Franc maçonnerie du Swaziland. D'autant que le lien avec le titre de l'énigme est rapidement établi.

Cette info pouvait se trouver assez facilement dans de la doc de bibliothèque municipale dans les années 90. Cette main peut être prise en tant que telle à partir d'un simple dessin et reste à inventer une recette d'application relevant de son imaginaire, n'oublions pas que les associations lettres / notes de musiques / Villes sont indiscutablement présentes dans une énigme précédente il n'est pas nécessaire de disposer d'une expertise musicale pour tirer des traits entre les villes en se basant sur les phalanges de la main.

Mais pour revenir à la Main de Guido j'ai assez vite abandonné ayant trouvé d'autres pistes un peu plus convaincantes
Répondre
#15
(2021-10-08,12:54)La Surveillance a écrit : Mais pour revenir à la Main de Guido j'ai assez vite abandonné ayant trouvé d'autres pistes un peu plus convaincantes
Pareil pour moi, plus de main guidonienne en tant qu'outil, mais des trucs beaucoup plus simples finalement.
Répondre
#16
oui,  comme Ut queant ...  utilisé pour la désignation des notes , la solmisation dont l'origine est sol -mi
sol _Mi  en s'appuyant sur les résolutions antérieures cela donnerait Gérardmer et Epernay (...Aligné avec Dieppe pour faire le lien avec un autre message du jour  Wink )
mais si on ajoute Carignan on a un triangle rectangle intéressant lorsque l'on a une énigme qui parle d'orthogonale. 

Certains diront  que c'est trop facile mais combiens se sont accrochés voir encalminés Tongue   à la perpendiculaire de la pseudo ligne Roncevaux Carignan d'une naïveté suprême.
Répondre
#17
@LaSurveillance : j'ai presque pareil  mais ... pas tout à fait ...
Moi je chante les notes  Big Grin mais tout ça reste diatonique (le terme barbare pour faire croire qu'il faut un super niveau d'expert  Tongue  )
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#18
(2021-10-08,15:43)La Surveillance a écrit : sol _Mi  en s'appuyant sur les résolutions antérieures cela donnerait Gérardmer et Epernay (...Aligné avec Dieppe pour faire le lien avec un autre message du jour  Wink )
mais si on ajoute Carignan on a un triangle rectangle intéressant lorsque l'on a une énigme qui parle d'orthogonale. 

Même sans Carignan, il y a ici un triangle tout à fait singulier et intrigant :

[Image: attachment.php?aid=446]
Répondre
#19
et encore plus intriguant mais j'imagine que tu le savais déjà  Big Grin c'est qu'en prolongeant le côté est jusqu'à Gérardmer et en traçant une nouvelle "hypoténuse" passant par Bourges on a un second triangle rectangle isocèle "emboité dans le premier .   MV a été traumatisé par Thales lors de ses études  Smile

PS : L'axe Dieppe Bourges ou Dieppe Issoire ne sont pas des axes de symétrie, même si le dernier n'est pas loin.  Je sias pas tout ça est bien voulu mais à moins d'avoir trouvé un bouquin d'un géographe farfelu cherchant des géométries singulières  , MV a certainement eu quelques nuits blanches sur la 989  pour trouver ces villes !
Répondre
#20
Ce qui m'intéresse surtout c'est le format A4 puisque le triangle isocèle a 2 côtés de 29,7 cm de long et une base de 2 x 21 cm.
Sachant que Gérardmer - Carignan mesure aussi 21 cm.

Mais si on commence à s'intéresser à la ligne Bourges - Gérardmer, on met le doigt dans le dessin d'une portée musicale sur la carte de France.

Arf, j'ai encore un vieux dessin ^^

   
Répondre


Atteindre :