Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
E2
Bonjour Quantum. Ta solution me pose question sur ta méthode de résolution. En effet tu te bases principalement sur ce qui te semble être un indice en E1 (666) et en partant de ce nombre, tu fais de "petits arrangements" pour que cela colle avec ta créature, sans tenir compte du titre de l'énigme qui est un élément majeur, puisque c'est le seul dont tu ne te sers pas.

-passer de 2396 à 2664 pour trouver 666 (différence non négligeable de 268 saisons, soit 67 ans) et dont tu ne te sers pas comme repère temporel
--arrondir 3,7 miles à 5,99 km (ça fait plutôt 5,95 km)
-arriver aux USA grâce à quel indice ou par quel moyen?

D'autre part le cheval peut être un symbole de royauté, de fertilité, d'élévation spirituelle... bref de pas mal de choses autres que le diable; tu choisis également la Tour de Mulhouse parce qu'elle porte le nom de ta créature, mais il existe beaucoup de tours qui peuvent ressembler à celle du visuel, de près ou de loin.

J'espère que tu ne prendras pas mal mes critiques que je souhaite constructives.
Cordialement
Bonjour Ariane,
Pas de soucis pour les critiques, au contraire.
Le truc, c'est le "peu ou prou" qui se comprend comme "Plus ou moins" et/ou... "peu ou beaucoup". Bref, la marge est en fait très large. Or, entre 2396 et 2664, c'est 10% de différence, rien de méchant. Plus encore entre le 5,94km et le 5,99km. 50mètres de différence au final, c'est rien, moins de 1%.
Aussi, il y a l'histoire assez drôle du parachutiste bloqué dessus plusieurs jours... c'est sûr que cette formation rocheuse apprend la patience.
C'est bien une créature. On cherche plutôt un truc dans le divin (o fortuna)
Par contre, je reconnais que les USA ben... j'ai rien. Juste un claudit qui dit que c'est hors de France.
Je t'invite à relire les "Claudits" (lien en haut de la page principale) pour ne pas partir sur de fausses pistes... La créature est (était) tangible et a eu une descendance biologique. Le Diable ne peut pas convenir.

Bonne continuation
Enfin... il y a le fait que les américains aient marché sur la lune quand même, mais c'est sûr que c'est léger. Faut voir si le texte ne cache pas quelques choses dans ce sens. (edit : il est question de la roue de la fortune... on peut partir sur la mythologie, mais aussi sur le célèbre jeu télévisé d'origine américaine)

Dans l'E1 on se servait du code César. Comme je l'écrivais, je n'y connais rien en cryptage/décryptage. Y en aurai-t-il pas un qui serait appelé "code américain", "code du diable", code 666 ou que sais-je ?

edit : si la créature est tangible, effectivement, ce n'est pas le diable. Faut que je relise ça.

edit2 : à la réflexion, le diable peut être tangible https://www.equipement-manutention.com/1...150-kg.jpg
Là, je joue un peu/beaucoup sur le mot "diable", mais bon... Ce ne serait pas le premier auteur d'énigmes qui jouerait sur les interprétations pour répondre aux questions des chercheurs.
Quant à la descendance, ce n'est pas incompatible avec l'histoire de cette créature (enfants du diable)

Edit3 : Aussi, j'ajouterais un autre élément de réflexion : une créature n'est pas forcément vivante. L'une des définitions de créature sur CNTRL : "Élément de la création non doté du statut de « personne »" avec comme exemple "La créature soleil sur la créature Meuse". Lorsque l'auteur parle de créature, par moment, il peut très bien parler d'une formation rocheuse (dur de faire plus tangible).

Edit4 : toujours sur "o fortuna", si je devais m'arrêter juste au titre pour m'orienter/trouver un pays, si on prend la définition fortune = richesse, dur de ne pas penser aux USA  (pays le plus riche du monde). [ajout] Si on prend la définition fortune = chance, c'est à l'Australie qu'il faudrait penser apparemment (je l'ignorais)
Petit ajout du jour : sur le blason de Mulhouse, il y a une jolie roue.

[Image: Mulhouse_1.jpg]

Aussi, il est intéressant de voir que dans E7, il y a deux personnages qui ressemblent fortement à deux diables.
(2021-01-10,18:32)Quantum a écrit : ...
Edit4 : toujours sur "o fortuna", si je devais m'arrêter juste au titre pour m'orienter/trouver un pays, si on prend la définition fortune = richesse, dur de ne pas penser aux USA  (pays le plus riche du monde). [ajout] Si on prend la définition fortune = chance, c'est à l'Australie qu'il faudrait penser apparemment (je l'ignorais)
Ce qui m'épate un c'est que tu ne tombes pas sur des pistes déjà évoquées (et pourtant, on en a cité déjà pas mal  Rolleyes ) et puis, malgré le peu ou prou, je trouve étrange de changer le nombre de l'énigme pour un qui convient mieux à ta créature. 
Si ton calcul te donne l'année 599, alors 600 ou 598 c'est "peu ou prou" mais 666 c'est deux ou trois générations plus tard quand même, non ?
Leuc, la différence entre 599 et 666 ne me choque pas à titre personnel :
- on trouve facilement "599" (le calcul "saisons -> années" n'a rien d'un défit intellectuel)... un nombre où l'on peut voir comme des 6 inversés soit dit en passant
- un peu plus de 10% de différence peut paraitre énorme mais... il est bien dit "peu ou prou"/"peu ou beaucoup", ce qui offre une sacrée marge ; faisant un peu d'électronique, on prend parfois des marges de sécurité très supérieurs à 10%, donc rien de choquant pour moi.
- il est dur de ne pas penser à 666 comme nombre à trois chiffres proche de 599... un nombre nécessaire pour voir une créature.

Citation :peu ou prou \pø u pʁu\

   Plus ou moins, un peu ou beaucoup, selon le cas.

"Peu ou prou" s'interprète bien de deux façons. "Plus ou moins" ne colle pas avec ma marge, mais "un peu ou beaucoup" la rend tout à fait possible.

(edit : puisque tu veux à tout prix une petite différence, tu peux juste tourner le "599" sur lui-même à 180°, tu obtiens "665"... qui n'est pas très éloigné de "666". Cela conviendra mieux à "peu ou prou" dans le sens "plus ou moins"  Big Grin  )
Pas convaincu par le 599 -> 665 -> 666 ? Huh Il y a juste à tourner la feuille à 180°, ou à faire le poirier si vous avez l'âme d'un(e) gymnaste, pour voir le diable.

Aussi, outre les 2 personnages diaboliques, "LE CALCUL DU DÉCHU DONNE UN PRIX" dans une autre énigme... c'est un peu lui qu'on voit non ? Big Grin

No reaction ? Tongue
@quantum : moi, je suis pas convaincu mais bon, c'est aussi parce qu'après avoir tourner autour de plusieurs créatures, la dernière identifiée me semble la bonne.
Ajout du jour : mon idée du nombre de la bête est renforcé par la page wikipédia. Le nombre de la bête  est 666... ou 616... ou 665 ! Ce nombre a été / est discuté par les historiens (cf. wikipédia).

Voir aussi mon ajout en E1. De E1 -> E2, j'ai bien un truc logique. Il faudrait voir s'il n'y a pas moyen de tirer, ici en E2, de nouveau une info via César. Je me guide via le titre de l'énigme (pour les USA), mais le titre de "César" est aussi peut-être toujours un guide.

...

1 2 3 6 9 (de l'horloge) = C E S A R => 2 3 9 6 = ESRA ?

Ajout : « Esra » est la variante féminine du prénom d’origine hébraïque « Ezra » signifiant « aide ».

Ou mieux :

2 3 9 6 S(aisons) = Esras

Dans la mythologie celtique irlandaise, avant leur arrivée dans l'île, les Tuatha Dé Danann résidaient dans quatre « Îles au nord du Monde » nommées Falias, Findias, Gorias et Murias ; c'est en ces lieux qu'ils s’exerçaient à l'Art, qu'ils apprenaient la Poésie et la sagesse. Esras, dont le nom signifierait « moyen (d'agir) » était le druide qui gouvernait l'île de Gorias (le sens du toponyme est « feu, inflammation »). C'est de là que vient le talisman de la Lance de Lug Samildanach, arme mortelle à chaque coups mais qui sert aussi à l'adoubement royal ; elle est inséparable du Chaudron du Dagda rempli de sang, il faut qu'elle y soit plongée pour éviter qu'elle ne détruise tout autour d'elle.

Un lien vers E3 (avec le dragon et son symbole celte) et lien vers E4 (avec Lug, racine de Lugdunum) ?


Atteindre :