Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Thionville
#1
Thionville est vraiment un coin de la France intéressant, qui mérite un sujet à part ici.

Pour planter le contexte, on pourra relire quelques fils de discussions qui ont déjà exploré le sujet :
- La photographie => http://www.zarquos.net/ultima-forsan/sho...hp?tid=117
- Une nef encalminée possible => http://www.zarquos.net/ultima-forsan/sho...41#pid7741

Alors, comment arrive-t-on à Thionville ?

D'abord on considère que la plaque d'étain mesure 21 cm de long et va de Gérardmer à Carignan en passant par Etain, autrement dit la DCA de la 500.
Cette plaque d'étain est placée dans le fond d'une chambre noire , dont un côté à 90° est simplement l'ortho que l'on prolonge.
On finit la chambre noire en utilisant Bourges comme sténopé, il n'y a donc qu'une seule possibilité (en bleu ci-dessous).

   

On a obtenu un point triple lumineux sur l'Autoroute du Soleil, c'est la lumière. On la projette à angle droit sur la plaque d'Etain (premier trait rouge), c'est le principe de l'Héliographie. On considère qu'il y a aussi du bitume de Judée sur la plaque d'étain, c'est notre clef en main de la 600. Le trait se prolonge sur Thionville.

On a aussi tracé la flèche d'Apollon en 420 (deuxième trait rouge) qui aboutit à Saint-Nicolas-de-Port (SNDP), ce trait se prolonge aussi sur Thionville.

   

Plus exactement les 2 traits se croisent à l'emplacement du Pont-écluse sud du couronné de Yutz :

[Image: 57672_5_photo1_g.jpg]

Pour tracer le tanpr il suffit de relier le centre de Bourges au pont-écluse, le trait croise la plaque d'étain à 7 cm de Carignan, soit exactement le 1/3 de la longueur de la plaque, sachant que pas loin des 2/3 de cette longueur il y a SNDP.

Développement à suivre... (sachant que la question du là en 650 reste entière)
Répondre
#2
Moi j'ai des difficultés à tomber sur Thionville (en utilisant ta 989 scannée). Il faut utiliser la fausse orthogonale, celle qui passe au sur du Petit Paris au lieu de son emplacement réel. Et même comme cela, la parallèle à cette orthogonale passant par le point A6 aboutir un peu au sud de Thionville. Pas tellement, mais ce n'est tout de même pas extrêmement précis.
Pour la FA, par contre pas de problème de précision, cela tombe bien. Mais cela m'ennuie un peu de prolonger le trait de la FA, où on a tout de même l'idée d'une flèche qui se termine dans une cible.
Enfin, rien de complètement rédhibitoire non plus.
Cette proportion 1/3-2/3 est intéressante et troublante. On pourrait retomber sur une théorie de la portée, avec quatre ligne de portée à tracer, passant respectivement par Carignan, Thionville, SNDP et Gérardmer. Mais on n'est plus du tout sur la même idée de piste alors.
Répondre
#3
Voici ma construction mapannot.

C'est une piste qui mérite d'être développée, après difficile de dire où elle nous emmène.
Car si par exemple on retient la photo de la nef encalminée sur la plaque d'étain (pour là 650), ce n'est plus Thionville.


Pièces jointes
.geo   thionville.geo (Taille : 901 octets / Téléchargements : 26)
Répondre


Atteindre :