Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les clefs musicales
#1
Il y a trois clefs musicales : la clef de sol, la clef d'ut et la clef de fa :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Clef_(musique)

Ce qui est sympa c'est de retrouver ces trois clefs condensées sur un seul trait, la DCA :

   


Pour Gérardmer c'et facile c'est un G comme l'indique la 580, et la clef de Sol à l'origine c'est aussi un G :
[Image: 220px-G-Schluessel.png]


Pour Etain, on se sert d'une autre clef, le ROT13.
ROT13(FA) = SN, élément chimique étain.
Et si on doute encore, la masse atomique de l'étain c'est 50, qui vaut... FA depuis la 580.


Il reste Carignan, le ROT13 peut encore être utile.
ROT13(UT) = HG, élément chimique mercure.
Ça tombe bien c'est à la Mairie de Carignan qu'on trouve la stèle de Mercure.
Répondre
#2
Je crois que la masse atomique de l'étain, c'est 118,7 g/mol, 50, c'est son numéro atomique.
Répondre
#3
C'est ça numéro atomique Wink
Répondre
#4
Ça fait d'ailleurs partie des grand mystères... pourquoi des masses et pas des numéros ? Ces derniers étant bien moins soumis à variations... y'a un loup. Undecided
Répondre
#5
Le titre de ce fil me semble adapté au sujet que je ramène :
Je viens de m'interesser à PROSERPINE/PERSEPHONE. (J'avais laissé de coté ce décryptage car, comme j'ai déjà du mal avec NIEPCE qui me parait déjà trop "sur codage"... Avec Proserpine, cela me semblait compliqué)
Dans le genre "utilisation des clés musicales", ça vaut des points !

On peut trouver un très bon article chez marvinclay; Sinon chez les SH, un certain Don Luis était aussi un grand adepte de ce décryptage. 
Bon finalement j'ai lu ce que je trouvais sur le sujet : Il me semble que ca marche assez bien en considérant le mélange B (pour l'ordre) + 580 (pour les villes) + 500 (pour les clés et le morse)
Ce qui m'a permis de répondre à la première question que je me posais en lisant les posts sur PROSERPINE : mais quand donc peuvent-ils  décrypter cela ? (car certains tentent de raccrocher cela à la 580 Confused )
La 500 semble la place idéale puisqu'on dispose alors des moyens pour réaliser ce décryptage et aussi d'une 420 qui suit avec le décryptage HADES.
Ce lien PROSERPINE/PERSEPHONE/HADES me semble aussi un magnifique tremplin d'énigme.
C'est plus complexe que SUD/VOIE DU SUD/CH.ARLES mais bon ça semble logique puisqu'on bascule ici dans la seconde partie de la chasse.

Apparement le décryptage PROSERPINE ne date pas d'hier :
Citation :QUESTION No 6 DU 1995-12-14
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: PROSERPINE ET SON POTE PERSEPHONE
BJR MAX.ON REPARLE A NOUVEAU BEAUCOUP DE PROSERPINE ET PERSEPHONE.JE SAIS QUE TU AS DIT QUE TU NE FERAIS PAS DE COMENT AIRE MAIS PEUX TU NOUS DIRE SI TU CONNAI S CETTE PISTE ET QUAND ELLE A ETE EVOQUE E POUR LA PREMIERE FOIS PAR LES CHERCHEU RS? MERCI
--------------------------------------------------------------------------------
OUI, JE LA CONNAIS. MAIS LE FAIT DE LA CONNAITRE NE SIGNIFIE PAS OBLIGATOIRE- MENT QU'ELLE SOIT JUSTE ! (ET CA NE SIGNIFIE PAS LE CONTRAIRE NON PLUS, D'AILLEURS !) ELLE A ETE EVOQUEE POUR LA PREMIERE FOIS PENDANT L'HIVER 93-94 SI MES SOUVENIRS SONT EXACTS. AMITIES -- MAX
Répondre


Atteindre :