Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les clefs musicales
#21
Pour être plus explicite, si on prend par exemple cet ordre des villes on respecte aussi les clés UT et FA :

(UT)
4 CHERBOURG
4 BOURGES
2 ISSOIRE
2 GERARDMER
(FA)
4 ANGERS
4 DIEPPE
2 EPERNAY
4 JARNAC
4 HERICOURT
2 FORBACH

Mais on obtient RRSEEPPNIO et non PROSERPINE.

Quelle est donc la logique qui fait qu'on obtient PROSERPINE de façon indiscutable, sans savoir à l'avance qu'on va obtenir PROSERPINE ? 103
Parce que je veux bien être sympa mais il n'y a pas marqué "dabo" sur mon front ^^
Répondre
#22
(2020-06-11,16:58)zarquos a écrit : ...Quelle est donc la logique qui fait qu'on obtient PROSERPINE de façon indiscutable, sans savoir à l'avance qu'on va obtenir PROSERPINE ? 103
Parce que je veux bien être sympa mais il n'y a pas marqué "dabo" sur mon front ^^
Ca vaut ce que ça vaut, mais mon avis sur la question :
Pour moi si PROSERPINE était indiscutable alors ce serait pour la présence coinjointe de PERSEPHONE qui se révèle en négatif. 
Et pas pour UT+FA qui réordonne. Pour moi, c'est deux anagrammes qui peuvent s'appuyer sur UT+FA pour renforcer ce double anagramme à posteriori 
ou bien ce n'est pas indiscutable  Tongue
Répondre
#23
(2020-06-11,22:49)leuc a écrit : Pour moi si PROSERPINE était indiscutable alors ce serait pour la présence coinjointe de PERSEPHONE qui se révèle en négatif.

A ceci près qu'on repart de GERARDMER qui finit PROSERPINE... mais en conservant l'ordre initial des villes 014

Ce serait marqué "Bon je vous explique mon bricolage" que ça ne ferait aucune différence ^^

PROSERPINE doit simplement assumer son statut d'anagramme, et dans ce cas je préfère encore "TU AS L'AXE QUINT" ou même "DOS A L'AXE QUINT" (en remplaçant UT par DO).
Répondre
#24
(2020-06-11,23:11)zarquos a écrit : ...A ceci près qu'on repart de GERARDMER qui finit PROSERPINE... mais en conservant l'ordre initial des villes 014
Ce serait marqué "Bon je vous explique mon bricolage" que ça ne ferait aucune différence ^^
@zarquos : Oui  Smile  , c'est très exactement "ce nouveau départ" et surtout la logique qui est proposée, qui, pour moi, décrédibilise le tout. 
En lisant la page sur le site de Patrice Salvy, je trouve qu l'on sent bien que, s'il faut repartir de la fin de PROSERPINE, alors PERSEPHONE n'est plus en miroir négatif, c'est au mieux une suite, au pire un résidu.
Répondre
#25
(2020-06-12,00:48)leuc a écrit :
(2020-06-11,23:11)zarquos a écrit : ...A ceci près qu'on repart de GERARDMER qui finit PROSERPINE... mais en conservant l'ordre initial des villes  
Ce serait marqué "Bon je vous explique mon bricolage" que ça ne ferait aucune différence ^^
@zarquos : Oui  Smile  , c'est très exactement "ce nouveau départ" et surtout la logique qui est proposée, qui, pour moi, décrédibilise le tout...
Je me suis essayé à une reformulation du décryptage PROSERPINE pour illustrer ma dernière intervention. Bien sur, vos commentaires sont les bienvenus.
Edit : les dessins du fichier ont été corrigé le 13/06/2020 à 10:39 (merci vifsorbier)


Pièces jointes
.pdf   Proserpine_Perséphonecorrigée.pdf (Taille : 127.26 Ko / Téléchargements : 228)
Répondre
#26
(2020-06-12,23:30)leuc a écrit : Je me suis essayé à une reformulation du décryptage PROSERPINE pour illustrer ma dernière intervention. Bien sur, vos commentaires sont les bienvenus.

J'aime beaucoup le principe de compter sur les doigts. C'est simple en apparence mais c'est astucieux. Cela s'inscrit completement dans la logique du titre.

Je n'ai cependant pas compris ce que tu essaies de montrer. C'est peut-etre parce que tu as mis deux fois la meme image? erreur?

En admettant qu'il faille trouver proserpine ou perséphone , il n'est pas certain qu'il faille trouver l'autre membre du couple.
Répondre
#27
Mince effectivement les deux images se sont éditées en même temps. Il s'agit en réalité de noter que le compte 1,2,3... Indifféremment depuis le pouce gauche ou le pouce droit. Si bien que le départ depuis Gérardmer pour Persephone se justifie par un décompte depuis le pouce miroir de celui de Proserpine.
Répondre
#28
J'ai corrigé les dessins; le document est mis à jour dans l'article initial
Répondre
#29
Merci Leuc !
Cette jolie synthèse me permet d'y voir un peu plus clair, dans cette histoire de PROSERPINE.
J'utilise déjà les mains - couplées aux touches du piano et aux 88 constellations - pour trouver la clef qui se cache sur Argo (dans le ciel, l'Arche de Noé est une représentation chrétienne de l'Argo païen).

Ma clef est HERCULE et, à Lille, il m'ouvre la porte de PARIS.

Cordialement,
Robur
Répondre
#30
(2020-06-12,23:30)leuc a écrit : Je me suis essayé à une reformulation du décryptage PROSERPINE pour illustrer ma dernière intervention. Bien sur, vos commentaires sont les bienvenus.
Edit : les dessins du fichier ont été corrigé le 13/06/2020 à 10:39 (merci vifsorbier)

J'aime bien la reformulation Smile
Les mains justifient astucieusement l'ordre miroir et les anagrammes sont pleinement assumées, au moins c'est clair.
Après ça fait quand même beaucoup de matériel employé en même temps : clefs musicales, code morse et mains.
Pour les courageux on va dire ^^
Répondre


Atteindre :