Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Fuites au chateau d'eau
Un chouetteur a fait un petit bilan-synthèse du cahier des charges (je crois que c'était dans un .docx sans être certain), mais je n'arrive plus à me rappeler qui, ni sur quel forum, quelqu'un peut-il m'aider ?
Répondre
@Airyn,
Salut, pas de mon côté navré
Redeye63
Répondre
(2020-01-19,19:08)Airyn a écrit : Un chouetteur a fait un petit bilan-synthèse du cahier des charges (je crois que c'était dans un .docx sans être certain), mais je n'arrive plus à me rappeler qui, ni sur quel forum, quelqu'un peut-il m'aider ?

Schliemann a écrit des choses : ici et
"Suivez-moi, et vous irez droit dans le mur."
Répondre
Merci de ta réponse, cependant j'avais oublié de préciser que ce n'était pas Schliemann (que je suis et lis avec intérêt).
Répondre
Airyn a soulevé un point intéressant dans son analyse avec l'expression "Il n'y a que le premier pas qui coûte". En raccourcissant le titre dans la v2, il pouvait y avoir une volonté de durcir un peu la 780 en rendant l'accès à l'expression moins évident et / ou une volonté de réduire l'énigme à 74 lettres.

Toujours est-il que cette expression, sans les personnages du visuel qui n'existent pas encore dans la v1, constitue un lien intéressant vers le Méridien de Paris. En effet on s'apprête à faire notre premier déplacement virtuel dans le jeu, notre premier pas vers le sud (puisque le chercheur est à pied, il n'y a pas de piéton). Ce premier pas vers le sud est le plus difficile à effectuer, sous-entendu que le reste se fait tout seul, ou encore en faisant ce premier pas c'est comme si on parcourait tout le méridien.

Un méridien, Bourges, un cocher comme premier personnage et le chercheur à pied comme 2ème personnage, il y a tout ce qu'il faut pour nous orienter vers la découverte historique du mètre.

Chose intéressante : on ne sait pas que le cocher va vers le nord en lisant le texte ! On sait simplement qu'il est tiré par une rosse et qu'il vaut mieux de ne pas s'en occuper. A contrario aller vers le sud avec un étalon (de mesure) est plutôt une bonne idée.

Ceci dit on peut trouver que le cocher va vers le nord en opposant les constellations du cocher et de la boussole.

Et donc finalement il est plus intéressant de s'intéresser à l'analyse du texte, que de s'attarder sur les 2 personnages du visuel qui mettent en scène de façon plus grossière le texte, en rendant simplement les choses plus compliquées.
Répondre
Pour compléter : 13469696 x 0,33 m = 4445 km = 1000 x 4,445 m.
Mille lieues certes mais mille lieues terrestres.
Soit le 1/25 de degré du périmètre terrestre, qui nous renvoie directement au Méridien de Paris valant 40000 km.

Max Valentin semblait donc avoir une bonne raison de nous orienter vers le Méridien de Paris en 780, et de façon plus élégante qu'avec 2°20 (beurk ^^).
Sans doute un lien avec l'astuce sur la mesure.
Répondre
Citation de Lao Tseu : "un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas"

troublant, non ? Smile

--JLC
Répondre
C'est aussi ce qu'a du se dire le Coronavirus 084

Merci pour la référence 035 068
Répondre
Désolé d'insister. Un truc le chagrine.

Voici ce que Michel Becker déclarait dans le Figaro Magazine (daté du samedi 21 juin 1997) :

J'ai travaillé à partir d'un cahier des charges extrêmement précis.

Dans une émission télédiffusée en 1996, Michel Becker évoque plusieurs cahiers des charges :

[...] il a conçu des énigmes, moi j'ai illustré les énigmes, avec des tas de cahiers des charges très touffus, qu'il m'a donné [...]



Max dans les madit le répète plusieurs fois

TOUT CE QUE JE PUIS DIRE, C'EST QUE MICHEL BECKER A EU DES INSTRUCTIONS TRES PRECISES. AMITIES -- MAX


De plus tout porte a croire que max n a pas fourni les textes des énigmes avec le cdc.

Donc je note que pour chaque visuel il y a quelques instructions précises mais rarement plus de 3 et qd même très vague.

On est loin d'un cdc touffu et très précis.


Max Valentin s'est exprimé sur le cahier des charges (Source : Lachouette.net, message n°57130.010101) :

Ainsi que certains chercheurs le savent, j'ai aussi demandé à Becker des choses parfaitement inutiles.

La encore difficile d'imaginer que sur 3 instructions par visuel il y est des choses inutiles.

Ça ne tient pas debout
Répondre
Je suppose que tout le monde a déjà pensé à une explication : Ça serait que MB essaie de nous aider (oulà, j’entends des rires là ? ;-) ):
En publiant le tout premier cahier des charges qu’il a connu lors des toutes premières discussions à la mise en place du projet avec le joailler et l’oeuf, plutôt que celui, complet, qu’il a eu plus tard lors de la finalisation du projet de la chouette, peut etre qu’il se dit :
« Le 1er contient tout ce qu’il faut pour résoudre les énigmes, ça sera plus simple pour les chercheurs plutôt que de donner la version touffue qui contient toutes les fausses pistes et le bruit ».
Ça serait donc un demi mensonge : c’est bien le cdc reçu de Max, mais pas sa version finale. Et c’est risqué car tout dépend de l’hypothèse «Le 1er contient tout ce qu’il faut pour résoudre les énigmes » …
C’est vraiment farfelu comme idée?
Répondre


Atteindre :