Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Fuites au chateau d'eau
(2019-10-07,11:41)zarquos a écrit :
Citation :BOURGES, le nombril et le coeur -> coeur de la France et nombril (Omphalos).
CHERBOURG, d'où de Dix partit en trente -> Le 16 août 1830, Charles X, détrôné, embarque pour l’exil au port militaire de Cherbourg sur le Great Britain. (*)
DIEPPE, et son fidèle Abraham -> Abraham Duquesne.
EPERNAY, aux divines caves -> célèbres caves de champagne.
FORBACH, aux tours fumantes -> centre du bassin houiller.
GERARDMER, dans son écrin d'or -> surnom "Perle des Vosges".
HERICOURT, honte du Téméraire -> Bataille d'Héricourt 1474 (Charles le Téméraire).
ISSOIRE, victime du Duc -> pillée par l'armée royale du duc d'Anjou ->  juin 1577.
JARNAC, ou fut perdu un Louis -> Bataille de Jarnac (Louis Ier de Bourbon-Condé) -> mars 1569.
ANGERS, la douce -> Regrets - 1558 par Joachim Du Bellay "la douceur Angevine.".
Je voudrais revenir un instant sur cette fameuse 580 CDCv1.
N'y a-t-il pas à vos yeux des éléments surprenants dans la liste ? 
J'en prends trois pour illustrer ma question.
GERARDMER par exemple : Abel Hugo l'a évoqué comme "Perle des Vosges" et ce surnom est resté; Jusque là ça va mais "écrin d'or" ??? c'est surprenant pour une ville au pied d'un lac bleu entouré de montagnes vertes (de sapins).

HERICOURT : La bataille d'Héricourt a bien eu lieu et cela a été une défaite pour le camp bourguignon mais Charles le Téméraire n'y était pas. Et si on voulait évoquer la honte de Charles le Téméraire, il y a d'autres défaites plus humiliantes (Grandson, Morat). A l'opposé si on cherchait quelqu'un ayant mal vécu une bataille d'Héricourt, le général Bourbaki  en 1871 serait un bon candidat.

DIEPPE : Encore une fois, il ne fait nul doute qu'Abraham Duquesne est un personnage célèbre à Dieppe. Mais l'emploi de l'adjectif "fidèle" est quand même discutable : Il est né à Dieppe et y a vécu une partie de son enfance... Sauf je j'ai loupé d'autres faits avec Dieppe, cela ne semble pas être suffisant pour évoquer sa fidelité. Par contre, il semble connu pour sa fidelité envers le protestantisme; là oui. Et Jean d'Ango, à la rigueur pourrait être qualifié de fidèle à Dieppe.

Je crois que d'autres chercheurs s'étaient aussi questionnés sur les "tours fumantes" de Forbach...
Voilà, je ne sais pas vraiment quoi en conclure mais cet ajout de qualificatifs (CDCv1) sur les villes 580 cachent peut-être autre chose qu'une simple aide de confirmation.
Qu'en pensez vous ?
Répondre
Je ne sais pas s'il faut chercher trop loin, une perle dans un écrin ça semble assez cohérent et Max Valentin a sûrement trouvé des infos sur les villes dans de la documentation courante comme celle-ci :
https://www.larousse.fr/archives/histoir...e/page/216

La bataille d'Héricourt marque clairement le début de la fin de Charles le Téméraire :

Citation :En 1473, Charles le Téméraire est sur le point d'atteindre son but

Citation :Défait à Héricourt par les cantons suisses et les villes de basse Alsace, le 13 novembre 1474

Mais pas impossible qu'il y ait des trucs à gratter 103

PS : Sigismond de Habsbourg me fait penser à un autre Sigismond (merci l'écrin... blanc ^^) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigismond_de_Luxembourg
Répondre
J'ai regardé les dates, elles sont dispersées, il n'y a pas d'époque privilégiée. De même, il n'y a pas de personnage ou de thème particulier. Ces informations ressemblent au genre d'infos qu'on peut trouver dans les guides touristiques...
Répondre
(2020-07-22,07:55)Airyn a écrit : J'ai regardé les dates, elles sont dispersées, il n'y a pas d'époque privilégiée. De même, il n'y a pas de personnage ou de thème particulier. Ces informations ressemblent au genre d'infos qu'on peut trouver dans les guides touristiques...

C'est tout à fait cela !


(2020-07-21,22:18)leuc a écrit : GERARDMER par exemple : Abel Hugo l'a évoqué comme "Perle des Vosges" et ce surnom est resté; Jusque là ça va mais "écrin d'or" ??? c'est surprenant pour une ville au pied d'un lac bleu entouré de montagnes vertes (de sapins).

Dans le vert, il y a de l'or (l'or de Vosges)

[Image: cueillette-arnica-vosges-770x400.jpg]



(2020-07-21,22:18)leuc a écrit : DIEPPE : Encore une fois, il ne fait nul doute qu'Abraham Duquesne est un personnage célèbre à Dieppe. Mais l'emploi de l'adjectif "fidèle" est quand même discutable : Il est né à Dieppe et y a vécu une partie de son enfance... Sauf je j'ai loupé d'autres faits avec Dieppe, cela ne semble pas être suffisant pour évoquer sa fidelité. Par contre, il semble connu pour sa fidelité envers le protestantisme; là oui. Et Jean d'Ango, à la rigueur pourrait être qualifié de fidèle à Dieppe.

Je n'ai personnellement aucune doute sur la fidélité de Duquesne :
"Calviniste convaincu, Duquesne refuse d'abjurer sa foi contre le titre d'amiral que lui offre le roi. Il est néanmoins le seul protestant à avoir été nommément exempté des mesures imposées par la révocation de l'édit de Nantes."
https://www.larousse.fr/archives/histoir.../389#t1304



(2020-07-21,22:18)leuc a écrit : Je crois que d'autres chercheurs s'étaient aussi questionnés sur les "tours fumantes" de Forbach...

[Image: 200722100005615555.png]
http://forbach.com6-interactive.com/www....logie.html


Comme le dit - plus haut - Airyn, on est dans l'info de guide touristique (il ne faut pas se prendre la tête).


Robur
Répondre
  • l'Arnica Or des Vosges pour Gerardmer Perle des Vosges.
  • la fidélité de Duquesne n'est pas envers la ville de Dieppe mais envers sa foi.
  • l'économie forestière de Forbach et sa région.
Beaucoup de bruit pour rien (ou plutot pour conduire à Dabo)  Confused
Répondre
(2020-01-03,14:11)herve a écrit : Désolé je ne me sens pas de lire les 26 pages précédentes.
Moi, je viens de le faire, pourquoi pas toi ?  Huh

vinss789 a écrit :Je suppose que tout le monde a déjà pensé à une explication : Ça serait que MB essaie de nous aider
On peut aussi envisager que Max ait réalisé, au bout de dix ans, que la chasse durait beaucoup trop longtemps et, se voyant (peut-être) malade, aurait donné des instructions à MB pour "débloquer" la chasse au bout de 25 ans en publiant son bouquin ?
Répondre
(2019-10-07,12:58)zarquos a écrit : v1 
Ilustration : un crayon "fend" la mer, du bas de la page, à droite, vers le haut, à gauche. Voir exemple de visuel ci-joint.
v2
Illustration : un crayon "fend" la mer, du haut de la page, à droite, vers le bas de la page, à gauche. Voir exemple de visuel ci-joint.
La v1 voulait peut-être reprendre les instructions de la 780 comme référence géographique (le Nord est en bas de la page) après tout ?
Répondre
(2019-11-11,20:38)Airyn a écrit : J'ai comparé les narrations de l'Oeuf et d'Orval : ci-joint (dans un pdf) les passages identiques entre les 2 textes (numérotés de 1 à 19). 
En gros, le début de la narration de l'Oeuf a été recyclé dans la fin d'Orval, et un passage isolé concernant les "pierres en quinconce" apparaît au milieu des deux textes.

Hello. Peut etre un nieme détail sans importance : moi aussi j’en étais resté à cette similitude entre l’intro « l’œuf » et Orval. Et puis je viens par hasard de tomber sur ce post sur un autre site

« … page 122 du Guide du chercheur de trésors, Max évoque une histoire qui est arrivée à un ami du peintre Michel Becker, qui a trouvé la moitié d'un document crypté derrière une pierre mal scellée d'une cheminée, l'autre partie serait dissimulée dans la cheminée d'une maison à Manosque !

Dans l'histoire du père Méhus du "CDC" page 3, le 2 mai, le personnage principal de cette histoire fait une halte dans un hôtel de Manosque pendant quinze jours !

Page 11 du "CDC" toujours, le personnage principal trouve aussi des documents cryptés derrière une pierre dans une cheminée...

Max Valentin page 123 du livre du Guide du chercheur de trésors, parle de "sadisme" à propos de tels documents ! À la page 2 du "CDC" on comprend que les "digressions" du personnage principal pour le lecteur sont très proches de ce mot dans sa mise en garde ! »

Et du coup, comme conclu dans ce post : 

« Comment ne pas relier les deux histoires ensemble, comment croire que cette histoire du père Méhus date bien de 1978, Michel Becker a fait la connaissance de Max Valentin dans les années 1990... »

source : http://surlestracesdelachouettedor.blogs...toire.html
Répondre
Je ne vois pas où tu veux en venir?

Les possibilités que j'entrevois :
1) MV Et MB se connaissent depuis plus longtemps que ce qu'ils ont laissé entendre. Je n'y crois pas trop.
2 ) L'histoire du père Méhus était prévue dès la version des années 70 mais Max ne l'a rédigé que dans les années 90 faute d'avoir trouvé des investisseurs plus tôt. C'est tout à fait possible (cf l'anachronisme des cancres qui écoutent du rap etc).
3) En dehors des énigmes, il y a de quoi fortement douter de tout le reste. MB ne semble pas être collectionneur de chouette (en mie de pain?! lol), fan de chasses au trésors etc. Ou c'est du storytelling marketeux pur et dur ou il s'agit d'allusions au jeu. Exactement comme certains, dont moi, voient des paréidolies dans les visuels, on peut trouver tout plein d'allusions dans les textes hors énigmes.

J'aimerais savoir si quelqu'un a déjà vérifié si MB descend vraiment de la duchesse du Berry? C'est un peu gros cette histoire avec Henri V, comte de Chambord...
Répondre
(2020-10-26,17:07)vinss789 a écrit : Hello. Peut etre un nieme détail sans importance : moi aussi j’en étais resté à cette similitude entre l’intro « l’œuf » et Orval. Et puis je viens par hasard de tomber sur ce post sur un autre site

J'en ai parlé dans le sujet sur l'introduction, info pas très importante pour moi mais ça aide pour se faire une chronologie du jeu différente de la version officielle. ^^
N<N<S<S
Répondre


Atteindre :