Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Fuites au chateau d'eau
La vérité est possiblement dans le sens du verbe donner. MV lui a probablement prêté un cdc touffu et précis, et il l'a récupéré par la suite. Il n'a donc jamais rien donner. Les versions de MB et MV peuvent ainsi être réconciliées.

Il n'est pas surprenant que MV ait récupéré le cdc touffu afin de garder le contrôle sur la chasse. Et ça explique pourquoi MB n'a pas sorti la 4ème édition plus tôt : il n'avait en sa possession que les pré-documents. Avec le projet château d'eau, il est de bonne guerre qu'il ait fait une édition avec les documents préparatoires qu'il avait en sa possession. Il relance la chasse sans la dénaturer, mais en étant un peu filou en affirmant que c'était tout ce qu'il avait sous la main.

Le cdc touffu est possiblement détruit, ou alors gardé sous clé avec les solutions par les héritiers de MV
Répondre
Encore un message de Michel Becker sur Facebook, rapporté par JLC sur le FO :

Michel Becker a écrit :Bonjour Pierre,

Je vous ai déjà répondu.
Aucun autre document n'a jamais été fourni ni à moi ni à personne dans le cadre de l'élaboration du jeu. J'ai, quant-à moi, peint ce que j'ai voulu peindre en respectant les maigres indications du cahier des charges.
Depuis plus de dix ans je m'en suis toujours tenu a des éléments factuels dont je détiens les preuves, et j'ai toujours soutenu que Max Valentin ne disait pas la vérité.
Il était seul aux commandes du Minitel et il a raconté ce qu'il a voulu sans jamais m'en informer.
Aujourd'hui encore, lorsque je lis certaines de ses réponses aux messages des chercheurs, je suis abasourdi par l'énormité de ses contradictions et des incongruités qu'il a pu écrire.
Ses affabulations sur le thème de la 500 en sont un parfait exemple.

A chacun désormais de se faire son opinion.

Bien à vous.

Michel
Répondre
Dans la categorie "je raconte n'importe quoi", je vous propose cette séquence amusante:
https://www.youtube.com/watch?v=gcU0DmSi5D0

Becker y affirme que le seul élément qui compte dans le visuel de la 650 est la suite de chiffres. Hors dans le pseudo cahier des charges publié est fait mention d'une pelle.
Répondre
Concernant les 3 silhouettes de la 650 ça paraissait logique, merci pour la confirmation Airyn !

Citation :Michel Becker a écrit :

Pierre,

Je n'ai rien à cacher, pas de problème.
Pour le coq ? Je trouvais l'image du coq debout sur la carte de France très ringarde et j'en ai fait part à Max. Pourvu qu'il indique Bourges me fut-il répondu ....
Ceci dit, et comme je l'écris dans mon récit, Max n'a jamais vu les tableaux en réalité mais m'a simplement questionné, ainsi que je le raconte, après en avoir vu des photos.

Ne me remerciez pas pour mes "explications", je n'explique rien, je raconte simplement avec exactitude comment les choses se sont réellement passées.
Je comprends que cela puisse mettre à mal certaines convictions jusque là considérées comme acquises, mais c'est pourtant ainsi.

Michel

Lu sur l'autre forum. Si c'est vrai, il y a eu des échanges de détails au coin du feu...
Libre à chacun de penser du bien ou du mal de Becker, des raisons qui l'ont poussé à sortir son livre ou de ne pas y penser du tout. Cela dit, en attendant de juger si il dit vrai ou non, écouter ses explications sur les "incohérences" parait logique.

D'un point de vue personnel, ce CdC ne me dérange pas et me conforte de plus en plus dans l'idée que MV a en partie "adapté" ses énigmes. Par contre, si Becker a pu oublier de mentionner qu'il a choisi la manière pour le coq d'indiquer Bourges, qui sait ce qu'il a oublié d'autre dans son CdC et si ça n'aura pas un impact négatif pour les chercheurs.
Répondre
Ah, je viens de comprendre un truc : en fait dans la 650 Becker a dessiné 3 silhouettes car, dans les documents dont il disposait, il est écrit "cherche les trois Gardiens". Par contre dans le texte final il est écrit "cherche les Sentinelles". Donc Max a dû modifier le texte peu avant l'impression. 
En procédant ainsi, il a rendu le décryptage légèrement plus difficile, tout en augmentant le poids du visuel. Cela signifie que les Sentinelles et les Trois Gardiens se confondent, et on comprend mieux l'utilisation des "eux" dans la 520. Personnellement, c'est une des révélations de ce document, on a maintenant la quasi-certitude que :
- les Sentinelles sont trois, 
- les 3 silhouettes du visuel personnifient bien les Sentinelles, 
- "eux" = Sentinelles.

Pour les feuillets de la "version intermédiaire", à mon avis ceux-ci ont été remplacés par leur nouvelle version, donc séparés du reste des feuillets, ce qui explique leur isolement. Donc la "véritable" version intermédiaire c'est la "version définitive" avec ces 2 feuillets.
Répondre
Pourquoi passer de "3 gardiens" à "sentinelles" ?

Quelques hypothèses :

- Le terme "gardiens" peut suggérer que quelque chose est enterré au pied de ces entités, or on sait que ce n'est pas le cas. La "sentinelle" en revanche "veille" sur une longue distance, terme préférable donc.

- Sans le nombre 3 on arrive à 29 mots dans l'énigme, soit 3x3x3. Le nombre 3 est toujours là mais plus subtil. Et ça permet à Max Valentin de dire que le nombre 3 est crypté dans une autre énigme, la 520, et de faire le rapprochement avec les "eux" (je n'ai aucun doute sur l'équivalence sentinelles / eux).

Max Valentin conseille de bien se documenter dans la 650 plutôt que de foncer tête baissée sur la première idée séduisante. Je crois que cette réponse ne concerne pas les sentinelles mais plutôt les chiffres du visuel.
Répondre
Concernant les visuels il est parfois bon de retourner lire un chercheur excellent sur le plan de la narration, à savoir Monglane :
https://monglane.wordpress.com/2010/11/1...2%80%99or/
https://monglane.wordpress.com/2010/11/1...0%99or-ii/

Il y avait bien un cahier des charges détaillé fourni à Becker, contenant une foule de "red herrings" :

[Image: Red%2BHerring%2Bcartoon.jpg]

Il est donc tout à fait possible que les visuels se réduisent aux descriptions textuelles du CDC v2 avec à la fois des infos redondantes et des infos indispensables transférées des textes vers les visuels.

Evidemment bien des pistes de chercheurs vont se prendre de véritables claques, mais c'est au contraire une excellente occasion de se recentrer sur l'essentiel.

Pour les infos indispensables transférées à partir des textes c'est vite vu :
- Il y a la boussole bien sûr.
- Et les chiffres de la 650.

D'autres infos moins indispensables à mon sens :
- La clef en main (l'IS devait à l'origine faire partie de l'énigme).
- L'inclinaison du visuel 560.
Répondre
la 420 du cdc v1 est intéressante pour celui qui intègre la coquille d'imprimerie à sa résolution.
Le texte décodé ne donne pas : 
Citation :C'EST LA QUE L'AIGLE IMPRIMA LA MARQUE DE SES SERRES DANS LE SABLE, CENT JOURS AVANT DE SE CASSER LE BEC ET Y LAISSER SES PLUMES
mais
Citation :C'est la que l'aigle imprima la marque de ses serres dans le sable, 100 jours avant de se calsser le bec et y laisser ses p1umes
la caractère 1 à la place du L minuscule de plumes incite bien à considérer la coquille d'impression. Le caractère L ajouté au milieu de "casser" est une seconde coquille mais cette fois elle permet de préserver un texte de longueur 100 (caractères alphanumériques).
Une conséquence possible serait de voir aussi dans  : 1959,687 (cdc v1) versus 1969,697 (chouette d'or), une autre coquille qui se serait déplacée : l'intention étant de contenir dans ce nombre de mesure à la fois : 1969 (premier pas sur la lune) et 687 (durée de la révolution de Mars).
Répondre
(2019-12-15,16:10)Airyn a écrit : - les Sentinelles sont trois, 
- les 3 silhouettes du visuel personnifient bien les Sentinelles, 
- "eux" = Sentinelles.

Je suis d'accord avec les deux premiers points, mais pas avec le 3ème. 
"Gardiens" n'apparait pas dans la version finale, le genre masculin des "eux" ne peut donc pas venir de ce mot, car les chercheurs n'ont aucune raison de faire le rapprochement avec le mot "gardiens", sauf si les sentinelles portent réellement le nom de "gardiens", ce qui est très peu probable. 


QUESTION No 30 DU 1996-12-25
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: "EUX"
LORSQUE VOUS ECRIVEZ"ENTRE EUX",LE GENRE DE"EUX"(m ou f)EST IL REPRESENTATIF DE CE QU'IL SONT REELEMENT? GOLLUM
--------------------------------------------------------------------------------
BIEN SUR... AMITIES -- MAX


Et même si "gardiens" avait été laissé, rien ne prouverait pour autant que les "eux" soient les gardiens. Disons que le rapprochement gardiens/eux serait plus évident que ne l'est le rapprochement sentinelles/eux, mais pas juste pour autant.

Et comme je pense que les eux ne sont pas les sentinelles, j'aurais même tendance à dire que le fait d'utiliser "sentinelles" plutôt que "gardiens" permet au chercheur de déceler plus facilement la FP qui consiste à penser que sentinelles/gardiens = eux.
Répondre
En confirmant des énigmes et pas seulement des visuels, Becker a clairement dynamité le jeu, même si certains n'ont pas encore senti le souffle de l'explosion. Pour le moment on discute de gardiens et, plus tard, on terminera par l'information la plus importante du jeu... Et la fuite ne lui permettait de toute façon pas de confirmer uniquement les visuels...

Dans le fond il ne fait qu'accélérer la découverte de la chouette et va contre la volonté de MV. Cela dit, tout le monde a accès à ces informations, elles sont largement accessibles. On peut lui reprocher de répondre en plus à des questions qui ont un rapport avec la construction du jeu en privé, au lieu d'utiliser le forum officiel ou de ne rien ajouter à son livre, ce qui est inéquitable.
Répondre


Atteindre :