Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'inclinaison du trait
#21
(2019-10-17,13:45)Gygy22 a écrit : C'est bien pour cela que pour moi, l'ouverture est un point, et "l'ouverture qui révèle la lumière céleste" une droite issue de ce point. Donc ce sont deux entités différentes, mais avec le même point/ouverture.
Ok pour le fait qu'on le comprenne plus tard du coup

C'est ça.

L'action du premier paragraphe ne se déroule pas à Carusburc :

Citation :QUESTION No 43 DU 1997-11-26
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: MARQUIS
BJR MAX 560 L'action du premier paragraphe se deroule bien a Carusburc ?? Seul Neptune nous en eloigne ?? AMITIES MARQUIS
--------------------------------------------------------------------------------
NON, MARQUIS, J'AI DEJA DIT QUE CETTE ACTION NE SE DEROULAIT PAS A CARUSBURC. CES LIGNES VOUS DISENT CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE, LES SUIVANTES, COMMENT LE FAIRE. NEPTUNE NE VOUS EN ELOIGNE PAS. C'EST VOUS QUI VOUS EN ELOIGNEZ. NEPTUNE NE FAIT QUE VOUS AIDER. AMITIES -- MAX

Premier paragraphe = ce qu'il faut obtenir, les autres paragraphes = comment le faire / le détail :

Citation :QUESTION No 24 DU 1997-08-20
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 560 : Comprends pas!
Bjr Max! Ici LCF. Doit on comprendre par les deux premeirees lignes que : CARUSB URC OUVERTURE et LUMIERE CELESTE ALIGNES ? Autre chose : Premier paragraphe indique ce que l'on fait dans la 560 et les deu x derniers le detail? Merci d'avance...
--------------------------------------------------------------------------------
VOTRE PREMIERE QUESTION : NON. DEUXIEME QUESTION : OUI. AMITIES -- MAX

QUESTION No 42 DU 1997-11-04
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ALBAR 560
CHER MAX CONFIRMEZ-VOUS AVOIR DIT QUE LE S 2 1ERES LIGNES DU TEXTE ETAIENT CE QU' IL FALLAIT FAIRE ET LES SUIVANTES COMMEN T LE FAIRE? EST-CE QUE ouverture,lumiere celeste et nef SONT ALIGNEES? AMITIES
--------------------------------------------------------------------------------
OUI A LA PREMIERE QUESTION, NON A LA DEUXIEME. AMITIES -- MAX

Il y a donc forcément un point d'articulation entre la lumière céleste et la nef encalminée, même si ouverture, lumière céleste et nef encalminée non alignées.
Répondre
#22
En même temps, si on fouille un peu :

Citation :QUESTION No 17 DU 1997-08-26
----------
TITRE: OUVERTURE ET LUMIERE
----------
FAUT-IL DIFFERENCIER L'OUVERTURE QUI REVELE LA LUMIERE CELESTE DE L'OUVERTURE ? FAUT-IL DIFFERENCIER LA LUMIERE DE LA LUMIERE CELESTE ?
----------
OUI. MAIS JE NE PEUX DONNER AUCUNE INFO A PROPOS DE LA LUMIERE... AMITIES -- MAX

Citation :QUESTION No 47 DU 1997-08-26
----------
TITRE: A PROPOS D'UNE QUESTION RECENTE
----------
LA DIFFERENCE ENTRE "L'OUVERTURE QUI REVELE LA LUMIERE CELESTE" ET "L'OUVERTURE" TOUT-COURT EST-ELLE GEOGRAPHIQUE OU BIEN EST-ELLE (cette difference) D'UNE AUTRE NATURE ? AMITIES--SORYU (un peu coule, en fait)
----------
IL N'Y A QU'UNE OUVERTURE DANS LE LIVRE (I.S. DU 30 JANVIER 94). AMITIES -- MAX

Citation :QUESTION No 29 DU 1997-08-27
----------
TITRE: LUMIERE
----------
VOUS AVEZ DIT ICI: 1- qu'il fallait differencier l'ouvertur e de l'ouverture qui revele la lumiere c eleste 22- qu'il n'y avait qu'une ouverture dan s le livre JE NE COMPRENDS PLUS RIEN. Y A-T-IL OIU OU NON PLUSIEURS OUVERTURES? L'ALSACIEN.
----------
OU AI-JE DIT QU'IL FALLAIT DIFFERENCIER LES DEUX ? MERCI DE ME DONNER LA DATE ET LE TITRE DU MESSAGE AUQUEL VOUS FAITES ALLUSION...! IL N'Y A QU'UNE OUVERTURE (I.S. DU 30 JANVIER 94) AMITIES -- MAX

Citation :QUESTION No 38 DU 1997-08-27
----------
TITRE: DE SORYU A MAX
----------
C'EST LE 26-08, QUESTION 34,QUE VOTRE REPONSE SUR L'OUVERTURE POUVAIT PRETER A CONFUSION.MAIS IL Y AVAIT 2 QUESTIONS (UNE SUR OUVERTURE, L'AUTRE SUR LUMIERE) ET UNE SEULE REPONSE (OUI). POUVEZ-VOUS DIRE A LAQUELLE DES 2 QUES TIONS VOUS AVIEZ REPONDU ? AMITIES--SORYU.
----------
VOUS AVEZ PARFAITEMENT RAISON, SORYU, MA REPONSE ETAIT AMBIGUE. JE ME SUIS BASE SUR LE TITRE DU MESSAGE, QUE J'AI LU TROP VITE. BREF, IL N'Y A QU'UNE SEU- LE OUVERTURE. IL N'Y A DONC PAS D'OUVERTURES "A DIFFERENCIER". POUR LA LUMIERE, JE NE PEUX PAS REPONDRE. AMITIES -- MAX

A noter que dans cette dernière question le numéro 34 cité n'est pas le bon (je suis allé vérifier...)

Bref, faut donc que je revois un peu ma copie, je ne croyais pas les madits "si clairs" (façon de parler) sur ce sujet... Undecided
Répondre
#23
Tu as raison Miam mais les deux sont à distinguer quand même :

Citation :QUESTION No 26 DU 1996-10-23
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: La trouver
En 560, faut-il: 1. Trouvr l'ouverture avant de marcher sur les eaux? 2. Trouver l'ouverture ET la lumiere ce- leste avant de marcher sur les eaux? Merci. Monglane.
--------------------------------------------------------------------------------
1. NON. MAIS OUI AUSSI ! (NE ME DEMANDEZ PAS LES RAISONS DE CET APPARENT PARA- DOXE : VOUS DEVRIEZ LE COMPRENDRE !) 2. LA REPONSE EST LIEE A MA REPONSE PRE- CEDENTE. AMITIES -- MAX

L'ouverture (qui révèle la lumière céleste) c'est Bourges.
L'ouverture qui révèle la lumière céleste c'est une droite.
Répondre
#24
Dans la v1 et la version intermédiaire on doit voir la lumière céleste par l'ouverture avec un trait bas droite haut gauche.
Dans la v2 on doit chercher l'ouverture qui révèle la lumière céleste avec un trait haut droite bas gauche.

Soit en résumé :

   

Il ne s'agit absolument pas d'une rotation de l'un à l'autre mais d'un effet miroir horizontal.

Et si les 2 modifications étaient liées entre elles ?

Et si l'effet miroir horizontal était un indice... de la chambre obscure ?

   

L'idée est que les 2 versions désignent la même résolution :
- Dans la première c'est à nous de deviner que la vision de la lumière est un peu spéciale, le visuel est donc présenté en version miroir pour servir d'indice.
- Dans la deuxième le mot "révèle" fait son apparition et du coup le visuel peut rester en version normale.
Répondre
#25
(2019-12-18,22:47)zarquos a écrit : L'idée est que les 2 versions désignent la même résolution :
- Dans la première c'est à nous de deviner que la vision de la lumière est un peu spéciale, le visuel est donc présenté en version miroir pour servir d'indice.
- Dans la deuxième le mot "révèle" fait son apparition et du coup le visuel peut rester en version normale.

C'est une idée qui tient la route et qui mérite d'être creusée. Il y a peut-être bien une mystérieuse "Ouverture-Droite" qui "révèle" et donc ferait fonction de miroir , mais ça révolutionnerait pas mal la conception que l'on a de la 560. L'idée qui me vient en premier à l'esprit serait que c'est le trait Bourges-Cherbourg. Si la Q/R suivante n'avait pas été posée de manière aussi bancale, la réponse de Max lâcherait pratiquement le morceau :

QUESTION No 34 DU 1997-08-19
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 560
REBJR MAX, EST-CE CARUSBURC ET L'OUVERTURE QUI PERM ETTENT DE TROUVER LA LUMIERE CELESTE OU LA LUMIERE CELESTE ET L'OUVERTURE QUI DO NNENT CARUSBURC ? BISES LILIBELLE PS UN PEU CAFOUILLIS COMME QUESTION, NON ?
--------------------------------------------------------------------------------
C'EST CARUSBURC ET L'OUVERTURE (INDIREC- TEMENT) QUI REVELENT LA LUMIERE CELESTE, ET NON L'INVERSE. AMITIES-- MAX
Répondre
#26
Avec la v1 on sait maintenant qu'il s'agit bien de voir la lumière céleste par l'ouverture, mais ça ne peut pas être la même chose qu'en 470 :

Citation :QUESTION No 24 DU 1996-04-09
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 560
VS M'AVIEZ TROUVEE TEMERAIRE DE VOULOIR TOUCHER LA LUMIERE CELESTE!MAIS DITES-VS ELLE EXISTE MAIS N'EST PAS PALPABLE PUIS-JE ESPERER LA VOIR AU MOINS. AMITIES
--------------------------------------------------------------------------------
CERTES ! MAIS PEUT-ETRE PAS COMME VOUS LE PENSEZ... AMITIES -- MAX

QUESTION No 10 DU 1997-04-29
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: LUMIERE CELESTE
EN 560 LORSQUE L'OUVERTURE REVELE LA LUMIERE CELESTE, VOIT-ON CETTE LUMIERE PAR L'OUVERTURE ? SALUTATIONS - KARL
--------------------------------------------------------------------------------
LE VERBE "VOIR" N'EST PEUT-ETRE PAS A PRENDRE AU PIED DE LA LETTRE, MAIS C'EST EXACT. AMITIES -- MAX

Il y a forcément un truc : un jeu de miroir, une photo, une astuce ou ce qu'on voudra.
La 470 et la 420 permettent d'isoler un point lumière, il serait complètement absurde de se servir 2 fois du même alignement par l'ouverture (sauf si bien sûr le concept de lumière correspond à des représentations tangibles différentes dans les énigmes).
Répondre
#27
(2019-12-18,23:32)Schliemann a écrit : Il y a peut-être bien une mystérieuse "Ouverture-Droite" qui "révèle" et donc ferait fonction de miroir , mais ça révolutionnerait pas mal la conception que l'on a de la 560.

C'est la méthode de la contribution que je t'avais demandé de corriger, l'action est juste "décalée" dans la v1. Je suis tenté de voler l'idée sous-jacente de photographie de zarquos, l'image me plait dans cette situation. Big Grin


Même si au fond le CdC est injuste, je suis plus optimiste que Timy et je me dis qu'il aura peut-être le mérite de bousculer enfin des notions figées par une certaine vision des madits. ^^
Répondre
#28
(2019-12-18,22:47)zarquos a écrit : Dans la v1 et la version intermédiaire on doit voir la lumière céleste par l'ouverture avec un trait bas droite haut gauche.
Dans la v2 on doit chercher l'ouverture qui révèle la lumière céleste avec un trait haut droite bas gauche.

L'idée est que les 2 versions désignent la même résolution :
- Dans la première c'est à nous de deviner que la vision de la lumière est un peu spéciale, le visuel est donc présenté en version miroir pour servir d'indice.
- Dans la deuxième le mot "révèle" fait son apparition et du coup le visuel peut rester en version normale.
Salut 

Zarquos, avec la v1 et la vi on "voit", mais avec la v2 on "révèle". Vu que les éléments sont inversés comme je l'ai fait remarqué hier, il parait évident que "voir" et "révéler" n'ont pas la même fonction . L'un permet juste de regarder par l'ouverture et l'autre de regarder l'inverse.  Pourquoi voudrais tu que lorsqu'on "voit" simplement, la vision est inversée et un peu spéciale. C'est l'inverse, c'est lorsque que l'image est révélée par le miroir qu'elle est inversée.  
En bref il semble que Max ait attribué un certain language à ces énigmes….on TROUVE pour VOIR et on CHERCHE pour REVELER. L'un semble être l'inverse de l'autre.
D'ailleurs même en 650 on TROUVE pour REVOIR.
"Les chouetteurs sont comme les chiffres ; ils n'acquièrent de valeur que par leur position."
Répondre
#29
(2019-12-19,12:12)Apolléo a écrit : Salut 

Zarquos, avec la v1 et la vi on "voit", mais avec la v2 on "révèle". Vu que les éléments sont inversés comme je l'ai fait remarqué hier, il parait évident que "voir" et "révéler" n'ont pas la même fonction . L'un permet juste de regarder par l'ouverture et l'autre de regarder l'inverse.  Pourquoi voudrais tu que lorsqu'on "voit" simplement, la vision est inversée et un peu spéciale. C'est l'inverse, c'est lorsque que l'image est révélée par le miroir qu'elle est inversée.  
En bref il semble que Max ait attribué un certain language à ces énigmes….on TROUVE pour VOIR et on CHERCHE pour REVELER. L'un semble être l'inverse de l'autre.

Salut Apolléo,

Tout simplement parce que je ne crois pas que Max Valentin aurait pu passer aussi facilement de l'un à l'autre, il est plus probable que la vision initiale intégrait déjà une particularité. Mais je ne peux évidemment pas le prouver.

Néanmoins on sait que chercher l'ouverture qui révèle la lumière céleste est une action qui concerne la fin de l'énigme (le premier paragraphe décrit ce qu'il faut faire, les deux autres comment le faire), et on sait aussi que l'énigme se termine par une vision de la nef et un trait à ne pas regretter joignant l'ouverture à la nef, dernière chose à trouver.

Max Valentin confirme la vision en 560, tout en mettant en garde. On devrait avoir en toute logique un alignement ouverture - lumière céleste - nef alors qu'un madit infirme cet alignement.

Voici donc où tout ça me mène :

   

La vision de la lumière en 470, point confirmé en 420.
Un alignement CDD 560 - ouverture - ? - nef encalminée.

? ne pouvant pas être la lumière, je postule pour l'instant que c'est l'image de la lumière via un dispositif quelconque. Et de la même façon que Paris se trouve à 18,5 km de Carignan, on voit la lumière céleste sur le tanpr sans qu'elle soit elle-même sur le trait, encore une astuce.

Et les questions qui restent à élucider :
- Quel dispositif ?
- Comment passe-t-on de la lumière à son image ?
Répondre
#30
(2019-12-18,23:32)Schliemann a écrit : L'idée qui me vient en premier à l'esprit serait que c'est le trait Bourges-Cherbourg.

Ou l'image de ce trait (à exactement 45° sur la 989) !

   

Ce qui peut d'ailleurs évoquer une rose des vents :

   

Et donc l'image de la lumière ne serait pas le symétrique de la lumière par rapport à Golfe-Juan - Bourges - Cherbourg, mais par rapport à l'image de cet axe Smile
Répondre


Atteindre :