Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
L'inclinaison du trait
#31
(2019-12-19,13:07)zarquos a écrit : ...
 On devrait avoir en toute logique un alignement ouverture - lumière céleste - nef alors qu'un madit infirme cet alignement.
La vision de la lumière en 470, point confirmé en 420.
Un alignement CDD 560 - ouverture - ? - nef encalminée.

? ne pouvant pas être la lumière, je postule pour l'instant que c'est l'image de la lumière via un dispositif quelconque. Et de la même façon que Paris se trouve à 18,5 km de Carignan, on voit la lumière céleste sur le tanpr sans qu'elle soit elle-même sur le trait, encore une astuce.
...
Montrerle madit évoqué:

Si on envisage à la place un alignement ouverture-IMAGE de la lumiere celeste-nef alors le lieu "IMAGE de la lumière céleste" serait probablement un bon candidat pour devenir le LA 650 (les deux premières lignes de la 560 qui disent ce qu'il faut faire... quoi de trouver comment attaquer la 650 Wink ).

Une autre option serait que ces deux premières phrases se resolvent différement. Un exemple (mais il doit y en avoir d'autres) : 
l'ouverture (qui révele la lumière céleste) est le mundus (l'axe vertical à Bourges) et c'est une PAE qu'il faut invoquer pour compléter la solution térrestre composée du CDD560 du TANPR et de la NEF
Répondre
#32
La nef est la dernière chose à trouver et tirer le trait est la dernière chose à faire, mais un madit célèbre nous dit que ce n'est pas sans conséquence.

Cette conséquence est possiblement la révélation de la lumière céleste, qui n'est pas sur le trait ouverture-nef.

Le madit suivant nous dit que la longueur en cm du trait à ne pas regretter a une importance

Il faut donc probablement utiliser cette longueur en cm pour révéler la lumière céleste puisque c'est la seule chose qui n'est pas résolu dans cette énigme.

QUESTION No 25 DU 2000-04-19
________________________________________
TITRE: LONG 7
SUITE A VOTRE REPONSE DU 1804 2000,J'ENT ENDS PAR LONGUEUR DU TRAIT EN 560, LA LO NGUEUR EXPRIMEE EN CM AVEC UNE REGLE SUR UNE CARTE. ET JE VOUS REDEMANDE SI CETT E LONGUEUR A UNE QUELCONQUE IMPORTANCE. MAIS PEUT-ETRE ALLEZ-VOUS ME DIRE : NON, CAR IL Y'A UNE ASTUCE SUR LE MOT POUR L E TRAIT A NE PAS REGRETTER ?
________________________________________
MERCI POUR CES PRECISIONS. LA LONGUEUR, DANS CETTE ACCEPTION, A UNE IMPORTANCE. PAS D'ASTUCE POUR "LE TRAIT A NE PAS REG RETTER". AMITIES -- MAX


L'étymologie du mot révéler est très intéressante, elle nous dit possiblement comment le faire :

http://lettres.tice.ac-orleans-tours.fr/.../revel.htm

Nom formé à partir du verbe latin revelo,as,are,avi,atum : dévoiler, découvrir, mettre à nu. Ce verbe est lui-même formé du préfixe « re-» qui forme des mots composés et qui signifie un mouvement de retour en arrière, en sens contraire.

Révéler la lumière céleste après avoir trouvé la nef et tirer le trait à ne pas regretter : il faut faire un retour en arrière et utiliser la longueur en cm du trait à ne pas regretter pour découvrir la lumière céleste.
Répondre
#33
A ce propos, la ponctuation du début de la 560 (v1 et vi) est un peu étrange :
- 1e ligne : Par l'ouverture tu verras la lumière céleste POINT
- 2e ligne : Quand, à C, tu auras Albion dans le dos POINT
On peut supposer qu'il s'agit d'une coquille (le point de la 1e ligne devrait logiquement être remplacé par une virgule), mais enfin je n'en suis pas sûr (et une virgule plutôt qu'un point peut changer le sens de l'énigme).

[edit] Admettons que ce soit une coquille (le point doit être remplacé par une virgule), on a donc :
1. (v1 & vi) "Par l'ouverture tu verras la lumière céleste,
Quand, à C, tu auras Albion dans le dos."

2. (v2 & vf) "Quand, à C, tu auras Albion dans le dos, 
cherche l'Ouverture qui révèle la LC."

La formulation 2 demande de "chercher" pour "révéler", ce qui laisse à penser que l'action se déroule plutôt dans un futur proche que dans le présent (comme l'évoquait Monglane sur sa page, section "Retour à la table à cartes").
La formulation 1 semble lever le doute : on voit la LC depuis C, par l'Ouverture ; point barre.
Répondre
#34
La ponctuation a besoin d'une modification, sauf que la tienne va modifier la causalité* en même temps. Je pense qu'elle se situe plutôt sur la 2e ligne.

Edit: *en partant du principe qu'on se trouve à Cherboug au début de l'énigme.
Répondre
#35
(2019-12-20,14:57)Caseuré a écrit : La ponctuation a besoin d'une modification, sauf que la tienne va modifier la causalité* en même temps. Je pense qu'elle se situe plutôt sur la 2e ligne.

Edit: *en partant du principe qu'on se trouve à Cherboug au début de l'énigme.

Est-ce que tu peux préciser ta pensée ? Tu dis que la ponctuation a besoin d'une modification : laquelle, et sur quelle base ?
Répondre
#36
Je ne sais pas trop quoi préciser...
La 2e ligne ne peut pas fonctionner de manière indépendante, donc on rajoute -au minimum- une virgule sur la ligne 1 ou 2.
Le cas de la virgule en fin de première ligne décide de conditions avec la ligne 2 et apporte un nouveau sens à l'énigme, je préfère donc la placer à la fin de la 2e ligne pour ne pas éventuellement éliminer des hypothèses.
Dans le fond, 1 ou 2 c'est pareil pour ma solution... mais je ne le sais pas en abordant la 560v1.

Je profite du message pour souhaiter à tous et toutes de bonnes fêtes, à l'année prochaine !! 005
Répondre
#37
Un madit m'intrigue

QUESTION No 42 DU 1995-11-11
----------
TITRE: TRAIT
----------
EST CE QUE LE TRAIT QUE L'ON NE REGRETTE RA PAS EST CELUI DESSINE DANS LE VISUEL?
----------
VOUS PARLEZ DE LA 560 ? LA REPONSE EST "OUI". AMITIES -- MAX


Si le TANPR est celui du visuel et que celui du visuel à un inclinaison qui a une certaine importance, alors le TANPR part de Dabo et fini en mer.
ou alors j'ai faux ailleurs
Répondre
#38
Quand on donne un madit il est préférable de donner l'erratum qui vient avec :

Citation :QUESTION No 5 DU 1995-11-25
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: DE MAX A TOUS : ERRATUM
JE VIENS DE ME RENDRE COMPTE QUE J'AI COMMIS UNE ERREUR DANS MA REPONSE AU MESSAGE "TRAIT" DU 11/11. LA QUESTION ETAIT DE SAVOIR SI LE TRAIT DU VISUEL DE LA 560 ETAIT CELUI AUQUEL IL ETAIT FAIT ALLUSION DANS LE TEXTE, ET "QUE TU NE REGRETTERAS PAS". LA REPONSE EST NON. JE PRESENTE MES EXCUSES A TOUT LE
--------------------------------------------------------------------------------
MONDE POUR CETTE BOURDE. J'ESPERE QUE CELA N'AURA PAS EU DE TROP GRAVES CONSEQUENCES. AMITIES -- MAX
Répondre
#39
(2019-12-30,13:10)zarquos a écrit : Quand on donne un madit il est préférable de donner l'erratum qui vient avec :

Citation :QUESTION No 5 DU 1995-11-25
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: DE MAX A TOUS : ERRATUM
JE VIENS DE ME RENDRE COMPTE QUE J'AI COMMIS UNE ERREUR DANS MA REPONSE AU MESSAGE "TRAIT" DU 11/11. LA QUESTION ETAIT DE SAVOIR SI LE TRAIT DU VISUEL DE LA 560 ETAIT CELUI AUQUEL IL ETAIT FAIT ALLUSION DANS LE TEXTE, ET "QUE TU NE REGRETTERAS PAS". LA REPONSE EST NON. JE PRESENTE MES EXCUSES A TOUT LE
--------------------------------------------------------------------------------
MONDE POUR CETTE BOURDE. J'ESPERE QUE CELA N'AURA PAS EU DE TROP GRAVES CONSEQUENCES. AMITIES -- MAX

Merci.
Pas évident de trouver les erratum
Répondre
#40
(2019-12-20,01:00)Airyn a écrit : A ce propos, la ponctuation du début de la 560 (v1 et vi) est un peu étrange :
- 1e ligne : Par l'ouverture tu verras la lumière céleste POINT
- 2e ligne : Quand, à C, tu auras Albion dans le dos POINT
On peut supposer qu'il s'agit d'une coquille (le point de la 1e ligne devrait logiquement être remplacé par une virgule), mais enfin je n'en suis pas sûr (et une virgule plutôt qu'un point peut changer le sens de l'énigme).

[edit] Admettons que ce soit une coquille (le point doit être remplacé par une virgule), on a donc :
1. (v1 & vi) "Par l'ouverture tu verras la lumière céleste,
Quand, à C, tu auras Albion dans le dos."

2. (v2 & vf) "Quand, à C, tu auras Albion dans le dos, 
cherche l'Ouverture qui révèle la LC."

La formulation 2 demande de "chercher" pour "révéler", ce qui laisse à penser que l'action se déroule plutôt dans un futur proche que dans le présent (comme l'évoquait Monglane sur sa page, section "Retour à la table à cartes").
La formulation 1 semble lever le doute : on voit la LC depuis C, par l'Ouverture ; point barre.

Ce point à la place d'une virgule est probablement une coquille (d'ailleurs elle est même représentée sur le visuel !!! LOL) car avec un point, la phrase n'est pas grammaticalement correcte et Max était assez pointilleux sur ce point.

En effet, la conjonction de coordination "Quand" introduit une proposition subordonnée circonstancielle et toute subordonnée doit dépendre d'un proposition principale. Ici, ça ne peut être le cas qu'avec la présence d'une virgule.
Je ne suis sûre que d'une chose, c'est que je ne suis sûre de rien.
Répondre


Atteindre :