Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Beaucoup d'éléménts pour une solution si simple ?
#1
Je suis actuellement en train de plancher sur la 530 et une chose m'étonne : c'est le nombre d'éléments de l'énigme qui semblent ne servir à rien !

En effet, pour trouver BOURGES (quasiment confirmé par Max !), il suffit de résoudre la charade (ce qui n'est pas un exploit !).
Au plus, devons-nous utiliser l’œil du coq pour nous assurer qu'il s'agit bien de la ville de BOURGES.

... mais tout le reste à quoi ça sert ?????????

Le visuel représente avant tout un grand coq, mais comment un coq peut-il aider à trouver BOURGES ???????

- certes, le coq peut évoquer l'aube, le début de la journée et donc la notion de début, mais dans ce cas pourquoi ne pourrait-il pas être tourné dans une autre direction ???
- certes, le coq peut évoquer la France et ainsi confirmer que la carte est bien la carte de France ... mais a-t-on vraiment besoin de ça ? ... on n'est pas mongole ! LOL

Donc, à quoi peut donc servir ce coq ???????????????????????????

... peut être qu'il servira plus tard ? ... comme la vérité que l'on ne comprendra que lorsqu'on sera déjà avancé dans le jeu ?

Ce qui est bizarre c'est qu'à l'exception de la notion d'ouverture qui est redondante, la notion de coq ou de vérité n'apparaissent dans aucune autre énigme ???
... peut être que c'est nous qui ferons apparaitre ces notions aux sein de nos futurs décryptages ? ... mais alors pourquoi les faire apparaitre dès la premeière énigme ?

En plus, cette énigme est écrite en ver, il y a sans doute une raison, non ?
Qui dit ver, dit poésie. Alors, peut être est-ce cette notion qu'évoque cette versification ?

Sur le visuel, on voit des nuages et le synonyme poétique de "nuages" est "nues".
Alors, en associant NUES et COQ, on obtient CONQUES (anagramme). Et sur la carte du visuel, on aperçoit une tâche pouvant correspondre à CONQUES sur Orbiel.

Voilà, mes dernières réflexions ... plus d'interrogations que de réponses, désolée !
Répondre
#2
(2020-01-06,12:20)Lara Croft a écrit : ...
En plus, cette énigme est écrite en ver, il y a sans doute une raison, non ?
Qui dit ver, dit poésie...

Non ! Qui dit ver, dit vermifuge.
"And Now for Something Completely Different"
Répondre
#3
(2020-01-06,12:20)Lara Croft a écrit : Je suis actuellement en train de plancher sur la 530 et une chose m'étonne : c'est le nombre d'éléments de l'énigme qui semblent ne servir à rien !

En effet, pour trouver BOURGES (quasiment confirmé par Max !), il suffit de résoudre la charade (ce qui n'est pas un exploit !).
Au plus, devons-nous utiliser l’œil du coq pour nous assurer qu'il s'agit bien de la ville de BOURGES.

... mais tout le reste à quoi ça sert ?????????

Le visuel représente avant tout un grand coq, mais comment un coq peut-il aider à trouver BOURGES ???????

- certes, le coq peut évoquer l'aube, le début de la journée et donc la notion de début, mais dans ce cas pourquoi ne pourrait-il pas être tourné dans une autre direction ???
- certes, le coq peut évoquer la France et ainsi confirmer que la carte est bien la carte de France ... mais a-t-on vraiment besoin de ça ? ... on n'est pas mongole ! LOL

Donc, à quoi peut donc servir ce coq ???????????????????????????

... peut être qu'il servira plus tard ? ... comme la vérité que l'on ne comprendra que lorsqu'on sera déjà avancé dans le jeu ?

Ce qui est bizarre c'est qu'à l'exception de la notion d'ouverture qui est redondante, la notion de coq ou de vérité n'apparaissent dans aucune autre énigme ???
... peut être que c'est nous qui ferons apparaitre ces notions aux sein de nos futurs décryptages ? ... mais alors pourquoi les faire apparaitre dès la premeière énigme ?

En plus, cette énigme est écrite en ver, il y a sans doute une raison, non ?
Qui dit ver, dit poésie. Alors, peut être est-ce cette notion qu'évoque cette versification ?

Sur le visuel, on voit des nuages et le synonyme poétique de "nuages" est "nues".
Alors, en associant NUES et COQ, on obtient CONQUES (anagramme). Et sur la carte du visuel, on aperçoit une tâche pouvant correspondre à CONQUES sur Orbiel.

Voilà, mes dernières réflexions ... plus d'interrogations que de réponses, désolée !

Oui le visuel de la 530 regorge d'éléments qui semblent inutiles, et je rajouterais à ta liste le paysage en arrière-plan, le rocher en V et la tache lumineuse aux pieds du coq.

Je joint la photo d'une pièce très connue en joaillerie produite par la maison Cartier en 1944. 

La ressemblance avec le coq de la 530 est frappante. Sachant que MB a toujours eu un intérêt pour les bijoux de luxe, il est possible que MV ait voulu lui faire un clin d'oeil en faisant dessiner un coq rappelant cette pièce, qui se nomme "oiseau libéré". Et en associant ce nom avec la tache lumineuse aux pieds du coq, le premier visuel nous présente l'objectif final de la chasse : sortir choupinette de son trou.


Pièces jointes Image(s)
   
Répondre
#4
(2020-01-23,14:35)Roc a écrit : La ressemblance avec le coq de la 530 est frappante. 

Huh sérieux ?   je veux dire: à part le fait qu'ils ont pensé à lui mettre un bec ?
Répondre
#5
Oui sérieux! Le corps est tout en rondeur comme le coq de la 530, le bec est grand ouvert et dirigé vers la gauche, même la forme du bec ressemble à celui sur la peinture de MB.

Cette concordance entre les deux est évidemment subjective, je la perçois clairement et je crois que ça méritait d'être mentionné.
Répondre


Atteindre :