Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Cathédrale de Toul
#1
Cette piste mérite d'être développée Cool

Dans la v1 et la vi le signal d'arrêt c'est de voir Léon par l'ouverture.

Pour moi l'auteur ne peut pas parler de Léon Zitrone ou du Pape Léon IX, c'est un peu trop familier pour une chasse au trésor, d'ailleurs tous les haters du CDC s'appuient sur cet argument pour le dénigrer.

Léon doit désigner quelque chose d'officiel.

Il y a bien la commune Léon dans les Landes mais on ne peut pas la voir par l'ouverture en partant de Cherbourg.

Et il y a Léon le bourdon construit en 1961 à Colmar :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_..._de_France

Ce qui nous ramène naturellement vers un édifice religieux : la Cathédrale Saint-Etienne de Toul, qui en admettant une piste identique dans les différentes versions, en ferait la nef encalminée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9...ne_de_Toul

Ce qu'il y a d'intéressant avec Léon, c'est qu'il nous ramène in fine au Pape Léon IX :

Citation :En 1961 furent fondues 5 cloches par la fonderie Causard à Colmar :

Marie-au-pied-d'Argent, 457 kg sonne un "la",
Jeanne-d'Arc, 647 kg, sonne un "sol",
Mansuy, 955 kg sonne un "fa",
Étienne, 1 527 kg sonne un "ré",
Léon - le bourdon du nom du pape Léon IX - 1,93 m de diamètre pour 4 884 kg sonne le "la" du diapason.

Ce bourdon est la cloche la plus grosse de la Cathédrale de Toul, et en plus elle sonne le la du diapason.
Répondre
#2
Cette cathédrale peut-elle être appelée une nef encalminée ?

Vue de la Moselle certainement :

[Image: 79512064_6660acb2a0_z.jpg]

[Image: altck.org-toul-moselle-canal-cathedrale-...toul-1.jpg]

[Image: altck.org-toul-moselle-canal-cathedrale-...toul-3.jpg]
Répondre
#3
Saint-Etienne ramène des décryptages sur le tapis :

NEF ENCALMINEE POUR TOUTE ETERNITE
CATHEDRALE SAINT-ETIENNE

Parcours global CHERBOURG - RE LA BLANCHE - CATHEDRALE SAINT-ETIENNE.
UT RE MI

C'est le pouce de la main guidonienne :

[Image: Main%20guidonienne.PNG]
Répondre
#4
Comment arrive-t-on à Toul sans Léon ?

Voici la construction :

   

En rouge la ligne Golfe-Juan - Cherbourg à 45° sur la carte de France.
L'autre ligne rouge est la ligne à angle droit.

En orange c'est la ligne classique de vision de la lumière par l'ouverture, en passant par le centre de Bourges.
Sur cette ligne La Souterraine est opposée à la lumière.

En bleu c'est le tanpr, qui passe par l'image de la lumière, c'est à dire son symétrique miroir par rapport à la deuxième ligne rouge.
La ligne lumière - image de la lumière est parallèle à Golfe-Juan - Cherbourg, elle passe par Chalon-sur-Saône qui est pour rappel la ville de naissance de Nicéphore Niépce, on y trouve aussi le Musée Nicéphore-Niépce dédié à la photographie :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e...i%C3%A9pce.

Revenons sur les versions du CDC :

V1 et vi
Tu verras par l'ouverture la lumière céleste.
Un trait sur le visuel à 45° \
On doit voir Léon par l'ouverture.

Version finale
Cherche l'ouverture qui révèle la lumière céleste.
Un trait sur le visuel à 45° /
On doit voir la nef encalminée par l'ouverture.

Dans la version finale on perd en précision car la nef encalminée peut être un certain nombre de choses alors qu'un Léon officiel il n'y en a pas tant que ça (même si le bourdon il fallait être capable de le trouver avec la documentation de l'époque), mais on gagne en précision avec un trait à 45° qui peut évoquer celui sur la France (à angle droit avec Golfe-Juan - Cherbourg), et une lumière révelée par l'ouverture. En résumé la photographie et la symétrie.
Répondre
#5
La particularité de Toul est d'avoir fait partie des Trois-Évêchés :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Trois-%C3%...Ach%C3%A9s
Liens avec des traités bien connus.

Liens avec Louis XIV (IS 3 RV) et Vauban.

Les fortifications vues du ciel, avec la cathédrale et la Moselle :

[Image: Toul_Vue_aerienne.jpg]
Répondre
#6
V1

Citation :Car, parfois, pierre qui roule amasse mousse.

Vi

Citation :Et alors seulement, tu amasseras mousse.

Pour moi il s'agit d'une référence à la région Champagne, qu'on traverse juste avant d'atteindre la région Alsace-Lorraine.
Répondre
#7
J'ai oublié de parler de l'étymologie de Toul :
https://fr.wiktionary.org/wiki/Toul

Citation :Du latin Tullum Leucorum (« butte des Leuques »), Tol jusqu'au moins le début du XIVe siècle. L'étymon est partagé avec Toulx-Sainte-Croix, construit sur les restes d'un oppidum gaulois, dans la Creuse.

Hauteur / Butte / Mont.
Ça colle plutôt bien avec AD AUGUSTA PER ANGUSTA.

Et le truc qui m'amuse beaucoup : l'étymologie est partagée par une seule ville... et elle est dans la Creuse 014

TOUL + X (sur la France) = TOULX ^^

Comme d'hab pas de sentinelles mais des trucs très sympas :

Tour d'observation

[Image: 450px-Tour_observation_de_Toulx.jpg]

Il paraît qu'on peut apercevoir 7 départements sur 360 ° : Creuse, Corrèze, Haute-Vienne, Puy-de-Dôme, Allier, Cher et Indre.

Pierres Jaumâtres

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierres_Jaum%C3%A2tres

[Image: 800px-PierresJaumatres3.jpg]

[Image: 800px-PierresJaumatres8.jpg]

[Image: 800px-PierresJaumatres1.jpg]

Des « pierres champignons » décrites par George Sand dans son roman Jeanne (1844) :

Citation :« Ces blocs posés comme des champignons gigantesques sur leur étroite base, ce sont les menhirs, les dolmens, les cromlechs des anciens Gaulois, vestiges de temples cyclopéens... Ce lieu sinistre, sans grandeur, sans beauté, mais rempli d'un sentiment d'abandon et de désolation, on l'appelle les Pierres Jomâtres. »
Répondre
#8
(2020-01-19,16:22)zarquos a écrit : ...
Citation :Du latin Tullum Leucorum (« butte des Leuques »), Tol jusqu'au moins le début du XIVe siècle. L'étymon est partagé avec Toulx-Sainte-Croix, construit sur les restes d'un oppidum gaulois, dans la Creuse.
...
Avec un nom comme celui là, je me méfierais  Wink
Sinon, j'aime bien le blason avec un Tau central pour la 560 ! 

Si on veut forcer des liens avec la chasse, on pourrait considérer :  
Sa devise historique : ville « pieuse, antique, fidèle » (pia prisca fidelis); pieuse comme le dévot, antique comme la clef de France et fidèle comme les sentinelles.
Enfin l'ancien blason résonne bien avec le texte crypté de la 420:
Citation :Au Moyen Âge, la ville portait les armes des villes d'Empire relevant directement de l'autorité impériale, avec son blason actuel en écusson. Il pouvait se blasonner ainsi : 'd’or à l’aigle de sable à une seule tête, au vol éployé chargée en cœur d’un écusson de gueules au T d’or
Répondre
#9
(2020-01-19,16:39)leuc a écrit :
(2020-01-19,16:22)zarquos a écrit : Du latin Tullum Leucorum (« butte des Leuques »), Tol jusqu'au moins le début du XIVe siècle. L'étymon est partagé avec Toulx-Sainte-Croix, construit sur les restes d'un oppidum gaulois, dans la Creuse.

Avec un nom comme celui là, je me méfierais  Wink

C'est la butte de tes ancêtres ^^

[Image: images?q=tbn:ANd9GcQFjDtaK8T2O42pjjLb4Ns...r31AbzOA&s]

Mais eux avaient les pieds sur terre, pas dans les étoiles Tongue
Répondre
#10
sympa la piste de Toul
ca donne envie de se replonger dedans

j'aimais bien cette approche pour arriver jusqu'a Toul et chercher l'oeil de la chouette

https://lachouette.net/contrib/LentilleL...en_580.jpg
Répondre


Atteindre :