Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Un Univers sans matière noire ?
#1
Depuis la relativité générale d'Einstein, l'Univers est devenu un espace-temps courbé par la matière mais dont la composition est inconnue à 95% : énergie noire et matière noire.

La matière noire a été popularisée, notamment par la série Flash, mais elle n'a encore jamais été détectée.
Mond a proposé une reformulation des équations de Newton, et elle fonctionne bien au niveau d'une galaxie (comme l'a montré Stacy Mac Gaugh) mais pas à l'échelle supérieure, et ce n'est pas une théorie complète.

L'énergie noire est encore plus obscure, mais elle serait responsable de l'expansion accélérée de l'Univers.

Il y a aussi un autre mystère : où est passée l'antimatière censée avoir été produite en quantité égale au tout début de l'Univers ?

Et s'il existait une masse négative ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_n%C3%A9gative

Après tout ce n'est qu'une valeur scalaire, elle pourrait tout à fait être positive ou négative comme le spin ou la charge d'une particule, ce n'est pas en contradiction avec les lois de la Physique.

Les masses normales s'attirent, les masses négatives se repoussent, et une masse normale et une masse négative donnent lieu à un mouvement runaway, c'est à dire un mouvement de fuite accélérée.

On peut aller plus loin en se demandant si l'antimatière pourrait avoir une masse négative, c'est à dire est-ce qu'une antipomme antigravite ? Il y a des expériences en cours, mais elles sont à la limite de ce qu'il est possible de faire actuellement, la gravitation étant une force vraiment très faible au niveau atomique.

On arriverait alors au modèle d'Univers dit de Dirac-Milne. C'est à dire que l'antimatière serait bien présente dans l'Univers et qu'elle en remplirait les espaces vides, en repoussant la matière autour d'elle. Ce modèle a le bonheur de se rapprocher de Mond au niveau d'une galaxie et de mimer l'expansion de l'univers à une plus grande échelle.

Ce modèle fait donc d'une pierre deux coups : plus besoin de la matière noire et de l'énergie noire, et explication de l'absence d'antimatière, c'est élégant.

Reste donc maintenant à savoir si un atome d'antimatière a une masse négative. Se pourrait-il qu'il existe un anti-boson de Higgs ? (après tout c'est le boson de Higgs qui donne sa masse aux particules, ça a été prouvé récemment)

Il est bon de noter que les photons ont une masse nulle, ils transportent simplement de l'énergie.

Une autre remarque : la masse négative pourrait servir à stabiliser les trous de vers.
Répondre
#2
Hello zarquos, suis moi aussi physicien de formation (aujourd'hui reconverti dans l'informatique).
Il existe une alternative avec la théorie d'invariance d'échelle du vide. Elle permet d'avoir un modèle sans matière noire et sans énergie noire également.
Si tu ne la connais pas je te propose de te renseigner sur cette théorie passionnante!
Répondre
#3
Merci pour cette théorie Huacracocha, je vais me renseigner 035
Répondre
#4
Vu, c'est une idée qui tient la route et qui vient de nos amis Suisses Smile

Après on peut toujours expliquer l'absence d'antimatière par la défaite de l'Anti-Monitor ^^
Répondre
#5
je suis aussi un passionné de sciences (même si j'ai arreté en l2 physique) !
mon livre préféré qui m'a fait vraiment aimé la science, le livre de vulgarisation d'albert einstein et leopold infeld : "l'évolution des idées en physique"
Répondre
#6
Houlà, pour ceux qui ne sont pas physiciens, et qui ont une connaissance limitée de la relativité générale c'est un peu compliqué ton histoire Zarcos.

Une petite vidéo de vulgarisation s'impose :

https://www.youtube.com/watch?v=M5X_Ijxm2bw
Répondre


Atteindre :