Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Du ciel vient la lumière
#21
Initiales MV
Next ! 😀
Répondre
#22
(2020-07-24,13:54)lolo34 a écrit : Initiales MV
Next ! 😀

So... what ? C'est un peu light comme explication, non ?
Répondre
#23
Juste une signature clin d'oeil du maître
Répondre
#24
(2020-07-24,15:31)lolo34 a écrit : Juste une signature clin d'oeil du maître

Ce "clin d'oeil" mettrait à mal toute la conception de la 420.

[Image: Annotation-2020-07-24-154945.png]

Il y a 3 "oublis" d'encodage, sur le N & T de ce CENT et sur le V de AVANT. Le fait même que le non-encodage de CENT soit un "coup de pouce" reconnu de l'aveu même de MV fout déjà le bordel, car cet élément, forcément identifié par les chercheurs, les incitent à creuser pour comprendre pourquoi cette "déviation". Si l'omission de Mercure et Vénus n'étaient qu'un "clin d'oeil", la 420 perd toute cohérence de fond, et impossible pour le chercheur de démêler le vrai du faux. Zarquos a justement rappelé pourquoi on ne parle pas de Mercure (encore qu'il aurait très bien plus encodé un M avec 68 plutôt que 687, mais la ressemblance des nombres aurait généré beaucoup de "bruit"), mais je ne crois pas un seul instant que cette omission soit juste un clin d'oeil.
Répondre
#25
(2020-07-24,16:02)Sh4dw0lf a écrit : (encore qu'il aurait très bien plus encodé un M avec 68 plutôt que 687, mais la ressemblance des nombres aurait généré beaucoup de "bruit")

Pourquoi 68 ?
Personnellement, je préfère 88... Et de loin !
Répondre
#26
(2020-07-24,16:02)Sh4dw0lf a écrit :
(2020-07-24,15:31)lolo34 a écrit : Juste une signature clin d'oeil du maître

Ce "clin d'oeil" mettrait à mal toute la conception de la 420

Ce n'était qu'une boutade innocente en forme de clin d'oeil.
Rien de plus, rien de moins. 🤭
Répondre
#27
(2020-02-17,17:34)leuc a écrit : Pour rappel (tout ceci n'est pas inédit, merci aux découvreurs), voici deux exemples d'exploitation des chronogrammes du titre "DU CIEL VIENT LA LUMIERE" :
  • Chronogramme DCILVILLMI : 1758
  • Visuel et cryptage : période de révolution des planetes (sauf Mercure et Venus)
  • La fin de Napoleon : exil à Sainte Helene
Ces trois éléments peuvent amener sur Edmund Halley et la comete qui porte son nom.
Edmund Halley qui vécut sur l'ile de Sainte Helene pour réaliser la carte du ciel austral.
Edmund Halley qui s'interessa à la distance Terre-Soleil via le transit de Mercure et Vénus (les deux planetes absentes de la 420).
Le titre de la 420 ne donne plus seulement une situation (terre éclairée par un ciel lumineux), mais un mouvement de la lumière matérialisée par la comete.
On ne verrait alors la lumière que quelquefois dans le ciel (même idée que les transits étudiés par Halley)
NB : le fait que la 420 utilise le terme "jour sidéral" est intéressant :
Citation :"Dans le cas de la Terre, un jour sidéral apparent est défini comme étant l'intervalle de temps séparant deux transits successifs du point vernal au méridien."

  • Chronogramme "acrostiche" DCVLL : 705  qui en miroir donne SOL
  • La fin de Napoleon : exil à Sainte Helene
  • La phrase cryptée : arrivée de Napoléon à Golfe Juan
  • IS VENU DE L'ILE D'ELBE, IL Y DEBARQUA : même idée mais le trajet semble mis en avant : or le navire utilisé se nomme INCONSTANT .
Ces éléments peuvent amener sur CONSTANTIN (anagramme de INCONSTANT) et à la locution latine "In hoc signo vinces" : "Par ce signe tu vaincras", associé à sa vision d'une croix lumineuse dans le ciel.
La mère de Constantin, Hélène, devient chrétienne à une date indéterminée. Répudiée par Constance Chlore, elle est réhabilitée et proclamée Augusta (impératrice) par Constantin en 324. Hélène devenue Sainte Hélène connue comme inventeur de la vraie croix.

Citation :Constantin se plaçait sous la protection de Sol, Licinius avait mis sa confiance dans Jupiter, augmentant la fracture politique d'une scission religieuse qui va se renforcer jusqu'à la rupture de 321. Sol est souvent identifié avec Apollon et Constantin ... Il est possible que le songe de Constantin, révélé par Lactance et présenté comme chrétien, ait été, en fait, un rêve ayant pour thème Apollon ou Sol.

Citation :"Constantin Ier, le premier empereur romain converti au christianisme, fut au début de son règne adepte du Soleil invaincu (Sol), comme en témoignent ses émissions monétaires. Il a fait du dimanche (appelé à Rome « jour du soleil ») un jour de repos en hommage au Sol Invictus par une loi du 7 mars 321"
NB : avec cette histoire de songe de Constantin, on retrouve un peu le type de révélation rencontré en 470 avec le Col d'Ibaneta (En 1130, à la suite d'une vision en songe de revenue de Pampelune. Sancho de la Rosa, le terrain du combat fut localisé Orréaga, lieu-dit près du col d'Ibaneta, entre Haute et Basse-Navarre)

Dans les deux cas, en sortant de la 420 pour la 560, l'année 1815 et Napoléon nous conduisent à Sainte Hélène (via une comete et un astronome anglais dans un cas, via l'anagramme Constantin et la vraie croix dans l'autre cas)
Je rappelle que (amha), la lecture de chronogrammes est justifiée en 420 par les références au temps (période de révolution, jour) et la présence d'Apollon (romain) et des planètes (nom romain).

J'ajoute quelques éléments aux deux chronogrammes évoqués : 
sur 705  : si la 420 exploite des planètes (gigantesques), à l'inverse se trouve la 600 (nanométrique); En considérant la phrase décryptée de la 600 comme un chronogramme (voir fo 97232.0201) alors LA CLE(S)F SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE => 507
En résumé 507 à contresens 705 et inversement SOL  Big Grin (voir fo 102895.0101010101)

sur 1758 : les 5 mots du titre 420 commence par une lettre servant à la numérotation romaine ce qui permet la lecture par acrostiche de 705; mais les mots du titre contiennent aussi d'autres occurences des ces lettres/nombres : DU CIEL VIENT LA LUMIERE on obtient donc 1758 mais je n'avais pas évoqué que cela arrive par ajout de 1053 (chronogramme lettres vertes); 1053 c'est l'année de mariage de Guillaume et Mathilde à Caen  Big Grin
Le hasard est vachement bien fait pour arriver à "QUAND, A CARUSBURC..." (voir fo 1554)
"Charlot Avricourtois !"
Répondre


Atteindre :