Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La carte des sentinelles
#21
(2021-10-10,16:26)leuc a écrit : @zarquos : il y a quand même un truc dont la logique m'échappe.

Dans ma quête de la chouette c'est simple il n'y a pas de 520, je passe directement de la 650 aux reliquats 128

PS : il y a des chances qu'on s'éloigne des sentinelles en direction de la zone, donc cette indication + la zone vers le milieu de la carte précise c'est bien suffisant.
Répondre
#22
(2021-10-10,18:05)leuc a écrit : Juste pour être sur d'avoir compris : 
tu t'éloignes de la région des sentinelles sur la 989 en direction d'un point très éloigné mais la 520 te conduit tout de même, au final, à identifier une zone au centre de la carte précise où figure les sentinelles. 
un exemple fictif pour illustrer : si les sentinelles sont les 3 chateaux d'Eguisheim sur la  IGN 3719O et qu'avec un épigraphe 7+1, 7+2, 1+0 et 7+5,  tu obtiens AGDE, tu t'éloignes vers AGDE mais la 520 te conduit à revenir vers Roufach (qui est dans la zone centrale de l'IGN 3719O)
C'est bien ça ?

Oui, c’est ça (à ceci près qu’entre « tu t’éloignes vers Agde » et « la 520 te conduit… », il y a un certain nombre d’étapes). À la fin de la 520 (et pas avant, d’après les dires de Max), on a la zone. C’est donc que la 520 a un rapport avec la zone ; et ce rapport, c’est à priori qu’elle nous y ramène (à moins d’un gros piège… c’est le problème de la 520, on ne peut jamais être certain de sa solution…).
Répondre
#23
@zarquos : en résumé, tu considères la 520 comme court-circuitable grace à la logique sur les symboles des sentinelles et à l'info de milieu de carte précise

@Becarre : Du coup, dans ta piste, tu finis en phase avec l'hypothèse de zarquos (la 520 est court circuitable; en particulier si elle n'apporte pas de reliquat).

Et vous ne trouvez pas cela un peu gros ?
Répondre
#24
(2021-10-10,20:22)leuc a écrit : @zarquos : en résumé, tu considères la 520 comme court-circuitable grace à la logique sur les symboles des sentinelles et à l'info de milieu de carte précise

Carrément 034

En plus la 520 est annoncée assez difficile par MV, et elle au contient au moins un piège et un truc, alors pourquoi s'embêter avec cette énigme si elle ne donne que la zone (qu'on peut donc avoir autrement, même si c'est moins précis) et aucun reliquat ?


(2021-10-10,20:22)leuc a écrit : Et vous ne trouvez pas cela un peu gros ?

Non, c'est juste de la logique.
Répondre
#25
J'avoue que je n'avais pas completement vu l'impact du symbole de sentinelles sur la carte précise... 046  
Autre chose tant que j'y suis : 
A moins d'avoir des traits (RBC, DCA, TANPR, FA ou que sais-je encore) qui passent par la carte précise des sentinelles (*), on se retrouve avec une 520 inutile (peut-être même PER et un décryptage 71721075 inutile s'il participe à donner une direction 520) et aucun des traits des énigmes précédentes qui ne sert à la zone finale. 
En somme tout le barnum des 8 énigmes (de 530 à 560) pour les reliquats ?!

* : Et dans l'hypothèse inverse, les traits qui traverseraient la carte précise des sentinelles seraient contraints à passer (et à se croiser) par le quasi milieu de la carte pour participer à la zone patatoïde ?!

NB : si vous confirmez aussi ces conséquences, je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour digérer... 015
Répondre
#26
(2021-10-10,20:22)leuc a écrit : @zarquos : en résumé, tu considères la 520 comme court-circuitable grace à la logique sur les symboles des sentinelles et à l'info de milieu de carte précise

@Becarre : Du coup, dans ta piste, tu finis en phase avec l'hypothèse de zarquos (la 520 est court circuitable; en particulier si elle n'apporte pas de reliquat).

Et vous ne trouvez pas cela un peu gros ?

Je ne suis absolument pas d’accord sur le fait qu’elle soit court-circuitable.

La raison première est que je ne suis pas de ceux qui sous-estiment Max : faire cela est la meilleure garantie pour se planter. Il a à plusieurs reprises répété qu’il fallait tout trouver, pour être en mesure de déterrer la chouette.

Or, court-circuiter la 520 revient à court-circuiter une bonne moitié de la 650 (puisqu’il faut bien « se rendre » en 520…), ce qui, par exemple, dans la solution que j’ai, revient à dire que le passage en revue serait inutile (la direction de notre éloignement étant donnée par les chiffres). Édit : même notre éloignement ne nous servirait à rien (puisqu’on a la carte), c’est-à-dire qu’on pourrait aussi se passer des chiffres…

Il est donc pour moi hautement improbable qu’on puisse court-circuiter tout cela, parce qu’on a quand même pas mal de matière.

Quelle en est la vraie raison, je ne puis le dire, puisque je ne le sais pas. Est-ce qu’il serait compliqué, avec la supersolution et la carte, d’arriver à trouver le bon spot, sachant que la zone est « à peu près au milieu de la carte » ? je suppose qu’on y arriverait… Si c’est le cas, cela voudrait dire qu’il y a des reliquats en 650 ou en 520.
Répondre
#27
(2021-10-10,21:18)leuc a écrit : J'avoue que je n'avais pas completement vu l'impact du symbole de sentinelles sur la carte précise... 046  
Autre chose tant que j'y suis : 
A moins d'avoir des traits (RBC, DCA, TANPR, FA ou que sais-je encore) qui passent par la carte précise des sentinelles (*), on se retrouve avec une 520 inutile (peut-être même PER et un décryptage 71721075 inutile s'il participe à donner une direction 520) et aucun des traits des énigmes précédentes qui ne sert à la zone finale. 
En somme tout le barnum des 8 énigmes (de 530 à 560) pour les reliquats ?!

* : Et dans l'hypothèse inverse, les traits qui traverseraient la carte précise des sentinelles seraient contraints à passer (et à se croiser) par le quasi milieu de la carte pour participer à la zone patatoïde ?!

NB : si vous confirmer aussi ces conséquences, je crois qu'il va me falloir un peu de temps pour digérer... 015

Sans toutes les énigmes, on ne peut pas arriver à la zone…

Des traits, il y en a, en effet… Si on ne parle que des droites, il y en a une bonne vingtaine. Certaines passent par la zone (mais alors pas beaucoup !), et elles n’ont pas toutes un rôle dans sa délimitation (ce qui fait encore moins que pas beaucoup).

Tu as raison, il est vrai que même le décryptage des chiffres serait inutile dans le cas d’un court-circuitage (c’est donc « pire » que ce que j’ai écrit plus haut). Donc, pour moi, il n’y a définitivement aucune chance de pouvoir court-circuiter tout ce qu’il se passe après la découverte des sentinelles.
Répondre
#28
(2021-10-10,22:23)Becarre a écrit : ... Donc, pour moi, il n’y a définitivement aucune chance de pouvoir court-circuiter tout ce qu’il se passe après la découverte des sentinelles.
Le truc, c'est que c'est juste de la logique (comme le dit zarquos). 
Alors oui, on peut sauver quelques meubles en se convainquant que le dernier reliquat est un reste du décryptage 71721075. Mais sinon ça fait 8 énigmes pour une ballade en France (et des reliquats bien sur) et finalement une carte de sentinelles dont on mate le centre. 
Sinon ... je sais pas ... j'ai l'impression que ça tape sur l'axiome de la carte précise des sentinelles, non ?
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#29
(2021-10-10,18:09)zarquos a écrit :
(2021-10-10,16:26)leuc a écrit : @zarquos : il y a quand même un truc dont la logique m'échappe.

Dans ma quête de la chouette c'est simple il n'y a pas de 520, je passe directement de la 650 aux reliquats 128

PS : il y a des chances qu'on s'éloigne des sentinelles en direction de la zone, donc cette indication + la zone vers le milieu de la carte précise c'est bien suffisant.

Je suis arrivé à la même conclusion que toi. Cette 520 semble bien creuse. Une fois que tu as les sentinelles, et la carte qui va avec, la zone s'autodétermine d'elle-même. Le problème reste la douzième énigme et le cheminement qu'elle est sensée nous fournir.
Répondre
#30
(2021-10-10,18:09)zarquos a écrit : Dans ma quête de la chouette c'est simple il n'y a pas de 520

Sans m'aventurer à donner d'avis sur la position de Zarquos, je trouve que d'un point de vue strictement conceptuel, l'idée qu'un créateur de chasse au trésor puisse créer une énigme ne "servant" à rien dans le déroulé de la résolution du jeu et n'ayant pas de solution ou étant insoluble ou autre, serait, selon moi, proprement dantesque. Osée mais dantesque !

Ce serait là une fort pertinente manière, assurément, de poser un piège terrible, cela d'autant que cette énigme serait la dernière (du livre) et, plus perfidement encore, serait celle à l'issue de laquelle "la zone serait trouvée", quand bien même l'énigme en question ne contribuerait pas le moins du monde à cela.

Si tel était le cas, chapeau Max, ce serait retors autant qu'efficace mais surtout d'une audace inouïe. Et ça, j'aime !
Répondre


Atteindre :