Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Eux = sentinelles ?
Oulah, j'ai du mal à te suivre (tu n'aurais pas un petit dessin ?). Si pour toi les "eux" sont les points restants après élimination d'un alignement de sentinelles (ou de la 1ère sentinelle à 8000 mesures, responsable de l'alignement ?), il n'en reste pas moins que les "eux" doivent satisfaire à la règle "deux intervalles s'ils étaient alignés", donc il faut qu'il te reste 3 points, pas 4. Mais j'ai sans doute mal compris le coup des 3 silos puis 5 silos puis 4 silos.

Concernant l'enchaînement cherche / attendent / trouve, moi je trouve que ça tient. D'abord tu es au "là" et tu te positionnes vers l'est pour chercher, ensuite tu règles ta focale sur 8000 mesures (le temps que tu comprennes quelle valeur de mesure utiliser, les sentinelles poireautent...), et enfin, crac, tu les trouves et tu les bloques pour le passage en revue. Une 1ère ligne pour l'axe de recherche, une 2ème ligne pour la distance, une 3ème ligne pour la découverte et la fouille en règle. 

(bon, en plus, je pense qu'il faut aussi lire "cherche les S" et "trouve les I", mais ça c'est parce que j'ai une tendance coupable à l'alphanumérique)
Répondre
Comprendre ce que représente les eux, c'est à coup sur, faire un pas de plus vers le spot. J'ai du mal à comprendre ce besoin de simplification qu'ont certains. Pourquoi vouloir tout amalgamer ? La culmination suprême de ce raisonnement trône fièrement à la chapelle Saint-Léon. Comme l'a écrit Monglane, il n'y a rien de superflu dans la chasse. Chaque entité possède donc sa zone de confort. Quoi de plus normal, si toutes participent au bouquet final, à moins que les redoublement de salves soient autorisés.
Répondre
Je me glisse dans le sujet.
Le postulat de départ,  outre le fait qu'il a ete débattu  à  maintes reprises, n'apportera pas de réponses sûres et définitives,  tant que cette chasse ne sera pas terminée. 
Je crois que, et ce n'est que mon avis, sans avoir rien déterré,   si on est sûr  de ce qui est appelé  "Sentinelles " en 650, on saura par conséquent , pourquoi elles sont appelées  "Eux" en 520. Advenant que les 2 termes représentent  la même  chose, il faudrait alors se questionner sur la valeur d'Apollon dans une enigme puis de Neptune dans une autre: "est-ce  du même  dieu dont il est question ?", ou de d'autres éléments de la chasse questionnables.

Pour ma part Sentinelles et Eux sont 2 éléments  différents.  Les Sentinelles sont une suite logique aux enigmes precedentes et à leurs solutions.
Les Eux aussi résultent  aussi de résolutions antérieures . La 520 fonctionne différemment (madits). Pour moi elle est la mise place de ce que sera la zone finale, à l'interieure de laquelle il y aura le pile poil. Donc , on doit savoir/ comprendre et pouvoir expliquer sans ambiguïtés,  ce que Sentinelles et Eux représentent  concrètement. 
Pour ma part encore, Les Sentinelles aident à trouver les Eux, mais les Eux n'aident pas à  trouver les Sentinelles
Répondre
(2022-02-11,21:08)Galag a écrit : Bonjour,

Supposons que les eux soient les sentinelles. Dans ce cas, l'utilisation du masculin n'est-elle pas, de la part de Max, un coup de pouce pour que nous nous intéressions à la dualité masculin/féminin ?

Plusieurs chercheurs ont suivi la piste du chevalier d'Eon, en partant d'une part de la 530 (Eon est un dieu grec de l'éternité), d'autre part de la 600 si on considère que le NNP pourrait être l'arche de Noé (NOE => EON). Dans la 420, si Mercure/Hermès et Vénus/Aphrodite ont disparu, c'est peut-être pour une liaison amoureuse, et pour mettre au monde Hermaphrodite.

Or un mot peut être qualifié d'hermaphrodite s'il peut s'employer dans certains cas au masculin et dans d'autres au féminin. C'est d'ailleurs le cas de "amour" (masculin au singulier, féminin au pluriel).

En consultant le Littré, j'ai constaté qu'on pouvait trouver un exemple une énigme sur deux :

- dans la 530 : le mot "affaire" était autrefois masculin (comme tous les noms formés à partir d'un infinitif),
- dans la 470 : le mot "espace" est féminin lorsqu'il désigne le blanc séparant les mots,
- dans la 600 : le mot "navire" a longtemps été d'un genre incertain (Bossuet : "De même que l'ancre empêche que la navire ne soit emportée"),
- dans la 420 : le mot "aigle" est féminin lorsqu'il désigne l'emblème sur la hampe des drapeaux napoléoniens, ou une figure d'aigle sur un blason,
- dans la 650 : le mot "sentinelle" a été utilisé au masculin par certains poètes, notamment Jacques Delille dans sa traduction en vers du Paradis perdu de Milton.

Qu'en pensez-vous ? Certains ont-ils suivi cette piste, et si oui avez-vous éventuellement identifié d'autres mots présentant cette dualité masculin/féminin ?

Je remets ici ma progression sur cette piste (en lien avec le fil "All you need is love"), et finalement je pense qu'il y a un mot à ambiguïté masculin/féminin écrit ou suggéré dans chaque énigme jusqu'à la 650 :

- 530 : affaire
- 780 : amour
- 470 : espace
- 580 : délice (voir ci-dessous)
- 600 : navire
- 500 : hymne (l'hymne à St Jean-Baptiste, ce mot est féminin lorsqu'il désigne un chant liturgique)
- 420 : aigle
- 560 : reste (a été utilisé dans les deux genres jusqu'au XVIème siècle)
- 650 : sentinelle

Pour la 580, c'est un peu compliqué (si quelqu'un a une meilleure idée...). Je suis parti des 11 mots du titre que j'ai séparés en un premier groupe de 4 mots et un second groupe de 7 mots. Pour le 1er groupe j'ai pris la dernière lettre de chaque mot (4 = D = droite), pour le 2ème groupe j'ai pris la 1ère lettre (7 = G = gauche) :

LE BON SENS C   /   EST LE SENS DU CONTRESENS ET INVERSEMENT

En réarrangeant, cela peut donner CENS et DELICES. Le "cens", c'était notamment le recensement de la population chez les romains. Cela pourrait conforter l'idée que les 10 villes ont été choisies par ordre démographique décroissant, et peut-être que, s'il y a une 11ème ville à trouver, sa population doit être inférieure à celle de Jarnac.

Quant au mot "délices", il est masculin au singulier et féminin au pluriel, comme "amour". Cela pourrait même être un petit clin d’œil au "Tour de Gaule" d'Astérix et Obélix, où les deux héros doivent ramener une spécialité gastronomique de chacune des villes de leur tour (je sais, c'est une œuvre contemporaine).
Répondre
Je ne sais pas si ça a été évoqué, je n'ai pas lu tout le fil (désolé), et je ne pose pas ça là comme une preuve d'une chose ou d'une autre, mais que penser de l'éventuelle utilisation du genre dans l'IS des sentinelles (avec utilisation d'adjectifs neutres) ?

IMMOBILES ET FIDÈLES, TANGIBLES ET MASSIVES, SEMBLABLES ET DISSEMBLABLES, CE SONT LES SENTINELLES.

IMMOBILES, TANGIBLES, SEMBLABLES (masculin ? Immobiles et semblables fait penser au visuel 650)
FIDÈLES, MASSIVES, DISSEMBLABLES (féminin ?)

Cette "vision" de l'IS (complétée par la construction du texte : 3 X 2 adjectifs) renforce mon idée de l'existence de deux groupes de sentinelles :
- Un groupe sur la 989  de genre masculin
- Un groupe sur l'IGN de genre féminin
En ne sachant pas, avant découverte desdites sentinelles, de quelle genre elles/ils sont :
Les sentinelles = soldats = eux ? ; les sentinelles = ? = elles ?

Ce jeu avec les genres se retrouve dans la versification du texte 520 :
1er quatrain : alignés ; facile ; fils ; infligés (d'abord la découverte des sentinelles masculines, 650)
2e quatrain : cruelle ; pelle ; nature ; blessure (ensuite la découverte des sentinelles féminines, 520)

Ce jeu avec les genres se retrouve dans les titres du binôme de fin :
Quand tout est révélé : masculin
La terre s'ouvre : féminin

Tout comme je pense que l'énigme 420 en formait plusieurs auparavant, deux au minimum, dans les premiers stades de la création de la chasse, je pense que la 650 et la 520 n'en formaient qu'une...
Répondre
On est 99% en phase Dominique 👍
Répondre
Smile Pascalart
Pour ma part, pas de Dabo ni Bsm à aucun moment  de cette chasse.
Les Sentinelles sont du genre féminin ,  et les Eux sont masculin  dans la  réalité
Répondre


Atteindre :